Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Futur accord sur l'exemption de visa en préparation pour les ressortissants seychellois en visite aux EAU

Ministre Jean Paul Adam
Ministre Jean Paul Adam
Écrit par éditeur

Suite à l'ouverture de la nouvelle ambassade des Seychelles à Abu Dhabi jeudi dernier, le ministre des Affaires étrangères des Seychelles, M.

Suite à l'ouverture de la nouvelle ambassade des Seychelles à Abu Dhabi jeudi dernier, le ministre des Affaires étrangères des Seychelles, M. Jean-Paul Adam, a rencontré son homologue, le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Son Altesse Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, et avec le Ministre de l'Intérieur, Son Altesse Cheikh Saif Bin Zayed Al Nahyan, qui est également Vice-Premier Ministre.

Ces discussions font suite aux engagements pris par le ministre Adam et le nouvel ambassadeur des Seychelles aux Émirats arabes unis, M. Dick Esparon, de renforcer les liens et les coopérations existants, que l'ambassadeur a décrit comme marquant une nouvelle ère dans les relations bilatérales entre les deux nations.

«La politique étrangère des Seychelles s'est développée et s'est transformée en une diplomatie économique active qui reconnaît que nous ne pouvons pas simplement attendre que le monde vienne à nous. Nous devons tendre la main au monde… Et nous pensons qu'il n'y a pas de meilleur endroit pour commencer qu'à Abu Dhabi », a déclaré le ministre Adam.

Lors de la réunion avec Cheikh Abdullah, les deux ministres ont échangé leurs vues sur les mesures à prendre pour résoudre la situation en Somalie. Le ministre Adam a également profité de l'occasion pour remercier les Émirats arabes unis pour leur soutien dans la lutte contre la piraterie, notamment à travers le récent don d'une base de garde-côtes et d'un système radar à la pointe de la technologie qui permettraient mieux la patrouille et la surveillance des eaux des Seychelles.

Les deux ministres ont également discuté d'une conférence spéciale sur la Somalie et sur la piraterie que les Émirats arabes unis organiseront à Dubaï en 2012 afin de lever davantage de fonds pour la lutte contre la piraterie et de renforcer les efforts d'édification de la nation en Somalie.

Lors de la réunion, les deux ministres ont réitéré leur engagement commun à continuer de poursuivre les pirates comme un aspect clé de la fin de l'impunité associée au crime. Les EAU ont déjà arrêté et poursuivi un certain nombre de pirates somaliens.
Outre la piraterie, les ministres ont également discuté de l'élargissement futur de la coopération dans le domaine des énergies renouvelables, à la suite de la réunion du président avec le PDG de MASDAR. Le ministre Adam a souligné que le potentiel d'investissement dans les énergies renouvelables aux Seychelles serait un exemple de partenariat public-privé.

Lors de son allocution inaugurale à la nouvelle ambassade des Seychelles, le ministre a décrit l'engagement des EAU avec les énergies renouvelables comme visionnaire:

«Tous les pays qui croient au développement durable doivent sérieusement envisager des investissements accélérés dans les énergies renouvelables pour pouvoir contribuer à l'effort mondial de réduction des émissions. En dépit d'être un producteur de pétrole, les EAU ont affiché une vision à long terme, exemplaire à cet égard, à travers la création de MASDAR city, qui sera la première ville au monde neutre en carbone.

«Notre gouvernement est en train d’adopter une nouvelle législation qui habilitera la production indépendante d’énergie renouvelable de manière rentable. La nouvelle législation facilitera également la création de modèles commerciaux axés sur les entreprises. Nous croyons fermement que les énergies renouvelables peuvent créer de nouvelles opportunités de croissance en cette période de détresse mondiale, et la coopération entre nos deux pays peut servir d'instigatrice de modèles réussis qui peuvent être reproduits ailleurs. »

Lors de la réunion avec le ministre de l'Intérieur, SM Sheik Saif Bin Zayed Al Nahyan et le ministre Adam ont poursuivi les discussions sur un futur accord sur l'exemption de visa pour les ressortissants seychellois en visite aux Émirats arabes unis, qui est en cours entre le ministère et l'ambassade des Émirats arabes unis.

