Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

billgatesafrique
billgatesafrique
Écrit par éditeur

BILL GATES DE RETOUR AU KENYA

BILL GATES DE RETOUR AU KENYA
Il a été rapporté le week-end dernier que Bill Gates, de la renommée de Microsoft, était de retour au Kenya pour un safari combiné et pour visiter certains des projets que sa fondation avait parrainés. La visite aurait été organisée soit de manière très discrète, soit avec toute la discrétion possible, seules quelques personnes se retrouvant face à face avec lui. Kenya Tourism aura sans aucun doute été heureux de revoir ce visiteur de haut niveau sur le circuit safari en tant qu'invité régulier, tandis que les nombreux bénéficiaires de sa fondation et celle de son épouse seront également heureux de voir l'intérêt direct de leur directeur dans leurs efforts. .

L'ÉDITEUR DU MAGAZINE AFRICA AVIATION DEVIENDRAIT NOUVEAU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AFRAA
Nick Fadugba, mieux connu dans les cercles de l'aviation africaine en tant qu'éditeur et rédacteur en chef de l'African Aviation Magazine et en tant que défenseur infatigable des compagnies aériennes africaines dans leur lutte contre les politiques à courte vue et les régimes réglementaires restrictifs, a été élu lors de la récente Conférence annuelle de Maputo en tant que successeur de Christian Folly-Kossi, qui a occupé ce poste pendant les 10 dernières années. L'AFRAA rassemble les compagnies aériennes africaines membres de l'IATA pour représenter le secteur de l'aviation du continent sur la scène continentale et mondiale et prévoit une refonte stratégique majeure dans les mois à venir pour décider des voies et moyens d'endiguer l'assaut des géants mondiaux du transport aérien qui tentent de se tailler une place plus importante. tranches de trafic de passagers et de fret aux dépens des petites compagnies aériennes en Afrique. Le président de la Commission de l'aviation civile africaine (plate-forme de politique aéronautique de l'Union africaine), le Kenyan Charles Wako, a lancé un appel passionné aux participants à l'assemblée générale annuelle de l'AFRAA pour qu'ils ouvrent le ciel africain aux compagnies aériennes africaines en appliquant pleinement la Déclaration de Yamoussoukro et d'autres accords pertinents comme le COMESA les règles de l'aviation en tant que mesure clé pour défendre la part de marché africaine et aider les petites compagnies aériennes nationales à survivre dans l'environnement concurrentiel d'aujourd'hui, où non seulement les compagnies aériennes privées, mais aussi les descendants d'acteurs mondiaux pèsent sur les entreprises locales. Cependant, en passant par le mur de pierre défensif, même au sein de la communauté d'Afrique de l'Est, où certains États membres sont toujours enracinés dans un état d'esprit de l'âge de pierre de l'aviation lorsqu'il s'agit de traiter leurs voisins de la CAE comme des étrangers et de les empêcher de traverser les frontières nationales (en diminution). pour les parcs à gibier et les aérodromes secondaires, la concurrence mondiale pourrait bien dépasser les petites mesures sur lesquelles les régulateurs nationaux pourraient éventuellement convenir avec leur réflexion, leurs tergiversations et la protection des fiefs les hanter dans les années à venir. En attendant, c'est un grand bravo à Nick et à tous les meilleurs dans le nouveau rendez-vous.

JACKIE ARKLE-OKUTOI REPRENDRA EN TANT QUE RESPONSABLE PAYS DE FLY 540
L'actuel directeur des ventes et du marketing du groupe Fly 540, Jackie Arkle-Okutoi, semble sur le point de déménager de Nairobi à Kampala pour prendre la relève en tant que nouveau directeur de pays au cours de la nouvelle année, notifiant à la concurrence que Fly 540 est sérieux dans l'expansion de sa base de trafic. d'Entebbe. Il est entendu que la compagnie aérienne, qui possède déjà des avions basés en Ouganda, cherche à ajouter des avions supplémentaires pour augmenter sa part de marché, ajouter de nouvelles routes et apporter une teinte orange dans le ciel au-dessus de l'Ouganda.

LE PRÉSIDENT RENT À LA MAISON EN CLASSE ÉCONOMIQUE
Au retour du Sommet du Commonwealth à Trinidad et d'une visite d'État ultérieure à Cuba, le président ougandais Yoweri K. Museveni aurait pris un vol commercial avec son entourage en classe économique. On pensait que le mode de voyage inhabituel d'un chef d'État servait le motif politique du pays d'origine pour préparer le terrain à de nouvelles mesures d'austérité, qui pourraient, selon les spéculations des médias, conduire bientôt à une réduction des privilèges de voyage pour les représentants du gouvernement et les ministres et à une réduction. d'autres avantages, comme les 4x4 de grande capacité. En fonction du statut et du statut de chaque fonctionnaire, les voyages en avion peuvent avoir lieu en première classe, en classe affaires ou en classe économique. Cependant, cela pourrait bientôt appartenir au passé, car le gouvernement cherche à maîtriser les dépenses et se concentre sur les domaines de développement plutôt que sur les dépenses de consommation. Au Kenya, par exemple, les ministres du gouvernement ont récemment dû remettre leurs limousines Mercedes et conduisent maintenant des véhicules Volkswagen Passat d'une capacité de moteur de 1.8 litre, et dans la région de l'Afrique de l'Est, des mesures d'économies similaires sont envisagées pour réduire les dépenses publiques et avoir plus fonds disponibles pour financer les programmes d’élimination de la pauvreté et soutenir la création d’emplois. L'Ouganda possède un avion Gulfstream ultramoderne à la disposition du président et d'autres officiels sélectionnés en mission, ce qui rend encore plus remarquable le fait de voler en classe Y. Un bouquet de félicitations à notre président pour sa décision remarquable et des ardeurs majeures pour l'ONG Transparency International, qui a dépeint cette action comme un coup publicitaire bon marché, et plus de barbes pour le journal local, qui a tenté d'en tirer un capital politique.

LES ÉMIRATS CONTINUENT À CONTINUER AVEC KLM ET KENYA AIRWAYS SUR LA ROUTE D'AMSTERDAM
Des informations ont été reçues selon lesquelles Emirates, la compagnie aérienne primée de Dubaï, devrait commencer des vols quotidiens vers Amsterdam, en utilisant l'équipement B777 sur la route. Les vols d'Afrique de l'Est à destination d'Amsterdam, le principal hub européen de Kenya Airways, pour leurs vols conjoints KLM / KQ, ont été l'épine dorsale du trafic long-courrier européen de KQ. La concurrence supplémentaire sert les deux compagnies aériennes membres de Sky Team avec un avis d'intention d'Emirates selon laquelle elle poursuivra activement une plus grande part du trafic en dehors de l'Afrique de l'Est, où elle dessert déjà Nairobi, Entebbe, Addis-Abeba et Dar es Salaam quotidiennement. À partir du 1er mai de l'année prochaine, ils proposeront sans aucun doute des tarifs attractifs sur la liaison d'Amsterdam via Dubaï, qui devient une véritable plaque tournante mondiale du trafic aérien, y compris depuis et vers l'Afrique.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

KIDEPO FLY CAMP OUVERT PENDANT LA SAISON FESTIVE
Un camp de mouches temporaire de 8 tentes dans la nature sauvage du parc national de la vallée de Kidepo sera ouvert entre le 24 décembre et le 7 janvier, et un certain nombre de nuits semblent encore avoir de l'espace au coût de 200 USD pour chaque tente, assez grande pour deux clients partageant, en pension complète. (Les 27 et 31 décembre sont déjà pris en charge.) Cependant, les safaris, les frais d'entrée au parc et le transport vers et depuis le parc seront une dépense supplémentaire. Le meilleur moyen (et vraiment fortement recommandé) d'atteindre ce parc isolé est par avion, et les opérateurs aériens de Kajjansi KAFTC et Ndege Juu se feront un plaisir de vous proposer des devis pour les charters si nécessaire. Comme c'est dans la nature de ces camps de mouches, les tentes ne sont pas autonomes, mais 4 douches de brousse et deux longues gouttes seront disponibles. L'eau pour les douches est, bien sûr, chauffée à la préférence de température des clients et les pommeaux de douche à régulation par chaîne du type traditionnel déchargent ensuite l'eau d'un conteneur en toile au plafond. Le camp sera situé dans l'un des emplacements de camping publics réguliers disponibles à l'intérieur du parc. La société en question s'appelle Alternative Adventures et peut être contactée pour plus de détails via cet e-mail de contact: [email protected] ou www.thefarhorizons.com. Ceux qui recherchent un logement supplémentaire peuvent également utiliser le camp de repos géré par l'Ouganda Wildlife Authority et les visiteurs ayant le goût de l'extraordinaire doivent bien sûr séjourner à l'Apoka Safari Lodge, qui propose un hébergement haut de gamme, des transferts de piste d'atterrissage, safaris, promenades dans la brousse, et superbe cuisine, comme dans le passé vécu par ce correspondant. Visitez www.wildplacesafrica.com pour plus de détails.

LES FORFAITS COAST AU PLUS ABORDABLE
Air Uganda a lancé la semaine dernière des forfaits vacances à la plage avec le Leopard Beach Resort and Spa 5 étoiles de la célèbre plage de Diani Beach (côte sud) de Mombasa, pour un séjour de 2 nuits en demi-pension, billets, toutes taxes et suppléments compris et transferts aéroport. à Mombasa à partir de 424.50 $ US par personne, en chambre double. Un séjour d'une semaine complète est proposé au prix de 674.50 $ US, encore une fois par personne, en chambre double. Voici quelques-unes des meilleures offres disponibles de l'Ouganda à l'une des principales stations balnéaires de la côte kenyane et les prix sont valables jusqu'au 20 décembre inclus. Si vous ne voyagez pas maintenant, vous ne le ferez jamais.

VIVRE DANGEREUSEMENT LORS DE L'UTILISATION DES BUS
Un autre accident majeur impliquant un bus de passagers longue distance le week-end dernier à Eldoret / ouest du Kenya a coûté la vie à au moins 8 Ougandais voyageant à bord du véhicule, qui était en route de Kampala à Nairobi. De nombreux autres voyageurs ont été blessés. Les bus à cette période de l'année sont bondés car les habitants de la région visent soit à rentrer chez eux pour les vacances, et avant que les tarifs ne soient augmentés quelques jours avant Noël, soit à faire des affaires de dernière minute ou à faire du shopping pour leur familles élargies. Le bus était, selon des sources, excès de vitesse - une menace longtemps critiquée, mais les gouvernements régionaux ont largement cédé aux intérêts économiques des propriétaires de bus plutôt que d'appliquer des lois, qui installeraient des régulateurs de vitesse, limitant la course à 80 km par heure. À la suite de plusieurs accidents de bus au cours des dernières semaines, la police ougandaise a également recommencé à sévir contre les véhicules non routiers, a installé des radars, des véhicules surchargés au sol et a exigé que les chauffeurs de bus doivent maintenant laisser des photocopies de leur permis de conduire aux points de contrôle pour vérifier leur identité en cas d'accident.

DES ENFANTS SE DÉPLACENT EN FRANCE POUR APPRENDRE ET PROMOUVOIR L'OUGANDA
Un groupe d'enfants du projet Children for Sustainable Livelihood a été invité en France par l'ambassade de France et y a été transporté par Brussels Airlines, pour participer à une série d'événements, dont certains sont également liés à la campagne des Nations Unies pour l'Année du gorille 2009, qu'ils visent à promouvoir pendant leur séjour en Europe. Une expérience d'apprentissage précieuse pour les jeunes Ougandais, sans aucun doute.

L'ÉDITION DE FIN D'ANNÉE EYE UGANDA MAINTENANT SUR LE WEB
L'édition de fin d'année de décembre / janvier, toujours très attendue par les résidents ougandais, est à nouveau disponible sur le Web, et en version imprimée, bien sûr, donnant de précieux conseils sur les endroits où aller et ce qu'il faut faire pendant la saison des fêtes. Visitez www.theeye.co.ug pour l'édition Web et lisez tout ce qui est nouveau et ce qu'il faut faire lors de votre visite en Ouganda au cours des prochaines semaines. Un mot d'avertissement cependant, le mot luxe est probablement beaucoup sur-utilisé, sinon mal utilisé, et surestime souvent dans les articles et la rédaction d'annonces en Ouganda la vraie image et doit donc toujours être pris avec une certaine prudence, en particulier. par ces lecteurs bien familiarisés avec le luxe approprié.

LES MÉDIAS MONDIAUX SONT UNIS CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE
La nouvelle vision ougandaise, disponible dans le monde entier via www.newvision.co.ug, s'est jointe à nombre de leurs plus illustres collègues à travers le monde pour mettre en évidence l'impact du changement climatique comme déjà largement évident, par exemple en Afrique de l'Est. Quelque 55 journaux ont proposé un éditorial commun à leurs lecteurs alors qu'ils s'unissaient pour parler d'une seule voix avant le sommet sur le climat de Copenhague, qui a débuté cette semaine. Cette chronique salue cet effort remarquable et continuera de mettre en évidence l'impact du changement climatique en cours en Afrique de l'Est, où il a accéléré la fonte des calottes glaciaires équatoriales sur le mont. Kilimandjaro, Mt. Au Kenya et dans les monts Rwenzori et a accéléré les cycles de sécheresse et d’inondations et a contribué à la désertification dans des zones semi-arides auparavant productives. Les archives disponibles montrent que 11 des 14 dernières années ont été parmi les plus chaudes jamais enregistrées, provoquant les retombées négatives les plus importantes parmi les pays en développement d'Afrique et incitant les gouvernements africains à demander aux pays développés de s'engager non seulement à réduire considérablement leurs émissions de carbone. Copenhague, mais aussi bénéficier d'une compensation pour le continent africain qui souffre maintenant des péchés du passé, lorsque ces pays se sont industrialisés et développés, laissant la saleté et les retombées à l'Afrique. Les États-Unis, l'Europe, la Chine, la Russie, l'Inde, le Brésil et d'autres seront jugés par notre génération et la prochaine génération sur la façon dont ils se comportent et agissent à Copenhague, et ils le doivent franchement à l'avenir de notre planète une fois pour toutes. levez-vous et soyez comptés.

LE RALLYE SAFARI CLASSIQUE D'AFRIQUE DE L'EST SE TERMINE AVEC UNE VICTOIRE KENYAN À MOMBASA
Le rallye safari classique de l'Afrique de l'Est, sponsorisé par Kenya Airways, s'est terminé le week-end dernier par une victoire impressionnante de l'équipe de rallye kényane composée d'Ian Duncan et d'Amaar Slatch, au volant d'une Ford Mustang classique. Ian avait bien sûr déjà remporté le Safari Rally à son apogée et cette fois a remporté le titre Classic de l'ancien champion du monde Bjorn Waldegaard, qui avait remporté la dernière édition de l'édition Classic. Ian a mené le peloton depuis le départ à Mombasa jusqu'à la ligne d'arrivée au Sarova Whitesands Resort, après avoir traversé un territoire difficile au Kenya et en Tanzanie, rappelant les bons vieux jours de rallye safari où les participants devaient régulièrement parcourir entre 4 et 5,000 kilomètres depuis le départ. finir. Kenya Airways a contribué quelque 150,000 XNUMX $ US à l'organisation du rallye et s'est déjà engagée à parrainer également la prochaine édition, qui amène des passionnés de rallye du monde entier au Kenya, faisant la promotion du pays en tant que nation sportive et destination touristique. Félicitations à Ian et à son navigateur et à tous ceux qui ont atteint la ligne d'arrivée.

LA SAISON DE NOËL SUR LA CÔTE DU KENYA RETOUR À CE QUI ÉTAIT
La haute saison à venir pour la côte kényane a été décrite par les hôteliers et les voyagistes comme avant la forte baisse du début de 2008, et tous les complexes s'attendent à être complets pour la période de Noël et du Nouvel An. Le tourisme intérieur, qui a jeté une bouée de sauvetage à l'industrie du tourisme du pays pendant la récession économique mondiale, continue de jouer un rôle important, tandis que les arrivées internationales ont de nouveau retrouvé leur niveau d'avant la crise et devraient établir de nouveaux records l'année prochaine. Les activités concertées de l'Office du tourisme du Kenya, de Kenya Airways et du secteur privé dans son ensemble ont réussi à progresser sur les marchés nouveaux et émergents tout en rétablissant la confiance des consommateurs dans les marchés émetteurs existants pour les touristes. Ce développement doit être le meilleur cadeau de Noël pour l'industrie touristique kenyane et est sans aucun doute bien mérité.

LA PROMOTION DU KENYA COMMENCE À DUBAÏ
Une semaine de promotion du Kenya est en cours à Dubaï, la première initiative de ce type mettant en vedette la nation d'Afrique de l'Est sur cet important marché source pour les touristes et les visiteurs d'affaires. Les ministres des Affaires étrangères et du Tourisme de Nairobi sont venus à Dubaï pour souligner le sérieux de la promotion alors qu'une série d'ateliers et de séminaires a débuté plus tôt dans la semaine pour présenter le Kenya comme une destination touristique et d'investissement souhaitable. Un festival gastronomique, soutenu par le chef exécutif de l'Utalii College, se déroule également parallèlement aux activités de l'hôtel Le Méridien de Dubaï, offrant aux visiteurs potentiels la possibilité de goûter à des plats kenyans authentiques avec des ingrédients frais, transportés par avion tous les jours. Kenya Airways et Emirates exploitent des services quotidiens sans escale entre Nairobi et Dubaï tandis qu'Air Arabia vole vers les pays voisins , offrant suffisamment de sièges et de capacité de chargement pour répondre à la demande actuelle.

UN ANCIEN CHEF DU TOURISME BLAME SES AMIS POUR L'ABSENCE DE CONSEIL
Tout en parlant pour sa défense au cours de sa procédure judiciaire, l'ancien PDG de KTB, le Dr Ongonga Achieng, est jugé avec l'ancien secrétaire permanent du ministère du Tourisme - il a tenté de rejeter la responsabilité de son action en l'absence d'un conseil d'administration substantiel, à qui il prétend qu'il aurait pu adresser ses projets de payer à un ancien directeur de KTB près de 9 millions de shillings kényans. Ses opposants, cependant, n'ont pas tardé à signaler à ce correspondant que c'était, en fait, l'absence du conseil d'administration, qui a donné à l'ancien PDG la marge de manœuvre pour manœuvrer la transaction à travers les ordres permanents et les règlements de paiement, dénonçant la tentative de main. laver comme un effort flagrant et visible pour rejeter la responsabilité de ce qu'il avait fait. Cela était basé sur le fait qu'au moment où le nouveau conseil d'administration a finalement été nommé, il a immédiatement commencé à enquêter sur les rumeurs sur l'accord, qui avaient balayé l'industrie du tourisme, suspendant finalement le Dr Achieng, puis le licenciant, et finalement le traduisant en justice. . L'audience se poursuit devant la Haute Cour de Nairobi où le Dr Achieng, Mme Nabutola et M. Muriuki sont jugés pour 11 chefs d'accusation criminelle, y compris pour complot en vue de frauder et abus de pouvoir.

BULLETIN SAFARI QUELQU'UN?
Ce correspondant n'obtient jamais assez d'informations sur les événements et les dernières mises à jour des circuits de safari d'Afrique de l'Est, et plus il y a d'informations, mieux c'est. De nombreux lecteurs, en fait, continuent de demander plus d'informations dans cette colonne, et en particulier des événements plus spécifiques sur les nouveaux lodges, les camps et les développements liés au tourisme, mais l'espace n'est pas presque suffisant pour tout publier ici, pas plus que tout cela. informations mises à disposition pour publication.
Cependant, les aficionados du safari et ceux qui ont faim pour plus d'informations sur le Kenya et la région au sens large peuvent écrire à Concorde Safaris pour être mis sur sa liste de diffusion pour son Bushmail régulier via: [email protected] - cela donne le bon appétit pour sortir dans la brousse et profiter des nombreux endroits nouveaux et bien mûrs et très familiers.

LE GOUVERNEMENT DU KENYA GAZETTES FORMELLEMENT LE COMITÉ DE CRISE DU TOURISME
Le comité national de gestion de la crise du tourisme a enfin un statut juridique formel et plus important au Kenya, après que la composition de l'équipe a été publiée la semaine dernière dans un avis juridique. Le président du comité, formé initialement en 2007, appartiendra à la secrétaire permanente du ministère du Tourisme, Mme Eunice Miima, tandis que le président de l'Office du tourisme du Kenya, M. Jake Grieves-Cook, sera nommé vice-président. Au total, l'équipe de crise comprendra 20 personnes issues des secteurs public et privé et traitera de manière substantielle toute crise affectant le tourisme et les touristes dans le pays en tant que centre unique. Le secteur privé du tourisme kényan était cependant encore quelque peu prudent dans ses commentaires, mais les personnes interrogées ont reconnu que cette évolution concentrerait la crise du secteur et la réponse d'urgence sous un même toit, renforçant la réputation du Kenya à l'étranger en tant que pays désireux et désireux de faire tout son possible pour garantir la sécurité et la protection des visiteurs étrangers.

SITA AMÉLIORE LE TRAITEMENT DES PASSAGERS À LA JKIA DE NAIROBI
La Kenya Airports Authority a récemment dévoilé des plans visant à améliorer le traitement des passagers dans le cadre d'un contrat signé avec SITA, le géant mondial des communications et de la technologie des compagnies aériennes. Les voyageurs utilisant JKIA peuvent même s'attendre à trouver des terminaux d'enregistrement automatisés, similaires à ceux déjà utilisés dans de nombreuses régions du monde, à partir de la mi-2010, mais un programme de développement à long terme sur 10 ans implique bien plus que cela. Des terminaux d'enregistrement communs seront introduits au fil du temps, ce qui permettra aux compagnies aériennes de se connecter directement à leurs propres systèmes sans avoir besoin d'acheter et de déployer leurs propres terminaux dédiés, ce qui rendra les opérations des compagnies aériennes moins chères et plus fluides sans interruption de son flux de données d'enregistrement. . Le déploiement débutera initialement à Nairobi et s'étendra à Mombasa avant que d'autres aéroports de statut international comme Malindi, Kisumu et Eldoret ne soient envisagés.

KENYA UTALII POUR OFFRIR DES DEGRÉS - ENFIN
L'institution kényane de formation en tourisme et hôtellerie de renommée mondiale, Utalii College, est maintenant prête à offrir des cours diplômants, initialement en gestion hôtelière, ainsi que dans les voyages et le tourisme, à partir de la nouvelle année universitaire en 2010. Actuellement, ces cours seront proposés. être offert en coopération avec l'Université de Nairobi, tandis que l'institution est en train d'être transformée en une université spécialisée pour le secteur de l'hôtellerie, des voyages et du tourisme. Utalii, initialement construit et géré par les Suisses au début des années 1970, a été remis peu après au gouvernement kenyan en cadeau de la Suisse et est depuis devenu l'institution de formation sectorielle la plus réputée de tout le continent africain. Il est reconnu par la Communauté de l'Afrique de l'Est comme un centre d'excellence régionale et a régulièrement pris les devants en remodelant le contenu des cours et en introduisant des cours supplémentaires pertinents liés aux nouvelles technologies. Utalii est également membre de l'AHSSA, l'Association des écoles hôtelières d'Afrique subsaharienne, et l'a présidée à plusieurs reprises. Malheureusement, de retour chez nous en Ouganda, l'intégration de l'Institut national de formation hôtelière et touristique de Jinja dans la nouvelle université publique de l'est de l'Ouganda, Busitema, a jusqu'à présent échoué malgré avoir été sur la planche à dessin, et les préparatifs avaient largement été achevé par la direction et le conseil d'administration de HTTI alors qu'il dépendait encore du ministère de l'éducation et des sports. Le hold-up du ministère du Tourisme, du Commerce et de l'Industrie est attribué au manque de financement et sans doute au manque d'expertise et de compréhension dans les cercles gouvernementaux désormais responsables de l'institution, après qu'elle a été retirée du ministère de l'Éducation et des Sports il y a deux ans. Cela mérite quelques-uns des rares barbillons distribués par cette chronique pour avoir laissé nos voisins s'enfuir avec nos idées et les mettre en œuvre pendant que nos bureaucrates sont assis sur leurs mains.

VOLER 540 POUR AJOUTER BUJUMBURA
Suite à l'arrivée de plus d'avions CRJ 200, Fly 540 ajoutera Bujumbura / Burundi à son réseau régional à compter du 7 janvier 2010, offrant initialement 3 vols par semaine à opérer les lundis, jeudis et samedis et quittant Nairobi à 1040 h 1520, heure locale. et retour à XNUMX h XNUMX, heure locale. Soyez prêt pour plus d'annonces de dernière minute sur de nouvelles routes et des fréquences supplémentaires dans les semaines et les mois à venir.

