Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Indianapolis. Plus que du sport

elinorsgreg
elinorsgreg
Avatar
Écrit par éditeur

Capitale de Nice

Capitale de Nice

Indianapolis est la capitale de l'Indiana et une ville métropolitaine florissante qui n'a pas perdu sa gentillesse de petite ville. Indianapolis est la 13e plus grande ville du pays, compte 1.2 million d'habitants, abrite Eli Lilly & Co., Roche Diagnostics et DowAgroScience et est régulièrement classée parmi les villes les plus abordables par le magazine Forbes. La ville accepte également les animaux domestiques et est accessible aux personnes handicapées, ce qui en fait une destination idéale pour les longs week-ends pour les visiteurs qui souhaitent passer du temps avec des gens vraiment sympathiques - qui sont probablement des candidats pour votre nouvelle meilleure amie.

Accessible

Because of its well-designed, walk-able and handicap accessible city-center with hotels, restaurants and a modern convention center, Indianapolis hosts huge conventions including the Indy Jazz Fest, the Indiana State Fair, the Indy 500, the largest mini-marathon in the country and one of the nation’s largest parades.

Grâce aux efforts de Greg Fehribach, avocat, défenseur de l'accessibilité et coprésident du comité d'inclusion des personnes handicapées de l'ADA pour le comité hôte du Super Bowl 2012, Indianapolis permet aux personnes handicapées d'avoir la meilleure expérience possible lors de la visite de sa ville. En 2009, Indianapolis a été sélectionnée par l'Organisation nationale pour le handicap pour son prix Accessible America. L'ancien gouverneur de Pennsylvanie, Tom Rich, a déclaré: «… La ville d'Indianapolis illustre un modèle réussi de vie civique enrichie grâce à la pleine participation de tous les citoyens.

Sometimes You Win

Il est heureux pour Indianapolis que ce soit plus qu'une Mecque du sport. Les recherches montrent que la ville a perdu 1.1 million de dollars lors du Super Bowl de février, soit environ 300,000 3.6 dollars de plus que prévu. Une grande partie du financement a servi à payer la police et les pompiers; leurs services ont consommé 2.9 millions de dollars. Il est intéressant de noter que la communauté a en fait reçu XNUMX millions de dollars en taxes sur les hôtels, les restaurants et la location de voitures pendant la période du Super Bowl, ce qui a dépassé la même période l'année précédente. Avec cette nouvelle en main, Ann Lathrop, présidente du conseil, a rationalisé la perte en tant que coût des affaires et a assuré à la ville que le déficit serait absorbé dans le budget de fonctionnement de l'agence. Elle espère également que la célébrité de l'événement augmentera les affaires à long terme.

Bien que le centre-ville semble être impeccablement propre, accessible aux personnes handicapées et acceptant les animaux domestiques, Steve Hammer (www.nuvo.net/indianapolis) rapporte des problèmes de criminalité dans le centre-ville et constate que la présence massive de la police pendant le Super Bowl «… a presque atteint étant une occupation militaire, ce qui est apparemment ce qu'il faut pour maintenir la loi et l'ordre dans le centre de notre ville. «Indianapolis a été classée 33e ville la plus dangereuse des États-Unis dans l'édition 2008–2009 du City Crime Rankings de CQ Press.

AXE CULTUREL

Pas entièrement dans le sport ou les conventions? Indianapolis est parfait pour les amateurs de culture qui sont vraiment intéressés par la visite de musées uniques, qui veulent une vue des coulisses de l'Indy Speedway et qui aiment découvrir les prochaines nouvelles stars de l'opéra.

First Stop

Bien que le directeur du Bureau des congrès et des visiteurs d'Indianapolis (CVB) ne pense pas que les institutions culturelles de cette ville soient attrayantes pour les touristes de la côte est et du monde entier, je dois différer. Sur le plan personnel, j'ai trouvé les «choses à voir et à faire» à Indianapolis incroyablement intéressantes. C'est une ville qui est une destination pour les visiteurs à la recherche d'une perspective différente sur la vie dans les petites villes américaines. Il est fort probable qu'après une visite, les voyageurs se précipitent vers la page du livre Indianapolis Face et cliquent sur le bouton «J'aime».

Musée d'art d'Indianapolis (IMA)

Chaque centre d'histoire et d'éducation d'Indianapolis est unique et même si je suis pressé, je ne pourrais pas choisir un musée préféré.