Au cours des discussions, HH Sheik Saif a indiqué la volonté des EAU de mener ces discussions à une conclusion fructueuse dès que possible, et a noté que cela serait fait dès que toutes les exigences nécessaires de la législation et du processus seraient remplies. Il a noté, par exemple, que les EAU avaient introduit un système de reconnaissance de l'iris dans tous les aéroports, ce qui posait certains défis spécifiques qui doivent être résolus avant que des accords d'exemption de visa puissent être conclus.

Le discours prononcé par le ministre des Affaires étrangères des Seychelles à l'occasion de l'ouverture de l'ambassade des Seychelles à Abu Dhabi a mis en lumière les relations cordiales entre les Seychelles et les Émirats arabes unis.

L'adresse complète est imprimée ici pour information:

«Président James Michel, Excellences, Mesdames et Messieurs,

«Il y a moins de 2 semaines, nous avons eu le plaisir d'inaugurer aux Seychelles une nouvelle base de garde-côtes à la pointe de la technologie - généreusement financée par le gouvernement des Émirats arabes unis - sous la direction de Son Altesse Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan.

«Aujourd'hui, nous nous réunissons à nouveau à Abu Dhabi pour célébrer l'ouverture de notre ambassade - la première présence diplomatique des Seychelles dans la région du Golfe et du Moyen-Orient.

«L'investissement dans la nouvelle base de garde-côtes par les EAU est un message fort de l'importance de notre sécurité partagée; de responsabilité partagée pour un espace océanique, qui est un corridor essentiel pour notre développement respectif.

«L'ouverture de notre nouvelle ambassade est un message fort de nos valeurs communes; des principes de développement que nous partageons et qui sont mutuellement avantageux pour nos peuples respectifs.

«Peu de gens savent qu'avant que les Seychelles ne soient revendiquées par les Français en 1756, et avant même que Vasco Da Gama ne réalise des cartes de notre archipel, nos îles étaient visitées par un certain nombre de navires de commerce arabes qui se sont arrêtés pour prendre de l'eau et du bois. Nos îles étaient des tremplins pour ces commerçants entre le Golfe et le continent africain et au-delà.

«Voyager à cette époque était souvent une poursuite qui mettait la vie en danger, et un certain nombre de tombes avec des inscriptions en arabe sur nos îles témoignent de ces brèves rencontres.

«En 2011, nos îles sont à nouveau positionnées comme des tremplins - comme des liens essentiels - entre le Golfe et l'océan Indien au sens large.

“Never has the importance of the Indian Ocean become more apparent than today, as the world faces the unprecedented rise of piracy off the coast of Somalia. Two thirds of the world’s shipped oil passes through these waters. Over fifty percent of the world’s container traffic.

«Nous sommes donc les gardiens des artères qui alimentent l'économie mondiale.

«Et malheureusement, la montée continue de ce problème a un impact sur les consommateurs du monde entier. Et bien sûr, il y a encore des centaines d'otages détenus en Somalie, dont deux pêcheurs seychellois.

“But the joint efforts being taken by the UAE and Seychelles to tackle this scourge show our determination to find long-term solutions to this problem. The leadership of the UAE in working towards more engagement by the developed world in Somalia is to be commended. We also note the success of last year’s Dubai Conference on Somalia and piracy, and we are confident that the 2012 edition will also be an essential event for continuing to mobilize support.

«Les Seychelles sont le plus petit de tous les pays de l'océan Indien, et pourtant nous n'avons pas hésité à prendre la responsabilité de protéger notre océan - pas seulement pour nous-mêmes - mais en reconnaissant que le monde entier est touché par ce problème qui a une portée mondiale.