KENYA AIRWAYS ET L'ÉTHIOPIE PRENNENT DE L'ESPOIR SUR B787
Les derniers rapports des observateurs réguliers de Boeing donnent une lueur d'espoir aux clients d'Afrique de l'Est pour le nouveau B787, maintenant retardé d'environ 3 ans. Il semble que Boeing envisage actuellement le 22 décembre pour le premier vol d'essai, ce qui serait en effet un cadeau de Noël inattendu pour les clients qui souffrent depuis longtemps qui attendent plus ou moins patiemment le nouvel avion. Cependant, il a également été rapidement souligné à cette colonne qu'un premier vol d'essai, bien que marquant, ne se traduirait pas nécessairement par un succès sur la ligne de production, où d'autres problèmes peuvent encore se poser, compte tenu des problèmes de câblage émergents pour l'A380, lors de la mise en ligne de la production. En fait, ce n'est que récemment qu'Airbus a admis que le rythme de production de la compagnie aérienne géante était à nouveau en cours de révision et de ralentissement pour garantir la meilleure qualité. Dans un développement connexe, le B747-8F également retardé devrait également être piloté pour la première fois le même jour. Ces progrès peuvent être associés au fait que le président de Boeing Commercial Airplane a récemment réuni un groupe d'anciens hauts fonctionnaires au sein d'un groupe consultatif peu structuré, chargé d'évaluer les lacunes de ces dernières années et de concevoir des solutions et des stratégies pour surmonter les problèmes.

LA SURVIE DU LAC MANYARA SOUS MENACE
Des chercheurs tanzaniens ont sonné l'alarme lorsqu'ils ont récemment présenté un rapport sur les chances de survie à long terme du lac Manyara, qui ne figurait que la semaine dernière dans cette colonne pour l'effort louable du gouvernement tanzanien pour doubler la superficie du parc national pour inclure l'ensemble du parc national. lac dans le futur. Les scientifiques impliqués dans la recherche ont souligné l'ensablement comme une cause majeure de préoccupation et ont attribué le blâme majeur aux mauvaises méthodes agricoles à proximité du parc, qui, selon eux, contribuent au lessivage des sols végétaux pendant la saison des pluies et à leur lac, le rendant toujours moins profond. Dans le rapport, il a également été souligné que pendant la saison sèche, en particulier lorsque les conditions de sécheresse prévalent pendant des périodes plus longues, plus des trois quarts du lac s'assèchent, et certains placent ce chiffre au-dessus de 90 pour cent. Cela laisse une parcelle d'eau relativement petite pour les hippopotames, les oiseaux et autres animaux trouvés dans le parc national comme source d'eau potable. Le parc national du lac Manyara, situé sous l'un des escarpements de la vallée du Rift africain près de Mto Wa Mbu, est un point d'arrêt majeur sur le circuit de safari du nord, qui comprend également Tarangire, Ngorongoro et le Serengeti, et l'un des rares endroits à l'est L'Afrique, outre Ishasha (QENP) et Kidepo, où l'on peut régulièrement observer des lions grimpeurs dans les arbres. Le rapport indique également en détail que le lac s'est complètement asséché pour la dernière fois en 1923, mais avec l'augmentation de la population et l'industrie du tourisme qui dépend fortement du maintien du lac tel qu'il est, il y a beaucoup plus en jeu maintenant qu'auparavant.

LA CONFÉDÉRATION DU TOURISME DÉCIDE LA PERFORMANCE SECTORIELLE
La Confédération du tourisme de Tanzanie a déploré la semaine dernière le fait que le secteur ne fonctionne pas à son plein potentiel, un fait également déclaré par le président Kikwete qui a fait ces remarques lors de sa visite en Jamaïque avant le sommet du Commonwealth à Trinidad. Le TCT, le sommet national des associations sectorielles, a clairement indiqué que des changements étaient nécessaires dans les politiques, la législation et les réglementations.

TANAPA BLOCS LE PROJET D'AUTOROUTE GRÂCE À SERENGETI
Les habitants en colère des zones adjacentes au célèbre parc national du Serengeti se sont plaints que la Tanzania Wildlife Authority ait bloqué la construction d'une autoroute à travers le parc, leur refusant l'accès au reste du pays. Cependant, les études environnementales montrent qu'une autoroute majeure qui traverse le parc entraînerait de graves perturbations du schéma de migration du gibier, mettrait en danger la faune et, dans son itinéraire et son format proposés, constituerait une menace majeure pour les écosystèmes fragiles qu'elle est censée traverser. à travers. L'accès routier au reste du pays est possible, mais via un détour, ce que les responsables du district trouvent apparemment inacceptable et les incite, selon des sources généralement fiables, à liquider les habitants et à les inciter à manifester. TANAPA n'a pas commenté publiquement la foule, mais il est considéré comme très improbable qu'une autoroute soit approuvée à travers le parc, qui est l'un des points forts du tourisme en Tanzanie et, par conséquent, il est très peu probable qu'elle soit finalement sanctionnée. Le trafic de transit d'Arusha vers les zones ouest de la Tanzanie le long du lac Victoria est actuellement possible depuis Arusha via Mto Wa Mbu, Karatu, Ngorongoro et le Serengeti sur des routes partiellement goudronnées et autrement murram, mais d'autres routes mènent autour des zones protégées vers les mêmes destinations. .

LES OPÉRATEURS AÉRIENS DE LA TANZANIE SE PLAIGNENT DU COÛT ÉLEVÉ DU CARBURANT
Des informations ont été reçues de Dar es Salaam selon lesquelles plusieurs exploitants aériens se sont plaints auprès des autorités gouvernementales, y compris de l'Autorité de régulation des services publics de l'énergie et de l'eau, de la récente hausse des prix du carburant d'aviation, qui serait maintenant encore plus cher qu'à l'aéroport international d'Entebbe, enclavé à terre. Les sociétés pétrolières ont été prudentes dans leur réponse et les deux répondants ont demandé l'anonymat, avant de pointer vers la hausse des prix mondiaux du pétrole brut avant la saison hivernale européenne et nord-américaine, les fluctuations monétaires et la hausse des coûts de transport du carburant depuis les marchés sources en raison de le problème de la piraterie en Somalie qui affecte la navigation sur toute la côte est de l'Afrique et au-delà. Les retards pour les navires devant emprunter des routes plus longues, la hausse des primes d'assurance et les mesures de sécurité coûteuses ajoutées semblent maintenant frapper à la maison par les poches, alors que le «problème de l'enfer» persiste.

RWANDAIR LANCE UN MAGAZINE INFLIGHT
Un magazine trimestriel en vol sera bientôt lancé par RwandAir, coïncidant avec l'arrivée de son avion CRJ récemment acheté, qui marque une nouvelle étape pour la compagnie aérienne nationale du Rwanda. Appelé Inzozi, le matériel de lecture sera disponible pour tous les passagers de RwandAir et promouvra le tourisme et les visites d'affaires au Rwanda, mettant en valeur la culture du pays et présentera périodiquement les faits saillants de toutes les destinations vers lesquelles RwandAir vole. Visitez www.rwandair.com pour plus d'informations sur la compagnie aérienne et ses dernières innovations.

250 PERSONNES HOSPITALITÉ OBTENEZ UNE FORMATION SUPÉRIEURE
Le personnel déjà employé dans les hôtels, les lodges de safari et les restaurants des districts de Musanze et Rubavu a suivi la semaine dernière des cours de formation organisés par la Workforce Development Agency au nom du Rwanda Development Board / Conservation & Tourism, dans le cadre de sa stratégie à long terme pour améliorer les niveaux de compétence dans le secteur de l'hôtellerie et correspondre aux niveaux de service du Kenya et de la Tanzanie. L'accent des cours de formation était sur le service à la clientèle, visant à améliorer les connaissances et la présentation par le personnel déjà employé. Une gamme d'activités de formation de ce type est actuellement en cours à travers le Rwanda, bénéficiant non seulement au personnel, mais aussi aux propriétaires et aux gestionnaires d'établissements hôteliers en fournissant de meilleures compétences et connaissances requises sur le lieu de travail.

GOUVERNEMENT ET RDB MOYEN D'AFFAIRES
Les annonces dans le passé récent du Rwanda Development Board - Tourism and Conservation selon lesquelles les normes d'hospitalité doivent être améliorées ou bien, ont maintenant fait preuve de mordant lorsque les autorités ont commencé à fermer des restaurants et plusieurs hôtels locaux pour des raisons d'hygiène et de négligence dans le district de Rusizi. Les coupables ont également été condamnés à une amende et ne peuvent rouvrir qu'une fois qu'ils ont apporté les améliorations nécessaires et commencé à fonctionner conformément aux directives de la RDB relatives à l'industrie hôtelière. Il a été souligné qu’aucune installation touristique n’avait été touchée par la répression.

LA RÉUNION FERROVIAIRE DE KIGALI DÉCIDE DE LA SORTIE D'ACTION
Les ministres responsables de leurs chemins de fer nationaux de la Tanzanie, du Burundi et du Rwanda se réuniront à nouveau pour discuter et suivre les progrès de leurs projets de relier la tête de chemin de fer tanzanienne d'Isaka à Kigali et Bujumbura. À l'ordre du jour, un examen des plans et des propositions des consultants et une étude de faisabilité, dont personne ne doute cependant, seront positifs. Le soi-disant couloir central reliera le port de l'océan Indien de Dar es Salaam aux nations de l'intérieur et pourrait, en fait, s'étendre également à l'est du Congo, si le régime de Kinshasa montre son intérêt à payer pour sa partie de la liaison ferroviaire, quelque chose ce qui ne peut être tenu pour acquis compte tenu de son bilan des développements infrastructurels dans l'est du pays au cours des dernières décennies. Il est à espérer qu'un processus d'appel d'offres formel pour la portée des travaux pourra être lancé l'année prochaine, de sorte qu'après la sélection d'un entrepreneur, les travaux puissent commencer et la date limite prévue pour l'achèvement de 2014 reste réaliste. Pendant ce temps, des réunions bilatérales et multilatérales similaires avec un ordre du jour similaire sont prévues dans la région pour faire progresser les nouveaux plans ferroviaires au Kenya et en Ouganda également.

L'EASTAFRICAN ACCUSE CERTAINES LIGNES AÉRIENNES KENYENNES DE LA COMPLICITÉ AU CONGO PUNDER
Dans un article en première page, le principal hebdomadaire de la région, The EastAfrican, a fustigé le pillage en cours des ressources de l'est du Congo, accusant les responsables de la région de comploter pour la contrebande d'or et d'autres objets précieux du pays et de les expédier. aux destinataires éloignés de l’étranger, citant un rapport interne de l’ONU. Une grande partie du pillage et des crimes associés sont portés aux portes des FDLR, les anciennes milices tueuses rwandaises qui n'ont jamais été maîtrisées depuis le génocide de 1994, dont les dirigeants semblent vivre une vie de luxe sur le dos des paysans et le travail forcé dans les mines de la région. sous leur contrôle. Selon le rapport de l'ONU, une grande partie du butin de contrebande trouve son chemin vers les Émirats arabes unis, la Thaïlande et la Malaisie par des conduits à travers la région de l'Afrique de l'Est, où des hommes d'affaires et des politiciens bien connectés feraient partie du ring. Il convient de mentionner que des rapports d'enquête dans le passé par des journalistes infiltrés de la BBC ont également pointé du doigt les troupes de l'ONU comme étant impliquées dans certains aspects de l'exploitation des riches ressources minérales de la région, ce qui est discrètement omis du rapport actuel de l'ONU. Visitez www.theeastafrican.co.ke pour plus d'informations et pour lire l'article en question.

PRIX DE LA LIGNE AÉRIENNE DE L'ANNÉE DES SACS ÉTHIOPIENS DE L'AFRAA
Certaines des informations plutôt rares reçues de sources ET ont confirmé que l'AFRAA, l'Association des compagnies aériennes africaines, a décerné cette année son premier prix à Ethiopian Airlines lors de sa réunion annuelle fin novembre à Maputo / Mozambique. Cela a apparemment été fait en reconnaissance de la contribution d'ET à l'aviation africaine tout en maintenant les normes, la sécurité et les calendriers en période de ralentissement économique mondial, au cours duquel la compagnie aérienne a quand même réussi à réaliser un bénéfice considérable. Si seulement maintenant son département des relations publiques et de la publicité pouvait se débarrasser de l'état d'esprit d'antan et devenir plus proactif pour dire au monde ce qui se passe à Ethiopian.

PREMIÈRE STRUCTURE A350 ACHEVÉE
Ethiopian Airlines, qui a récemment passé une commande pour l'A350, en rupture radicale avec l'ancienne pratique alors qu'elle n'achetait que des jets Boeing, aura été soulagée d'apprendre qu'Airbus avait achevé sa première structure mono-bloc d'un panneau de caisson d'aile centrale le week-end dernier. Le nouveau jet est composé de plus de la moitié d'un matériau en fibre de carbone, dont les structures composites seront en grande partie construites. L'A350 devrait réduire considérablement le poids de l'avion et réduire la consommation de carburant bien en deçà des niveaux actuels. Airbus a déjà plus de 500 commandes pour le nouvel avion révolutionnaire en cours, et avec les progrès physiques vers le premier avion d'essai actuellement en cours, on s'attend à ce que ce nombre augmente considérablement dans les mois et les années à venir.

LES ANCIENS FONCTIONNAIRES CIVILS SEYCHELLES SE TOURISENT
Plus de vingt anciens fonctionnaires qui ont quitté le service gouvernemental l'année dernière dans le cadre d'un programme de licenciement volontaire, ont suivi un cours à l'Académie du tourisme des Seychelles sur les opérations de sécurité hôtelière. Le succès des diplômés du cours a été salué à la fois par la STA et la direction de l'office du tourisme au nom du secteur privé, tout en leur remettant des certificats. Un certain nombre de diplômés ont déjà trouvé un emploi dans des hôtels et des centres de villégiature et tous les anciens étudiants devraient bientôt être intégrés dans un emploi.

TOURNÉE DES AGENTS FRANÇAIS AUX SEYCHELLES
Dans le cadre d'un programme éducatif en cours de l'Office du tourisme des Seychelles, 10 agents de voyages français ont visité l'archipel la semaine dernière et ont acquis des connaissances de première main sur les hôtels, les centres de villégiature et les attractions touristiques de Mahé, , La Digue et Sainte-Anne en tant qu'invités de l'office du tourisme et du secteur privé. Les agents ont également suivi une formation complémentaire, qui les a vus diplômés à la fin de leur intégration dans le cadre du Seychelles Smart Program en tant qu'agents de vente officiels pour les îles en France, l'accréditation et tous en faisant partie. Le directeur du marketing de l'Office du tourisme des Seychelles, M. Alain St. Ange, leur a remis les certificats officiels lors de leur dîner d'adieu au Beachcomber Resort à Sainte-Anne en présence d'autres membres du personnel de l'office du tourisme, de représentants d'Air Seychelles et d'invités. des resorts et hôtels participants. DMC à cette occasion était Creole Travel Services, une agence de premier plan qui s'occupe des affaires entrantes à travers les îles.

NOUVELLE STRATÉGIE POUR AIR SEYCHELLES
Le centre de conférence international de la capitale seychelloise de Victoria a accueilli la semaine dernière la présentation de la stratégie tant attendue, à la suite d'une série d'audits et d'examens de l'exploitation de la compagnie aérienne au cours des derniers mois. Étaient présents le conseil d'administration, la direction et certains membres du personnel de la compagnie aérienne, les hauts ministres du gouvernement et les responsables de l'Autorité de l'aviation civile, qui ont tous écouté attentivement le président exécutif et PDG de la société, David Savy, qui a présenté les nouvelles perspectives. Cette évolution fait suite à des semaines de spéculation et de rumeurs sur la situation financière de la compagnie aérienne, après que des membres de l'opposition ont allégué que la compagnie aérienne était en faillite, alors qu'en fait, le gouvernement a fourni une garantie de prêt pour les avions récemment commandés et livrés. . L'une des mesures à prendre sera une configuration de classe premium améliorée où de nouveaux sièges seront installés en classe Pearl sur tous les B767-300 utilisés par Air Seychelles. La compagnie aérienne maintient un réseau international vers les principaux marchés cibles régionaux et internationaux et propose également les vols intérieurs trans-îles très importants reliant les îles périphériques à Mahé et assurant des liaisons pour les touristes, les habitants et des livraisons rapides de fret.

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

Star Alliance
Star Alliance
Écrit par éditeur

BRUSSELS AIRLINES SE PRÉPARE POUR LES CÉLÉBRATIONS DE LA STAR ALLIANCE

BRUSSELS AIRLINES SE PRÉPARE POUR LES CÉLÉBRATIONS DE LA STAR ALLIANCE
Le bureau de Kampala de Brussels Airlines passe à la vitesse supérieure pour préparer l'adhésion officielle de la compagnie aérienne de Star Alliance, le leader mondial des alliances aériennes. Initialement lancé par Lufthansa et United Airlines, le groupe s'est rapidement développé, et lorsque Brussels Airlines rejoindra le 9 décembre, la valeur de l'adhésion des voyageurs fréquents dans le cadre du programme Miles and More apportera de riches avantages aux différentes catégories d'adhésion. Des options de connexions réseau encore plus larges, l'utilisation de plus de salons d'aéroport pour les voyageurs en classe affaires de la compagnie aérienne ou ceux qui ont suffisamment de miles à leur crédit, l'enregistrement prioritaire, le choix des sièges, la préférence pour les réservations en attente sur les vols complets, et bien plus encore fidélisez plus que jamais vos clients, sans parler des options améliorées pour gagner et brûler des miles grâce aux offres fréquentes envoyées aux titulaires de carte par e-mail. Brussels Airlines à Kampala prévoit apparemment une importante offensive de relations publiques, de vente et de marketing au moment de l'entrée officielle de SN dans Star pour informer les agences de voyages, les comptes d'entreprise, le corps diplomatique, le monde des affaires et, enfin et surtout, le tout. les voyageurs importants sur les nouveautés concernant les vols avec SN vers Bruxelles et au-delà. Entre-temps, la compagnie aérienne a également réitéré ses accords de partage de code avec RwandAir sur la route vers Kigali et avec Air Uganda, qui permet aux passagers de Juba de rejoindre les vols SN, tandis que les passagers d'Entebbe peuvent voyager avec Brussels Airlines via les vols du soir de U7 à Nairobi les jours où SN ne dessert pas directement Entebbe. La compagnie aérienne vole actuellement 4 fois par semaine entre Bruxelles et Entebbe, mais dans le cadre de l'accord de partage de code avec 's Lufthansa sur cette route, on s'attend et on espère que SN ajoutera plus de vols dans les saisons à venir.

MISE À JOUR DES VOLS D'AIR UGANDA MOMBASA
Alors qu'Air Uganda fête ses 2 ans cette semaine - Joyeux anniversaire à cette occasion -, il a été établi que les vols U7 d'Entebbe à Mombasa à partir du 1er décembre seront sans escale et fonctionneront avec des avions CRJ tous les mardis, jeudis et dimanches après-midi. Cela permettra aux passagers ougandais d'éviter de changer de vol à l'aéroport bondé de Nairobi et de voler directement à l'intérieur et à l'extérieur de l'aéroport international Moi de Mombasa, où les procédures de douane et d'immigration sont en cours pour les voyageurs à destination et en provenance de la côte kényane. La promotion spéciale de démarrage offrira un billet à 299 $ US par personne aller-retour, plus les taxes réglementaires et les frais connexes de 130 $ US, soit un total de 429 $ US. Un tarif compagnon est disponible pour le moment, lorsqu'un conjoint ayant réservé au même moment et sur les mêmes vols ne paie que les taxes réglementaires et les frais connexes de 130 USD pour le voyage de retour, c'est-à-dire qu'un couple voyageant ensemble ne paiera alors que les États-Unis. 279.50 $ par personne, ce qui constitue une valeur extraordinaire et rend les vacances sur la côte plus attrayantes qu'elles ne l'ont été. Il est entendu qu'Air Uganda travaillera en collaboration avec Serena Hotels pour proposer des forfaits pour le Mombasa Serena Resort and Spa, mais d'autres offres probablement encore plus attrayantes d'un grand nombre de stations balnéaires et d'hôtels le long de la côte kényane ouvriront sans aucun doute de nouvelles options et suscitent un intérêt nouveau pour visiter les plages de sable blanc le long des rives de l'océan Indien. Ce qui reste à faire dans cette direction est d'abandonner les exigences de visa pour les expatriés dûment enregistrés en Ouganda et dans d'autres États membres de la CAE souhaitant passer des vacances au Kenya, afin de rivaliser plus efficacement sur le coût global du forfait et les dépenses connexes avec d'autres destinations comme le Sud. L'Afrique ou le Golfe, où la plupart de ce groupe cible n'a pas besoin de visa du tout.

ENTEBBE PISTES ET VOIES FISCALES FIXÉES POUR LES RÉPARATIONS
L'Autorité de l'aviation civile ougandaise, qui gère également l'aéroport international d'Entebbe, a annoncé à la fin de la semaine dernière des offres à soumettre pour effectuer des réparations ponctuelles sur les pistes 17-35 et 12-30, tout en réparant également les voies de circulation B, C, et D. Pour plus d'informations, écrivez à [email protected] . Les soumissionnaires doivent assister à une réunion préalable obligatoire en personne ou par un représentant autorisé le 10 décembre 2009 - notez qu'aucune heure n'a été donnée dans l'avis public - tandis que les offres finales doivent être soumises à la CAA au plus tard le 22 décembre avec une garantie de soumission. de 5 millions de shillings ougandais. L'ouverture publique des soumissions est fixée au 22 décembre à 10 h 35 dans la salle du conseil d'administration du siège social de la CAA, et les représentants des soumissionnaires peuvent y assister.

NOUVEAU PROJET DE PROJET DE LOI DES ÉTATS-UNIS BIEN BIENVENU
Il y a eu un soutien écrasant dans les cercles politiques ougandais [et du sud du Soudan] à la fin de la semaine dernière, lorsque la nouvelle est sortie de Washington selon laquelle la commission des relations étrangères du Sénat américain avait approuvé la nouvelle loi de 2009 sur le désarmement de la LRA et le rétablissement du nord de l'Ouganda, qui permettra à l'administration Obama de s'engager plus directement à soutenir le gouvernement ougandais et ses alliés dans sa lutte contre le groupe terroriste rebelle. Ces dernières années, la LRA a été vaincue de manière décisive dans le nord de l'Ouganda et a été progressivement repoussée d'abord au Congo, puis au , mais les terroristes continuent de représenter une menace pour les populations là-bas et dans le sud du Soudan, nécessitant une dernière poussée militaire pour les extirper et leur donner une dernière chance soit de déposer les armes et de se rendre, soit de risquer d'être tués sur le champ de bataille, où en Ces dernières semaines, plusieurs commandants ont connu ce sort après une poursuite acharnée par les forces spéciales ougandaises. Les États-Unis sont déjà actifs dans le nord de l'Ouganda avec une gamme de programmes et d'activités de projet entrepris par l'USAID, et une fois que le projet de loi est adopté par les deux chambres et promulgué par le président Obama, l'aide humanitaire et autre, y compris le partage des rapports de renseignement et la coopération militaire , peuvent alors être officiellement mis à la disposition non seulement de l'Ouganda mais aussi du sud du Soudan, de la RD Congo et de la République centrafricaine. Récemment, le Commandement américain pour l'Afrique s'est réuni à Kampala alors qu'un jeu de guerre militaire complet était exécuté dans le nord de l'Ouganda par des contingents sélectionnés des 5 armées de la Communauté de l'Afrique de l'Est.

