Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Emirates va ajouter 87 appareils à sa flotte actuelle

0a1_924
0a1_924
Avatar
Écrit par éditeur

DUBAI - Emirates Airline, propriété du gouvernement de Dubaï, qui espère lever de nouvelles dettes, prévoit d'avoir un total de 235 avions d'ici 2017, ajoutant 87 avions à sa flotte actuelle, car elle s'attend à une demande accrue

DUBAI - Emirates Airline, propriété du gouvernement de Dubaï, qui espère lever de nouvelles dettes, prévoit d'avoir un total de 235 avions d'ici 2017, ajoutant 87 avions à sa flotte actuelle, car elle s'attend à une demande accrue sur les routes existantes et voit de nombreuses opportunités d'exploiter nouveaux marchés.

«La flotte d'Emirates devrait augmenter de 87 avions de 148 en 2011 à un total de 235 en 2017 [résultant en un TCAC de 8%, en ligne avec la croissance de la capacité de sièges]», a déclaré Emirates dans une récente présentation aux investisseurs.

Le plus grand transporteur du Moyen-Orient a 21 avions devant être livrés au cours de l'exercice 2012 et 172 avions devant être livrés par la suite, selon son prospectus préliminaire pour une vente d'obligations libellée en dollars prévue.

«Au 31 mars 2011, le Groupe avait des engagements en capital concernant 21 avions devant être livrés au cours de l'exercice 2012 et 172 avions devant être livrés ultérieurement. En outre, le Groupe détenait des options sur 50 autres avions », indique le prospectus, daté du 19 mai.

Emirates a déclaré qu'elle prévoyait de continuer à engager des dépenses d'investissement importantes liées à ces livraisons dans les années à venir, reflétant son nouveau calendrier de livraison d'avions.

La compagnie aérienne, qui transporte actuellement des passagers vers 100 destinations dans 61 pays à travers le monde, a déclaré: "Il existe encore un nombre important d'aéroports avec un trafic considérable qui ne sont actuellement pas desservis par Emirates."

Emirates a annoncé son intention de lancer des liaisons passagers supplémentaires vers Genève et Copenhague et a également annoncé des vols vers Buenos Aires et Rio de Janeiro, à partir de janvier 2012.

Emirates a mandaté Deutsche Bank, Emirates NBD, HSBC Holdings Plc et Morgan Stanley en tant que gestionnaires principaux de la nouvelle émission obligataire prévue.