Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Le ministre ougandais du tourisme ouvre un nouveau musée du patrimoine

ministre
ministre
Écrit par éditeur

UGANDA (eTN) – The Uganda Minister of Tourism, Prof. Ephraim Kamuntu, lamented the lack of funding when opening a new privately-owned heritage museum in Mbarara just before Christmas.

OUGANDA (eTN) - Le ministre ougandais du tourisme, le professeur Ephraim Kamuntu, a déploré le manque de financement lors de l'ouverture d'un nouveau musée du patrimoine privé à Mbarara juste avant Noël. Il a profité de l'occasion pour demander un financement équitable pour son ministère et le secteur du tourisme, à la mesure de la contribution du secteur à l'économie nationale, qu'il évaluait à plus de 9% du PIB, et pourtant, selon sa propre estimation, son ministère recevait un dérisoire 0.13 pour cent de l'allocation du budget national.

Ce n'est que récemment que l'Ouganda a été élevé par «Lonely Planet» comme LA destination pour 2012, mais en l'absence de financement suffisant, correspondant aux dépenses de promotion et de marketing du Kenya ou du Rwanda, par exemple, l'Ouganda ne devrait pas capitaliser sur cette opportunité unique, laisser seul étant capable de produire une campagne promotionnelle très spéciale alors que le pays entre dans sa 50e année d'indépendance.

Le président Museveni, qui était présent à la cérémonie d'ouverture du nouveau musée de la commune de Biharwe à Mbarara, dans l'ouest de l'Ouganda, a été vu acquiesçant à ces remarques, donnant un espoir qu'une directive au ministère des Finances puisse encore sortir, mais sa valeur a immédiatement mis dans le doute compte tenu des contraintes budgétaires générales du gouvernement, à la lumière de l'évolution économique et de l'inflation galopante.

Alors que la plupart des lodges ont été réservés pendant les vacances de Noël, moins d'Ougandais que la normale ont été vus entrer dans les parcs, laissant le champ à des expatriés plus riches qui ne sont pas touchés par le shilling dévalué car ils sont payés en devises fortes, contrant une politique consistant à apporter plus et plus d'Ougandais dans les parcs nationaux et les réserves de gibier et séjournant dans les lodges de safari et les camps de safari, contrairement au Kenya où l'Office du tourisme du Kenya et Kenya Wildlife Services ont lancé la campagne #TembeaKenya, devant faire mieux connaître leur pays au Kenya.