PROTOCOLE DU MARCHÉ COMMUN EN AFRIQUE DE L'EST SIGNÉ
Le week-end dernier, les chefs d'État des cinq États membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est ont signé le protocole tant attendu pour un marché commun en vigueur, fournissant la base juridique pour la libre circulation de la main-d'œuvre, des biens et des services entre l'Ouganda, le Burundi, le Kenya, Rwanda et Tanzanie. À compter de janvier 2010, les tarifs douaniers intérieurs seront ramenés à zéro et à partir de juillet 2010, les dispositions du protocole nouvellement signé entreront en vigueur, entraînant des changements majeurs pour les populations d'Afrique de l'Est. À partir de la mi-2010, quatre des États membres autoriseront l'utilisation de cartes d'identité pour les citoyens lors du franchissement des frontières, à l'exception de la Tanzanie, qui a demandé plus de temps pour se préparer. La Communauté de l'Afrique de l'Est, aujourd'hui âgée de 10 ans, devrait devenir un bloc commercial régional majeur avec une monnaie commune et espère également se faire entendre sur la scène diplomatique internationale, tandis que le marché intérieur émergent de plus de 120 millions de personnes dans l'est du pays. L'Afrique affiche déjà des résultats en termes de volumes d'échanges largement accrus entre les cinq pays, préservant la prospérité de la région au détriment d'une moindre croissance des importations en provenance de l'étranger. Au cours du sommet à Arusha, le président Kikwete de la Tanzanie a également assumé la présidence tournante annuelle de la CAE, succédant au président Kagame du Rwanda.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

FORMATION DES ÉTUDIANTS DES SCUTTLES OUGANDA CAA
Les ATO (écoles de formation au pilotage) en Ouganda viennent de se faire dire que pour que tout étudiant enregistre son temps de vol, il doit d'abord être en possession d'une licence d'élève-pilote (SPL). La délivrance de ce certificat SPL peut prendre des semaines et des mois avec la perte des applications, la nécessité d'un contrôle de sécurité séparé, et la mauvaise communication évidente et la perte des possibilités de documents entre la CAA et l'organisme de sécurité. Le nouveau règlement ougandais de l'aviation civile l'exige apparemment, et la CAA l'applique maintenant et interdit tout temps de vol effectué par les étudiants pendant leur interminable attente pour la SPL. Cela signifie qu'avant qu'un ATO puisse commencer à voler avec un étudiant, s'il souhaite enregistrer cette heure, il y aura un délai d'une durée inconnue pendant le traitement de la demande. Cela tue fondamentalement l'entraînement au pilotage en Ouganda pour tous sauf les patients. Cela enlève certainement l'attrait d'une leçon d'essai dans la mesure où l'étudiant ne peut plus enregistrer ce vol de 30 minutes, et quand tout est excité et excité par la leçon d'essai, il devra maintenant attendre des semaines et des mois pour commencer à s'entraîner. Cela réduira effectivement le nombre de personnes souhaitant commencer une formation. Les écoles de pilotage luttent maintenant pour survivre en Ouganda, malgré la demande, et les compagnies aériennes réclament de nouveaux pilotes ougandais. Les étudiants volontaires (qui peuvent se le permettre) devront désormais se rendre ailleurs dans le monde, obtenir leur licence, puis rentrer chez eux pour une validation. Bien sûr, sans étudiants, l'école de pilotage de retour en Ouganda sera fermée, de sorte qu'ils n'auront aucun avion à voler à leur retour. On ne sait pas d'où la CAA ougandaise pense que les pilotes ougandais viendront. Ajoute ce correspondant, malheureusement, cela semble un autre cas d'incompétence réglementaire et de manque de compréhension du fonctionnement de l'industrie, conduisant à un étouffement de l'initiative. Le rapport a attiré, comme on pouvait s'y attendre, les commentaires acides des principaux membres de la fraternité de l'aviation à Kajjansi: «Si notre CAA continue dans cette voie, elle finira par détruire l'aviation générale et n'aura plus rien à réglementer - nada, rien, rien,» et, «Nous [aimerions] savoir ce qu'ils font et pourquoi personne au gouvernement ne semble se soucier de superviser ces superviseurs; ils réglementeront l'aviation générale jusqu'à son lit de mort. (Récit de la newsletter de l'Aero Club of East Africa, avec l'aimable autorisation de Harro Trempenau)

«UNE MINUTE AU SUD» PRÉPARÉ POUR L'OUVERTURE DÉBUT 2010
La villa privée Bulago Island, qui propose 7 chambres indépendantes pour une escapade de Kampala, ouvrira probablement au début de l'année prochaine, probablement dans le mois de janvier, selon la propriétaire Alison Porteous. Le coût de la villa entière, chambre seule, est de 350 USD par jour et un service de restauration peut être organisé sur demande. Situé au bord de l'île sur une haute falaise, la vue sur le lac depuis la terrasse principale peut être enchanteresse et ne fait qu'ajouter au charme de la propriété. Contacter [email protected] pour plus d'informations et réservations. L'arrivée sur l'île se fait soit par avion depuis l'aérodrome de Kajjansi - un vol monomoteur prend moins de 10 minutes, y compris le roulage au sol - ou par bateau qui, selon le point de prise en charge, prend entre 45 minutes et une heure. L'ouverture plus tardive que prévu, causée par la nécessité apparente de résoudre les problèmes juridiques avec la nouvelle société de gestion de Bulago Island Lodge, a également été en partie causée par des retards de travail, et la nouvelle propriété manquera les réservations très importantes de la saison des fêtes. Après un avant-goût, ce chroniqueur peut assurer aux lecteurs que l'attente en vaudra la peine, car ce petit bijou offrira aux clients ce pour quoi ils viennent sur l'île - un mariage romantique, une lune de miel, un anniversaire ou une fête d'anniversaire, un réunion de famille, ou simplement pour quitter l'agitation de la ville pendant quelques jours.

O ALLER ET QUE FAIRE PENDANT LA SAISON FESTIVE
Le jeu annuel de savoir où aller et quoi faire pendant et pendant les fêtes de fin d'année est à nouveau lancé, et à en juger par le nombre de courriels que ce correspondant a reçus ces derniers jours, il semble que la crise économique et financière mondiale ait véritablement éclaté. Pour des informations générales, des idées et de l'inspiration, visitez www.kenyabuzz.com, www.theeye.co.ug et www.theeye.co.rw où les lecteurs peuvent trouver tous les événements spéciaux répertoriés au cours des prochaines semaines et obtenir des contacts. et les adresses des endroits les plus connus et les moins connus de la côte kényane, de l'arrière-pays, de l'Ouganda et du Rwanda. Air Uganda a également confirmé que ses tarifs ne seront pas augmentés pendant la saison des fêtes, de sorte que les Africains de l'Est ont tous les moyens à portée de main pour fêter Noël ou le Nouvel An dans un lieu exotique de la région avec leurs amis et parents. Et, jusqu'à la montée immédiate de la période de pointe, c'est-à-dire du 20 décembre au 4 janvier, des offres extraordinaires sont disponibles dans les stations balnéaires et dans les lodges et les camps de safari, attendant juste d'être exploités et laissant suffisamment d'argent dans le pays. sac à main pour mettre des cadeaux bien pensés et généreux sous le sapin de Noël.

LES ENTREPRISES DE TÉLÉCOM RÉCOMPENSENT LES «PRIX LES PLUS RESPECTÉS»
Dans toute l'Afrique de l'Est, ce sont les entreprises de télécommunications, qui ont pris la première position en tant que «société la plus respectée», mais Kenya Airways - après une année de défis bien relevés - est arrivée en deuxième position au Kenya, notifiant ses concurrents, le monde des affaires. , et le marché boursier de son intention de faire de 2010 une nouvelle fois une année financièrement réussie. L'événement annuel est soutenu par PriceWaterHouseCoopers et le Nation Media Group, qui cherche à établir, chaque année, les entreprises les plus respectées après avoir recueilli les opinions des directeurs généraux des grandes entreprises régionales et des associations professionnelles. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le week-end dernier à l'hôtel Nairobi Intercontinental.

UNE HISTOIRE DE COLÈRE ET DE FRUSTRATION
Plusieurs futurs participants au World Travel Market, récemment terminé, à Londres, sont tombés aux prises avec des fonctionnaires consulaires britanniques obstinés lorsque leurs demandes de visa, désormais traitées par Nairobi, ont été rejetées et qu'il ne leur a plus été laissé le temps de faire appel, sauf moyennant un coût supplémentaire. Ce n'est pas la première fois qu'un tel sort arrive aux Ougandais, le cas le plus ridicule connu de ce correspondant ayant été le refus d'un visa pour le propriétaire d'une grande entreprise de lodge et de safari pour des raisons de manque de fonds et de manque de famille et de safari. liens commerciaux [le rejet est survenu sur un modèle de lettre pré-imprimé]. Le fait que la famille possède une entreprise commerciale majeure en Ouganda et que deux membres de la famille occupent des postes de consulat honoraire dans des pays réputés n'a apparemment pas d'importance, ni le fait que la personne ait étudié au Royaume-Uni et détenait un visa antérieur sans enfreindre aucune des conditions. termes et conditions. Les excuses tardives du haut-commissariat n'ont guère apaisé la fraternité du tourisme à l'époque, mais comme ces cas continuent de se produire, malgré le fait que l'Office ougandais du tourisme aurait envoyé les détails des participants à temps au haut-commissariat, cela ne fait que confirmer les soupçons selon lesquels les Britanniques Le système de visa serait au moins en partie basé sur des quotas et le rejet de candidats de bonne foi est presque indispensable pour atteindre ces prétendus quotas. Pendant ce temps, ceux qui se sont vu refuser un visa ont blâmé les autorités britanniques pour leur perte d'activité potentielle, ayant pris des rendez-vous avec les clients à l'avance et appelé les organisateurs du WTM à assurer aux participants de bonne foi d'obtenir un visa ou à risquer de perdre leur patronage en faveur d'autres des salons de voyages dans des pays avec une attitude moins agressive envers les demandeurs de visa et la capacité de traiter les demandes à Kampala et non par des structures administratives arbitraires et distantes perçues simplement comme un critère de référence pour les demandeurs encore plus élevé.

ENSEMBLE DÎNER ANNUEL SKAL POUR LE 5 DÉCEMBRE
Le chapitre 611 de Kampala Skal a confirmé que sa bourse annuelle de fin d'année aura lieu le samedi 5 décembre 2009 à l'hôtel Kampala Serena. Les skallègues en visite sont les bienvenus, mais doivent en informer le club à l'avance pour prendre des dispositions pour eux et réserver une table ou un siège, en raison du peu d'espace disponible pour cet événement de grande envergure. Il est conseillé d'envoyer un email à [email protected] or [email protected] pour réserver la participation à l'avance. Des tarifs spéciaux d'hébergement à l'hôtel et des transferts aéroport peuvent être organisés par Skal Kampala pour les membres en visite d'autres clubs sur demande. Le dîner coûte 50,000 27.50 shillings ougandais par personne, ce qui équivaut à environ XNUMX USD aux taux actuels.

L'OUGANDA À TRAVERS L'OBJECTIF DU TARD DAVID PLUTH
L'Hôtel Emin Pasha commencera cette semaine une exposition de photos, montrant quelques-uns des travaux exceptionnels réalisés par feu David Pluth, qui a fréquemment voyagé en Afrique de l'Est et en Ouganda et a documenté ses observations dans une série de photos remarquables. David est décédé plus tôt dans l'année alors qu'il était en affectation au parc national de Nyungwe, une grande perte pour toute sa famille, ses amis, ses connaissances et sa clientèle dans toute la région. L'exposition vise non seulement à se souvenir de David, mais aussi à collecter des fonds pour l'USPCA grâce à la vente de ses photos.

MERCI HARRO TREMPENAU
Une énorme dette de gratitude est due au vénérable capitaine Harro Trempenau, président sortant de l'Aero Club of East Africa et président de l'IAOPA Kenya, pour une décennie de service dévoué à la tête de l'Aero Club, son plaidoyer et son enthousiasme lorsque luttant contre des régulateurs souvent ignorants et parfois carrément incompétents au nom de toute la fraternité de l'aviation. Harro faisait partie du comité directeur de l'Aero Club depuis 1994 avant d'être élu à la présidence. Lors de la prochaine AGA de l'Aero Club, Harro tiendra sa promesse de prendre sa retraite de l'année dernière et pourra s'incliner fièrement lorsque les personnes présentes lui feront une ovation debout pour un travail non seulement bien fait, mais dans lequel il excellait. Les fréquents bulletins de Harro, source d'informations détaillées sur les questions aéronautiques au Kenya et dans la région et aussi source d'inspiration pour beaucoup et en particulier pour ce correspondant, se poursuivront et seront également rédigés par son successeur à l'avenir. Plus particulièrement, Harro se concentrera dans les mois et les années à venir pour promouvoir et développer davantage l'Airpark d'Orly dans les plaines d'Athi, où il compte passer plus de temps à voler et à faire du parachutisme tout en profitant de sa retraite. Restez bien et restez en contact Harro; il reste encore beaucoup à faire et les jeunes aviateurs à venir ont besoin d'un modèle de votre stature. Bon atterrissage, où que vous alliez.

LES AMATEURS D'AVIONS SPORTIFS LÉGERS PRÉSENTENT DES PROPOSITIONS D'AUTO-RÉGLEMENTATION AU KCAA
Il y a plus de 50 avions de sport légers, aéronefs non certifiés de type, ULM, maison-construits et gyrocoptères volant au Kenya, et ces avions de plaisance ne sont pas clairement compris par la KCAA. Dans l'ensemble, ils sont considérés comme des aéronefs à voilure fixe «normaux» et font l'objet d'un examen minutieux de la part des inspecteurs de la KCAA. Dans la plupart des autres pays, ces aéronefs de plaisance sont soit autorégulés, soit soumis à un ensemble de règles différent (plus assoupli). Au cours des onze derniers mois, dans le cadre du KCAA / Comité des parties prenantes sur la domestication du KCARS, les pilotes d'avions de plaisance ont travaillé sur des propositions à KCAA pour adopter les meilleures pratiques pour réglementer ces aéronefs de manière judicieuse. Les règlements sur les aéronefs de plaisance de nombreux autres pays ont été étudiés par des membres du groupe (Gai Cullen, William Carr-Hartley, Alexis Peltier et d'autres). La communauté de vol à voile et les aérostiers ont également participé à cet exercice sous l'égide de l'Aero Club of East Africa. La semaine dernière, lors d'une réunion conjointe KCAA / parties prenantes, les dépliants récréatifs ont montré une présentation PowerPoint qui mettait en évidence les problèmes, la complexité des types d'avions de plaisance et quelques solutions suggérées. Dans l'ensemble, leur suggestion est d'adopter le «modèle sud-africain» où la CAA et les groupes d'avions légers s'autorégulent désormais sous les auspices de l'Aéro Club d'Afrique du Sud. L'Aero Club of East Africa a exprimé son intérêt à jouer un rôle actif et à assister la KCAA dans la délivrance de licences et de permis pour cette catégorie de véhicules aériens. Le Comité sur la domestication du KCARS a également regardé une présentation du capitaine Anthony Scott, qui a montré que le KCARS dans sa forme actuelle est effectivement trop complexe, grammaticalement défectueux et devrait être reformaté dans un «système de plan» conforme à la réglementations dans d'autres pays (par exemple, partie 61, partie 95, partie 135, etc.). Il a montré une présentation PowerPoint qui contenait: un aperçu de la réglementation actuelle du KCARS, de l'état des obstacles pendant la mise en œuvre et des règlements manquants; exemple de format utilisé par la CAA néo-zélandaise; les solutions possibles des obstacles ci-dessus en prenant l'expérience de la Nouvelle-Zélande; les avantages de la réalisation d'un exercice de «reformatage» du KCARS; et les délais proposés. Le comité espère que grâce à un reformatage, le KCARS pourra être rationalisé et rendu fonctionnel et convivial. (Récit de la newsletter Aero Club of East Africa)

MISE À JOUR ORLY CLUB HOUSE
Orly Airpark est aujourd'hui l'aéroport le plus sécurisé du pays, entièrement entouré d'une clôture électrique de 5,600 mètres et gardé par les propres forces de sécurité de l'entreprise. Un forage a été réalisé et sept maisons et une douzaine de hangars de 300 mètres carrés ont déjà été érigés. De nombreux défis ont été surmontés lors de la mise en œuvre, notamment la construction d'une route d'accès toutes saisons de 2 kilomètres, d'un pont sur une rivière, d'une route de distribution interne, d'un réseau de distribution d'eau et de logements pour le personnel. Plus récemment, l'Aero Club of East Africa, actionnaire d'Orly Airpark, y a ouvert sa filiale Club House en grande pompe, en tant que ministre de la Sécurité, l'hon. Dr George Saitoti, coupez le ruban. Tous les membres du club peuvent désormais utiliser cette installation et passer du temps dans un environnement favorable à l'aviation, voler en ULM, en fabrication artisanale, en gyrocoptère et en modèle réduit d'aéronef, ou en faisant du parachutisme. Les membres doivent apporter leur carte de membre Aero Club avec eux. Ils peuvent inscrire un maximum de quatre visiteurs lors d'une même visite. Il est recommandé aux membres de saisir les numéros de téléphone suivants dans leur combiné et de pré-annoncer leur arrivée à Orly à Enoch ou Daniel (Enoch: +254723774712, Daniel: +254735604199). Veuillez noter que le Club House de l'Aero Club d'Orly est uniquement ouvert aux membres, initialement uniquement sur une base indépendante. Veuillez apporter vos propres boissons et nourriture si vous souhaitez organiser un pique-nique là-bas, à l'intérieur ou sur la véranda. Bientôt, ils introduiront des installations de barbecue, du charbon de bois et des boissons. Il reste encore beaucoup à faire. Plusieurs projets et améliorations sont en cours à Orly et les plans pour l'avenir comprennent des maisons supplémentaires, le «Bamburiblocking» de la piste 10/28, des hangars, un salon d'aéroport, une deuxième piste, une connexion électrique «secteur», des installations de maintenance aéronautique, et beaucoup plus. Une grande école de pilotage est également en préparation car Orly absorbera une part importante du trafic d'entraînement au pilotage depuis l'aéroport de Wilson, où les étudiants trouvent désormais des défis importants dans leurs courbes d'apprentissage. (Histoire avec l'aimable autorisation de la newsletter Harro's Aero Club of East Africa)

LE KENYA ET LE MAROC SIGNENT UN PACTE TOURISTIQUE
Le week-end dernier, les deux pays africains ont signé un protocole d'accord en vue d'une coopération plus étroite en matière de développement du tourisme. L'accord a été signé pour les deux gouvernements par le ministre marocain du tourisme Mohamed Boussaid et le ministre kenyan du tourisme Najib Balala à Nairobi. Dans un passé plus récent, le Kenya a également signé des accords similaires avec l'Afrique du Sud et les Seychelles dans le but de promouvoir deux vacances dans le centre.

COURS DE PLANEUR EN COURS AU KENYA
On a appris plus tôt dans la semaine que des cours de vol à voile sont actuellement en cours au Kenya sur la piste d'atterrissage de Congrieve près de la réserve de Soysambu à côté du lac Elementaita dans la vallée du Rift. Un planeur biplace est disponible pour ceux qui veulent s'essayer au vol silencieux sans moteur, et des instructeurs expérimentés sont à portée de main pour ceux qui veulent avoir du goût ainsi que pour ceux qui suivent le cours complet. L'hébergement est disponible sur place et à proximité, et les personnes intéressées peuvent contacter Alan Binks au [email protected] ou Christian Strebel au [email protected] pour les détails et les réservations de créneaux disponibles. Les cours de formation durent jusqu'au 6 décembre et ont commencé le week-end dernier.

PLUS D'AÉRODROMES POUR LES MISES À NIVEAU
Dans le cadre de l'initiative de la Communauté de l'Afrique de l'Est visant à promouvoir les services aériens nationaux et régionaux, la CAA tanzanienne a confirmé que des fonds ont été obtenus et mis de côté pour commencer les travaux en 2010 sur les aérodromes existants de Mpanda et de Sumbawanga. Les travaux, une fois terminés, offriront de meilleures installations aux exploitants aériens et aux passagers et peuvent inciter les petites compagnies aériennes à commencer des vols réguliers à destination et en provenance de ces régions de la Tanzanie. Cela profiterait au tourisme, ainsi qu'au commerce intérieur et aux voyages liés au commerce. La bande de Mpanda serait améliorée de murram à tarmac pour en faire un champ tout temps, recevra un terminal et sera clôturée. Sumbawanga devrait également voir d'importants travaux d'entretien au cours du prochain exercice, même si le goudronnage de la bande ne sera probablement effectué qu'en 2011 en raison du manque de fonds suffisants l'année prochaine. L'initiative de la CAE visant à améliorer les installations aéronautiques publiques exclut spécifiquement les projets privés, comme le nouvel aéroport international proposé mais sévèrement critiqué dans le quartier du Serengeti. Lorsque des enquêtes ont été effectuées, il a été établi que la TCAA était plutôt plus désireuse de voir les aéroports existants tels que Mwanza ou l'aérodrome municipal d'Arusha mis à niveau et, le cas échéant, agrandis, ce qui, selon une source réglementaire, serait «suffisant pour la croissance du tourisme et du commerce. l'aviation basée. »

LE RWANDA REJOINT LE COMMONWEALTH
Les informations reçues de sources participant à la réunion des chefs d'État et de gouvernement du Commonwealth à Port of Spain, la capitale de Trinité-et-Tobago, ont donné l'indication la plus claire à ce jour que l'assemblée acceptera formellement la demande en instance du Rwanda de rejoindre le groupe international en tant que membre à part entière. Trois autres pays d'Afrique de l'Est - l'Ouganda, le Kenya et la Tanzanie - ont des liens historiques avec la Grande-Bretagne et ont apporté leur soutien au Rwanda. Le «pays aux mille collines», comme on l'appelle affectueusement le pays, parmi les amis de cette petite nation, est passé ces dernières années du français en grande partie à l'anglais comme principale langue de transaction et d'enseignement dans les écoles et autres établissements d'enseignement, bien que le kinyarwanda, la langue locale, continue de jouer un rôle important en tant que moyen de communication entre le peuple rwandais et soit également une langue officielle. Une fois membre, le Rwanda peut bénéficier non seulement de la mise en réseau des pays du Commonwealth, mais aussi des initiatives de développement conjointes. Le dernier CHOGM s'est tenu il y a deux ans à Kampala, en Ouganda, et le président Museveni devrait transmettre la présidence au chef de l'Etat de Trinité-et-Tobago lors du prochain sommet, qui s'ouvrira le 27 novembre à Port of Spain.

L'INSTITUT D'ENSEIGNEMENT DE KIGALI AJOUTE UN COURS DE DEGRE EN TOURISME
Le KIE a annoncé qu'il ajouterait 5 cours de maîtrise à son programme actuel, notamment celui lié au secteur du tourisme. À partir de janvier 2010, l'institut, en collaboration avec l'Université ouverte nationale Indira Gandhi, offrira une maîtrise en gestion du tourisme, visant à soutenir davantage le secteur en croissance au Rwanda et à créer une main-d'œuvre qualifiée supplémentaire à un niveau supérieur, capable de gérer efficacement l'industrie du tourisme dans les années à venir. Soutenue par le gouvernement indien, l'Université nationale ouverte Indira Gandhi s'associe à des universités africaines pour promouvoir l'enseignement supérieur et la coopération et supervise actuellement quelque 1.5 million d'étudiants dans des programmes affiliés à l'étranger.

L'HÔTEL KIGALI REÇOIT UNE COMMANDE DE DÉMOLITION
Un autre hôtel, qui serait en cours d'agrandissement, mais sans toutes les licences et tous les permis requis, a reçu un ordre du conseil municipal de Kigali de raser la construction actuelle ajoutée. Récemment, plusieurs cas de ce genre ont été signalés à travers le Rwanda, ce qui fait que l'on se demande ce que font les investisseurs en commençant les travaux sur place avant de recevoir tous les permis requis, et ce que font les autorités à leur tour pour s'assurer que les investissements dans le secteur sont tous sanctionnés, autorisés. , et à l'abri des ordres de démolition tardifs. Le Rwanda vise à augmenter considérablement la capacité des chambres d'hôtel dans les années à venir, mais ces rapports ne sont pas utiles pour attirer davantage d'investisseurs internationaux et atteindre cet objectif.

LES PLUIES TORRENTIELLES LAVENT LA ROUTE MUGANZE-CYANIKA
Des pluies torrentielles sur les montagnes des Virunga ont entraîné le lessivage de la route principale reliant Ruhengeri au poste frontière de Cyanika, après avoir d'abord submergé la zone plus large. Finalement, le lit de la route a partiellement cédé, ne laissant qu'une partie de l'autoroute, qui est maintenant fermée à la circulation jusqu'à ce que les eaux se soient retirées. Des rapports supplémentaires de la région parlent également de plus grands défis pour les touristes qui recherchent les gorilles prisés, car les pluies ont rendu la marche et la randonnée plutôt plus difficiles, une situation bien connue de ce correspondant qui a suivi deux fois cette année et a dû lutter avec des conditions humides. Selon les derniers rapports du département météorologique d'Entebbe publiés plus tôt dans la semaine, les pluies extra fortes induites par el Niño devraient culminer en décembre mais se poursuivront au moins jusqu'en février. Certaines parties de la région de l'Afrique de l'Est ont été gravement touchées, souffrant de routes coupées, de ponceaux effondrés et de ponts cassés, tandis que plusieurs communautés ont subi des glissements de terrain ou ont vu leurs récoltes emportées par des crues soudaines.

UNE AUTRE PROCHE CATASTROPHE EN CONGO AVIATION
Des informations reçues jeudi après-midi de Goma indiquent qu'un avion MD80 détenu et exploité par la compagnie aérienne constituée localement CAA et apparemment en provenance de la capitale congolaise Kinshasa, a dépassé la piste disponible et s'est retrouvé dans une section de lave, qui a enterré une partie de l'aéroport plusieurs il y a des années à la suite d'une éruption volcanique à proximité. Depuis l'éruption de 2002, des sections de la piste et de l'aéroport sont inutilisables et restent enfouies sous 10 pieds et plus de roche volcanique, mais tous les efforts des pilotes pour faire dégager les débris et restaurer la piste complète ont été vains. Le financement européen a au moins aidé à dégager environ 400 pieds d'espace de piste, comme demandé par l'opération de l'ONU à l'aéroport, mais sans cet espace supplémentaire, cela aurait pu être un autre épisode mortel dans l'aviation congolaise. Les quelque 120 passagers à bord du MD80 se sont pour la plupart échappés avec une grande peur, bien qu'une vingtaine de passagers auraient été blessés, soit lorsque l'avion a heurté les roches volcaniques, soit lors de l'évacuation de l'avion. La RD Congo a un bilan atroce en matière de sécurité aérienne et a subi des accidents majeurs ces dernières années, dont un à Goma l'année dernière lorsqu'un avion décollant s'est écrasé sur un marché bondé attenant à l'aéroport. Les pilotes et autres membres du personnel de la compagnie aérienne avec lesquels cette colonne s'est entretenue à Entebbe, qui volent fréquemment vers Goma, ont confirmé que la piste est tout simplement trop courte pour les avions plus gros, surtout lorsqu'ils sont lourds. Toutes les compagnies aériennes congolaises figurent actuellement sur la liste noire de l'UE, qui leur interdit de voler dans et à travers l'espace aérien européen.

