Compagnies Aériennes Nouvelles rapides

Azul du Brésil : les affaires ont été bonnes au premier trimestre 1

Votre article d'actualité rapide ici : 50.00 $

Azul SA, la plus grande compagnie aérienne du Brésil en nombre de villes et de départs, annonce aujourd'hui ses résultats pour le premier trimestre 2022 (« 1Q22 »). Les informations financières suivantes, sauf indication contraire, sont présentées en reais brésiliens et conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS).

Faits saillants financiers et opérationnels

  • Le total des revenus d'exploitation au 1T22 s'est élevé à 3.2 milliards de reais, soit une augmentation de 74.9 % par rapport au 1T21 et de 25.6 % par rapport au 1T19. Il s'agissait du deuxième trimestre consécutif avec des revenus nets supérieurs aux niveaux d'avant la pandémie, même avec l'impact de la variante Omicron sur nos opérations.
  • PRASK et RASK ont respectivement augmenté de 40.7 % et 38.3 % par rapport au 1T21, même avec une augmentation de 26.4 % de la capacité. Les résultats ont été tirés par la forte demande intérieure sur les marchés d'Azul, ce qui nous a permis d'augmenter les tarifs pour compenser la hausse des prix du carburant.
  • Notre activité logistique a poursuivi ses excellentes performances. Les revenus du 1T22 ont atteint près de 300 millions de R$, soit 37.8 % de plus qu'au 1T21, triplé par rapport au 1T19.
  • Le CASK au 1T22 était de 34.45 cents, en hausse de 21.1 % par rapport au 1T21, principalement en raison de l'augmentation de 57.0 % des prix du carburant et de l'inflation de 11.3 % au cours des douze derniers mois, partiellement compensés par des réductions de coûts, des gains de productivité et l'appréciation de 4.3 % du real contre le dollar. Au cours de cette période, la productivité mesurée par ASK par employé à temps plein a augmenté de 14.3 %. Le CASK normalisé par le fret, le carburant et le taux de change est resté essentiellement stable par rapport au 1T19, compensant une inflation de plus de 20 % sur les coûts en termes réels au cours des trois dernières années.
  • L'EBITDA a atteint 592.7 millions R$ au cours du trimestre, ce qui représente une marge de 18.6 %. Sans l'impact de la variante Omicron, l'EBITDA aurait été proche de 900 millions de R$. Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 70.7 millions R$ au cours du trimestre, ce qui représente une marge de 2.2 %.
  • La position de liquidité immédiate reste solide à 3.3 milliards de R$, au-dessus des niveaux du 1T19. Au cours du trimestre, Azul a généré plus de 500 millions de reais de flux de trésorerie d'exploitation. Nous avons poursuivi notre processus de désendettement avec 1.3 milliard de reais de paiements de baux en cours et différés et de remboursements de dettes et autres reports
  • Pour le deuxième trimestre de 2022, nous prévoyons d'atteindre un chiffre d'affaires d'exploitation et un RASK record de tous les temps pour n'importe quel trimestre de notre histoire. C'est d'autant plus remarquable que le deuxième trimestre est saisonnièrement notre plus faible.

A propos de l'auteure

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis plus de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

S'abonner
Notifier de
invité
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
Partager à...