Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Absence de règles du jeu équitables: Boeing boycotte le contrat de 85 milliards de dollars du Pentagone

Absence de règles du jeu équitables: Boeing boycotte le contrat de 85 milliards de dollars du Pentagone
Boeing boycotte le contrat de 85 milliards de dollars du Pentagone

Northrop Grumman Corporation était le seul soumissionnaire hier pour un énorme contrat militaire de 85 milliards de dollars, après Boeing a annoncé qu'il ne participerait pas au programme du Pentagone visant à remplacer le missile balistique intercontinental vieillissant Minuteman III (ICBM).

"Boeing est déçu que nous n'ayons pas pu soumettre d'offre", a déclaré Elizabeth Silva, une porte-parole de l'entreprise, dans un communiqué. «Boeing continue de soutenir un changement de stratégie d'acquisition qui apporterait le meilleur de l'industrie à cette priorité nationale et démontrerait de la valeur pour le contribuable américain.»

L'US Air Force a déclaré qu'elle n'avait en effet reçu qu'une seule offre, soulignant qu'elle procéderait à «une négociation agressive et efficace à fournisseur unique», selon Bloomberg, citant la porte-parole de l'armée de l'air, Cara Bousie.

L'annonce de Boeing n'a pas été aussi surprenante, car en juillet, le géant de l'aérospatiale a signalé qu'il pourrait se retirer du concours de contrats en raison de l'absence de «règles du jeu équitables pour une concurrence loyale» et de l'échec de l'armée de l'air à modifier sa stratégie d'acquisition. La société a souligné que Northrop, son rival, basé en Virginie, avait acquis le fabricant de moteurs de fusées solides Orbital ATK, maintenant connu sous le nom de Northrop Grumman Innovation Systems, ce qui lui a donné un net avantage.

Orbital ATK est l'un des deux seuls producteurs américains des moteurs à fusée solide nécessaires pour alimenter un ICBM, y compris le Minuteman III. Pendant ce temps, l'autre producteur, Aerojet Rocketdyne, fait également partie de l'équipe de fournisseurs de Northrop.

Boeing souhaitait également déposer une offre conjointe avec Northrop, mais ce dernier a rejeté la proposition et n'a pas inclus son rival sur la liste de ses principaux sous-traitants pour le programme Ground Based Strategic Deterrent (GBSD).

Le système de missiles Minuteman III, entré en service dans les années 1970, est l'un des piliers de la triade américaine de dissuasion nucléaire. Les États-Unis modernisent actuellement leur arsenal nucléaire, et il devrait coûter plus de 1.2 billion de dollars au cours des trois prochaines décennies.