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

pirate2460
pirate2460
Écrit par éditeur

PIRACY RANSOM DISTORSION LE MARCHÉ IMMOBILIER À NAIROBI

PIRACY RANSOM DISTORSION LE MARCHÉ IMMOBILIER À NAIROBI
Des allégations ont été faites aujourd'hui dans les médias kényans selon lesquelles l'argent de la rançon extorqué par les terroristes de la mer à des navires détournés fait désormais également son chemin dans la communauté somalienne au Kenya et serait à l'origine de la hausse rapide des prix de l'immobilier, comme ceux qui bénéficient actuellement des flux de trésorerie. semblent acheter des maisons et des propriétés résidentielles comme un investissement pour l'avenir lorsque leur travail sanglant sera finalement interrompu. Un journal a suggéré que certains prix de l'immobilier ont augmenté d'environ 500%, car les acheteurs sont prêts à payer presque tous les prix demandés, tandis que les vendeurs tirent le meilleur parti de ces opportunités et ne posent pas beaucoup de questions sur la provenance de l'argent. La Somalie est dans un état d'anarchie depuis le début des années 1990 et est maintenant dirigée en partie par des sauvages militants islamistes fondamentalistes qui, selon les médias plus tôt cette semaine, ont lapidé une jeune femme pour adultère. Pendant ce temps, les terroristes de la mer ont fait une autre victime lorsque le capitaine d'un navire a été mortellement blessé lors de la prise d'assaut du navire, ce qui a incité encore plus d'appels à la coalition navale et aux gouvernements derrière elle à «devenir sérieux». Bien que des sources militaires américaines aient été citées plus tôt dans la semaine pour proclamer que les drones stationnés aux Seychelles ne seraient pas armés, cela a été considéré comme un autre pas dans la mauvaise direction. Tant que la coalition navale ne pourra pas opérer selon des règles d'engagement beaucoup plus robustes, leur permettant non seulement une poursuite plus agressive des pirates en mer, mais aussi une action visant à priver les pirates des ressources terrestres et des refuges sûrs, les pirates continueront à opérer en toute impunité et, si et quand ils sont pris, se cacheront derrière un petit mais vocal choeur de défenseurs des droits humains qui sont plus que disposés à ignorer les dommages que les terroristes de la mer ont déjà causés aux vies et aux biens d'autrui par cupidité mâle. Dans le même ordre d'idées, les drones doivent être armés pour être efficaces et doivent être utilisés pour engager des vaisseaux-mères et des skiffs pirates lorsqu'ils sont détectés, envoyant un message clair et sans ambiguïté aux sauvages que ce sera désormais une chasse inversée pour eux.

KAMPALA AERO CLUB CONTINUE DE S'AGRANDIR
Le Kampala Aero Club et le Flight Training Center de Kajjansi sont à nouveau sur la voie de l'expansion, après avoir achevé ses nouveaux bureaux derrière la zone de loisirs et la piscine. Les anciens bureaux, encore partiellement utilisés, viennent d'être agrandis en direction de la porte principale et offriront un espace lounge aux passagers et à leurs accompagnateurs avant et après les vols. Des boissons froides et des boissons chaudes sont disponibles, y compris des bières bien fraîches et des collations préparées par la cuisine à tout moment. L'Aero Club est devenu une destination de week-end populaire pour les Kampaléens qui souhaitent voir des avions légers décoller et atterrir sur la bande voisine, et la piscine et le bar ont donné à cette petite sortie une valeur ajoutée car tous les articles de pique-nique peuvent être achetés à des prix très raisonnables sur site au lieu de trimballer des boîtes de refroidissement. Des chaises et des tables de jardin sont également disponibles dans l'espace de loisirs. Visitez www.flyuganda.com pour plus d'informations et de détails sur les leçons de pilotage disponibles ou le coût des vols touristiques au-dessus du lac Victoria à proximité ou vers d'autres régions du pays. Lors d'une récente visite sur le terrain de Kajjansi, il a également été appris que le premier hélicoptère de la société arriverait enfin début décembre, prêt à fonctionner avant les fêtes de fin d'année pour les charters d'affaires et de loisirs.

BRUSSELS AIRLINES: LE MODÈLE LCC PAS POUR NOUS SUR LE RÉSEAU AFRICAIN
Probablement lié à des informations plus tôt dans la semaine selon lesquelles Lufthansa, la société mère de Brussels Airlines, envisageait une évolution vers le modèle LCC d'autres compagnies aériennes sur certaines routes, une source fiable au sein de SN a souligné que son réseau africain long-courrier devait rester sur une échelle de service complet comme demandé sur les marchés ouest et est de l'Afrique pour les services aériens intercontinentaux. L'autre acquisition de Lufthansa, SWISS, est également considérée comme une compagnie aérienne haut de gamme à service complet, alors qu'aucune information n'a été reçue à ce stade sur les projets du dernier ajout de LH à sa famille, à savoir Austrian Airlines. Lufthansa pourrait bien envisager des liaisons sélectionnées, sur lesquelles les concurrents LCC ont fait des gains en termes de nombre de passagers, pour offrir des niveaux de service réduits et ajouter plus de sièges sur les avions déployés sur ces secteurs, tandis que le réseau européen de Brussels Airlines a déjà adopté un modèle économique pour le à l'arrière de la cabine, mais les passagers à plein tarif et ceux bénéficiant de tarifs flexibles sur le même avion bénéficient de niveaux de service et de confort supérieurs dans les parties avant de l'avion. SN rejoint la Star Alliance dirigée par la Lufthansa début décembre en tant que membre à part entière, et l'événement sera célébré à la fois à Bruxelles, ainsi que dans les différentes destinations de Brussels Airlines à travers l'Afrique.

UN AVION LÉGER A UN ATTERRISSAGE DUR
Un avion monomoteur appartenant à l'Ouganda Wildlife Authority n'a pas décollé mardi après-midi d'une piste d'atterrissage de brousse apparemment envahie près d'Adjumani dans le nord de l'Ouganda. Le pilote, qui a été blessé lors de la tentative infructueuse de décollage, aurait déclaré que l'herbe et les buissons envahis par la végétation avaient atteint les ailes, ce qui avait fait dévier l'avion et ne pouvait pas atteindre la vitesse de décollage. L'incident fait actuellement l'objet d'une enquête de la part de l'Autorité de l'aviation civile ougandaise et l'avion, qui a subi des dommages au train d'atterrissage et à l'hélice, devrait être ramené à Kampala par la route pour une évaluation plus approfondie. La raison pour laquelle le pilote a décidé d'essayer de décoller dans de telles conditions sans avoir d'abord franchi les obstacles sera sans aucun doute rendue publique lors de l'enquête en cours. On déterminera à ce stade pourquoi le vol a utilisé cette bande délabrée au lieu du champ principal d'Adjumani, qui, bien que plus éloigné, aurait été l'option sûre à prendre. La piste d'atterrissage appartient au district d'Adjumani mais semble mal entretenue selon les rapports reçus, un rappel pressant que les pistes d'atterrissage publiques doivent être régulièrement inspectées, autorisées et maintenues en ordre opérationnel ou bien être fermées à la circulation pour éviter l'avenir, et probablement pire. , incidents. L'Autorité de l'aviation civile maintient un aérodrome approprié à Adjumani, qui comprend une piste d'atterrissage goudronnée, un terminal et des communications radio avec le contrôle de la circulation aérienne à Entebbe. Notamment, le directeur exécutif de l'UWA, Moses Mapesa, semble avoir été à bord de l'avion, après s'être rendu à Adjumani pour une réunion sur place avec un concessionnaire ayant l'intention de prendre en charge la gestion de la réserve faunique d'East Madi dans le cadre d'un accord de partenariat public-privé. Dans le même ordre d'idées, le lendemain de l'incident, la CAA a annoncé un poste vacant pour un inspecteur principal des aérodromes (génie civil), probablement pour renforcer le régime de surveillance, d'inspection et d'application conformément à la réglementation des services aériens en vigueur relative aux aérodromes.

«TARIF CADEAU» DE NOËL DES VOIES AÉRIENNES DU KENYA AUX OUGANDAIS
Les voyageurs à petit budget peuvent désormais réserver un vol KQ d'Entebbe via Nairobi vers Londres, quittant l'Ouganda entre le 23 et le 26 décembre et revenant dans un délai d'un mois, mais seulement après le 4 janvier, pour seulement 349 USD, plus taxes, frais et autres suppléments. , qui sont considérés comme substantiels, laissant la question en suspens - pourquoi ne pas annoncer le coût final du billet au lieu d'un prix accrocheur et incomplet. Néanmoins, cette initiative est importante si l'on considère que BA, qui a lancé une offre similaire il y a deux semaines, pourrait être frappée par une grève de Noël et bloquer des passagers.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

AIR UGANDA COMMENCE LES VOLS À MOMBASA
Il a été confirmé plus tôt dans la semaine, bien que par l'intermédiaire de tiers et non directement par la compagnie aérienne, qu'Air Uganda commencerait des vols directs vers Mombasa au début du mois de décembre, qui seront opérés trois fois par semaine. On suppose que cela vise à capturer une part du trafic de loisirs de la saison des fêtes vers la côte kényane en provenance de l'Ouganda. Cependant, il n'y avait aucune confirmation si les vols resteraient sur cet horaire toute l'année ou n'opéreraient que pendant la haute saison des vacances. La compagnie aérienne vole actuellement d'Entebbe à Juba, Nairobi, Dar es Salaam et Zanzibar, Mombasa étant sa cinquième destination. La compagnie aérienne n'a réintroduit que récemment ses vols de Zanzibar et un deuxième vol vers Nairobi, après les avoir suspendus pendant un certain temps en raison de pertes subies sur ces routes tout en utilisant des avions vieillissants à la fois trop gros et trop chers à voler pour faire des profits pour eux. L'acquisition d'aéronefs CRJ a toutefois changé ces équations et permet désormais à Air Uganda de se remettre en concurrence avec d'autres transporteurs sur ces routes comme Precision Air et Kenya Airways, un fait également reconnu par le PDG de la société dans une déclaration relative à la nouvelle destination.

LE LAC VICTORIA POUR OBTENIR DE NOUVELLES CARTES DE NAVIGATION
La Communauté de l'Afrique de l'Est a annoncé que le programme de gestion du lac Victoria préparera de nouvelles cartes pour le trafic du lac, remplaçant le jeu actuel de cartes de navigation, qui remontent à l'époque coloniale avant l'indépendance. Nouvelles cartes pour les principaux ports lacustres de Port Bell, Kampala; Kisumu; et Mwanza sont déjà terminés, et les cartes restantes pour le trafic lacustre vers d'autres ports seront prêtes dans le courant de 2010. Parallèlement, il a également été annoncé que les trois pays lacustres que sont l'Ouganda, le Kenya et la Tanzanie mettront en œuvre des mesures conjointes à partir de 2010 pour protéger les stocks de poissons du lac Victoria et imposer des règles et une surveillance communes pour éliminer l'utilisation de filets de pêche illégaux de petite taille afin de permettre à la perche du Nil une période de rétablissement après que les stocks se sont réduits ces dernières années et que les exportations du produit prisé ont rétréci considérablement.

LE TOURISME PS DÉCRE UN FINANCEMENT MAUVAIS
Comme on pouvait s'y attendre, les lamentations se sont installées sur le financement du secteur du tourisme, lorsque des informations ont été reçues de l'exposition et du salon du tourisme du World Travel Market selon lesquelles le stand de l'Ouganda était le plus petit des États membres participants de la Communauté d'Afrique de l'Est, et des regrets et peut-être un peu d'envie s'en sont suivis. lorsque le Rwanda, une fois de plus, s'est éloigné du WTM avec le trophée du vainqueur du meilleur stand - le seul pays africain à avoir obtenu cette reconnaissance. S'il est vrai que le ministère des Finances a alloué au cours de cet exercice environ 2 milliards de shillings ougandais ou 1 million de dollars américains de financement pour les activités touristiques, contre 600 millions de dollars les années précédentes, rien ne garantit que cet argent sera en fait entièrement utilisé en cas de coupes budgétaires. devient nécessaire - puisque le tourisme n'est toujours pas un secteur prioritaire dont le budget est protégé malgré plus d'une décennie d'assurances verbales de la part des acteurs du gouvernement. Le Kenya, la Tanzanie - qui présente d'ailleurs le plus grand stand de Londres - et le Rwanda dépensent tous comparativement beaucoup plus d'argent pour promouvoir le tourisme, et l'exemple le plus manifestement positif dans la région au sens large, les Seychelles, a non seulement privatisé partiellement son office du tourisme, mais a également initié un partenariat privé-public significatif et compétent, qui a permis au pays de lutter efficacement contre les retombées de la crise économique et a attiré l'attention du monde entier sur l'archipel et ses campagnes de marketing innovantes. Mais alors, comme le dit le proverbe, il y a toujours de l'espoir. À titre de comparaison, ce correspondant, tout en occupant toujours la présidence de l'Association ougandaise du tourisme, a déjà fixé le niveau de financement requis il y a plusieurs années à une allocation annuelle minimale de 1 million de dollars EU, en plus de laquelle le fonds fiduciaire pour le développement du tourisme proposé mais jamais mis en œuvre Le prélèvement devait générer un financement supplémentaire, mais hélas, le gouvernement n'a jamais mis son argent là où il était, ni rendu le prélèvement opérationnel, refusant ainsi au secteur un financement urgent pour une gamme d'activités visant à promouvoir le pays à l'étranger dans et les marchés émergents.

LE COMITÉ PARLEMENTAIRE APPORTE LA CID
La commission des comptes publics du Parlement, enquêtant sur les diverses allégations concernant les dépenses du Sommet du Commonwealth en 2007, a ordonné au Département des enquêtes criminelles de se pencher sur les réclamations faites et les conclusions présentées jusqu'à présent, en particulier sur un paiement présumé de plus de 1 USD. millions à un le long de la route d'Entebbe, ne figurant pas sur la liste des hôtels CHOGM approuvés et classés, non destinés à des activités ou à des réunions, et n'abritant prétendument pas un seul délégué CHOGM, l'argent leur ayant été remis quelques jours seulement avant le début du sommet. La société de publicité Saatchi and Saatchi Uganda était également dans le collimateur des enquêteurs, car des allégations ont été faites selon lesquelles les fonds de parrainage sollicités par la société n'auraient pas été remis au gouvernement. Pendant ce temps, la franchise Mercedes Benz en Ouganda a signifié un avis de poursuite contre le gouvernement pour le contrat de voiture initialement attribué, mais a ensuite été annulé et remis à une société qui, selon la poursuite, n'avait pas de licence commerciale valide à l'époque. Les véhicules BMW fournis au gouvernement ont fait l'objet d'arguments brûlants et d'allégations de grande envergure et le procès à venir pourrait bien révéler des détails encore plus peu recommandables sur la façon dont les accords ont été conclus et sur les personnes qui ont participé et profité. Lisez les détails sur les délibérations des commissions parlementaires et débattez presque quotidiennement via www.newvision.co.ug ou www.monitor.co.ug. En fait, les derniers liens vers les rapports des deux journaux sont présentés ici pour en faciliter l'accès : http://www.newvision.co.ug/D/8/13/701613 http://www.monitor.co.ug/artman /publier/nouvelles/Shs9b_spent_on_absentee_Chogm_delegates_94789.shtml

KENYA AIRWAYS loue un autre B767
En raison du retard continu de la livraison de la commande de B787 de la compagnie aérienne, KQ a décidé de louer un autre B767-300ER pour se tenir au courant des plans d'expansion du réseau en place. Un B767 plus ancien avait été rendu au bailleur plus tôt dans l'année et la nouvelle arrivée devrait contribuer à combler l'écart laissé depuis lors dans la taille globale de la flotte. L'avion est arrivé à la fin de la semaine dernière à Nairobi à partir d'un vol en ferry sans escale en provenance de Miami et est configuré avec 20 sièges en classe affaires, offrant un pas de 55 pouces et 215 en classe économique avec un pas de siège de 32 pouces. La flotte de KQ comprend désormais 4 B777-200ER, 6 B767-300ER, 5 B737-800, 4 B737-700, 4 B737-300 et 3 Embraer 170LR, pour un total de 26 appareils. Les Embraers fonctionnent dans une version à classe unique, tout-économique et sont utilisés sur les routes nationales et régionales courtes. Le nouvel avion sera utilisé pour les liaisons plus longues sur le continent africain, en particulier là où le fret palettisé doit être transporté, mais peut également apparaître sur des vols vers le Moyen-Orient ou même l'Europe de temps en temps.

LE CENTRE DE CONFÉRENCE INTERNATIONAL DU KENYATTA RECHERCHE UN PDG
Une annonce a été placée en Afrique de l'Est par le KICC indiquant qu'ils cherchaient à embaucher un nouveau directeur général, quelques mois après que l'ancien PDG Philip Kisia ait rejoint le conseil municipal de Nairobi en tant que greffier. Les candidatures des candidats appropriés sont invitées par courrier [aucune option pour les candidatures par courrier électronique n'a été mentionnée dans l'annonce et aucun contact par courrier électronique n'a été donné] à: le président; Centre de conférences international Kenyatta; Boîte postale 30746-00100; Nairobi, Kenya et doit être reçu au plus tard le 27 novembre 2009, avec la référence: KICC / MD / 2/2009. Bonne chance à tous les candidats potentiels.

LE FERRY À LIKONI CAUSE DES MOMENTS PLUS ANXIEUX
L'opération de ferry reliant l'île de Mombasa au sud du continent a de nouveau subi un coup dur plus tôt cette semaine, lorsque, au début de la circulation aux heures de pointe du matin, l'un d'entre eux a calé au milieu du chenal et a dérivé vers l'océan avec des centaines de navetteurs et véhicules à bord. Finalement, un autre ferry a réussi à sécuriser le ferry et à le remorquer jusqu'au port où il a réussi à décharger les passagers et les véhicules avant d'être emmené pour des réparations. Cette colonne a, dans le passé, fait état de plusieurs accidents de ferry et d'allégations d'irrégularités financières liées à l'achat de nouveaux ferries à un chantier naval allemand. Les nouveaux ferries sont maintenant attendus au Kenya au début de l'année prochaine, mais entre-temps, les efforts se poursuivent pour que le gouvernement s'engage à construire une nouvelle route vers la côte sud, reliant l'aéroport international de Mombasa et la route principale de Nairobi via une route terrestre et rendant le trafic et les trajets moins dépendants des ferries. L'augmentation du trafic a porté le nombre de passagers à 200,000 3,000 par jour, tandis que quelque XNUMX XNUMX voitures, bus et camions traversent la Manche chaque jour. Chaque fois que l'un des ferries tombe en panne, les touristes courent le risque imminent de rater leur vol, tandis que les travailleurs et les étudiants arrivent souvent des heures en retard au travail ou à l'école ou à l'université, ce qui entraîne de nouvelles retombées économiques pour les personnes touchées.

MISE À JOUR DU FESTIVAL SAUTI ZA BUSARA
Le festival le plus connu de Zanzibar, Sauti za Busara, qui aura lieu du 11 au 16 février de l'année prochaine, a donné une nouvelle mise à jour plus tôt dans la semaine sur les préparatifs et la participation à l'événement. Les organisateurs ont également souligné que les Africains de l'Est qui entrent dans les lieux du festival avant 5 heures tous les jours peuvent le faire gratuitement afin de stimuler la fréquentation et d'attirer les citoyens d'Afrique de l'Est à partager les nombreuses activités et présentations disponibles chaque jour. Visitez www.busaramusic.org ou écrivez à [email protected] pour obtenir la liste complète des artistes et interprètes musicaux déjà inscrits et connaître l'éventail des activités périphériques également prévues pour le festival de l'année prochaine. Les visiteurs potentiels sont vivement encouragés à réserver des vols et des hôtels le plus rapidement possible, car au cours des dernières années, les hébergements sur l'île ont été littéralement épuisés avant et pendant le festival - et Zanzibar vaut de toute façon la peine d'être visité à tout moment, mais encore plus pendant la période Sauti za Busara.

TCAA AUTORISE PLUS D'ENTREPRISES DE MANUTENTION, CAUSE DES CRIES DE FOULE
Precision Air, la première compagnie aérienne privée de Tanzanie - après avoir sauté dans le vide créé par le manque de vols d'Air Tanzania - a crié au scandale sur ce qui a été décrit comme une «décision arbitraire visant à préserver les tendances monopolistiques» par la Tanzania Civil Aviation Authority, lorsque considérant sa demande de licence pour les services de manutention. Precision souhaitait obtenir le statut de manutention pour pouvoir proposer des contrats de manutention à d'autres compagnies aériennes mais s'est vu refuser cette opportunité lorsque la TCAA leur a seulement accordé une licence pour les petits aéroports et a exclu, contre toute considération rationnelle, les principaux aéroports internationaux de Dar es Salaam. ; Kilimandjaro International, Arusha; Mwanza; et Zanzibar. De nombreux utilisateurs d'aéroports ont dénoncé la situation de quasi-monopole de Swissport et ont accusé l'entreprise de facturer des tarifs exorbitants en comparant ses prix avec, par exemple, Nairobi, où l'environnement concurrentiel a fait baisser les frais de traitement et les a maintenus à un niveau bas. Une autre société, African Ground Handling, a reçu une licence similaire les confinant également dans les petits aéroports, mais ils ne seraient pas entraînés dans le débat à ce stade, considérant probablement un appel comme également suggéré par Precision. La TCAA fera sans aucun doute l'objet d'un examen minutieux pour établir les motifs de sa décision, tandis que les entreprises concernées peuvent même saisir les tribunaux si leurs appels échouent. Il y a des spéculations selon lesquelles cette décision pourrait avoir été influencée par le fait que Kenya Airways détient 49% des actions de Precision Air, le maximum autorisé par la législation nationale pour rester une compagnie aérienne tanzanienne, afin d'éviter que Precision ne devienne encore plus puissante et capable de soutenir ses propres opérations et celles de Kenya Airways avec sa propre unité de manutention. Les efforts pour obtenir des commentaires de TCAA ont été vains.

LE RWANDA RÉAFFIRMERA LES LIMITES DU PARC AKAGERA
Le cabinet rwandais a approuvé la semaine dernière des plans pour redéfinir et clôturer des sections du parc national de l'Akagera. Les communautés voisines souffrent depuis un certain temps des incursions de la faune dans ses fermes, entraînant des pertes de récoltes, des pertes de biens et, dans le pire des cas, des blessures et des décès de personnes vivant dans ces régions. Le parc occupe actuellement un peu moins de 1,100 XNUMX kilomètres carrés, mais il n'a pas été possible de déterminer si ou quelles sections seront déclassées, quelles autres zones pourraient être ajoutées, ou si les couloirs de migration de la faune seront simplement clôturés. Ce qui est clair cependant, c'est que le gouvernement mène actuellement un exercice de sourcing pour identifier les entreprises appropriées capables d'ériger une clôture électrifiée solide pour séparer le parc de la population humaine dans les zones critiques.

IFC SOUTIENT LA FORMATION TOURISTIQUE
Il a été signalé à Kigali que la Société financière internationale, la branche de prêt du secteur privé de la Banque mondiale, soutient les petites et moyennes entreprises de l'industrie du tourisme avec des sessions de formation dédiées à la gestion d'entreprise et à la rédaction de plans d'affaires et d'études de faisabilité solides. Un atelier d'une semaine et une session de formation se sont terminés le week-end dernier avec des participants issus du secteur, félicitant les efforts et applaudissant la SFI et les autres partenaires participants pour leur générosité.

SET DE RÉUNION FERROVIAIRE POUR KIGALI
Les trois pays parties prenantes que sont le Rwanda, le Burundi et la Tanzanie organiseront une série de réunions à Kigali début décembre pour examiner les plans actuels et les propositions élaborées par un groupe d'experts pour l'extension prévue de la liaison ferroviaire de Dar es Salaam via Isaka à Kigali et Bujumbura. Les ministres, les experts ferroviaires et d'autres intervenants discuteront des budgets, des délais et des questions connexes, y compris le financement du mégaprojet. Une fois terminé, le chemin de fer desservira l'ouest de la Tanzanie, le Rwanda, le Burundi et l'est du Congo et soulagera ces pays de la route alternative bondée de Mombasa via l'Ouganda, où les chemins de fer de la vallée du Rift continuent de lutter pour offrir des services ferroviaires rapides et à des prix compétitifs pour cargaison destinée aux nations de l'arrière-pays africain.