«Vos excellences, mesdames et messieurs,

«L'ouverture de cette nouvelle ambassade n'est pas seulement une étape importante dans nos relations bilatérales, c'est aussi un moment charnière dans l'approche des Seychelles à l'égard de la région au sens large.

«Le monde est confronté à une crise aux proportions imprévues, et nous sommes tous en train de deviner quelles en seront les conséquences éventuelles. Cette tourmente alimente l'incertitude persistante des marchés internationaux et le manque de stabilité de l'économie internationale. Parallèlement à la crise politique dans de nombreuses régions du Moyen-Orient, en Europe et au-delà, nous sommes certainement confrontés à ce que beaucoup peuvent considérer comme une menace pour la composition des structures politico-économiques telles que nous les connaissons.

«Face à une telle volatilité, il est important que le monde puisse se tourner vers certaines oasis de stabilité. Les EAU sont certainement l'une de ces oasis. C'est un ancrage de stabilité pour la région du Golfe et, plus important encore, il offre un havre de paix pour le monde en ce moment.

«Alors que les Émirats arabes unis approchent de leur 40e anniversaire de la création d'un État, je voudrais profiter de cette occasion pour saluer la vision de Son Altesse Sheik Zayed Bin Sultan Al Nahyan - le fondateur des Émirats arabes unis qui a eu la clairvoyance de créer une union de force et de durabilité - construit sur la tradition mais ouvert sur le monde moderne.

«La relation solide qui se construit entre les Seychelles et les Émirats arabes unis repose également sur une vision à long terme. Dans notre coopération, nous construisons les 100 prochaines années, et pas seulement l'année prochaine.

«Les Seychelles sont souvent qualifiées de petit pays. Et il n'y a pas si longtemps, les Émirats arabes unis étaient peut-être également considérés comme un petit pays. Mais nous savons tous comment les EAU ont réussi à construire une nation moderne, qui est maintenant un modèle à imiter pour beaucoup d'autres.

«Les Seychelles ont également réussi malgré leur taille - nous sommes le pays le mieux classé d'Afrique selon l'indice de développement humain des Nations Unies. Nous avons également déclaré 50 pour cent de notre territoire terrestre comme réserve naturelle - la plus grande proportion de tous les pays du monde.

«Nous sommes deux pays qui ont beaucoup à s'offrir.

«Et la véritable marque de l'amitié est que lorsque nos deux pays se parlent, aucun de nous ne se sent petit.

«Vos excellences, mesdames et messieurs,

«Je suis également particulièrement fier que cette nouvelle ambassade soit également accompagnée d'un office du tourisme dédié pour mieux servir les EAU et la région du Golfe dans son ensemble.

«La croissance de ce marché touristique pour les Seychelles est déjà très encourageante, mais nous savons que pour beaucoup d'entre vous, les Seychelles sont encore un mystérieux secret prêt à être découvert.

«Nous avons de nombreuses images à peindre pour votre imagination. Mais je peux vous assurer que rien ne se compare à l'expérience des îles Seychelles, qui sont vraiment un «autre monde». Les Seychelles sont désormais la meilleure destination insulaire connectée à la région du Golfe, et nous ne sommes qu'à 4 heures d'Abu Dhabi.

«Notre nouvel office de tourisme peut vous offrir un avant-goût de ce que nous avons à offrir. Mais je saisis cette occasion pour vous inviter tous à venir aux Seychelles pour voir par vous-mêmes, car c'est la seule façon dont mon discours pourra être justifié dans son vrai contexte.

«En tant que ministre des Affaires étrangères, je suis bien entendu censé vous dire à quel point mon pays est merveilleux.

«Mais c'est en tant que Seychellois que je peux vous inviter tous à ressentir vraiment la chaleur de notre hospitalité, l'esprit de notre nature et le dynamisme de notre culture.

«Vos excellences, mesdames et messieurs,

«Les Seychelles ont toujours placé la protection de l'environnement au premier plan de leurs stratégies de développement.

