Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Trois autres cadres supérieurs de Kingfisher ont quitté une compagnie aérienne clouée au sol

0a13_401
0a13_401
Avatar
Écrit par éditeur

MUMBAI, Inde - Trois autres cadres supérieurs de Kingfisher Airlines, y compris son directeur de l'information, ont quitté le transporteur au sol alors même qu'une section de ses pilotes s'apprête à relancer leur agi

MUMBAI, Inde - Trois autres hauts dirigeants de Kingfisher Airlines, y compris son directeur de l'information, ont quitté le transporteur au sol alors même qu'une partie de ses pilotes est sur le point de raviver leur agitation face au non-paiement des salaires.

"Le directeur de l'information des compagnies aériennes Saurav Sinha, le chef des opérations aériennes, le Capt Ronald Nagar et le chef de l'équipage de cabine Ajit Bhagchandani RPT Bhagchandani ont récemment publié leurs papiers", ont indiqué des sources.

Leurs démissions viennent de près sur les talons du vice-président exécutif de la KFA, Hitesh Patel, et du chef de l'assistance en escale, Murali Ramachandran, qui se seraient séparés de la compagnie aérienne clouée du baron des alcools Vijay Mallya.

Le transporteur privé, qui n'a pas payé ses employés depuis août de l'année dernière, est cloué au sol depuis octobre. Son permis d'exploitation aérienne ou sa licence de vol a expiré le 31 décembre de l'année dernière, bien qu'elle puisse être renouvelée dans les deux ans.

Le mois dernier, Kingfisher Airlines avait soumis un nouveau plan de relance à la DGCA, demandant l'autorisation de reprendre les opérations. Mais il n'a pas encore été accepté par le régulateur.

«Outre ces cadres, quelques pilotes et ingénieurs ont également quitté le transporteur au cours du dernier mois car ils ne voyaient aucun espoir de sa renaissance», ont déclaré les sources.

Pendant ce temps, les pilotes basés à Mumbai de Kingfisher Airlines prévoient de raviver leur agitation face au non-paiement du salaire et sont susceptibles de tenir une réunion ici demain pour définir leur plan d'action, ont déclaré des sources.

«Notre salaire de juillet 2012 a été payé en mars et depuis, nous n'avons reçu aucun paiement. La direction se tait sur le moment où elle paiera nos cotisations. Nous avons convoqué une réunion interne lundi pour tracer notre ligne de conduite », a déclaré un pilote de ligne.

Accompagnée d'une dette bancaire de plus de Rs 7,000 crore, en plus des cotisations à diverses parties prenantes, la compagnie aérienne a déclaré une perte nette de Rs 2,141.80 crore pour le trimestre de mars de l'exercice précédent.