Les Seychelles se lancent dans une nouvelle ère du tourisme insulaire

image reproduite avec l'aimable autorisation du Département du tourisme des Seychelles
image reproduite avec l'aimable autorisation du Département du tourisme des Seychelles
Écrit par Linda Hohnholz

Le lundi 6 mai 2024, dans l'atmosphère animée de l'Arabian Travel Market (ATM), le décor était planté pour une table ronde instructive sur « La nouvelle ère du tourisme insulaire ».

La séance s'est penchée sur le paysage évolutif des destinations insulaires, en particulier dans le contexte des défis environnementaux et des approches touristiques innovantes.

Soulignant le rôle central des îles dans la sphère touristique mondiale, le panel a exploré diverses perspectives sur le développement durable, la résilience climatique et l'immersion culturelle. Parmi les intervenants distingués figurait Sylvestre Radegonde, Ministre des Affaires étrangères et du Tourisme de la République de Seychelles, qui a offert des informations précieuses sur les offres touristiques uniques des Seychelles et sur leur position proactive en matière d'adaptation au climat.

La Ministre Radegonde a parlé de ce qui rend les îles populaires comme choix de vacances et, dans le cas des Seychelles, citant le désir d'échapper à la vie urbaine pour découvrir la nature comme principale motivation des voyageurs. Il a ensuite souligné la riche diversité des Seychelles, chaque île offrant des attractions et des expériences distinctes, allant de l'immersion culturelle à l'exploration de la nature.

Il a souligné les efforts en cours pour sauvegarder le littoral du pays grâce à l'allocation stratégique des ressources. Cependant, il a exprimé ses inquiétudes quant à l'assistance internationale limitée disponible pour les mesures d'atténuation et d'adaptation au changement climatique dans les États insulaires classés comme à revenus élevés comme les Seychelles.

En outre, la ministre Radegonde a réitéré la participation active des Seychelles aux forums internationaux, appelant à une plus grande attention au sort des nations insulaires vulnérables. Il a souligné la nécessité d'une action collective pour s'attaquer aux causes profondes du changement climatique et garantir la durabilité à long terme du tourisme insulaire.

La table ronde, animée par Mark Frary, écrivain du Sunday Times et d'autres publications réputées, a fourni une plate-forme d'échanges fructueux, soulignant l'importance de la coopération mondiale pour façonner l'avenir du tourisme insulaire.

Alors que le marché arabe du voyage continue de servir de catalyseur pour l'innovation et le dialogue dans l'industrie du voyage, la participation de la ministre Radegonde réaffirme l'engagement des Seychelles en faveur du tourisme durable et de la gestion de l'environnement sur la scène mondiale.

A propos de l'auteure

Linda Hohnholz

Rédacteur en chef pour eTurboNews basé au siège d'eTN.

S'inscrire
Notifier de
invité
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
Partager à...