L'entrée dans le parking du musée d'art d'Indianapolis donne aux visiteurs un indice qu'il y a quelque chose de merveilleusement unique à propos de cet endroit. Entouré d'hectares de pelouses bien entretenues, d'une abondance de fleurs et d'arbres, l'IMA est impressionnante - créant une magnifique préface à la visualisation de l'importante collection d'arts décoratifs, d'estampes, de dessins, de photographies, de textiles et de costumes. La collection permanente comprend de l'art africain, asiatique, américain, contemporain et européen. Le musée a récemment investi 74 millions de dollars pour agrandir le bâtiment conçu par Browning Day Mullins Dierdorf Architects.

IMA est accessible aux personnes handicapées (utilisez l'entrée de la 38e rue) et les portes automatiques facilitent l'entrée du musée. Le parking pour handicapés est gratuit. Des trottoirs sont situés à toutes les entrées et des fauteuils roulants ainsi que des déambulateurs (déambulateurs) sont disponibles gratuitement. Les ascenseurs à tous les niveaux sont facilement accessibles. Les toilettes sont au 1er étage et dans le théâtre Tobias. Des rampes sont placées à l'entrée du Nourish Café et du théâtre Tobias et une plate-forme portable permet aux visiteurs de découvrir les films de la nuit d'été en juillet et août.

Children’s Museum of Indianapolis: The Power of Children

This incredibly interesting destination encourages children to bring their families along for the adventure. The Museum’s mission: to create extraordinary learning experiences across the arts, sciences, and humanities that can transform the lives of children and families.

Accessible

In 2011 the Indianapolis Mayor’s Advisory Council on Disability awarded the Children’s Museum with their Accessibility Award for having demonstrated a commitment to universal access and inclusion. From the moment you pull into the parking lot (there are 72 designated free parking spaces) you know that Museum management really understands transport challenges for physically challenged visitors; golf carts are available to transport visitors from their cars to Museum (helpful to arrange in advance – 800 820 6214).

Once inside the Museum, staff members with white name badges are direct contacts should medical issues begin during a visit. For emergencies, Red Phones are located throughout the building and the system connects directly to Security. The Museum provides storage for medical equipment and medications in the First Aid Room and this space can also be used for administering medical treatments. Have dietary restrictions? Contact the Food Court staff in advance and review nutrition and food ingredients prior to visiting the restaurant.

Hearing impaired visitors can access Assisted Listening Devices that are available on a first-come, first-served basis. They can be used for performances in the Lilly Theatre and [email protected] American Sign Language (ASL) interpreters can be made available for performances in the Lilly Theatre and visitors should contact the museum in advance.

For mobility impaired visitors, many doors open automatically. Public elevators are available for use and accessed on every level of the facility. Adult and youth-sized wheelchairs are available free of charge. They may be reserved 24 hours in advance by contacting Customer Service.

Le Musée reconnaît le droit des personnes handicapées d'être accompagnées de leurs animaux d'assistance ou d'animaux en formation pour devenir des animaux d'assistance et les visiteurs accompagnés d'animaux d'assistance sont les bienvenus dans toute la collection. La seule mise en garde - les animaux doivent être tenus en laisse et sous le contrôle de la personne handicapée ou de son compagnon / aide.

Un million de visiteurs ne peuvent pas se tromper

The five-floor Museum covers 472,900 square feet, and is considered to be the largest children’s museum in the US. The 2008 budget of $28.7 million, plus a large endowment, enables the Museum to offer world-class exhibits. With the focus on children, The Power of Children: Making a Difference tells the story of three extraordinary children: Anne Frank (one of the most discussed Jewish victims of the Holocaust), Ruby Bridges (first African-American child to attend an all-white elementary school in the South), and Ryan White (American teenager from Kokomo, Indiana, who became a national poster child for HIV/AIDS in the United States, after being expelled from middle school because of his infection). The popular Egypt exhibit combines history with current reality and encourages visitors to engage in Egyptian family life and culture.

Le musée Eiteljorg des Indiens d'Amérique et de l'art occidental

Harrison Eiteljorg, un dirigeant d'entreprise et philanthrope à succès d'Indianapolis, a collectionné l'art et l'artisanat traditionnels amérindiens (c.-à-d. Poterie, paniers, tissages, vêtements), avec une passion particulière pour l'art et l'artisanat de l'école de Taos (Nouveau-Mexique). En 1989, il a fait don de sa collection et a ainsi fondé l'un des musées les plus uniques du pays.

Certains considèrent l'art amérindien et occidental américain comme «moins que» les œuvres d'Europe occidentale. Peut-être que ce jugement est basé sur des exemples disponibles qui oscillent entre collant et terrible. Pour cette majeure aux Beaux-Arts, ce fut un moment OMG lorsque je me suis promené à travers l'Eiteljorg et que j'ai pu contempler des exemples des meilleures œuvres de ce genre.

