Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Les Seychelles exposées aux investisseurs américains

P1040613333
P1040613333
Écrit par éditeur

La délégation des Seychelles, à New York pour le premier forum d'investissement outre-mer de l'île créole, a présenté le potentiel des îles Seychelles aux investisseurs américains.

La délégation des Seychelles, à New York pour le premier forum d'investissement outre-mer de l'île créole, a présenté le potentiel des îles Seychelles aux investisseurs américains. Le vice-président et ministre des Finances du pays, SE Danny Faure a ouvert le Forum de New York avec un exposé sur le changement d'état d'esprit qui a révolutionné la façon de faire des affaires aux Seychelles, et il a fait ressortir le désir du Groupe des îles de l'océan Indien d'accueillir les Américains. investisseurs. M. Donald Kaberuka, le président de la Banque africaine de développement a eu l'honneur de prononcer un discours au nom des îles Seychelles devant les délégués américains, la presse et les investisseurs. Pierre Laporte, le gouverneur de la Banque centrale des Seychelles, a profité du forum pour présenter le grand programme de réforme économique récemment entrepris par les îles, qui a été un succès majeur et a été approuvé par les institutions de Bretton Woods et les partenaires bilatéraux du pays. «Aujourd'hui, les Seychelles offrent non seulement des opportunités d'investissement, mais aussi une sécurité pour les investisseurs», a déclaré le gouverneur Laporte.

Sherin Renaud, PDG du Seychelles Investment Bureau, a présenté plus de 60 investisseurs potentiels de grandes entreprises américaines et a fait le tour d'une liste des opportunités qui existaient aux Seychelles. Elle a souligné les opportunités dans les entreprises touristiques à faible impact et de grande valeur, la valeur ajoutée dans l'industrie de la pêche, l'aquaculture, le secteur de l'énergie verte, les services financiers et le développement immobilier. Sherin Renaud, dont le bureau a organisé le forum à New York, a déclaré à la fin du forum qu'elle avait constaté que les New-Yorkais n'étaient pas seulement impressionnés par les opportunités disponibles aux Seychelles, mais aussi par les attributs naturels et la beauté des îles Seychelles.

Steve Fanny, PDG de la Seychelles International Business Authority, a également utilisé le forum de New York pour promouvoir les Seychelles en tant que centre financier offshore crédible. Il a présenté des faits et des chiffres sur ce qui se passe dans la place financière des Seychelles, l'un des centres offshores de la liste blanche de l'OCDE. Alain St.Ange, PDG de l'Office du tourisme des Seychelles et eTurboNews ambassadeur, a présenté les Seychelles comme une destination touristique unique aux délégués américains. Il a souligné que les investisseurs américains ne devraient rien accepter de moins que les Seychelles pour s'implanter aux États-Unis. « Les Seychelles ne sont qu'un autre monde offrant sécurité, beauté ultime, un climat désigné comme le pays de l'été perpétuel, les meilleures plages de sable blanc, des mers bleu turquoise et une diversité de personnes qui permet à tout visiteur de se sentir chez lui dans ces îles qui restent indemnes de [maladies] tropicales courantes telles que le paludisme, la fièvre jaune, etc. », a déclaré Alain St.Ange.

Le New York Economic Forum a également été l'occasion pour Craig Heeger, le PDG d'Eden Island Development, de présenter son projet de développement de villas résidentielles aux investisseurs américains. Craig Heeger a montré des photos de quelque 200 villas résidentielles déjà achevées sur Eden Island et des installations étonnantes offertes par ce développement, qui comprend également une marina.

Le ministre Peter Sinon, le ministre seychellois de l'investissement, des ressources naturelles et des industries, a eu l'honneur de prononcer le discours de clôture du forum. «Aujourd'hui à travers ce forum, nous vous avons invités, nos amis des États-Unis, à faire un peu plus lorsque vous visitez nos côtes - nous vous avons ouvert les opportunités d'affaires et d'investissement aux Seychelles et vous avons offert la possibilité de rejoindre les chaînes hôtelières américaines. comme Hilton et Four Seasons qui se sont installés très récemment aux Seychelles. Avec des liaisons aériennes par Emirates via Dubaï; Air Seychelles via Londres et Paris; et Kenya Airways via Nairobi; respectivement, les Seychelles ne sont plus hors de portée des citoyens et des entreprises américains. En outre, avec l'ouverture de nouvelles opportunités financières offshore dans le monde, nos deux pays sont désormais voisins dans le monde virtuel », a déclaré le ministre des Seychelles.

Les Seychelles accueilleront un deuxième forum d'investissement à l'étranger, cette fois à Bruxelles, le 21 octobre. La délégation des Seychelles accueillie à New York par l'ambassadeur des Seychelles aux États-Unis, Ronny Jumeau, et leur consul général, Justin Etzin, quitte New York mercredi.