Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Les responsables du tourisme aux Seychelles et à Maurice conviennent de renforcer l'attrait touristique régional

ASA Robert Cesvaux
ASA Robert Cesvaux
Écrit par éditeur

Alain St.Ange, PDG de l'Office du tourisme des Seychelles, et Robert Desvaux, président de la Mauritius Tourism Promotional Authority, ont pris le temps de réunions des compagnies aériennes au Dubai Air Show pour se rencontrer et c

Alain St.Ange, PDG du Seychelles Tourism Board, et Robert Desvaux, président de la Mauritius Tourism Promotional Authority, ont profité des réunions des compagnies aériennes au Dubai Air Show pour se rencontrer et poursuivre les discussions entamées au World Travel Market (WTM) à Londres la semaine dernière sur la coopération régionale.

Les deux responsables de l'industrie du tourisme de leur pays ont convenu qu'ils devaient travailler plus étroitement ensemble afin de renforcer l'attrait touristique de la région et également d'accroître sa visibilité.

Il a été convenu que M. Desvaux et le ministre mauricien chargé du tourisme se rendront prochainement aux Seychelles pour poursuivre les discussions et définir les événements où un partenariat de travail concret peut commencer.

Alain St.Ange s'est dit encouragé par la démarche positive entreprise entre les Seychelles et Maurice et attend avec impatience la réunion de suivi qui aura lieu aux Seychelles.

En attendant, il est désormais confirmé que M. Didier Robert, Président de la région, La Réunion, dirigera personnellement une délégation de son département du tourisme pour participer à une réunion marketing conjointe avec l'équipe marketing du Seychelles Tourism Board. M. Didier Robert sera accompagné de Pascal Viroleau, le responsable du tourisme de La Réunion, et l'équipe marketing senior de l'île de toute l'Europe arrivera aux Seychelles le 19 novembre.

«Les Seychelles se sont engagées à développer un partenariat de travail plus fort avec les îles de notre région, et avec La Réunion, nous avons déjà établi un cadre. Nous travaillerons avec nos collègues insulaires pour renforcer les domaines de coopération et nous allons maintenant discuter de plans d'action communs spécifiques », a déclaré Alain St. Ange.