MODIFICATIONS DES HORAIRES RWANDAIR
Bien que l'utilisation des CRJ loués par Jetlink reste suspendue jusqu'à ce que la cause de l'accélération soudaine de l'avion accidenté sur l'aire de trafic soit résolue grâce à l'enquête en cours sur l'accident aérien, la compagnie aérienne exploite actuellement un horaire de croupe en utilisant son avion Dash 8 construit par Bombardier. Les passagers sont actuellement en train d'être réservés à d'autres compagnies aériennes pour atteindre leurs destinations régionales comme Nairobi et Johannesburg. Entebbe sera desservie deux fois par jour par Rwandair depuis Kigali, le Kilimandjaro trois fois par semaine, Bujumbura quotidiennement et Kamembe également quotidiennement. Rwandair a également confirmé que la livraison de ses deux CRJ récemment achetés à la compagnie aérienne allemande Lufthansa sera, dans la mesure du possible, accélérée pour reprendre les opérations complètes aussi rapidement que possible. Il existe également des informations non confirmées selon lesquelles Rwandair recevra un avion supplémentaire et légèrement plus grand au début de la semaine prochaine, probablement un B737, qui sera utilisé pour une nouvelle expansion du réseau et des fréquences. Il a également été établi que les baux Jetlink seront retirés une fois que la compagnie aérienne prendra possession de son propre avion. Pour les passagers ayant réservé sur des vols Rwandair ou ayant l'intention de réserver des vols Rwandair, il est recommandé qu'ils se renseignent directement auprès de la compagnie aérienne ou consultent leurs agents de voyages pour connaître les heures et les options de départ et d'arrivée, si des changements s'avèrent nécessaires à court terme.

L'ALLEMAGNE ARRÊTE LE HAUT CHEF DES REBELLES FDLR RWANDAIS
Les autorités allemandes ont enfin réagi aux rapports médiatiques constants et aux demandes du gouvernement rwandais de freiner la présence et les activités des partisans rwandais présumés des FDLR, une milice connue pour le génocide de 1994 infligé à des sections du peuple rwandais sur leurs tribus et leurs politiques. et depuis lors, ils ont porté leur attention sur des mesures tout aussi meurtrières pour la population de l’est du Congo. Malgré les fréquentes représentations de la mission diplomatique rwandaise et les mandats d'arrêt du Tribunal de l'ONU sur le génocide rwandais à Arusha, aucune action n'a été entreprise avant le début de la semaine, lorsque la police allemande les a finalement rattrapés et a arrêté Ignace Murwanahshyaka et Straton Musoni. Tous deux ont été arrêtés dans le Land de Bade-Wurtemberg de ce correspondant, l'un à Karlsruhe - à deux pas de ma ville natale - et l'autre dans la capitale de l'Etat de Stuttgart. On pense que d’autres suspects se cachent encore dans un certain nombre de pays occidentaux et en Afrique de l’Est, où leurs immenses actifs saisis avant et pendant le génocide leur permettent de racheter les forces de sécurité et de vivre confortablement. Fait intéressant, sur un autre caprice, l'Allemagne a arrêté la chef du protocole du Rwanda, Mme Rose Kabuye, lorsqu'elle y a atterri l'année dernière à titre officiel pour se préparer à une visite du président Kagame en Allemagne quelques jours plus tard, avant de la remettre. aux autorités françaises où un magistrat en mission avait émis un mandat d'arrêt contre elle. Ceci, cependant, a été résolu depuis, mais pas avant de saper les relations germano-rwandaises pendant un certain temps, ce qui comprenait des rappels des ambassadeurs respectifs. Rose a été, bien sûr, depuis lors débarrassée de toutes les allégations, mais l'arrestation tardive des deux présumés cerveaux de génocide, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre jettera à nouveau des doutes sur la politique de l'Allemagne consistant à permettre à ces criminels présumés d'y vivre sans être dérangés et libres pendant des années pour poursuivre leurs activités terroristes de loin. Il est entendu de sources généralement bien informées à Kigali, que le Rwanda demandera très bientôt l'extradition des deux hommes recherchés pour qu'ils tiennent un procès à domicile, plus près de l'endroit où leurs crimes présumés ont été commis, et l'Allemagne aura du mal à résister à cela. la demande, compte tenu de son comportement dans l’affaire Rose Kabuye l’année dernière.

TOURISM ACADEMY BÉNÉFICIE DE LA FÊTE CULINAIRE
L'Académie du tourisme des Seychelles a reçu un coup de pouce financier la semaine dernière lorsque le dîner de gala et la compétition connexe ont réussi à recueillir quelque 400,000 15 roupies. L'enchère-bénéfice a suscité une large participation et a dépassé les attentes, tandis que l'événement a été soutenu par un large éventail de l'industrie du tourisme et de l'hôtellerie et de ses fournisseurs. Le double objectif de la fonction était d'élever les normes de la cuisine du personnel seychellois et, en même temps, de lever des fonds pour l'académie afin de renforcer les installations. Il a également été appris que XNUMX étudiants des cours d'accueil de l'académie ont été placés dans un programme d'attachement industriel avec des hôtels à Maurice et à Dubaï, où ils passeront jusqu'à deux mois pour absorber leurs compétences et savoir-faire pratique, après avoir déjà passé plusieurs mois auparavant. sur l'attachement similaire avec des hôtels à travers les Seychelles. Les étudiants en sont maintenant à leur troisième année et plusieurs d'entre eux devraient suivre un cours de niveau diplôme, qui est disponible en complément au cours de la quatrième année.

L'OACI FORMATION DU PERSONNEL SCAA SEYCHELLES
L'Organisation de l'aviation civile internationale a récemment organisé un cours de formation de quatre jours sur la sécurité aérienne à l'intention du personnel de la CAA des Seychelles à Victoria. Les exploitants aériens ont également participé aux séances avec l'enquêteur sur les incidents et accidents d'aéronef nommé par le gouvernement. Tous les participants ont réussi les examens de fin de cours et ont reçu des certificats.

AIR SEYCHELLES DIT CATÉGORIQUEMENT «PAS DE BAILOUT»
Des informations ont été reçues de Victoria selon lesquelles la direction d'Air Seychelles a nié que la compagnie aérienne était sur le point de faire faillite dans le but de rassurer les fournisseurs et ses plus de 800 employés travaillant aux Seychelles et sur le réseau. Cependant, il a également été dit que la compagnie aérienne avait subi une perte s'élevant à environ 6.5 millions de dollars américains l'année dernière, la première de ces pertes au cours des 10 dernières années. La compagnie aérienne a également confirmé que, compte tenu de la situation de l'année dernière, lorsque les prix du carburant ont monté en flèche, ils ont renégocié les contrats de location des avions, économisant environ 4 millions de dollars pour l'exercice 2008/9 et sur toute la période de location, près de 16 millions de dollars, tandis que en même temps exploiter 2 avions de plus par rapport à l'année dernière. Un tout nouveau De Havilland Twin Otter a également été acheté pour un coût de plus de 4 millions de dollars, tandis qu'un deuxième achat de ce type est prévu pour dynamiser le réseau national de l'archipel. C'est pour cet achat que le gouvernement a dû fournir une garantie de prêt, qui devait être sanctionnée par le parlement et n'était pas un plan de sauvetage comme le suggéraient des informations antérieures. Selon les informations disponibles, la compagnie aérienne vole actuellement avec un facteur de charge moyen d'environ 67%, mais le taux d'occupation des vols a recommencé à s'améliorer depuis le creux de l'année dernière, en grande partie grâce à des activités de marketing et de vente conjointes avec l'Office du tourisme des Seychelles. Un compte rendu complet et un rapport d'audit opérationnel récent sont actuellement en cours de discussion et pourraient aboutir à des décisions de grande portée sur la propriété de l'entreprise, mais ce processus serait toujours en cours.

LES LIMITES D'ABYEI NE SONT PAS RÉSOLUES
Informations du sud La capitale de Juba indique qu'une solution pour convenir d'une ligne de démarcation définitive pour l'État riche en pétrole d'Abyei continue de se profiler à l'horizon. Abyei, actuellement sous régime présidentiel, a été purement et simplement exclu de l'appartenance au sud en vertu du CPA de 2005 entre le régime de Khartoum et les dirigeants du sud, mais a le droit de décider lors d'un référendum en janvier 2011 de rester avec le nord ou de rejoindre le sud, qui dans le même temps votera sa propre indépendance. Cependant, la Cour permanente d'arbitrage de La Haye a rendu une décision il y a quelques semaines, que Juba accuse maintenant le régime de Khartoum de renverser et de renier. Seuls quatre des 26 points frontaliers supposés ont été convenus jusqu'à présent, et les experts techniques des États-Unis ont été tenus à l'écart par Khartoum, la date limite du 10 décembre se rapprochant de plus en plus. Le sud rejette également les tentatives de Khartoum de faire voter les membres d'un voyage nomade, les Misseriya, au référendum et insiste sur le fait que seule la population indigène de la région doit être autorisée à participer à la décision. Avec beaucoup d'autres sous le CPA toujours bloqués et entravés par le nord, on s'attend à ce que la population du sud suive l'exemple du chef de la SPLA Salva Kiir Mayardit et vote pour l'indépendance en 2011, plutôt que de rester des citoyens de seconde classe dans leur propre pays, car le régime a montré peu ou pas d'efforts pour gagner les cœurs et les esprits du sud.

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

63450212_FuYpIc27_AddEbbApr06047
63450212_FuYpIc27_AddEbbApr06047
Écrit par éditeur

LA VALLÉE ÉTHIOPIENNE DE LA RIFT POURRAIT SE SPLIT

LA VALLÉE ÉTHIOPIENNE DE LA RIFT POURRAIT SE SPLIT
Un rapport lancé plus tôt dans la semaine à Addis-Abeba, aussi controversé que cela puisse être dans les cercles scientifiques, a ouvert de nouvelles discussions sur une éventuelle «déchirure» massive de la structure géologique actuelle du continent, créant ainsi une nouvelle extension océanique. Depuis deux éruptions volcaniques dans la région en 2005, un groupe de chercheurs s'est penché sur les retombées potentielles de nouvelles éruptions et du mouvement des structures souterraines qui, à leur avis, se prolongent dans les fonds marins actuels au large des côtes de l'Érythrée et du Soudan. Certaines zones montreraient déjà une déchirure dans le sol d'environ 20 pieds de large, une source de préoccupation considérable pour les scientifiques. La région Afar, l'une des zones les plus basses du monde, a également été importante pour les découvertes des ancêtres de l'humanité primitive. Le climat chaud du désert a rendu la recherche et la surveillance difficiles, mais a néanmoins fourni des indices sur les zones susceptibles d'être affectées par de nouvelles éruptions et l'élargissement subséquent et le fractionnement possible du fossé actuel, ce qui, dans le pire des cas, permettrait à l'eau de mer du rouge. Mer pour entrer, si le quart de travail est suffisamment grand pour permettre une percée. Ce qui ressemble au scénario d'un film apocalyptique pourrait cependant devenir réalité, selon les rapports publiés au cours de la semaine, et pourrait avoir des conséquences désastreuses pour la région au sens large, si en effet une éruption volcanique déclencherait alors une «déchirure» et causerait des tremblements de terre massifs dans le processus en plus de diviser littéralement une partie du continent africain.

LE FESTIVAL CULTUREL ALLEMAND DÉMARRE À KAMPALA
Du 7 au 22 novembre, une gamme de programmes culturels se déroulera dans plusieurs lieux de Kampala pour célébrer la culture allemande et les liens du pays avec l'Ouganda. Le Centre Goethe de Kampala, en collaboration avec l'ambassade d'Allemagne, la Société culturelle allemande de l'Ouganda et des entreprises sponsors telles que Lufthansa et Brussels Airlines, a été inauguré par un concert samedi soir dernier. Un festival du film aura lieu au cinéma Multiplex du 16 au 22 novembre, montrant un total de 7 films allemands primés tandis que des lectures publiques de littérature allemande au Sheraton Kampala Hotel offriront un aperçu plus approfondi de la gamme de la poésie et de la fiction en Allemagne. a produit ces derniers temps. Chemin à parcourir mon cher vieux pays.

L'HÔTEL SHERATON KAMPALA ACCUEILLE UN FESTIVAL ALLEMAND DE LA NOURRITURE
Quelques semaines seulement après l'Oktoberfest très acclamé qui s'est tenu au Sheraton, un chef allemand étoilé s'est rendu dans le pays pour présenter et célébrer une cuisine allemande originale, typique et moderne aux côtés du Festival culturel allemand actuellement en cours à Kampala. Sur place du 9 au 15 novembre, le chef Dirk Hoenack présentera un menu à la carte spécialement préparé, qui devrait stimuler les papilles gustatives des clients de l'hôtel. Ceci n'est disponible que pour le dîner et les réservations préalables sont un must, car le Sheraton est encore une fois l'endroit à être cette semaine.

UN AUTRE PETIT GARÇON RHINO - BIENVENUE À AUGUSTUS
Le sanctuaire des rhinocéros de Ziwa a rapporté que le sexe du bébé rhinocéros récemment né a été établi et que le petit est un autre garçon. Le nom d'Augustus a été choisi en reconnaissance du don du zoo d'Augsbourg et de la mairie d'Augsbourg au sanctuaire de 25,000 XNUMX euros, ce qui contribuera grandement à aider le Rhino Fund Uganda à faire face aux dépenses dans les mois à venir. Il convient de mentionner qu'un ancien résident ougandais de longue date et écologiste de renom, M. Wilhelm Moeller, est maintenant conservateur au zoo d'Augsbourg après avoir quitté l'Ouganda il y a quelques années, et il a joué un rôle déterminant dans la réalisation de ce don. M. Moeller a reçu la Croix du service distingué allemande il y a quelques années, alors qu'il était encore en Ouganda, pour ses services à la conservation de la faune. Merci, Ille, de continuer à aider la conservation de la faune en Ouganda! Les sources du sanctuaire, tout en exprimant leur joie absolue pour le dernier ajout aux rhinocéros, espèrent maintenant une fille lorsque la troisième femelle accouchera au début de l'année prochaine, car il faudra davantage de femelles pour faire du programme d'élevage un succès. Félicitations, encore une fois, à la direction et au personnel du sanctuaire pour un excellent travail bien fait.

CHOGM HUNT CONTINUE, SE TOURNE AUX VÉHICULES ET AUX DÉPENSES DE L'AÉROPORT
La commission parlementaire chargée d'enquêter sur les dépenses du Sommet du Commonwealth de 2007 à Kampala a maintenant braqué les projecteurs sur les dépenses liées à l'acquisition d'une flotte de véhicules et a également mis au jour des détails inquiétants sur des dépassements de coûts allant jusqu'à 14 milliards de shillings ougandais lors de la modernisation du . Les contrats ont été attribués par appels d'offres restreints et achats directs, contrairement aux dispositions de la loi sur les marchés publics et la cession d'actifs (PPDA). Ce correspondant, en fait, se souvient de s'être retiré des sessions et des réunions du comité en sa qualité de président de l'Association ougandaise du tourisme, alors qu'aucune garantie absolue ne pouvait ou ne serait donnée par les panels que les dispositions du PPDA seraient strictement respectées. à, dans l'anticipation évidente d'un audit et d'une enquête ultérieurs et de la reconnaissance que, ce faisant, ses mains resteraient propres et sa réputation resterait intacte. Pour lire tous les détails, visitez www.newvision.co.ug/D/8/12/700318 sur la variété des allégations faites sur le coût des contrats de travail de l'aéroport.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

ATC COMMUNICATION TRANSMET PLUS QUE DÉSIRÉ
Un vol récent sur un Cessna Grand Caravan assez récent et bien équipé a permis à ce correspondant de s'asseoir dans le siège du copilote et, portant le casque de communication tout au long du vol, d'écouter le trafic radio en route vers l'aérodrome de Kajjansi. Ce qui a immédiatement frappé, c'est l'utilisation apparente d'anciens microphones de bureau par les contrôleurs, qui, outre le crépitement associé, permettait également d'entendre le bruit des téléphones qui sonnaient, de mélanger des fichiers et d'ouvrir / fermer une porte en arrière-plan lors de la réception des transmissions. Il est entendu que cette section particulière de l'ATC à Entebbe déteste apparemment l'utilisation de ces écouteurs et embouts buccaux à la pointe de la technologie, courants ailleurs dans ce 21e siècle. En conséquence, plusieurs questions, incidemment également sur des points sûrement contenus dans les plans de vol dûment déposés, ont dû être répétées, ce qui a sans aucun doute distrait davantage les pilotes concernés.

KAMPALA ACCUEILLE LES PRIX MULTICHOIX CNN
En mai prochain, une grande cérémonie continentale de remise des prix du journaliste africain de l'année, parrainée conjointement par CNN et Multichoice Africa, se tiendra à Kampala. Aucun lieu ni aucune date n'ont encore été annoncés, mais l'événement ne manquera pas d'amener les hauts dirigeants de CNN, ainsi que les principaux médias, journalistes et écrivains du continent et d'ailleurs en Ouganda. Le concours annuel, qui entre maintenant dans sa 15e année, est ouvert aux médias imprimés, télévisés, Internet, photographiques et radiophoniques.

LE PRÉSIDENT DE KAMPALA SKAL DÉMÉNAGE À DAR ES SALAAM
Il a été appris plus tôt dans la semaine, que Rahul Sood, président sortant de Skal Kampala et ancien directeur général de l'hôtel Metropole puis directeur général de secteur du groupe hôtelier Imperial à Entebbe, a déménagé à Dar es Salaam et a accepté un rendez-vous comme nouveau directeur général de l'Holiday Inn. Le chapitre de Kampala Skal perd un jeune leader énergique avec beaucoup d'idées, mais la perte de Kampala sera sans aucun doute le gain de Dar. Tout le meilleur pour votre future carrière Rahul! Pendant ce temps, des sources de Skal ont confirmé que pour le reste de l'année, l'actuel vice-président de Skal Kampala assumera le poste de président par intérim jusqu'à la prochaine AGA et les élections de mars 2010.

ROUTE DE PÉAGE DE ENTEBBE À KAMPALA CBD SUR LES CARTES
Les récents propos tenus, entre autres, par le président Museveni ont redonné espoir aux victimes quotidiennes des embouteillages menant au quartier central des affaires de Kampala. Des propositions ont été lancées pour construire une nouvelle route dans la ville, pour laquelle les utilisateurs devraient payer, similaire au concept utilisé dans d'autres parties du monde. On pense que les routes à péage décongestionnent le trafic, car ceux qui sont disposés et capables de payer quotidiennement, ou bien d'acheter des laissez-passer à plus long terme, déplaceraient un nombre important de véhicules hors des routes et des zones encombrées. Le trafic à destination et en provenance de la ville était séparé en sens unique il y a quelques années, mais la croissance de la population et l'augmentation du nombre de véhicules ont maintenant annulé les gains initialement réalisés.

UN DÉSACCORD SUR L'EAU DU NIL PROMPTE L'ÉGYPTE VISITE À KAMPALA
Le ministre égyptien des Affaires étrangères et africaines en visite au début de la semaine a tenté de calmer le conflit des eaux orageuses sur le contrôle des eaux du Nil, en déclarant lors d'une conférence de presse que «nous ne pouvons pas avoir le contrôle sur le Nil». Ceci, cependant, est au cœur même des querelles en cours entre les pays producteurs du Nil comme l'Éthiopie - contribuant à plus de 60% du flux total en dessous de Khartoum à travers le Nil Bleu - et les pays d'Afrique orientale de l'Ouganda - d'où provient le Nil Victoria. - Congo, Rwanda, Burundi, Kenya et Tanzanie, où les ruisseaux et rivières se jettent soit dans le lac Victoria, soit se dirigent vers le lac Albert, et les pays consommateurs du Soudan et de l'Égypte. Les anciens traités de 1929 et 1959, imposés aux pays nouvellement indépendants d'Afrique de l'Est par l'administration coloniale britannique, sont désormais considérés comme oppressifs et dépassés, ne reconnaissant pas les droits à l'eau et aux aménagements à moins que l'Égypte n'ait donné son approbation formelle à de tels projets. La Tanzanie a déjà ignoré les traités depuis quelques années maintenant, et tandis que d'autres pays emboîtent le pas, les pays producteurs de l'eau précieuse souhaitent qu'un nouveau traité négocié soit préférable pour renforcer la coopération et le développement à long terme et éviter une guerre. au-dessus de l'eau, comme l'avait laissé entendre en 1970 le ministre égyptien de l'époque, Boutros Boutros Ghali. Cependant, les négociations n'ont pas bien progressé car l'Égypte est confrontée à un front uni d'Afrique de l'Est tandis que le Soudan semble incertain de soutenir la position de l'Afrique de l'Est ou de se ranger du côté de l'Égypte. La situation pourrait se compliquer davantage si le Sud-Soudan vote pour l'indépendance lors du référendum de janvier 2011. Le Sud-Soudan est plus un pays producteur qu'un pays consommateur et se rangerait probablement du côté de ses voisins et partenaires d'Afrique de l'Est, laissant aux consommateurs en aval une tâche encore plus difficile pour obtenir un accord. Au départ, c'était sur la planche à dessin à la fin de 2008, mais il semble que depuis lors, l'Égypte a changé de ton et s'est engagée dans une approche de la carotte et du bâton pour saper la position de l'Afrique de l'Est. Par conséquent, la pression est exercée pour conclure les négociations et reconnaître une fois pour toutes que les pays producteurs ont le droit de considérer l'eau comme leur ressource nationale et de convenir de quotas pour les pays consommateurs en aval afin de garantir que leurs besoins immédiats sont satisfaits. Cependant, l'Égypte et le Soudan doivent prendre des dispositions alternatives pour une utilisation future accrue de la précieuse ressource, comme le dessalement de l'eau de mer, car la croissance des populations en Afrique de l'Est nécessitera également dans les années à venir plus d'eau pour l'agriculture, l'industrie et l'usage domestique.

SIMULATEUR DE VOL POUR NAIROBI
Des informations ont été reçues de sources généralement fiables à Nairobi, près de Kenya Airways, selon lesquelles leur nouveau centre de formation au vol sera équipé d'un simulateur de la série CAE 5000 pour leur flotte de B737NG, dont la livraison est prévue pour le milieu de l'année prochaine. Ce sera une autre première pour Kenya Airways et ne vise pas seulement à dispenser des formations essentielles et des cours de recyclage obligatoires pour tous les équipages de cockpit - la réglementation exige deux sessions de formation sur simulateur par an pour maintenir leurs licences - mais cela réduira également les coûts pour la compagnie aérienne. , qui dans le passé devaient envoyer leurs pilotes à l'étranger pour ces sessions à grands frais. La création de cette capacité dans la région, sans doute disponible également pour d'autres compagnies aériennes moyennant des frais, sera une bonne nouvelle pour le secteur de l'aviation en Afrique de l'Est et renforcera encore la position de KQ dans la région en tant que première compagnie aérienne.
Il est également entendu que la compagnie aérienne recherche davantage d'automatisation et de modernisation grâce à des investissements dans les dernières technologies, afin de réduire les coûts dans les années à venir, mais des suppressions d'emplois immédiates ont apparemment été exclues pour le moment. La compagnie aérienne cherche actuellement des moyens d'atténuer les retombées financières des augmentations salariales exorbitantes, imposées par le syndicat après avoir ignoré une ordonnance du tribunal interdisant une grève, mais qui continue néanmoins de la faire au mépris total du système juridique kényan.

MISE À JOUR CROWNE PLAZA NAIROBI
Suite aux articles de la chronique de la semaine dernière, la section marketing de l'Intercontinental Nairobi n'a pas tardé à souligner que tout le 5ème étage avec 30 chambres supérieures sera mis à la disposition en priorité des membres du Crowne Club, qui bénéficieront en outre d'un service de centre d'affaires 24h/7 et XNUMXj/XNUMX et accès sans fil gratuit via le réseau de l'hôtel. Tout en profitant de ces informations, le groupe hôtelier a également annoncé l'ouverture d'un hôtel supplémentaire à , The Rosebank, également géré et commercialisé sous la marque Crowne Plaza. Cet hôtel a récemment subi une rénovation et une modernisation d'une valeur de plus de 300 millions de rands sud-africains. IHG a également réitéré les sentiments exprimés dans cette colonne la semaine dernière, selon lesquels au cours des 3 à 5 prochaines années, le géant mondial de l'industrie ajoutera plus d'hôtels à son portefeuille en Afrique, atteignant au moins 30 propriétés gérées sous les marques IHG d'ici 2014.

