éTV 24/7 BreakingNewsShow :
Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Actualités

Troubled SAS dit qu'il est en bonne voie de réaliser des bénéfices

0a11a_80
0a11a_80
Écrit par éditeur

La compagnie aérienne scandinave en difficulté SAS a déclaré mercredi qu'elle était sur la bonne voie pour réaliser un bénéfice pour son année complète après avoir enregistré un bénéfice avant impôts pour le troisième trimestre, renvoyant ses actions à la hausse.

Print Friendly, PDF & Email

La compagnie aérienne scandinave en difficulté SAS a déclaré mercredi qu'elle était sur la bonne voie pour réaliser un bénéfice pour son année complète après avoir enregistré un bénéfice avant impôts pour le troisième trimestre, renvoyant ses actions à la hausse.

SAS a traversé une série de programmes de restructuration ces dernières années, mais n'a pas réalisé de bénéfice en année pleine depuis 2007, pénalisé par la surcapacité et la concurrence de transporteurs sans fioritures comme Ryanair et Norwegian.

Les vieux avions, les syndicats inflexibles et la flambée des coûts du carburéacteur ont ajouté à ses problèmes.

Pour la période mai-juillet, SAS a enregistré un bénéfice avant impôts et éléments non récurrents de 973 millions de couronnes suédoises (147 millions de dollars) contre un bénéfice de 497 millions il y a un an. Y compris les éléments exceptionnels, le bénéfice avant impôts s'élève à 1.12 milliard de couronnes, contre 726 millions.

"Il est gratifiant que notre programme de restructuration solide et radical ait l'effet escompté", a déclaré le directeur général Rickard Gustafson dans un communiqué. "Notre prévision d'atteindre des bénéfices positifs pour l'ensemble de l'année reste fermement en place."

Les actions de SAS, qui a retraité ses chiffres d'il y a un an pour refléter le fait que son exercice financier s'étend désormais de novembre à octobre, ont augmenté de 9% à 0712 GMT.

La compagnie aérienne était sur le point de fermer ses portes l'année dernière, mais a persuadé les banques et les propriétaires de lui fournir de nouveaux fonds en échange d'un plan de liquidation des opérations et de réduction des salaires pour réduire les coûts.

Beaucoup a déjà été fait et les coûts unitaires sont en forte baisse, mais SAS n'a pas encore signé d'accord final pour céder ses activités de services au sol, avec près de 5,000 XNUMX employés, après avoir signé une lettre d'intention en mars avec Swissport, une société de capital-investissement.

Gustafson ne répéterait pas mercredi à Reuters un commentaire de juin selon lequel il espère transformer l'accord préliminaire en un accord concret d'ici la fin de l'année.

Les difficultés de SAS contrastent fortement avec la croissance de son rival régional Norwegian Air Shuttle, qui étend ses liaisons long-courriers et a passé la plus grosse commande d'avions d'Europe l'année dernière en commandant 222 avions à Boeing et Airbus.

Les prévisions de SAS pour l'année complète prévoient une marge bénéficiaire d'exploitation supérieure à 3 % et un bénéfice avant impôts, à condition qu'aucun événement imprévu significatif ne se produise dans notre environnement commercial.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

éditeur

La rédactrice en chef est Linda Hohnholz.