The Museum experience starts with the walk from the street to the building. The architecture combines the mass and color dominant in adobe and pueblo structures; however, the traditional concepts have been put on steroids that bring POW to this American Southwest building. Once inside, visitors continue to be wowed with a collection by such artists as C. Cannon, N. C. Wyeth, Andy Warhol, Georgia O’Keeffe, Allan Houser, Frederic Remington, Charles Russell and Kay WalkingStick.

Pour inspirer les artistes contemporains travaillant dans ce domaine, le Musée parraine un programme de bourses. Les lauréats reçoivent 25,000 XNUMX $. De plus, l'œuvre d'art est achetée par le Musée et ajoutée à sa collection permanente. Les artistes intéressés à participer peuvent trouver des informations supplémentaires et postuler à: http://fellowship.eiteljorg.org/application/.

Accessible aux personnes handicapées

Le stationnement pour les visiteurs handicapés est gratuit pendant la majeure partie de l'année et des frais d'entrée réduits s'appliquent. Les coupes de bordure, les rampes et les portes électriques permettent un accès facile. Des fauteuils roulants manuels (quantité limitée) et des cannes sont disponibles gratuitement et l'utilisation du Segway est autorisée pour les visiteurs à mobilité réduite. Les ascenseurs sont conformes à l'ADA et les animaux d'assistance sont les bienvenus (http://www.eiteljorg.org/visit/plan/accessibility-services).
Circuit automobile d'Indianapolis. Cours d'histoire, expériences, réseautage social

The year is 1905. The business executive who made his fortune manufacturing vehicle parts, Carl Graham Fisher, returns to Indianapolis from France where he helped friends racing in France. Surprised at the level of automobile design and craftsmanship in Europe he started to consider how to improve automobile testing prior to shipping cars to consumers in this country.

At the time, courses were dangerous and cars were tested on horse tracks and public roads. After researching other tracks he decided, “Indianapolis is going to be the world’s greatest center of horseless carriage manufacturer, what could be more logical than building the world’s greatest racetrack right here?”

Non seulement le Speedway est une merveilleuse expérience sportive, mais c'est un excellent laboratoire; de nombreux progrès dans les automobiles contemporaines sont liés au parcours difficile et exténuant de 2 milles et demi à grande vitesse. De nouveaux concepts pour fabriquer de meilleures voitures sont testés dans des compétitions réelles et des tentatives réussies sont incorporées dans le processus de fabrication automobile.

En 1973, des suites d'hospitalité ont été ajoutées et aujourd'hui, les sièges réservés du Speedway peuvent accueillir 250,000 14 spectateurs et des milliers de spectateurs supplémentaires sur le terrain. Pour les dirigeants d'entreprise et autres membres du groupe «privilégié», un golf de championnat avec 4 trous à l'extérieur de la piste et 2 à l'intérieur est disponible. Les suites VIP Turn110,000 sont le «haut de gamme» pour le réseautage haut de gamme et les suites de troisième niveau commencent à XNUMX XNUMX $ par an.

Accessible aux personnes handicapées

Un stand accessible aux personnes handicapées sur le Speedway a 302 sièges et bien que la zone soit plate, la visibilité est considérée comme acceptable. Cet espace est réservé aux fans en fauteuil roulant et à deux de leurs compagnons. Des emplacements accessibles supplémentaires sont disponibles dans tout le complexe: http://indianaracing.net/indianapolis-motor-speedway-seating-guide/wheelchair-accessible-stand.

Société d'opéra d'Indianapolis

La seule compagnie d'opéra professionnelle de l'Indiana a été créée en 1975 grâce à la générosité de Miriam Ramaker (Indiana Central University / University of Indianapolis) et d'autres aficionados d'opéra locaux. Le premier budget de fonctionnement était à peine de 8000 XNUMX $ et lors de la première saison, il n'y avait qu'une seule représentation et deux courtes œuvres comprenant Douglas Moore, The Devil and Daniel Webster et Gian Carlo Menotti, The Telephone.