AVOIR CHINOIS POUR L'IVOIRE AFRICAIN EXPOSÉ
Un article du Business Daily publié à Nairobi a souligné une fois de plus la soif des Chinois pour l'ivoire de sang africain, alimentée par une forte demande parmi les riches Chinois désireux de posséder des statues et des artefacts finement sculptés sans tenir compte du braconnage sanglant qui menace la survie même du éléphants dans certaines régions d'Afrique. L'augmentation du commerce et des échanges entre la Chine et les pays africains ces dernières années a amené de nombreux travailleurs chinois sur le continent, et il y a eu une série d'arrestations en Afrique de l'Est où un certain nombre d'entre eux ont été pris en flagrant délit avec de l'ivoire caché dans leurs bagages ou tout en essayant de le renvoyer chez lui dissimulé dans d'autres envois de fret. Dans le passé, cette chronique a souvent rendu compte de cette situation déplorable et a même critiqué la décision de la CITES d'exporter «légalement» l'ivoire stocké des États d'Afrique australe vers la Chine et d'autres destinations d'Extrême-Orient, car à chaque fois l'interdiction totale du commerce de ces produits ont été partiellement levés, le braconnage a subi une augmentation immédiate en Afrique de l'Est, d'où l'ivoire de sang mal acquis était ensuite régulièrement acheminé vers le sud pour être prétendument intégré à leurs stocks « légaux ». Le secrétariat de la CITES, piqué par de telles critiques, a commencé à utiliser de meilleures méthodes de détection, y compris l'analyse de l'ADN, pour déterminer la véritable source de l'ivoire commercialisé, mais n'a pas pu échapper ni détourner les mots durs que la fraternité mondiale de la conservation avait à leur égard. Les défenseurs de l'environnement ont critiqué l'idée que l'argent provenant de ces ventes uniques contribuera aux activités de lutte contre le braconnage, car peu de ces fonds auraient par le passé atteint les organismes combattant le braconnage et patrouillant dans les parcs, les réserves de gibier et les grands espaces ouverts. d'Afrique. Les mêmes cercles ont également contesté les déclarations du secrétariat selon lesquelles le commerce "légal" éteindrait le commerce de l'ivoire illégal, car toutes les preuves actuellement disponibles vont à l'encontre de telles justifications et ont indiqué que des sources chinoises internes surveillaient le commerce et que davantage à faire pour réglementer et contrôler l'utilisation et la vente des produits en ivoire. Surveillez cet espace et lisez l'article en question via ce lien : www.businessdailyafrica.com/Company%20Industry/-/539550/684548/-/u5bi1mz/-/index.html

FESTIVAL CULTUREL DE LAMU POUR LA SEMAINE PROCHAINE
L'un des principaux événements culturels du Kenya débutera la semaine prochaine à Lamu, célébrant le patrimoine et l'histoire de l'ancienne ville portuaire, qui jusqu'à présent est restée en grande partie intacte par les développements modernes et, par conséquent, détient une attraction particulière pour les visiteurs, ainsi que les scientifiques et des chercheurs. L'année dernière, plus de 30,000 XNUMX visiteurs ont afflué à Lamu pour assister à des spectacles musicaux, voir des expositions d'art, profiter de la cuisine traditionnelle swahili et de la chaleureuse hospitalité des habitants de Lamu. Une régate de boutres, anciens voiliers empruntés depuis des temps immémoriaux le long des routes commerciales de l'océan Indien vers le Golfe, sera également à nouveau au programme du festival. Les organisateurs seraient inquiets face à la participation cette année car les fortes pluies actuelles ont en partie coupé l'accès routier à l'île, et les pluies et les vents violents ne sont pas non plus propices à atteindre la ville par voie maritime.

RIFT VALLEY RAILWAYS LE LANCEMENT DU TRAIN SE TERMINE DANS LA MISERIE
Embattled Rift Valley Railways (RVR) a fait un retour cauchemardesque le week-end dernier pour ses services de trains de passagers relancés de Nairobi à Kisumu, lorsque le voyage de retour à Nairobi a apparemment été retardé de plus d'un jour et demi, a tenu les passagers et les scribes invités en colère. Des rapports dans la nation kenyane ont critiqué l'entreprise pour les avoir maintenus bloqués dans la gare de Kisumu pendant plusieurs heures, partant finalement pour Nairobi à 4h00 le lundi au lieu de 7h00 le dimanche soir, pour ensuite se retrouver bloqués à mi-chemin. dans le voyage pendant plusieurs heures supplémentaires en raison d'une panne technique sur le moteur initial, avant que le moteur de remplacement ne commence également à avoir d'autres problèmes, retardant encore plus le retour dans la capitale. Alors que les passagers réservés dans des couchettes ou au moins en première classe avaient accès à un wagon-restaurant, les passagers des deuxième et troisième classes étaient privés de ces équipements et auraient été sans assistance. Des journalistes invités, censés couvrir l'événement pour la promotion du tourisme intérieur, ont dégoûté l'entreprise, et un en contact avec cette chronique a également appelé l'article de la semaine dernière sur la restauration des services ferroviaires prématuré, affirmant que «RVR n'était pas prêt et devrait ont fait quelques essais au lieu de promouvoir le service dès le premier jour auprès des médias », avant d'ajouter« c'était une catastrophe; quelle entreprise touristique peut désormais réserver des passagers dans ce train? » Voir l'article complet de Paul Juma sur son expérience de ce voyage marathon en train dans la Nation via www.nation.co.ke/News/-/1056/682068/-/uolpky/-/index.html

KING AIR CRASH À L'AÉROPORT DE WILSON
Un bimoteur Beech 1900 King Air s'est écrasé près de la clôture périphérique alors qu'il tentait d'atterrir à l'aéroport Wilson de Nairobi. L'avion ne transportait aucun passager, mais une cargaison de khat ou de miraa destinée à une destination somalienne. Le vol aurait décollé plus tôt, mais les pilotes ont apparemment décidé de rentrer à Wilson avec un problème technique non confirmé. Les deux pilotes sont décédés des suites de l'accident. La culture et le transport vers la Somalie du stimulant, toujours légal au Kenya et dans d'autres régions de l'Afrique de l'Est mais sur les listes de substances interdites dans une grande partie du reste du monde, est une grande affaire pour les agriculteurs kenyans et les petites compagnies aériennes, et des dizaines de des avions quittent l'aéroport de Wilson tous les matins à l'aube pour transporter la drogue vers leurs principaux marchés en Somalie, où en particulier les hommes mâchent la drogue quotidiennement. Le mois dernier seulement, deux accidents ont été enregistrés près de l'aéroport et plus tôt dans l'année, un autre avion, en approche finale de Wilson, s'est écrasé dans un lotissement comme indiqué à l'époque dans cette colonne. Les voies d'approche de Wilson se sont de plus en plus développées ces dernières années, tout comme les approches et les départs de la base aérienne militaire d'Eastleigh dans la ville, suscitant l'inquiétude des experts de l'aviation. Une enquête sur un accident aérien est actuellement en cours pour déterminer la cause exacte de l'accident.

L'AMBASSADEUR CONFIRME LES PLANS DES LIGNES AÉRIENNES TURQUES POUR LE DAR
Au cours de la semaine, l'ambassadeur de Turquie en Tanzanie a suscité des attentes selon lesquelles Turkish Airlines pourrait commencer ses vols vers Dar es Salaam en temps voulu. La compagnie aérienne nationale turque dessert déjà Nairobi en partage de code avec Kenya Airways, qui a ouvert la route mais a finalement dû retirer les vols lorsque la crise économique mondiale a entraîné un effondrement des voyages d'affaires entre les deux pays. La Turquie est progressivement devenue un partenaire commercial de l'Afrique, et l'expansion des routes par Turkish Airlines, maintenant apparemment prévue, contribuera beaucoup non seulement à stimuler le trafic commercial, mais devrait également amener les touristes d'un nouveau marché d'origine - la Turquie - vers la Tanzanie.

PLUS D'HONNEURS POUR LE RWANDA AU WTM
Le Rwanda a de nouveau excellé dans ses activités de promotion et de marketing, lorsque le «pays des mille collines» a été honoré comme le SEUL pays africain, avec 6 autres exposants de différentes régions du monde, pour leur conception et présentation exceptionnelles de stand, battant des centaines d'autres exposants en lice pour les honneurs au WTM jusqu'à la ligne d'arrivée. Considérant qu'il y a à peine 6 ans que le Rwanda s'est relancé à Londres en tant que destination touristique très spéciale en Afrique de l'Est, il convient de noter que leur approche marketing unifiée, leur capacité à absorber et à utiliser de bons conseils et leur remarquable réseau de relations publiques ont leur a valu une reconnaissance mondiale répétée, y compris trois prix consécutifs de «meilleur stand» à l'exposition touristique rivale ITB à Berlin, en Allemagne, tandis qu'à de nombreuses autres occasions, le pays a été reconnu et récompensé pour ses expositions gracieuses, les performances de ses groupes de danse et la compétence et la convivialité des entreprises participantes. Le stand nouvellement conçu de plus de 100 mètres carrés a permis une présentation conviviale des derniers ajouts du pays à leurs attractions touristiques, y compris la nouvelle promenade dans la canopée dans les arbres du parc national de Nyungwe.

LE RWANDA MET EN ŒUVRE DES LIGNES DIRECTRICES DE CLASSIFICATION ET DE CLASSEMENT
Les règlements communs de la CAE sur le classement et la classification des entreprises hôtelières sont finalement entrés en vigueur au Rwanda à partir du 5 novembre, et tous les hôtels, gîtes, complexes hôteliers, camps de safari et même restaurants existants et nouveaux sont désormais soumis à ces nouvelles règles. Le Rwanda vise à élever les normes d'hospitalité à tous les niveaux et est, après des mois d'ateliers, de sessions de formation et d'interaction avec le secteur privé, en bonne voie pour y parvenir.

AVEZ-VOUS RENCONTRÉ LE RWANDA À WTM?
Le 11 novembre, les offices du tourisme d'Afrique de l'Est ont organisé un cocktail conjoint, auquel ont participé les chefs de délégation, les ministres présents et les ambassadeurs respectifs, ainsi que les participants du secteur privé sur place à Londres. La délégation rwandaise a été la seule à avoir pris la peine d'envoyer un communiqué de presse à cet effet, soulignant à nouveau que le pays était pleinement engagé dans une promotion commune du tourisme en Afrique de l'Est. Le Rwanda a également présenté son dernier ajout au secteur du tourisme, une nouvelle passerelle de la canopée étendue dans le parc national de la forêt de Nyungwe, considérée comme la première du genre en Afrique de l'Est. Cette idée a été lancée, entre autres, par ce correspondant il y a des années, pour être créée à l'intérieur de la forêt de Mabira comme une attraction supplémentaire pour les touristes et les visiteurs locaux, mais hélas, alors que l'Ouganda réfléchit encore, le Rwanda a repris l'idée et l'a mise en œuvre. dans le cadre de la volonté du RDB-T&C ​​de diversifier ses produits touristiques. L'engagement du Rwanda en faveur d'une commercialisation conjointe de la région comme «une destination unique avec de nombreuses attractions» retentira sûrement dans les oreilles de certains représentants des États membres, comme en particulier de la Tanzanie des sentiments laids et peu recommandables ont émergé ces dernières semaines sur la question du passage de la frontière. entre le Masai Mara et le Serengeti, avec pas un fonctionnaire régnant parmi les individus impétueux et grossiers qui ont tenté de détourner ce débat. Félicitations au Rwanda pour son engagement fort et explicite en faveur de la coopération en Afrique de l'Est, et des méga barbes pour ceux qui jonchent le cyberespace de sentiments anti-CAE.

KIGALI SERENA COMPLÈTE L'EXTENSION
Plus tôt dans la semaine, des sources à Kigali ont confirmé que le Kigali Serena Hotel a désormais ouvert sa nouvelle aile comprenant quelque 44 chambres supplémentaires, un bonus pour la ville, qui a souvent eu du mal à accueillir les visiteurs dans un hébergement de qualité lors de grandes conférences et régionales. / réunions continentales. Il a également été confirmé que le nouveau spa et un espace de loisirs rénové, comprenant une piscine nouvellement conçue, sont désormais également ouverts aux clients, tandis que l'extension du restaurant est également terminée. Il est entendu que les anciennes chambres de l'hôtel seront rénovées en temps voulu pour les mettre en conformité avec le confort et les normes de la nouvelle aile. Jusqu'à il y a quelques années, l'hôtel était géré par un groupe hôtelier sud-africain sous la marque Intercontinental, mais après que le gouvernement rwandais a résilié le contrat, l'hôtel est passé sous la marque Serena avec le Lake Kivu Hotel, qui a également vu des améliorations dans le passé récent.

UN AVION SE COLLIER AVEC DES COCHONS SAUVAGES
Une tentative de décollage de Harare s'est soldée par une quasi-catastrophe lorsque l'avion de construction chinoise a heurté plusieurs cochons sauvages traversant la piste, alors que l'avion à turbopropulseur MA60 approchait de la vitesse de décollage. Le vol vers Bulawayo s'est terminé hors de la piste avec des dommages importants aux ailes, au train d'atterrissage et aux hélices, mais heureusement aucune perte de vie n'a été enregistrée. Certains passagers, selon les informations reçues, ont été légèrement blessés en sortant de l'engin après son arrêt. Aucune information n'a été reçue sur les raisons pour lesquelles la faune pourrait pénétrer dans l'aéroport principal et si les clôtures de périmètre étaient intactes et régulièrement patrouillées ou étaient tombées en ruine par négligence, manque de fonds et négligence humaine.

DÉBUT DES OPÉRATIONS ANTIPIRATOIRES AÉRIENNES DES SEYCHELLES
On a appris plus tôt dans la semaine que des opérations avaient commencé à partir des Seychelles pour fournir une surveillance aérienne et des renseignements dans la lutte contre les pirates toujours plus audacieux, qui n'ont détourné que récemment un navire plus au sud et non loin de Madagascar. Les soi-disant drones pourront rester en vol pendant environ 16 heures et patrouiller dans des zones non sous surveillance navale. Les informations recueillies par les drones seront relayées en temps réel au centre de commandement naval et aux garde-côtes des Seychelles. Ce qui est préoccupant, c'est que les drones seraient actuellement non armés, bien qu'ils soient capables de transporter une charge utile importante, et ne peuvent donc pas actuellement engager des navires-mères pirates et leurs skiffs. On espère que cette politique sera révisée en temps voulu pour fournir une dissuasion plus agressive contre les pirates et les avertir: entrez dans ces eaux avec une intention criminelle et vous serez une cible. Les drones ont été fournis par le gouvernement des États-Unis et sont entretenus et exploités avec l'aide de conseillers américains dans le cadre d'une coopération plus large entre les Seychelles et les pays amis visant à stimuler le commerce, le commerce et la coopération en matière de sécurité. Dans le même ordre d'idées, il a également été confirmé que la Belgique et les Seychelles ont conclu un accord bilatéral pour accroître leur coopération militaire, visant également à lutter contre la piraterie dans la région, alors que l'alliance contre le «problème de l'enfer» causé par des Somaliens sans loi se poursuit. pour élargir et prendre plus de racines. À la fois. il a également été annoncé à Victoria que le pays avait signé un accord formel avec l'UE pour couvrir légalement le statut du personnel stationné utilisé dans les opérations de lutte contre la piraterie.

AIR SEYCHELLES EN ADMISSION DES PERTES
Les dernières déclarations de la compagnie aérienne, qui n'a obtenu que récemment un nouveau conseil d'administration tout en gardant le président et chef de la direction en place, indiquent qu'un sauvetage en espèces rapide sera nécessaire de la part du gouvernement pour redresser la compagnie aérienne. Apparemment, l'ampleur des difficultés financières a été bien gardée secrète jusqu'au début de la semaine, lorsque le Parlement a dû discuter de l'octroi d'un prêt d'urgence à la compagnie aérienne nationale. Un examen de la stratégie d'Air Seychelles est actuellement en cours et toutes les mesures, y compris la privatisation partielle et l'intensification des partenariats, sont apparemment sur la table pour discussion. La position combinée du PDG de la compagnie aérienne en tant que président du conseil d'administration a également été remise en question, mais aucune conséquence immédiate ne devrait avoir lieu.

SES 7 JOURS FÉRIÉS AU SUD DU SOUDAN
Le gouvernement de Juba a décrété que tous les fonctionnaires et membres du personnel public prendraient 7 jours de congé pour aider à la mobilisation de la population en vue de l'inscription des électeurs en cours dans le sud. Le SPLM et le gouvernement souhaitent vivement voir une participation massive à la réalisation de ces objectifs, car les élections nationales doivent avoir lieu en avril de l'année prochaine, et surtout, le référendum sur l'indépendance est alors fixé à janvier 2011. La mesure semble avoir aidé la cause car l'augmentation des chiffres d'enregistrement est désormais renvoyée à Juba. Cependant, il a été souligné lors de l'enquête, que les services cruciaux tels que les opérations aéroportuaires, les douanes, l'immigration, la police, les hôpitaux, les services d'urgence et de lutte contre les incendies resteront tous en plein statut, bien que les bureaux du gouvernement général resteront en grande partie fermés pendant la semaine.

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

Ouganda
Ouganda
Écrit par éditeur

L'OUGANDA ET LES ÉTATS-UNIS SIGNENT UN ACCORD DE CIEL OUVERT

L'OUGANDA ET LES ÉTATS-UNIS SIGNENT UN ACCORD DE CIEL OUVERT
Un nouvel accord bilatéral de services aériens a été signé la semaine dernière, qui - après avoir satisfait à d'autres conditions - permettra le démarrage de vols directs entre Entebbe et tout aéroport des États-Unis. L'une des conditions préalables restantes est la nécessité d'atteindre le statut de catégorie 9 de la FAA, souvent dans le passé à portée de main et jamais dépassée par de nouvelles demandes lorsque le régime de réglementation de l'OACI a été modifié, probablement en raison des retombées postérieures au 11 septembre pour la sécurité et la sûreté de l'aviation. . Seule une poignée de pays d'Afrique ont le statut très apprécié, notamment l'Afrique du Sud, l'Éthiopie et l'Égypte, où les compagnies aériennes nationales respectives volent toutes vers les États-Unis et permettent à leur tour aux transporteurs américains de se rendre à son aéroport principal. Le Kenya aurait été proche l'année dernière pour obtenir le statut de catégorie 1, mais les vols prévus par Delta Airlines ont été interrompus sans cérémonie par les autorités américaines à la veille du vol inaugural, invoquant des problèmes de sécurité non spécifiés et obscurs et annulant la nouvelle route par au moins un an.

BRUSSELS AIRLINES CHERCHE LE 5ÈME A330 POUR AJOUTER À LA FLOTTE
Il a été appris plus tôt dans la semaine que Brussels Airlines était en train de se procurer un 5e A330-200 pour ajouter à sa flotte avant un réseau prévu et une expansion des fréquences vers le continent africain, alors que le monde sort du long globe. récession, qui a eu un impact sur la performance de nombreuses compagnies aériennes. En Afrique de l'Est, SN dessert Entebbe, Bujumbura, Kigali et Nairobi mais n'a pas de droits de 5e liberté pour ses vols triangulaires, qui incluent toujours un waypoint, tandis qu'en Afrique de l'Ouest, les gouvernements respectifs étaient heureux d'étendre ce privilège au transporteur pour améliorer la connectivité. entre les grandes villes. Cependant, le contact SN de cette colonne ne serait pas impliqué dans des discussions sur la question de savoir si SN a activement recherché les droits de 5e liberté pour les vols, par exemple entre Kigali et Entebbe ou entre Kigali, Bujumbura et Entebbe à Nairobi ou vice versa, selon le mode de fonctionnement des vols. Le partenariat de SN avec Lufthansa et ses opérations en partage de code en Afrique de l'Ouest et de l'Est a également amélioré sa base de trafic et pourrait être un facteur majeur pour ajouter un autre avion long-courrier à sa flotte. La Semaine allemande qui a débuté ce week-end et organisée par le Goethe Zentrum de Kampala a été coparrainée par Brussels Airlines et Lufthansa, garantissant une grande visibilité auprès d'un groupe de consommateurs clé.

BA OFFRE DES TARIFS DE NOËL SPÉCIAUX
British Airways a maintenant lancé ses soldes de Noël avec un tarif pour Londres - aucun détail n'est disponible pour les autres destinations européennes - de 349 $ US aller-retour. Cependant, les taxes et autres frais souvent critiqués portent le prix réel du billet à environ 875 $ US, soit plus du double du coût net du billet. Le voyage aller peut avoir lieu les 23, 25 et 26 décembre, tandis que le voyage de retour doit être terminé avant le 31 janvier 2010. Il ne pourrait pas être établi si l'introduction récente d'une nouvelle taxe sur les voyages aériens par le gouvernement britannique du travail est responsable. pour l'élément extraordinairement élevé des taxes et autres frais sur le billet, qui, s'il est vrai, peut rendre le recours à d'autres transporteurs préférable, car ils ne sont pas soumis aux nouveaux frais dans ses aéroports d'origine à travers l'Europe.

FERRIES FERRIES À RÉPARER
Le gouvernement ougandais, par l'intermédiaire du ministère des Travaux publics et des Transports, a annoncé que des fonds avaient été obtenus pour réparer deux des ferries ferroviaires échoués, qui opéraient auparavant entre Port Bell, Kampala et Mwanza, en Tanzanie. Les ferries sont un élément crucial dans la promotion de l'itinéraire ferroviaire alternatif de Kampala au port de Dar es Salaam, créant une redondance avec l'itinéraire ferroviaire plus populaire vers Mombasa. Cependant, les perturbations - pour diverses raisons - et la sous-performance de l'opérateur ferroviaire Rift Valley Railways ont renforcé le sentiment en Ouganda selon lequel une deuxième route crédible et viable vers l'océan doit être travaux de réparation en retard. Les deux ferries ferroviaires devraient reprendre leur service entre fin 2010 et mi 2011 et opéreront à nouveau entre Port Bell, en Ouganda et les ports de Kisumu et Mwanza.

L'UNRA A TERMINE L'AUTOROUTE JINJA-BUGIRI
La modernisation tant attendue du tronçon routier principal de Jinja vers la frontière kényane est enfin terminée et la route a été officiellement ouverte, lorsque le dernier tronçon a été remis par les entrepreneurs à l'Autorité nationale ougandaise des routes. Le projet a été retardé pendant une longue période lorsque le premier entrepreneur a abandonné les travaux et a ensuite été non seulement officiellement limogé, mais une pénalité très lourde a été imposée en conservant sa caution de bonne fin. L'autoroute, en tronçons à double voie, a été principalement financée par l'Union européenne, qui s'est engagée à soutenir la réhabilitation complète du «Corridor Nord» de la ville portuaire de Mombasa, via Nairobi et à travers l'Ouganda jusqu'aux pays de l'arrière-pays du Rwanda et du Burundi. , l'est du Congo et le sud du Soudan. La nouvelle route vers l'est de l'Ouganda apportera un soulagement à de nombreux automobilistes et en particulier aux compagnies de fret, qui ont subi d'importants dommages à leurs flottes lorsque la route était nids-de-poule, brisée et souvent impraticable. Le tourisme dans l'est de l'Ouganda devrait prendre un essor avec la nouvelle route maintenant ouverte, comme l'accès au parc national du mont. Elgon et les réserves de gibier dans la région sont désormais possibles avec facilité, réduisant les temps de conduite et offrant une sécurité routière accrue.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

JINJA FOOD AND FUN FESTIVAL DU 9 AU 13 DÉCEMBRE
«La capitale de l'aventure de l'Afrique de l'Est», un titre bien mérité grâce à la gamme d'activités d'aventure proposées le long de la haute vallée du Nil sous le barrage hydroélectrique d'Owens Falls, devrait organiser un grand festival gastronomique et événementiel début décembre. Des compétitions sportives, y compris du rafting en eau vive, des événements cyclistes, du quad et de l'équitation seront entrecoupées de défilés de mode, d'une exposition touristique et de présentations culinaires des principaux chefs et restaurants / hôtels de Jinja. Visitez www.jinjaevents.com ou écrivez à [email protected] pour plus de détails.

ECOTRUST CÉLÈBRE 10, LA NATURE OUGANDA CÉLÈBRE 100
Les deux organisations de conservation commémorent leurs anniversaires respectifs, l'EcoTrust (Environmental Conservation Trust of Uganda) ayant maintenant dix ans, tandis que Nature Uganda peut se remémorer 100 ans d'efforts de conservation de 1909 à 2009. Les deux ONG sont largement respectées dans le pays. et la région, ainsi que par leurs partenaires étrangers et ont beaucoup contribué aux campagnes de sensibilisation à l'environnement et à la propagation de la nécessité de conserver les écosystèmes et la nature de l'Ouganda parmi les décideurs politiques, le monde des affaires et la société en général. Félicitations à tous pour leurs excellents efforts. Il a également été annoncé en même temps qu'une conférence de deux jours sur l'environnement et la conservation devait avoir lieu à Kampala les 19 et 20 novembre, suivie de l'assemblée générale annuelle de Nature Uganda. Le lieu des deux événements sera le Musée de l'Ouganda. Les deux organisations sont impliquées dans des efforts nationaux de plaidoyer en faveur de la conservation et de la protection de la nature et en particulier des zones humides, qui sont de plus en plus menacées par des populations croissantes à la recherche de zones agricoles, ne comprenant pas l'importance cruciale de ces zones humides pour l'équilibre écologique et le maintien la biodiversité dans ces zones.

