Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Ambassadeur: Besoin d'un village touristique nigérian au Brésil

0a8_476
0a8_476
Écrit par éditeur

Vincent Okoredion, le nouvel ambassadeur du Nigéria désigné au Brésil a exhorté la Société nigériane de développement du tourisme (NTDC) à reproduire le village touristique d'Abuja au Brésil.

Vincent Okoredion, le nouvel ambassadeur du Nigéria désigné au Brésil a exhorté la Société nigériane de développement du tourisme (NTDC) à reproduire le village touristique d'Abuja au Brésil.

Okoredion a spécifiquement demandé que le modèle de village nigérian soit situé à Salvador, où le Nigéria a une maison.

L'ambassadeur, qui a donné la charge lors d'une visite de réseautage au NTDC, a fait appel à Otunba Olusegun Runsewe, directeur général de la société, pour définir les modalités du projet.

Selon lui, «le Brésil a une population de 200 millions d'habitants avec une population noire de 6 pour cent; les Noirs du Brésil trouvent leurs racines dans la baie du Bénin en Afrique de l'Ouest et il y a un besoin constant de renouer les liens avec leurs racines.

Je cherche donc des moyens d'élargir la coopération entre le Nigéria et le Brésil qui aideront à exploiter les opportunités qui existent entre les deux pays.

Il a cependant révélé que le Brésil avait signé un accord culturel avec le Nigéria et qu'il était prêt à le mettre en œuvre, affirmant qu'il y avait de nombreuses façons dont les deux pays pouvaient travailler ensemble.

Citant la maison nigériane au Brésil, il a ajouté qu'elle pourrait être autonome lorsque son utilité est maximisée pour afficher des artefacts nigérians, vendre des livres et de la littérature nigérians, mettre en scène des pièces de théâtre nigérianes et, plus important encore, protéger les cultures et les valeurs nigérianes tout en générant des revenus, entre autres. des choses.

L'ambassadeur désigné a déploré la décadence antérieure de la maison nigériane au Brésil, assurant que son mandat d'ambassadeur nigérian au Brésil renverserait la tendance et mettrait la maison à profit.