«Notre économie dépend d'un environnement naturel sain, et c'est pour cette raison que dans de nombreux cas, nous avons renoncé à des opportunités de développement pour préserver des sites d'une beauté exceptionnelle. Nous considérons cela comme un investissement à long terme dans l'avenir de nos enfants.

«La protection de l'environnement ne peut cependant vraiment nous amener vers la durabilité que si elle s'inscrit dans un effort mondial pour préserver notre planète.

«À cet égard, le manque de progrès sur un accord juridiquement contraignant sur les émissions de carbone en tant que successeur du protocole de Kyoto est une source de grande préoccupation.

«Tous les pays qui croient au développement durable doivent sérieusement envisager des investissements accélérés dans les énergies renouvelables pour pouvoir contribuer à l'effort mondial de réduction des émissions. En dépit d'être un producteur de pétrole, les EAU ont affiché une vision à long terme, exemplaire à cet égard, à travers la création de Masdar city, qui sera la première ville au monde neutre en carbone.

«Masdar investit également dans des projets d'énergie renouvelable aux Seychelles. Ces projets sont essentiels pour notre développement futur, car la dépendance à l’égard des importations de pétrole crée de graves perturbations pour les petits États insulaires en développement. La fluctuation des prix du pétrole perturbe plus fortement le processus de planification dans les petites économies et les hausses soudaines sont difficiles à absorber en raison de la petitesse générale du marché. L'énergie produite à partir de sources renouvelables permettra une plus grande prévisibilité des prix de l'énergie et renforcera ainsi la résilience de l'économie nationale.

«Je suis heureux de vous informer que notre gouvernement est en train d'adopter une nouvelle loi qui habilitera la production indépendante d'énergie renouvelable d'une manière rentable. La nouvelle législation facilitera également la création de modèles commerciaux axés sur les entreprises. Nous sommes fermement convaincus que les énergies renouvelables peuvent créer de nouvelles opportunités de croissance en cette période de détresse mondiale, et la coopération entre nos deux pays peut servir d’instigateur de modèles réussis qui peuvent être reproduits ailleurs.

«Vos excellences, mesdames et messieurs,

«C'est avec une immense fierté que nous ouvrons cette ambassade aujourd'hui.

«Les Seychelles ont vécu beaucoup de choses ces dernières années. En 2008, nous avons été confrontés à ce que beaucoup considéraient comme une tâche insurmontable - avec des dettes de plus de 180% du PIB, des échanges de devises sur le marché noir et des difficultés à importer suffisamment pour nos besoins nationaux.

«En 2011, nous sommes fiers que notre économie croît à un rythme annuel impressionnant, que notre ratio dette / PIB ait été divisé par deux et que nous avons résolu toutes les contraintes d'importation grâce à une consommation intérieure en forte croissance.

«Nous avons réussi grâce à notre travail acharné et notre détermination. Mais nous avons également réussi parce que nous avons eu le soutien de nos amis.

«Nous pouvons compter sur les Emirats Arabes Unis en tant que véritable ami qui nous a permis de maintenir un modèle de développement qui donne la priorité à nos populations - que ce soit par la fourniture de 30 millions de dollars américains pour des projets de logement, la construction d'un nouveau centre de diagnostic ou par l'acquisition de matériel informatique spécialisé pour nos écoles.

«Par l'ouverture de cette ambassade, nous tenons à vous remercier.

«Mais nous disons également que nous sommes convaincus qu'une présence à Abu Dhabi nous offre un monde de nouvelles opportunités.

«La politique étrangère des Seychelles s'est développée et s'est transformée en une diplomatie économique active qui reconnaît que nous ne pouvons pas simplement attendre que le monde vienne à nous. Nous devons aller vers le monde.

«Et nous pensons qu'il n'y a pas de meilleur endroit pour commencer qu'à Abu Dhabi.

"Je vous remercie."