LE PRÉSIDENT ORDONNE L'ÉVICTION DES ENCROACHERS FORESTIERS
Des signaux positifs sont sortis de la State House à la fin du mois dernier, lorsque le ministre de l'Eau et de l'Environnement a confirmé les instructions de reprendre les expulsions des envahisseurs forestiers et des voleurs de bois. Le ministère, dont relève l'Autorité nationale des forêts, va maintenant faire un autre effort concerté pour expulser ceux qui se sont jusqu'ici cachés derrière des ordres vagues et des contre-ordres, et ré-expulser d'autres qui se sont glissés en arrière après avoir reçu des hochements de tête trompeurs de ses parrains politiques, nous espérons éviter les violents affrontements passés, qui ont accompagné l'application de la loi dans plusieurs régions du pays et coûté la vie précieuse aux gardes forestiers et au personnel chargé de l'application de la loi.
La conservation, cependant, sera meilleure maintenant que la clarté a été obtenue, et en particulier l'Office ougandais de la faune sera également heureux d'avoir le soutien du plus haut bureau du pays pour continuer à nettoyer les empiétements restants à l'intérieur du mont. Parc national d'Elgon. Les rapports des médias en Ouganda estiment le nombre d'empiétements forestiers dans tout le pays à plus de 300,000 personnes, démontrant les défis de l'application de la loi et des efforts de conservation, lorsqu'il s'agit de garder les zones protégées intactes, de restaurer les zones empiétées et de réparer les dommages causés par l'abattage aveugle des arbres. à des parcelles agricoles de courte durée établies.

LES PLUIES EL NINO EFFACENT
Dans toute l'Afrique de l'Est, les pluies tant attendues ont commencé à s'installer, provoquant déjà le chaos prévu et les problèmes d'inondations. Certaines parties de l'Ouganda, du Kenya et de l'Éthiopie auraient été touchées et des ingénieurs militaires ont été envoyés pour réparer les ponts, restaurer les ponceaux et rendre les routes à nouveau praticables après que des sections de routes principales et de desserte ont été emportées. La route principale entre Malindi et Lamu le long de la côte kényane a également été perturbée la semaine dernière lorsqu'un tronçon a été emporté par les torrents. Des rapports sur la perte de biens et de vies commencent progressivement à émerger de zones coupées des communications, ce qui rend au mieux une évaluation complète difficile. De nombreuses zones maintenant martelées par des pluies excessives ont déjà connu une longue sécheresse, et la terre végétale cuite n'est pas en mesure d'absorber l'eau de pluie en de telles quantités, ce qui entraîne souvent des crues soudaines rapides, tandis que les sols fertiles sont également emportés par le gonflement. rivières après avoir éclaté leurs rives Certaines régions, en fait, ont reçu deux fois la moyenne mensuelle des précipitations en une seule journée, mettant en perspective les conditions météorologiques inverses actuelles. Dans le voisinage plus immédiat de la résidence de ce correspondant, les routes se sont transformées en pistes et certaines ressemblent maintenant à des ravins, le murram étant emporté par les orages et transporté sous forme de limon dans le lac. Les safaris, cependant, ne sont actuellement pas affectés et toutes les principales destinations des parcs nationaux et des réserves de gibier sont accessibles par route et par avion, bien qu'il soit recommandé de rester en contact avec les opérateurs de safari respectifs pour obtenir des mises à jour météorologiques régulières pour les futurs voyageurs. Ces informations sont représentatives de l'ensemble de la région de l'Afrique de l'Est.

LE KENYA EXPLORE LA CONFIANCE AVANT WTM
Avec la délégation kenyane pour le World Travel Market à Londres, soit déjà en route, soit se préparant à partir pour le Royaume-Uni, la teneur générale des commentaires donnés à cette colonne est extrêmement positive, et la confiance a été exprimée que le tourisme correspondrait à la pré -des chiffres à nouveau en baisse sur la haute saison à venir. Pour la première moitié de l'année, il semble que les arrivées actuelles ne soient plus qu'environ 10 % inférieures à celles de l'année record de 2007, et si tout se passe bien, le pays pourrait s'attendre à ce que les arrivées soient encore meilleures en 2010. Cela est attribué au travail déterminé de l'Office du tourisme du Kenya, main dans la main avec le secteur privé, pour promouvoir le pays sur les marchés nouveaux et émergents tout en poursuivant les efforts de marketing sur les principaux marchés de producteurs d'Europe et d'Amérique du Nord. Plus tôt dans l'année, Kenya Airways avait transporté quelque 250 agents de voyage de toute l'Afrique à Nairobi pour un méga voyage de familiarisation, et il est entendu que cette initiative a largement porté ses fruits avec l'augmentation des arrivées de touristes désormais également enregistrée en provenance d'autres pays africains. Bravo Kenya et tout le meilleur à Londres ! Pendant ce temps, l'ONU OMC a confirmé que les voyages vers l'Afrique ont augmenté d'environ 4% au total au cours du premier semestre de l'année, dans un contexte de diminution des voyages vers d'autres parties du monde, les arrivées d'Afrique de l'Est étant un contributeur majeur à cette étonnante tendance.

FORMATION PILOTE À ORLY MAINTENANT PLUS DE 15 POUR CENT MOINS CHER
Après l'ouverture de l'aérodrome privé appartenant à l'Aero Club of East Africa sur les plaines d'Athi à l'extérieur de Nairobi il y a quelques semaines, certaines sociétés de formation de pilotes ont déjà commencé à y déménager pour profiter d'un ciel moins encombré, ce qui était un problème à l’aéroport Wilson dans le passé. Il a également été appris de sources Aero Club que les avions plus récents avec une meilleure instrumentation et des moteurs plus économes en carburant ont également contribué à la baisse des charges, mais l'élément principal réside dans les redevances largement réduites pour l'atterrissage, le stationnement et les opérations sur l'aérodrome d'Orly. Les frais approximatifs pour une PPL (licence de pilote privé) s'élèvent actuellement à environ 10,000 USD tandis que la prochaine étape, la CPL (licence de pilote professionnel), ramène un stagiaire d'environ 25,000 USD, avec le bimoteur et la qualification de vol aux instruments ajoutant environ un US supplémentaire. 17,000 XNUMX $ à la facture. Par la suite, les perspectives d'emploi sont encourageantes car les compagnies aériennes commerciales recherchent constamment des pilotes plus jeunes avec un CPL et suffisamment d'heures pour ensuite s'entraîner sur un type d'avion particulier et atteindre l'ATPL nécessaire. Le parc aérien d'Orly est le premier du genre en Afrique de l'Est, mais, espérons-le, pas le dernier et a été l'idée du vénérable Harro Trempenau, président de longue date de l'Aero Club of East Africa et compatriote est-africain d'origine allemande. Bravo à Harro et à ses collègues d'avoir soutenu l'aviation de base et d'attirer la prochaine génération d'aviateurs.

KENYA AIRWAYS AJOUTE BANGUI ET KISANGANI
Le week-end dernier a eu lieu le vol inaugural de Kenya Airways, reliant Nairobi à Bangui/République centrafricaine. Les vols bihebdomadaires les mardis et jeudis, après l'escale en RCA, se déplaceront ensuite vers Douala/Cameroun mais ont obtenu des droits de cinquième liberté et peuvent transporter des passagers et du fret entre les deux villes, ce qui sera utile pour ajouter des facteurs de charge. et réaliser des revenus supplémentaires. La compagnie aérienne a également finalement confirmé publiquement la spéculation soulevée dans cette colonne il y a quelques semaines, selon laquelle elle commencerait des vols vers la ville de Kisangani, dans l'est du Congo, dont le lancement est prévu le 22 novembre. Auparavant, la compagnie aérienne était timide pour nier ou confirmer des questions spécifiques à ce sujet. développement jusqu'à ce qu'ils lancent enfin leur campagne de vente, confirmant l'inévitable. Ce dernier ajout au réseau africain maintient KQ en « pole position » avec le plus grand nombre de destinations sur le continent africain, éthiopien, étant juste derrière après avoir ajouté Mombasa à son réseau une semaine plus tôt. Ce développement de routes a apparemment la priorité sur l'ajout de nouvelles destinations en Europe, qui, selon les dirigeants des compagnies aériennes, sont bien couvertes par ses partenaires d'alliance KLM et Air France, tout en se concentrant sur ses trois routes clés vers Amsterdam, Londres et Paris. D'autres sources au sein de Kenya Airways ont confirmé que son intention est de relier à terme toutes les grandes villes africaines à Nairobi, d'où les passagers pourront ensuite voyager avec des correspondances pratiques vers le Moyen-Orient (Dubaï) ainsi que vers l'Inde et , permettant aux commerçants d'atteindre facilement leur destination finale. Les tarifs seraient attractifs et d'autres termes et conditions, comme les franchises de bagages supplémentaires, feront sans doute de KQ la compagnie aérienne de choix pour les voyageurs en Afrique.

KQ COMMENCE DES VOLS CONJOINTS AVEC MARTINAIR
Un vol inaugural conjoint entre le Hollandais Martinair, une filiale de KLM et Kenya Airways, a décollé plus tôt cette semaine, reliant Mombasa à Amsterdam directement. Les vols opèrent deux fois par semaine, tous les dimanches et mercredis, au départ de Mombasa, et l'avion utilisé sera un B767. Cela fait suite à la demande d'Ethiopian Airlines qui a lancé des vols réguliers d'Addis-Abeba à Mombasa, Kenya Airways réagissant désormais aux nouvelles conditions du marché.
Cependant, il n'a pas été possible de déterminer si le vol est en partage de code ou si KQ ne vend que des sièges sur ce vol.

KENYA AIRWAYS DE RETOUR AUX PROFITS
Après les pertes de l'exercice complet déclarées plus tôt cette année, en grande partie en raison de l'observation de nouvelles pratiques de reporting et de comptabilité, la compagnie aérienne a pour le premier semestre de cet exercice relancé la tendance mondiale et est revenue au bénéfice avant impôts. La perte de l'année dernière aurait été causée par la constitution de provisions pour des contrats de couverture de carburant. Les performances financières de cette année confirment la stratégie de la compagnie aérienne de se concentrer sur son réseau africain, d'où elle récupère les passagers voyageant sur les vols Kenya Airways via Nairobi vers ses destinations du Moyen et de l'Extrême-Orient, tout en fournissant le réseau africain le plus étendu via Nairobi. de n'importe quelle compagnie aérienne du continent. Cela dit, la grève en août, qui a obligé la compagnie aérienne à payer 20 pour cent supplémentaires pour les salaires au cours des deux prochains exercices, devrait réduire les gains réalisés par le carburant moins cher, et les plus de 600 millions de shillings kényans la grève immédiatement. Le transporteur supprimera également une partie des gains financiers réalisés ces derniers mois. La direction de KQ est prudemment optimiste quant à son retour au bénéfice annuel à la fin de cet exercice, qui s'achève en mars 2010. Cependant, le cours de l'action est resté en dessous de 25 shillings kényans par action, en baisse par rapport à son sommet d'environ 130 shillings kényans par action. par action, car les marchés financiers restent méfiants quant au potentiel d'augmentation des prix du pétrole brut, ce qui pourrait encore une fois avoir un impact sur les résultats non seulement de KQ, mais également de toutes les autres compagnies aériennes de la région.

LE DERNIER HÔTEL DE NAIROBI SOUS GESTION INTERCONTINENTALE
Le nouvel hôtel sur la haute colline de Nairobi, qui doit ouvrir avant la fin de l'année, sera géré par Intercontinental Hotels sous le nom de Crowne Plaza Nairobi. La nouvelle propriété comprendra quelque 163 chambres et suites et aurait créé environ 200 opportunités d'emploi pour les Kenyans, une prime de bienvenue pour de nombreux employés qualifiés du secteur qui ont souffert d'une baisse d'occupation depuis l'année dernière et qui sont soit sans emploi, soit introuvables. emploi après avoir quitté le collège. Il a également été appris de Karl Hala, directeur des opérations du groupe pour l'Afrique et directeur général de l'hôtel Nairobi Intercontinental, que la société avait l'intention d'élargir sa présence dans la région de l'Afrique orientale, centrale et australe en ajoutant au moins une dizaine de nouveaux hôtels. à son portefeuille.

KENYA WILDLIFE SERVICE PRÊT À DÉFENDRE LA TERRE DU PARC
À la suite du rapport de la semaine dernière où les tentatives de détournement de quelque 60 acres de terres du parc national de Nairobi pour le développement sont devenues publiques, KWS a renforcé ses patrouilles de gardes le long de la zone et aurait également commencé à refermer la frontière. La confusion entoure l'identité de ceux qui tentent de s'emparer de la précieuse terre, mais des efforts sont en cours pour amener les personnes impliquées à réserver. Les enquêtes officielles se concentrent actuellement sur le bureau foncier d'où les irrégularités semblent provenir.

RESUME DES SERVICES DE TRAIN DE PASSAGERS KISUMU
Après l'achèvement des réparations sur la ligne secondaire de chemin de fer reliant Nairobi à la ville lacustre de Kisumu, au Kenya, les services ferroviaires ont repris au début de cette semaine. Cela s'appliquera aux trains de passagers et de fret offrant une autre option de voyager à travers le Kenya pour les habitants et les visiteurs. La route panoramique de Nairobi à la vallée du Rift et à Kisumu sera sans aucun doute une attraction pour les amateurs de voyages en train. Il est entendu qu'un train de voyageurs dédié, qui propose des voitures-lits et des compartiments de première et de deuxième classe, quitte Nairobi tous les vendredis soir et revient le dimanche de Kisumu à Nairobi pour y arriver lundi tôt le matin.
Kisumu est au cœur d'un voyage inspiré par «Obama» dans l'ouest du Kenya, où sa maison paternelle n'est qu'à quelques kilomètres de la ville de Kisumu. Nous espérons que l'option de transport supplémentaire en train inspirera des voyages organisés et des week-ends plus ingénieux offrant un aperçu de l'endroit où le père du président Obama a grandi. Malheureusement, avec les trains circulant pendant la nuit, peu de paysages magnifiques en route, en particulier dans et à travers la vallée du Rift, peuvent être vus par les usagers du train, ce qui diminue le potentiel des trajets en train. Les trains sont exploités par des chemins de fer assiégés et sous pression de la vallée du Rift, dont la concession avec les gouvernements du Kenya et de l'Ouganda est en jeu.

BLACK-OUT AU KENYA
Une panne de courant a frappé le Kenya le week-end dernier, quand dimanche soir, une panne à une station de commutation à la périphérie de Nairobi a déclenché un effet de déclenchement, qui s'est finalement étendu de la capitale Nairobi à la côte et aux zones de l'arrière-pays. Certaines stations de commutation ont finalement été ramenées à la vie au cours de la nuit, mais dans de nombreuses régions, seuls les ménages et les bâtiments dotés de générateurs de secours et d'onduleurs ont allumé leurs lumières pendant la nuit. La situation est revenue progressivement à la normale lundi, lorsque l'électricité a été rétablie dans la plupart des régions du pays.

LA CONFÉRENCE TANZANIAN HERITAGE TRAIL RÉAFFIRME LA TENDANCE DU TOURISME À LA HAUSSE
Les responsables du tourisme de Zanzibar ont été réconfortés par les nombreux participants américains à cette conférence récemment terminée, qui a amené les visiteurs à la fois à Dar es Salaam et à Zanzibar. Les récents différends concernant les avis anti-voyage du Département d'État américain ont également été calmés lorsqu'il est apparu que les touristes américains se rendraient de toute façon à Zanzibar et à Pemba, laissant des sources de l'ambassade américaine qui seraient exaspérées par l'échec de son commentaire sévèrement formulé pour empêcher les visiteurs américains de venir au île. Les sources touristiques de Zanzibar ont également exprimé leur confiance que pour la haute saison à venir, l'île enregistrerait à nouveau des taux d'occupation élevés tandis que la saison des fêtes de Noël et du Nouvel An épuisait rapidement tous les lits disponibles.

GUIDE DES TRAMPLES D'ÉLÉPHANT
Un guide de safari britannique expérimenté attaché à une expédition de tournage de la BBC en Tanzanie a été attaqué la semaine dernière par un éléphant errant à proximité de la réserve de gibier de Selous. Le projet CBBC - le programme pour enfants de la BBC - suivait les traces de David Livingstone dans le cadre d'une série sur les explorateurs et fonctionnait avec toutes les licences pertinentes apprises, lorsque le guide a été piétiné par un éléphant. Bien que des efforts aient été déployés pour transporter par avion le blessé vers un hôpital pour y être soigné, il est décédé en route vers Dar es Salaam des suites de ses graves blessures. Le tournage a été immédiatement suspendu et la société a exprimé son profond regret d'avoir perdu la vie. Aucun autre détail n'était disponible au moment du dépôt de ce rapport.

Y a-t-il encore de la vie pour AIR TANZANIA?
La nouvelle de Dar es Salaam a émergé plus tôt dans la semaine selon laquelle le gouvernement continue de rechercher un investisseur stratégique après que tous les efforts antérieurs pour attirer une compagnie aérienne chinoise à conclure un partenariat n'ont jusqu'à présent pas porté leurs fruits. Cela a entraîné une grave perte de part de marché, laissant le domaine de l'aviation à la première compagnie aérienne privée de Tanzanie, Precision Air, et à d'autres petites entreprises qui opèrent désormais sur des routes, qui relevaient auparavant de l'ATCL. Les investisseurs peuvent également être fatigués des retombées potentielles avec les syndicats, qui pourraient paralyser une nouvelle organisation avec une action de grève précoce si leurs demandes de prestations finales ne sont pas satisfaites à l'avance. Il semblerait que l'ancien porte-drapeau tanzanien ne dispose plus que de deux avions à turbopropulseurs de la marque Bombardier Q 300 et a cessé ses opérations sur bon nombre de ses liaisons précédentes à la déception de bon nombre de ses fidèles clients.

PLANS AÉRIENS RÉGIONAUX POUR COMPENSER L'EMPREINTE CARBONE
Regional Air, basée à Arusha, société sœur d'Air Kenya à Nairobi, commencera, à partir de novembre de cette année, à compenser ses émissions de carbone par un contrat avec Carbon Tanzania, suite aux engagements antérieurs pris par la compagnie aérienne en faveur de meilleures pratiques environnementales. Cette organisation de commerce du carbone a une affiliation et une reconnaissance mondiales et fournit de véritables compensations, contrairement à certains des marchands de carbone charlatans offrant le proverbial «air chaud». La compagnie aérienne, qui opère maintenant en Tanzanie dans sa douzième année, fournit des vols réguliers d'Arusha vers les principaux aérodromes du parc national du circuit nord (Tarangire, Manyara, Ngorongoro et Serengeti) mais opère également des vols vers Zanzibar, Dar es Salaam, Pangani, et Saadani. Dans le même ordre d'idées, la société a également fait passer ses messagers des motos aux vélos lors de la livraison de billets ou de la collecte des commandes des clients et des agences de voyages, qui ne produisent aucune émission avec sa pédale. Félicitations pour cet effort remarquable!

PLUS DE VOLS DE DAR À MAPUTO EN COURS
Des sources à Dar es Salaam ont confirmé que LAM, la compagnie aérienne nationale de , augmentera ses fréquences entre les deux villes en réponse à la demande croissante de transport aérien. Un troisième vol hebdomadaire sera mis en place prochainement. Il a également été mentionné par la même source que la compagnie aérienne était en train de retirer son Boeing 737 vieillissant et d'introduire des modèles Embraer à la pointe de la technologie fabriqués au Brésil.

RWANDAIR ÉTEND SON RÉSEAU DE ROUTE
À compter de début décembre, la compagnie aérienne nationale du Rwanda ajoutera Goma dans l'est de la RD du Congo et Dar es Salaam à son réseau de liaisons, tenant ainsi sa promesse d'avoir des choix plus larges pour ses fidèles voyageurs avant la fin de l'année. Les vols vers Goma, au prix de 199 USD aller-retour, taxes en sus, commenceront le 2 décembre, et les vols vers Dar, au prix de 399 USD aller-retour, taxes en sus, le 15 décembre. La compagnie aérienne dessert actuellement Johannesburg, Kilimandjaro / Arusha, Nairobi, Bujumbura et, bien sûr, Entebbe, en plus de desservir certains aérodromes nationaux. Les vols de Goma seront opérés les lundi, mercredi, vendredi et dimanche, tandis que les vols de Dar es Salaam opéreront le mardi et dimanche via Bujumbura, comme d'ailleurs certains des vols quotidiens de Johannesburg. ¬¬¬¬

KIGALI PRÉSENTE UNE CAPACITÉ DE CCTV SUPPLÉMENTAIRE
La ville de Kigali renforcera la sécurité, déjà considérée comme la meilleure des capitales des 5 États membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est, lorsque la surveillance par caméra sera déployée encore plus loin. Quelques endroits clés sont déjà couverts par la vidéosurveillance, mais actuellement, le projet se déroule dans d'autres parties de la ville, à l'exception du quartier des affaires et des principaux hôtels, conférences et sites gouvernementaux et intersections clés de la circulation.

RDB ENQUÊTE SUR LA DÉMOLITION D'HÔTELS
Comme rapporté récemment dans cette chronique, une partie de l'hôtel Palm Tree à Rubavu a été démolie sur ordre du conseil municipal, une initiative à laquelle le propriétaire a depuis mobilisé d'autres plates-formes politiques et économiques au Rwanda. À peine quelques mois plus tôt, un autre conseil avait démoli l'extension d'un hôtel à la périphérie de Kigali en raison d'allégations selon lesquelles la maire avait une rancune personnelle à régler. La dernière victime d'actions vindicatives a également affirmé avoir fait aligner des investisseurs italiens pour de nouvelles mises à niveau et expansion, et ces plans sont maintenant au point mort. Le Rwanda, désireux d'attirer les investissements étrangers dans le secteur du tourisme et de l'hôtellerie, aura vu de tels développements avec un certain degré d'inquiétude, ce qui amènera probablement le Rwanda Development Board à lancer sa propre enquête.

UNE VOITURE DE COURSE DE MARQUE SEYCHELLES REMPORTE LE CHAMPIONNAT DE FORMULE 2
Lors d'un coup d'État de relations publiques d'une importance particulière, le week-end dernier, la voiture de course de marque seychelloise a remporté le championnat de Formule 2 à Barcelone, en Espagne, lors de la dernière course de la saison. La stratégie de marque était une coentreprise entre les entreprises seychelloises et l'office du tourisme et a porté ses fruits, car tous les yeux des médias internationaux et des diffuseurs de télévision étaient, bien sûr, sur ce véhicule particulier. Félicitations aux gagnants et félicitations aux Seychelles pour avoir soutenu un gagnant tout au long de la saison.

OFFICE DU TOURISME DES SEYCHELLES PRÊT POUR LE WTM
Avant le 30e anniversaire du World Travel Market, le STB a envoyé deux membres du personnel pour être détachés au nouveau bureau de marketing touristique du Royaume-Uni aux Seychelles. Ceci est en préparation de la participation de STB à l'événement de novembre et du lancement officiel de son bureau à Londres, en plus d'interagir avec les principaux agents de voyages et les voyagistes proposant des vacances dans l'archipel. Après WTM, les deux membres du personnel participeront ensuite à plusieurs séminaires et ateliers organisés pour l'industrie du voyage à travers le Royaume-Uni avant de rentrer chez eux à Victoria plus tard dans l'année. Le lancement officiel du nouvel office du tourisme serait entrepris par le vice-président des Seychelles, qui devrait être présent au WTM pour remonter le moral de sa délégation et montrer l'engagement du gouvernement seychellois envers le secteur du tourisme. La délégation seychelloise apparaîtra à Londres avec enthousiasme alors que les derniers chiffres des arrivées touristiques montrent que le ralentissement de l'année en cours est maintenant inférieur à 2010% par rapport à l'année dernière, et une bonne performance en novembre et décembre pourrait réduire encore davantage ces pertes. Pour 2010, les promoteurs touristiques de l'archipel sont convaincus que les statistiques d'arrivées montreront à nouveau une croissance soutenue. Cependant, cela signifiera également que le temps des offres spéciales sera progressivement épuisé et que les niveaux de prix finiront par revenir à des niveaux, ce qui permettra aux centres de villégiature et aux hôtels de retrouver une meilleure rentabilité l'année prochaine sans toutefois faire tomber l'image abordable des Seychelles. Pendant ce temps, l'Office du tourisme des Seychelles a également profité de l'occasion pour prendre livraison d'un nouveau navire à carburant construit dans un chantier naval allemand, le «Seychelles Paradise», pour promouvoir le pays en organisant des conférences de presse, des briefings pour le secteur du voyage et en organisant des cocktails à bord. le nouveau navire. Le nouveau navire «vert» est un navire à double coque répondant aux nouvelles exigences strictes de l’Organisation maritime internationale à compter de janvier XNUMX et sera utilisé pour fournir du carburant depuis l’installation de stockage principale de Mahé vers les autres îles, en particulier Praslin, et peut également ravitailler d'autres navires océaniques en mer si nécessaire. La grande fanfare lors de la prise de livraison du navire par STB coïncide avec des efforts supplémentaires pour utiliser d'autres événements liés aux Seychelles pour s'accrocher et les combiner avec des promotions de destination et de tourisme. Cet objectif serait atteint grâce à une liaison étroite avec le personnel des missions diplomatiques du pays et leurs consuls honoraires à travers le monde, dont le STB utilise désormais également les bons offices pour promouvoir le pays.

