Cliquez ici pour afficher VOS bannières sur cette page et ne payez qu'en cas de succès

Nouvelles du fil

Nouvelle option de dépistage pour les patients à haut risque de cancer du pancréas

Écrit par éditeur

Le Hackensack University Medical Center a lancé un programme de surveillance innovant qui dépiste les personnes à haut risque de développer un cancer du pancréas.             

Le test IMMray® PanCan-d est le premier test sanguin sur le marché dédié à la détection précoce de l'adénocarcinome canalaire pancréatique (PDAC) familial ou héréditaire.

Les patients éligibles recevront à la fois un test d'imagerie et un nouveau test de biomarqueur qui mesure la réponse du système immunitaire à la maladie pancréatique dans le sang.

"Plus le cancer est détecté tôt, meilleures sont les chances de succès du traitement", déclare Rosario Ligresti, MD, chef de la gastroentérologie au Hackensack University Medical Center, un centre d'excellence de la National Pancreas Foundation depuis 2013, où cette nouvelle initiative est proposée dans le cadre de le programme de surveillance à haut risque de l'hôpital pour le cancer du pancréas.

Malheureusement, des études montrent qu'environ un quart seulement des personnes éligibles à la surveillance à haut risque en profitent réellement, mais le Dr Ligresti pense que ce nouveau test sanguin changera la donne.

« Le cancer du pancréas, l'un des cancers les plus meurtriers, est difficile à détecter précocement, à un stade où la résection chirurgicale, seule thérapeutique curative, est possible », explique le Dr Ligresti. "Il a été démontré que ce nouveau test détecte le cancer du pancréas à un stade précoce chez les patients à haut risque, dans le but de l'attraper avant qu'il n'ait la possibilité de se propager à d'autres tissus."

Qui est considéré comme à haut risque ? 

Le cancer du pancréas peut sévir dans la famille et/ou peut être lié à des conditions génétiques qui augmentent le risque d'autres types de cancer. C'est ce qu'on appelle le cancer du pancréas familial et comprend des cas chez les frères et sœurs, les parents et les grands-parents à travers les générations actuelles de votre famille. Vous et votre famille pouvez courir un risque accru si 2 parents au premier degré ou plus ou au moins 3 membres de la famille ont reçu un diagnostic de cancer du pancréas.

Quelle est la norme actuelle de soins pour le dépistage?

Actuellement, le dépistage du cancer du pancréas est effectué à l'aide de l'IRM ou de l'échographie endoscopique (EUS). Il s'agit d'un test spécialisé impliquant un endoscope et des ultrasons à haute fréquence pour obtenir une image précise du pancréas. Les tests sont effectués chaque année et les deux ont des avantages et des inconvénients. L'IRM peut être fastidieuse, coûteuse et chronophage. EUS implique une endoscopie mini-invasive et nécessite le jeûne et la sédation. Le Hackensack University Medical Center effectue le dépistage du pancréas de cette manière depuis de nombreuses années. Jusqu'à présent, aucun test sanguin spécialisé ou précis n'était disponible dans le commerce pour permettre le dépistage du cancer du pancréas.

Qui est admissible à cette nouvelle surveillance du cancer du pancréas ?

Le dépistage du cancer du pancréas est très important dans les groupes à haut risque suivants. Tout patient âgé de plus de 18 ans avec :

• Mutation BRCA

• Fibrose kystique

• Polypose adénomateuse familiale (PAF)

• Mélanome multiple atypique familial (FAMMM)

• Cancer colorectal héréditaire sans polypose (HNPCC) ou syndrome de Lynch

• Pancréatite héréditaire

• Mutation PALB2

• Syndrome de Peutz-Jeghers

• Antécédents familiaux de cancer du pancréas chez deux parents au premier degré

Quel est le protocole de dépistage ?

Les patients auront une consultation complète avec le Dr Ligresti. Ils subiront ensuite le test IMMray PanCan-d ainsi qu'une IRM ou EUS. Une fois tous les résultats disponibles, ils rencontreront le Dr Ligresti pour les examiner ainsi que le plan de surveillance continue. Cela se fait généralement chaque année.

Pourquoi la détection précoce du cancer du pancréas est-elle importante ? Les symptômes ne se développent généralement qu'à un stade avancé de la maladie, de sorte que la majorité des cancers du pancréas sont diagnostiqués à des stades avancés lorsque les traitements sont moins efficaces.

Qui est à risque de développer un cancer du pancréas ? L'identification des patients à risque de développer la maladie en raison de mutations génétiques connues ou d'antécédents familiaux de cancer du pancréas peut être essentielle pour le détecter tôt. Les sous-groupes à haut risque représentent une proportion importante de tous les cas de cancer du pancréas.

Comment fonctionne ce nouveau test ? L'IMMray PanCan-d analyse 9 biomarqueurs dans le sérum pour détecter l'adénocarcinome canalaire pancréatique (PDAC), le type le plus courant de cancer du pancréas. Les biomarqueurs impliqués dans de multiples processus cellulaires, notamment le métabolisme, l'inflammation et les lésions/réparations tissulaires, ainsi que le CA19-9, sont inclus dans le test. La réponse d'un échantillon à chaque biomarqueur est mesurée puis combinée à l'aide d'un algorithme pour déterminer un résultat de test de « signature à haut risque présente », « négatif pour la signature à haut risque » ou « limite ».

Performances du test : dans une récente publication évaluée par des pairs de Brand et al publiée dans Clinical and Translational Gastroenterology, le test IMMray PanCan-d a démontré une sensibilité de 92 % et une spécificité de 99 % dans la détection de l'adénocarcinome canalaire pancréatique (PDAC) à l'aide de sérum. Le test IMMray PanCan-d a été capable de détecter les PDAC de stade I et II avec une sensibilité de 89 % et une spécificité de 99 %.

Nouvelles connexes

A propos de l'auteur

éditeur

La rédactrice en chef d'eTurboNew est Linda Hohnholz. Elle est basée au siège d'eTN à Honolulu, Hawaï.

Laisser un commentaire

Partager à...