Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

L'Europe établit des normes de téléphonie mobile en vol

Mobile_1207713082
Mobile_1207713082
Avatar
Écrit par éditeur

(eTN) - La Commission européenne a introduit lundi des règles permettant aux compagnies aériennes d'offrir plus facilement aux passagers la possibilité de fabriquer et de recevoir en toute sécurité des téléphones portables en vol.
Les mesures annoncées par l'exécutif de l'Union européenne harmonisent les exigences techniques et de licence pour l'utilisation des téléphones portables à bord des avions.

(eTN) - La Commission européenne a introduit lundi des règles permettant aux compagnies aériennes d'offrir plus facilement aux passagers la possibilité de fabriquer et de recevoir en toute sécurité des téléphones portables en vol.
Les mesures annoncées par l'exécutif de l'Union européenne harmonisent les exigences techniques et de licence pour l'utilisation des téléphones portables à bord des avions.

La commissaire aux télécommunications Viviane Reding a déclaré qu'elle s'attend à ce que «les opérateurs soient transparents et innovants dans leurs offres de prix». Reding a appelé les compagnies aériennes et les opérateurs à créer «les bonnes conditions» à bord des avions pour s'assurer que ceux qui souhaitent utiliser les services de communication en vol ne dérangent pas les autres passagers.

Les licences nationales accordées à des compagnies aériennes individuelles par les États membres dans lesquels elles sont enregistrées seront donc reconnues dans toute l'UE.

OnAir, une joint-venture avec SITA et Airbus offrant des communications en vol, a déclaré qu'elle se félicitait des mesures. La société a déclaré que cette décision «garantira que les consommateurs européens pourront utiliser leurs téléphones mobiles et leurs appareils de type BlackBerry pendant les vols».

Les compagnies aériennes souhaitant offrir un tel service dans toute l'UE n'auront besoin de faire une demande que dans l'un de ses États membres. Air France fait partie des compagnies aériennes européennes qui ont commencé à tester un tel service sur ses vols. «Une décision réglementaire pour tout l'espace aérien européen était nécessaire pour que ce nouveau service puisse voir le jour», a déclaré la commissaire européenne aux télécommunications Viviane Reding.

Sur le plan technique, le service consiste à équiper les avions de leur propre réseau cellulaire. L'existence des soi-disant services de communication mobile sur avion (MCA) signifie que les transmissions par téléphone portable ne doivent parcourir que quelques mètres à l'intérieur de la cabine, ce qui rend leur utilisation parfaitement sûre, ont déclaré des responsables.

La mauvaise nouvelle pour les passagers est que, étant donné que leurs téléphones portables seront connectés au réseau de la compagnie aérienne plutôt qu'à celui de leur propre opérateur, les appels seront soumis à des frais d'itinérance similaires à ceux encourus lors d'un voyage à l'étranger.

De plus, les appels des compagnies aériennes ne seront pas soumis aux restrictions de l'UE sur les frais d'itinérance terrestre et seront donc probablement plus élevés.

Mais les responsables bruxellois insistent sur le fait que ce type d'appels sera néanmoins «nettement moins cher» que les appels téléphoniques par satellite prohibitifs offerts par certaines compagnies aériennes dans le passé.
La fin du calme et de la tranquillité à bord des vols constitue une autre source de préoccupation majeure.

La Lufthansa allemande, par exemple, n'a pas l'intention de lancer un tel service dans l'immédiat, car une étude a révélé que beaucoup de ses clients se sentiraient dérangés par d'autres passagers parlant au téléphone.

D'autres compagnies aériennes envisagent de limiter le service à la messagerie texte et à la navigation sur Internet.
Les responsables de l'UE ont déclaré que la commission ne réglementerait pas cette question, la traitant comme une question de bon sens.

Les escales en vol devraient être introduites par certaines compagnies aériennes européennes dans les semaines à venir et continueront d'être interdites au décollage et à l'atterrissage.