Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

L'ancien président des Seychelles obtient la première projection d'un documentaire en Australie

MrMancham
MrMancham
Avatar
Écrit par éditeur

La version finale du documentaire, «Seychelles Global Citizen - The Life and Times of Sir James R.

La version finale du documentaire, «Seychelles Global Citizen - The Life and Times of Sir James R. Mancham», produit par BBI MEDIA, Australie, a été projetée pour la première fois en Australie le 6 janvier 2012 lors d'une réception organisée par son producteur, Ben Boultbee, dans sa résidence de Brisbane.

M. Boultbee, qui venait de rentrer de Singapour, a annoncé que le film avait été sélectionné parmi six autres documentaires pour Super pitch lors de la convention de récompense de la Singapore Asian Pacific Television 2012.

La première édition du documentaire a été diffusée en privé à un public sélectionné aux Seychelles l'année dernière, avant que l'on sache que l'ancien président Mancham avait remporté le prix Gusi Peace 2011 pour son sens politique.

La dernière édition du documentaire, qui a été projetée le 6 janvier, culmine avec la cérémonie de remise du prix Gusi Peace, qui a eu lieu le 24 novembre 2011 au Phillippines Convention Center à Manille.

Selon Garry Gibson d'Epix Productions et ancien producteur de la chaîne de télévision australienne Channel Nine, qui était invité à la réception de Brisbane, il y a un intérêt croissant en Australie pour un documentaire de ce type alors que les Australiens réfléchissent à leur histoire coloniale dans le cadre de le débat en cours sur le traitement de leurs peuples autochtones.

M. Boultbee a déclaré que le documentaire serait commercialisé à Londres d'ici la fin du mois de janvier 2012.

M. Mancham, qui a été vivement applaudi après l'émission pour sa politique de réconciliation nationale aux Seychelles et ses efforts de paix dans le monde entier, a déclaré que dès la sortie du documentaire, il veillerait à ce que la télévision SBC en reçoive une copie afin que les gens de la Les Seychelles auront l'occasion d'apprécier ou de critiquer ce dont il s'agit dans l'intérêt de notre histoire et de notre transparence.