Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Le Botswana demande le statut de patrimoine mondial pour le delta de l'Okavango

0a8_1095
0a8_1095
Avatar
Écrit par éditeur

Le ministre du Tourisme, Kitso Mokaila, a annoncé au cours de la semaine que le gouvernement du Botswana est en consultation avec les communautés entourant le delta de l'Okavango afin d'obtenir leur soutien pour une appli

Le ministre du Tourisme, Kitso Mokaila, a annoncé au cours de la semaine que le gouvernement du Botswana consultait les communautés entourant le delta de l'Okavango afin d'obtenir leur soutien pour une demande de statut de patrimoine mondial de l'UNESCO.

Kitso Mokaila a déclaré: «Il est important pour nous de consulter Batswana afin qu'ils ne se sentent pas exclus. Ils doivent être impliqués, afin qu'ils puissent nous aider à donner au site l'attention qu'il mérite, de peur que nous le perdions.

En signant la convention du patrimoine mondial de l'UNESCO, le Botswana s'engage à conserver non seulement le delta de l'Okavango, mais également à promouvoir un développement durable qui contribue à l'amélioration des moyens de subsistance des communautés vivant à proximité du site.

L'Angola et la Namibie sont également consultés sur la proposition car l'eau qui entre au Botswana et s'écoule dans le delta vient d'Angola, en passant par la Namibie.

Kitso Mokaila a déclaré: «L'Angola et les rivières namibiennes nous donnent de l'eau, si ces deux pays décident d'utiliser l'eau ou de construire des barrages d'une manière défavorable, nous perdrons l'unique delta intérieur d'eau douce. À cet égard, il est important qu’ils acceptent de nous soutenir et qu’ils respectent en retour les lois de l’UNESCO sur la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. »

Le gouvernement du Botswana espère que l'inscription du delta en tant que site du patrimoine mondial augmentera la sensibilisation à la région pour le tourisme, ce qui apportera une croissance économique et créera plus d'emplois.

Le Botswana souhaite également que d'autres sites soient répertoriés par l'UNESCO - les grottes de Gcwihaba, le système Chobe-Linyati, les bassins de Makgadikgadi, la réserve centrale de Kgalagadi, les collines de Tswapong et Mapungubwe.