La Société a connu un franc succès jusqu'en 1981, date à laquelle elle a fermé ses portes. Les années suivantes furent rocailleuses et ténues; cependant, il est maintenant sur une base solide et accueille trois productions entièrement mises en scène chaque saison et reçoit des applaudissements critiques pour sa gestion et ses performances actuelles. L'organisation soutient un programme pour les jeunes artistes et travaille avec les écoles / écoles locales pour améliorer et enrichir les options musicales pour les enfants. (www.indyopera.org/)

Repas parfait pour les animaux

Indianapolis est une destination merveilleuse pour les chiots et leurs parents. Pour montrer l'amour, la boulangerie Three Dog nécessite une visite. La mission de la boulangerie est simple: préparer les meilleurs biscuits pour chiens au monde et offrir aux amoureux des chiens du monde entier une gâterie saine, entièrement naturelle et à l'os pour leurs amis à quatre pattes préférés. Les inspirations pour les plaisirs du ventre ont commencé avec Sarah Jean, un mélange de laboratoire noir sauvé qui était la reine des biscuits, et vice-présidente exécutive de Leg Sniffing & Tummy Rubs; Gracie, un Dogue Allemand albinos, était vice-président exécutif de Munching & Begging et Dottie (alias Spots Galore), était l'ancien vice-président exécutif de la sieste. (http://www.threedogindy.com/)

O DORMIR

Conrad Indianapolis

Bien qu'il existe de nombreuses options d'hôtels au centre-ville, les voyageurs à la recherche d'une propriété située dans le centre, très récente, acceptant les animaux domestiques (un dépôt et des frais non remboursables peuvent être facturés) et accessible aux personnes handicapées effectueront immédiatement une réservation au Conrad Indianapolis.

The 17 special/handicap accommodations include wheelchair and hearing/vision impaired accessibility. Of the two types of rooms, 11 are wheelchair accessible (with roll-in showers) and 6 rooms are hearing/vision accessible. Additional features include: low peep holes on guest room doors, low showers, seating in the shower, support handles near toilets and in the showers, enlarged bathroom space, wider front hallways and lower hooks on bathroom doors. For hearing impaired rooms, there is a door bell, a Sonic Alert and special kits for visual/hearing impaired guests are available upon request.

Pour rester en forme, le Conrad propose une salle de sport, une piscine intérieure et un spa. Il y a des options de restauration sur place, des événements œnologiques hebdomadaires et des expositions d'art. La galerie d'art de l'hôtel présente actuellement 60 photographies des artistes distinctifs Andy Warhol et Robert Indiana au début de la période du Pop Art américain (années 1950-1960).

Columbia Club

Si vous trouvez agréable de passer du temps dans l'air raréfié d'un club privé, il n'y a pas de meilleur choix d'hébergement que le Columbia Club, idéalement situé dans le centre-ville d'Indianapolis. Cette propriété accessible aux personnes handicapées conserve les traditions d'un club privé: un code vestimentaire est imposé! Gardez les t-shirts, les débardeurs, les sandales de plage, les pantalons de survêtement et les combinaisons de jogging pour le centre de remise en forme; les clients doivent porter des vêtements «Business Casual» dans toutes les parties communes de l'établissement. Certaines zones du club le plus distinctif et distingué de l'Indiana sont ouvertes aux visiteurs qui peuvent faire des réservations au Clubhouse. Que rejoindre? L'adhésion est disponible et les membres ont des privilèges dans plus de 200 clubs privés réciproques à travers le monde.

Le club offre à ses clients de nombreuses commodités, notamment une salle de bal, une galerie d'art, un salon de coiffure, des salles de réunion, un centre d'affaires, des options de restauration décontractées et raffinées et des événements spéciaux comprenant un cabaret avec des artistes de classe mondiale. (Le Cabaret a été comparé au Oak Room de l'Algonquin à New York).

Aéroport international d'Indianapolis

Le nouvel aéroport international d'Indianapolis est l'un des aéroports du pays les plus accessibles par l'ADA du pays. Il a été construit pour la commodité, la sécurité et l'accessibilité. Des hauteurs de comptoir et des bordures aux portes et aux couloirs, la mobilité personnelle est maximisée. Ses nombreux ascenseurs et escaliers mécaniques, ses toilettes avec des stalles extra-larges et des barres d'appui améliorent l'accès pour tous les voyageurs.

Ajouter Indianapolis

C'est une forte recommandation pour visiter Indianapolis. Les petites villes américaines sont tellement sous-commercialisées que ça me fait pleurer! Les visiteurs affluent à New York, Miami, Chicago… mais pour vraiment comprendre les États-Unis, les visiteurs doivent trouver leur chemin vers nos petites villes et villages. Il faudra peut-être un effort supplémentaire pour organiser le transport terrestre, l'hébergement à l'hôtel, un programme de visite du site… mais, croyez-moi, à la fin de la journée, l'effort vaudra le temps et l'énergie.