Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

28 pirates somaliens capturés par la marine indienne

0a2_460
0a2_460
Avatar
Écrit par éditeur

NEW DELHI - 28 pirates somaliens présumés d'un navire de pêche thaïlandais ont été capturés par la marine indienne après un bref échange de coups de feu dans l'océan Indien dimanche.

NEW DELHI - 28 pirates somaliens présumés d'un navire de pêche thaïlandais ont été capturés par la marine indienne après un bref échange de coups de feu dans l'océan Indien dimanche.

L'Associated Press rapporte que la marine a frappé alors que les pirates se préparaient à attaquer un navire marchand battant pavillon grec, a déclaré le capitaine M. Nambiar, un porte-parole de la marine.

Les pirates ont tiré sur les deux navires de la marine indienne et de la garde côtière qui approchaient, mais ont ensuite arboré des drapeaux blancs et se sont rendus à environ 100 kilomètres à l'ouest des îles Lakshwadeep, a déclaré Nambiar.

La marine a sauvé 24 membres d'équipage du Prantalay-11, que les pirates avaient saisi et utilisaient comme navire-mère à divers endroits de la mer d'Oman, a-t-il déclaré.

Le navire a été capturé lors de l'opération de dimanche et les pirates ont été emmenés à Mumbai pour être interrogés, a-t-il déclaré.

Selon AP, il s'agissait de la deuxième opération anti-piraterie de la marine indienne dans la région en moins de deux semaines.

Le 28 janvier, la marine indienne a intercepté un autre bateau de pêche thaïlandais, le Prantalay, qui était utilisé par des pirates somaliens comme navire-mère depuis avril de l'année dernière.

La marine a arrêté 15 pirates après un échange de coups de feu. Il a sauvé 20 pêcheurs de Thaïlande et du Myanmar qui étaient l'équipage d'origine du navire de pêche et étaient retenus en otage.

L'agence de presse Press Trust of India a déclaré que les navires saisis au cours des deux dernières semaines faisaient partie de la famille de navires Prantalay, dont plusieurs ont été détournés par des pirates au cours des six derniers mois.

Le golfe d'Aden, qui relie la mer Rouge à l'océan Indien, est l'une des voies de navigation les plus fréquentées au monde et est une cible de choix pour les pirates somaliens.

Des navires de guerre indiens escortent des navires marchands dans le cadre de la surveillance anti-piraterie dans la région depuis 2008.

Cette année-là, la marine indienne a été critiquée pour avoir coulé un chalutier de pêche thaïlandais qui avait été réquisitionné des heures plus tôt par des pirates. La marine a défendu son action, affirmant qu'elle avait tiré en légitime défense.