Cliquez ici pour afficher VOS bannières sur cette page et ne payez qu'en cas de succès

Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Caraïbes Pays | Région Nouvelles du gouvernement Industrie hôtelière Jamaïque Nouvelles Tourisme Nouvelles de Travel Wire

Le ministre jamaïcain exhorte la diaspora à investir maintenant dans le tourisme local

Tourisme à la rescousse de Saint Vincent
Hon. Edmund Bartlett - Image reproduite avec l'aimable autorisation du ministère jamaïcain du Tourisme
Écrit par Linda S. Hohnholz

Ministre du Tourisme de la Jamaïque, Hon. Edmund Bartlett, encourage les membres de la diaspora à investir dans le secteur du tourisme local, qui continue de stimuler la reprise économique de la Jamaïque.

S'exprimant hier lors de la série en ligne « Let's Connect with Ambassador Marks », Bartlett a noté que : « Nous avons une diaspora avec une richesse, une expérience, des capacités, des talents, des compétences et une connectivité avec les communautés énormes. Nous devons investir dans la formation de capital et de nouvelles entreprises en Jamaïque afin que la Jamaïque puisse renforcer sa capacité à répondre à la demande qu'apporte le tourisme.

Il a révélé qu'un secteur clé qui a besoin d'investissements est l'agriculture. Il a également partagé que Jamaïque n'a pas été en mesure de produire les fournitures agricoles nécessaires en nombre, volume, cohérence et au prix requis pour approvisionner les hôtels.

« Le prochain élément sur lequel nous nous engageons très fortement est de renforcer la capacité de la Jamaïque dans cette période actuelle et post COVID-19 à répondre davantage à la demande du tourisme. Nous soutenons que le tourisme est une industrie extractive parce que nous n'avons pas été en mesure de répondre aux demandes agricoles de l'industrie », a déclaré Bartlett.

« Il est important que le plus haut niveau de production et de rendement soit disponible à tout moment. Lorsque ce n'est pas le cas, il faut l'avoir malgré tout, et c'est là que réside le problème des fuites au sein de l'économie. Nous rassemblons le potentiel d'augmentation des modèles de production dans notre pays, qui doit être stimulé par des investissements ou des partenariats public-privé. Nous avons donc également besoin d'investissements dans la fabrication de divers produits utilisés dans l'industrie », a-t-il ajouté.

"Lorsque nous examinons d'autres services, tels que l'énergie, les communications, les finances, les assurances, la santé et les transports, des milliards de dollars sont dépensés pour les transferts de visiteurs des aéroports vers les hôtels et les attractions. Des investissements sont également nécessaires dans les attractions, car le tourisme comble les passions des gens, et c'est précisément pour cela qu'ils voyagent », a déclaré le ministre.

Au cours de sa présentation, il a également révélé que le gouvernement jamaïcain ciblera davantage d'investissements haut de gamme dans le secteur.

« Je pense que nous avons atteint le niveau de nombre de chambres pour le tourisme de masse, et nous passons maintenant au haut de gamme. Ainsi, ce sera une densité plus faible et haut de gamme, avec des tarifs journaliers moyens plus élevés et une contribution plus forte à la valeur ajoutée », a-t-il déclaré.

Il a également annoncé que la Jamaïque serait le pionnier de la Journée mondiale de la résilience du tourisme à Dubaï dans les semaines à venir, approuvée par les principales parties prenantes internationales.

"La Jamaïque suggère également au monde que le 17 février, à partir de cette année, le monde devrait faire une pause et réfléchir à l'importance cruciale de renforcer la résilience. Ainsi, nous établirons à Dubaï, pendant la Semaine de la Jamaïque, la toute première Journée mondiale de la résilience du tourisme. Nous avons eu l'approbation des grands gardiens du tourisme dans le monde - UNWTO, WTTC, PATA et l'OEA », a-t-il déclaré.

« Let's Connect with Ambassador Marks » permet aux membres de la diaspora de communiquer directement avec l'ambassadeur sur des questions mutuellement bénéfiques et de se tenir informés des politiques et programmes du gouvernement, ainsi que des activités de l'ambassade. Ambassadrice de la Jamaïque aux États-Unis, Audrey Marks est parfois accompagnée de divers invités de marque, notamment des ministres du gouvernement, des représentants du gouvernement américain, des acteurs clés de diverses organisations locales et internationales et des membres éminents de la diaspora jamaïcaine.

Plus d'actualités sur la Jamaïque

#Jamaïque

Nouvelles connexes

A propos de l'auteur

Linda S. Hohnholz

Linda Hohnholz a été rédactrice en chef de eTurboNews pendant de nombreuses années.
Elle aime écrire et porte une grande attention aux détails.
Elle est également en charge de tout le contenu premium et des communiqués de presse.

Laisser un commentaire

Partager à...