Cliquez ici pour afficher VOS bannières sur cette page et ne payez qu'en cas de succès

Nouvelles du fil

Nouvel essai clinique pour la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante

Écrit par éditeur

JW Therapeutics a annoncé l'autorisation de l'Investigational New Drug (IND) de l'Administration nationale des produits médicaux (NMPA) de Chine pour l'étude du produit d'immunothérapie anti-CD19 chimérique autologue du récepteur de l'antigène T (CAR-T) Carteyva® (relmacabtagene autoleucel injection) dans le traitement des patients pédiatriques et jeunes adultes atteints de leucémie aiguë lymphoblastique à cellules B récidivante ou réfractaire (r/r B-ALL).

La leucémie aiguë lymphoblastique à cellules B (LAL-B) est la tumeur maligne la plus fréquente en pédiatrie[1]. La résistance aux agents chimiothérapeutiques entraînant une rechute et une progression de la maladie, ainsi que la survie après une rechute, sont médiocres chez les patients atteints de LAL-B. La chimiothérapie de sauvetage pourrait être une option, mais elle n'est pas suffisante pour guérir une maladie agressive récidivante ou réfractaire. La survie à long terme était limitée en raison d'une mauvaise réponse, d'un faible taux de rémission et d'un taux de rechute élevé après une chimiothérapie de rattrapage. À l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement standard efficace pour la LAL-B r/r. La greffe allogénique de cellules souches hématopoïétiques (allo-GCSH) est apparue comme une stratégie prometteuse, néanmoins, le taux de survie à long terme ne peut toujours pas être satisfaisant [2]. La rechute de la maladie après les traitements reste un défi important, et de nouvelles options de traitement sont encore nécessaires de toute urgence pour prolonger la survie à long terme des patients atteints de LAL-B r/r.

Cette étude (JWCAR029-006), une étude de phase I, ouverte, à un seul bras, à dose croissante en Chine, qui vise à évaluer l'innocuité, l'efficacité et le profil pharmacocinétique de Carteyva® chez les patients pédiatriques et jeunes adultes atteints de r/r B-ALL, ainsi que pour déterminer la dose de phase II recommandée (RP2D).

Nouvelles connexes

A propos de l'auteur

éditeur

La rédactrice en chef d'eTurboNew est Linda Hohnholz. Elle est basée au siège d'eTN à Honolulu, Hawaï.

Laisser un commentaire

Partager à...