PROMOTION DES SEYCHELLES AVEC CAPE TOWN EN AMÉRIQUE DU SUD
Lors d'une récente mission de marketing en Afrique du Sud, un accord a été conclu entre les Seychelles et la ville du Cap pour promouvoir conjointement des vacances dans les centres jumeaux dans la ville et ses environs et dans l'archipel d'Amérique du Sud, en particulier les marchés prometteurs du Brésil et du Cap. Argentine, qui sont reliées par avion à l'Afrique du Sud. Avec plus de liaisons aériennes sur la planche à dessin, de l'Afrique du Sud aux Seychelles et également à l'Amérique du Sud, la joint-venture apparaît comme une combinaison naturelle pour les touristes souhaitant combiner un voyage à Cape Town et les attractions de la province du Cap avec un voyage à l'un des îles de vacances les plus légendaires de l'océan Indien. La prochaine Coupe du Monde de la FIFA l'année prochaine apportera, espérons-le, un boom des visiteurs en Afrique du Sud, et STB n'a pas tardé à saisir l'occasion d'exploiter des marchés sources supplémentaires.

LES SEYCHELLES LUTTE CONTRE LE POCHAGE, AUSSI
Un autre type de braconnage semble se multiplier ces derniers temps sur l'île de Praslin où se trouve le légendaire parc national de la Vallée de Mai. Le parc, site du patrimoine mondial, est célèbre dans le monde entier pour les palmiers coco de mer, dont les fruits sont de forme unique et très demandés, similaires à l'ivoire sanguin, soit comme souvenir, soit pour faire pousser de jeunes palmiers dans le dos des gens. mètres. Les rapports ont atteint cette colonne que plus de 60 des noix ont été volées ces derniers mois, dont seulement deux douzaines ont été récupérées. Les mesures de sécurité ont par la suite été renforcées pour mieux protéger les arbres rares et ses noix, car le parc et ses palmiers constituent la base d'une grande partie de l'intérêt des touristes venant à Praslin lors d'excursions d'une journée en provenance d'autres îles. Les revenus du tourisme façonnent donc les moyens de subsistance d'une grande partie de la population de l'île et la perte de sa base pourrait avoir un impact grave sur les habitants de Praslin. Le temps de maturation de ces noix est estimé à 7 ans, ce qui rend la reproduction difficile, et la perte ne serait-ce qu'une seule noix réduira considérablement les efforts de conservation. Il est entendu que la surveillance à l'aéroport international est à la recherche de contrebande illégale de noix par des touristes qui encourraient de lourdes amendes s'ils étaient trouvés avec eux.

LE GOUVERNEMENT DES SEYCHELLES REJETTE LES RÉCLAMATIONS DES MÉDIAS DU ROYAUME-UNI
Selon des sources bien connues de ce correspondant à Victoria, la capitale de l'archipel, des informations dans certains journaux britanniques selon lesquelles le gouvernement des Seychelles est parvenu à un accord avec les pirates et ferme les yeux sur leurs activités criminelles ont été catégoriquement rejetées comme fausses et sans fondement. . En fait, comme indiqué à plusieurs reprises dans cette colonne dans le passé, le gouvernement des Seychelles a fait tout ce qui était en son pouvoir ces dernières semaines pour renforcer sa capacité à patrouiller dans ses propres eaux, aussi vastes soient-elles avec la zone d'exclusion économique de 200 miles nautiques cartographiée autour du les 115 îles de l'archipel. Les pays amis de la coalition navale basée à Djibouti ont aidé les Seychelles à renforcer leur capacité de patrouille navale et d'enquête, et la reconnaissance aérienne a également été renforcée avec des avions opérant à partir de l'aéroport international de Mahé. Dans le même temps, des contingents de troupes ont été déployés sur les îles extérieures les plus proches des eaux infestées de pirates de l'océan Indien pour empêcher toute possibilité de débarquer et de se ravitailler aux pirates. En particulier, des sources touristiques aux Seychelles ont dénoncé les reportages des médias comme de la pure fiction et comme fabriqués par des sensationnalistes se faisant passer pour des journalistes à propos de la récente capture d'un couple britannique, dont le yacht a été détourné de mer en route de Mahé vers la Tanzanie, suggérant que lesdites organisations de médias en le Royaume-Uni a une arrière-pensée et un programme caché.

AIR MAURITIUS REÇOIT UN NOUVEL AIRBUS A330-200
En signe de confiance du marché, Air Mauritius a pris livraison la semaine dernière d'un nouvel avion A330-200 à deux classes (C / Y), le deuxième de sa flotte. Des sources de la capitale de l'île, Port Louis, ont également confirmé qu'Air Mauritius exploite déjà un certain nombre de jets A340 à quatre moteurs pour ses liaisons long-courriers et à haute densité. L'île est une destination touristique majeure dans l'océan Indien et n'autorise pas les charters touristiques tout compris et oblige les visiteurs à utiliser des compagnies aériennes régulières pour se rendre à Maurice. Pour plus d'informations, visitez www.tourism-mauritius.mu, l'office du tourisme officiel, pour plus de détails sur les visites des stations balnéaires haut de gamme parsemées le long des plages de sable blanc et les activités proposées aux visiteurs. Maurice a des liaisons aériennes avec l'Afrique de l'Est via Nairobi, même si l'on espère qu'à terme d'autres centres clés comme Dar es Salaam et Entebbe Kampala pourront également être liés par des vols directs.

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

Plein d'éléphants
Plein d'éléphants
Écrit par éditeur

LE PARC NATIONAL DE RUAHA EST PRÉPARÉ POUR OBTENIR UN BOOST

LE PARC NATIONAL DE RUAHA EST PRÉPARÉ POUR OBTENIR UN BOOST
Le gouvernement tanzanien semble prêt à apporter son aide à TANAPA et à injecter des fonds pour la modernisation des routes et l'amélioration d'un aérodrome voisin afin de permettre aux visiteurs touristiques d'atteindre le parc plus facilement. Les projets de construction d'un aérodrome à l'intérieur du parc ont été rejetés et insalubres pour l'environnement et nuisibles au jeu, une leçon qui devrait être transférée à ceux qui avaient l'intention de construire un aéroport international dans le quartier du Serengeti. Selon les déclarations utilisées dans cette colonne, il est également entendu que d'autres autoroutes, reliant la zone, devaient également être modernisées, pour ouvrir généralement la vaste zone à la fois aux visiteurs touristiques mais plus particulièrement aux opportunités commerciales, permettant aux produits agricoles de atteindre des marchés bien au-delà de l'accessibilité. Le gouvernement a également invité des investissements privés pour le parc national de Ruaha et espère que de nouveaux camps ou lodges de safari et des installations connexes pourront être mis en place pour accroître l'attraction du parc.

BRUSSELS AIRLINES REJOINDRAIT STAR ALLIANCE
Le 9 décembre a été annoncé par le bureau de Kampala de Brussels Airlines comme la date à laquelle SN passera du statut de candidat au statut de membre à part entière de la première alliance aérienne mondiale STAR. Initié à l'origine par Lufthansa et la United Airlines américaine, il a depuis grandi à pas de géant, offrant des opérations en partage de code avec des partenaires du monde entier l'utilisation de salons et un programme de fidélisation commun, entre autres avantages comme la sélection des sièges, les surclassements. , et priorité pour les passagers «debout» lorsqu'il s'agit de sélectionner des passagers en attente pour un vol complet. SN a déjà converti son propre programme «Privilege» en l'intégrant dans «Miles and More» plus tôt dans l'année, offrant ainsi à ses fidèles passagers une plus grande gamme de goodies. Entre-temps, il a également été appris que les vols en partage de code entre SN et LH vers l'Afrique orientale et occidentale ont déjà donné des résultats positifs, montrant que l'acquisition complète de SN par LH pourrait bien être sur la bonne voie. Dans le même ordre d'idées, Brussels Airlines a également confirmé que Continental Airlines des États-Unis a désormais rejoint Star Alliance en tant que 25e compagnie aérienne membre. SN a déjà un partenariat existant et mutuellement avantageux avec Continental, et celui-ci est maintenant sur le point de s'intensifier encore davantage avec probablement plus de connexions et de partage de codes entre Bruxelles et des destinations aux États-Unis au-delà des principales passerelles.

UWA REMERCIE LES PARTENAIRES
À la suite du lancement réussi de la campagne www.friendagorilla.org le mois dernier, qui a attiré l'attention des médias mondiaux sur les événements et les célébrations, l'UWA a maintenant remercié, dans une annonce de deux pages en quatre couleurs dans le principal journal ougandais New Vision, quelque 43 entreprises et organisations, qui ont contribué en argent et en nature au lancement. Il comprenait notamment de grands noms tels que USAID, Emirates, Brussels Airlines, The Uganda Safari Company, Marasa, Pepsi Cola, ainsi que les ambassades de Belgique et de France, le haut-commissariat britannique et le géant bancaire STANBIC, entre autres. Bravo à tous, même à ceux qui ne sont pas nommés en raison des restrictions d'espace, et merci de soutenir les activités de l'UWA pour l'Année du Gorille 2009 des Nations Unies.

LE TROPHÉE DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA VIENT EN AFRIQUE DE L'EST
À l'approche du tirage au sort principal de la Coupe du Monde de la FIFA l'année prochaine, dans un peu plus d'un mois, l'instance mondiale du football exposera le trophée du vainqueur dans les prochains jours à travers l'Afrique de l'Est pour promouvoir l'événement organisé par l'Afrique du Sud et susciter l'intérêt et l'attention. au plus grand événement sportif, outre les Jeux olympiques. Pour la première fois, la Coupe du monde se tiendra en Afrique, bien que les tournois d'âge inférieur, plus récemment la Coupe du monde des moins de 20 ans en Égypte et maintenant la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria, aient déjà été organisés sur le continent pour renforcer les capacités et promouvoir l'égalité pour l'attribution de tels événements. Les Ougandais, super fans de football avec de grands groupes de supporters notamment pour les clubs anglais, afflueront sans aucun doute par dizaines de milliers vers le stade où le trophée sera présenté et le compte à rebours final lancé. Malheureusement, l'Ouganda ne s'est encore une fois pas qualifié pour la finale de la Coupe du monde, mais tentera sans aucun doute à nouveau pour la Coupe du monde 2014 en .

DES POACHERS TIRÉS DANS LES MURCHISONS
Il y a quelques jours, des patrouilles anti-braconnage de l'Ouganda Wildlife Authority ont rencontré des braconniers armés à l'intérieur des limites du parc et, lorsqu'ils tentaient de les arrêter, ils se sont livrés à une fusillade qui a entraîné la mort d'au moins deux braconniers, selon des sources d'information locales. Le lieu de l'incident n'était pas loin de la route en direction de Pakwach, une commune située sur le Nil.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

EN MÉMOIRE: LE PÈRE BYARUHANGA
Plus tôt dans la semaine, l'assistant présidentiel chargé des tâches spéciales, le père catholique Albert Byaruhanga, est décédé des suites d'un accident de voiture. Le père Byaruhanga, un compagnon d'âge de ce correspondant et une source régulière d'informations, et des conseils inspirants d'ailleurs, s'est démarqué par la clarté de ses pensées et sa capacité à parler franchement en cas de besoin, une vertu qui manque aujourd'hui beaucoup. Repose en paix le Père Albert jusqu'à ce que nous nous revoyions.

INEPT ELECTRICITY COMPANY ESSAYE DE COLLECTER
Umeme, la société nationale de distribution d'électricité - actuellement sous la pression croissante du public et du gouvernement pour une série d'allégations - a annoncé la semaine dernière quelque 19,000 56 défaillants par le biais d'une annonce publique dans les journaux. Cependant, l'ineptie s'est rapidement manifestée lorsqu'il est devenu évident que les noms n'étaient pas non plus classés par ordre alphabétique ni que les numéros de compte n'étaient donnés sous quelque forme que ce soit, ce qui permettrait aux défaillants de s'identifier facilement et de prendre des dispositions pour trier leurs comptes et payer. . Par conséquent, le supplément de 56 pages a ensuite été largement utilisé comme papier d'emballage et pour allumer des incendies, car peu de prétendus défaillants ont pris la peine de parcourir méticuleusement 19,000 pages et XNUMX XNUMX noms. Pour démontrer davantage le désordre dans lequel se trouve Umeme, ce correspondant, payé en entier bien sûr, a reçu sa dernière facture de lecture ZERO, en raison d'une déconnexion - le courant est bien sûr allumé - me laissant perplexe et perplexe, mais comme on pouvait s'y attendre, tous les e-mails à Umeme pour des éclaircissements immédiats restent sans réponse à ce jour. Les efforts visant à introduire des compteurs prépayés, déjà utilisés dans d'autres parties de l'Afrique, ont également échoué jusqu'à présent, une mesure qui pourrait aider l'entreprise avec ses flux de trésorerie.

UN MEMBRE DE KAMPALA SKAL N'EST PAS SOUMIS À LA VICE-PRÉSIDENCE DE LA FIA
Jack Wavamunno, membre de Skal, propriétaire et directeur général d'une agence de voyage de premier plan à Kampala - en plus de son implication dans le sport automobile en Ouganda - a échoué vendredi dernier dans sa tentative de devenir le premier vice-président africain de la FIA, un poste auquel Ari Vatanen l'avait nommé. . Ari lui-même est arrivé loin derrière avec seulement 49 voix, tandis que le favori Jean Todt, ancien chef de l'équipe Ferrari F1, a obtenu 135 voix et un mandat de quatre ans en tant que président de la FIA. Félicitations quand même à Jack pour son effort sportif et l'honneur d'être sur le bulletin de vote en tant que candidat africain. Bien joué, même s'il arrive deuxième cette fois.

L'INDUSTRIE DU TOURISME DU KENYA CONDAMNE UN MEURTRE, SE FÉLICITE DES ARRESTATIONS
Les messages envoyés à cette colonne depuis le Kenya condamnaient fermement le récent meurtre d'un couple britannique, affirmant qu'il n'était ni caractéristique ni courant que des touristes soient attaqués de cette manière dans le pays, et les mêmes sources se sont également réjouies de l'arrestation rapide d'au moins trois suspects. , qui ont déjà été présentés au tribunal et inculpés du meurtre. Il a été souligné dans cette colonne que les crimes de meurtre au Kenya sont traités en vertu de la loi sur la pendaison et que s'ils sont reconnus coupables, les coupables risquent la peine de mort, le prix ultime à payer pour leur crime ignoble.

PAIEMENTS PAR TÉLÉPHONE MOBILE MAINTENANT POSSIBLE POUR LES BILLETS
Les dernières avancées technologiques ont commencé à prendre racine au Kenya lorsque les systèmes de paiement via les téléphones mobiles ont été acceptés par plusieurs compagnies aériennes comme méthode d'achat de billets, parallèlement à l'utilisation d'espèces et de cartes de crédit traditionnelles. Safaricom, la principale société de téléphonie mobile du Kenya, a été la première à introduire le service, et certaines compagnies aériennes kényanes ont déjà souscrit à cette option tandis que d'autres envisagent encore leur propre participation.

L'ÉTHIOPIEN COMMENCE LES VOLS À MOMBASA
Comme mentionné il y a quelques semaines dans cette chronique, lorsque ET en était à la dernière étape de la planification de ses vols réguliers d'Addis-Abeba à Mombasa, reliant la ville portuaire du Kenya dans l'océan Indien au réseau mondial éthiopien, cela s'est concrétisé au cours du dernier week-end. Le vol inaugural a eu lieu dimanche dernier et a reçu les salutations en fanfare habituelles, avec des danseurs traditionnels saluant les passagers, l'équipage et la délégation officielle de la compagnie aérienne d'Addis. Mombasa ne voit depuis longtemps que Kenya Airways et d'autres compagnies aériennes nationales opérer des vols réguliers au départ de Nairobi, tandis que des charters touristiques inclusifs provenant de passerelles principalement européennes ont amené la majorité des vacanciers dans les stations balnéaires et les hôtels kenyans le long des plages de sable blanc de l'océan Indien. L'entrée d'Ethiopian attirera maintenant, espérons-le, également l'attention des autres compagnies aériennes régulières sur les opportunités que les vols directs ou sans escale vers Mombasa peuvent leur apporter et servir de déclencheur à d'autres développements de ce type. Mombasa le mériterait certainement, et le tourisme au Kenya en tirerait sans aucun doute un coup de pouce.

LES PROJETS D'UTILISATION DES TERRES DU PARC POUR LE DÉVELOPPEMENT SONT EXPOSÉS
Les défenseurs de l'environnement et les principaux membres de la fraternité de la conservation se tiennent côte à côte dans leur opposition aux plans clandestins visant à exciser une grande parcelle de terre du parc national de Nairobi pour l'attribution à des propriétaires individuels. Les plans ont été découverts par des journalistes d'investigation au Kenya qui ont retrouvé des incohérences dans le titre foncier du parc national, puis ont sifflé. Certains membres du personnel du Kenya Wildlife Service auraient également été interrogés par des responsables de la lutte contre la corruption, et l'enquête s'étend également au bureau foncier de Nairobi, selon plusieurs sources à Nairobi. Un cadre supérieur de KWS aurait également déclaré que l'organisation s'opposerait vigoureusement à tout projet de découpage de l'un de ses terrains de parc pour des développements industriels, de bureaux, résidentiels ou de loisirs dans la zone contestée. Une grande partie du parc est maintenant clôturée, mais curieusement, la section contestée semble ouverte, où aucune clôture n'a jamais été érigée ou a été enlevée par des collaborateurs du projet. Le parc national à la porte de la capitale du Kenya est une énorme attraction pour les visiteurs étrangers et les résidents, car il abrite une gamme d'espèces de gibier différentes. Le parc n'a reçu que récemment 8 rhinocéros de plus du parc national de Nakuru dans le cadre d'un projet de réinstallation, ce qui rend les visites encore plus incontournables. Cependant, la plage ouverte des anciens, lorsque le gibier pouvait migrer dans et hors du parc des plaines d'Athi, a maintenant été largement coupée, ce qui en fait une île dans une zone de plus en plus peuplée et cultivée, mettant ainsi fin aux chances de migration régulière. et une libre circulation d'animaux frais du pool génétique.

LE RATIONNEMENT DE PUISSANCE TERMINE EN TANZANIE
La pénurie d'électricité paralysante à travers la Tanzanie prendra fin, du moins c'est ce que dit la compagnie d'électricité, d'ici la semaine prochaine, lorsque 165 MW supplémentaires seront mis en service, générés par trois centrales électriques. Les coupures d'électricité ont ajouté des coûts supplémentaires substantiels à l'exploitation des stations balnéaires et des hôtels, qui devaient faire fonctionner leurs générateurs de secours pour garder les réfrigérateurs et les congélateurs froids, les unités de climatisation en marche et le bien-être général des clients intact.

5ÈME CONFÉRENCE INTERNATIONALE AFRICAN DIASPORA HERITAGE TRAIL POUR LA TANZANIE
Tout au long de la semaine, plusieurs centaines de participants se sont réunis et ont discuté de questions d'intérêt mutuel à Dar es Salaam et à Zanzibar, avec des activités supplémentaires également organisées à Bagamoyo. La Tanzanie poursuit activement la création d'un sentier du patrimoine, qui a été nommé à juste titre «Route de l'ivoire et de l'esclavage». Bagamoyo et Zanzibar étaient autrefois des postes de traite d'esclaves notoires, et à côté de la cargaison humaine, l'ivoire et les peaux étaient également transportés sur les mêmes navires, normalement d'anciens «boutres» empruntant les routes entre l'Arabie et l'Afrique de l'Est. Cependant, les souvenirs amers de ces âges lointains ont maintenant été remplacés par un nouvel optimisme pour tirer un capital économique de l'opportunité d'attirer les visiteurs touristiques pour suivre les événements historiques, comme le racontent leurs guides lorsqu'ils visitent ces lieux et sites. Les participants à la conférence venaient du monde entier et l'événement a été soutenu, en plus de l'aide généreuse du gouvernement tanzanien, entre autres par l'Africa Travel Association et l'Institut international pour la paix par le tourisme.

LES AÉROPORTS DE TANZANIE OBTIENNENT LES DERNIÈRES TECHNOLOGIES
On a appris au début de cette semaine que la Tanzania Airports Authority commençait maintenant à travailler à une mise à niveau technologique de ses trois principaux aéroports de Dar es Salaam, Arusha et Mwanza et que SITA, la plate-forme mondiale de communication et de technologie des compagnies aériennes, sera étroitement impliquée dans les différentes étapes de travail. Plus de 20 millions de dollars américains ont été affectés à la mise en œuvre des projets, qui visent à améliorer le traitement des passagers, le mouvement des bagages et le flux d'informations via les bases de données et les systèmes d'information de SITA, y compris l'installation d'équipements terminaux à usage commun permettant à toutes les compagnies aériennes d'utiliser le contrôle. -dans des bureaux, qui peuvent ensuite se connecter à leurs propres terminaux de données. Le terminal 2 de l'aéroport international Julius Nyerere de Dar es Salaam doit également faire l'objet de nouvelles améliorations infrastructurelles et recevra de nouveaux équipements de manutention des bagages, bien que l'expansion prévue du terminal semble actuellement incertaine en raison de problèmes de financement non résolus.

LA RÉUNION ARUSHA AVIATION NE RÉPOND PAS AUX OBSTACLES NON TARIFAIRES
Une récente réunion d'une journée sur l'aviation organisée par la Communauté de l'Afrique de l'Est à Arusha s'est concentrée sur un plan et une stratégie de développement quinquennal, tandis que les parties prenantes de la région, souffrant de barrières non tarifaires toujours en place et entravant le développement de l'aviation régionale, étaient laissé réfléchir. Alors que des engagements ont été pris pour atteindre le statut de catégorie XNUMX de la FAA en ce qui concerne les normes internationales de sécurité aérienne, que les participants des organismes de réglementation ont citées comme une clé pour attirer plus d'investissements dans le secteur, les aviateurs auraient plutôt mis l'accent sur ce qui entrave le trafic aérien. entre les États membres et de lever ces obstacles le plus tôt possible, plutôt que de regarder vers l’avenir et d’oublier le présent. La CASSOA, l'agence de la CAE pour la sûreté et la sécurité de l'aviation, ne serait cependant pas impliquée dans de tels aspects, renvoyant les problèmes aux organismes de réglementation nationaux pour harmonisation et résolution.

RWANDAIR PRÉSENTE LES AVANTAGES FRÉQUENTS DE FLIER
La compagnie aérienne nationale rwandaise a franchi une étape supplémentaire pour fidéliser sa clientèle en lançant un programme d'avantages pour les passagers réguliers, offrant un billet gratuit tous les 5 allers-retours dans la région ou 10 allers-retours sur leurs routes intérieures. Les preuves de tous les billets achetés depuis janvier 2009 seront également incluses dans le décompte. Cela survient quelques semaines seulement après avoir considérablement réduit les tarifs vers leurs destinations régionales comme , Nairobi et Kilimandjaro.

LE TOURISME DE LA GORILLE AU RWANDA REÇOIT SON PUBLICITÉ
Une ancienne super mannequin, une Veronica Varekova, était au Rwanda la semaine dernière et s'est rendue dans le célèbre parc national des gorilles dans les hautes terres. Pendant son séjour, elle serait allée trois fois voir les doux géants de la forêt tropicale de montagne, une tâche remarquable pour son engagement et son signe de forme physique, car la tension de la randonnée sur un terrain souvent presque impénétrable pose des défis particuliers aux visiteurs. Lors d'une visite d'adieu au Rwanda Development Board - Tourism and Conservation, Veronica a rencontré la directrice générale adjointe du RDB en charge du tourisme et de la conservation, Mme Rosette Rugamba, et a accepté de devenir ambassadrice de bonne volonté du Rwanda à l'étranger.

AIR SEYCHELLES REPREND LES VOLS DE MOSCOU
La compagnie aérienne nationale des Seychelles devrait rentrer à Moscou la semaine prochaine après une suspension de vols en basse saison en raison d'une faible demande. Cependant, les récentes activités de promotion, combinées aux visites navales russes, ont une fois de plus augmenté les niveaux d'intérêt, conduisant à la restauration des services aériens. Selon des sources de l'office du tourisme, les visiteurs russes ont dépassé les Sud-Africains, étant désormais le cinquième plus grand marché de l'archipel, tandis que d'autres pays d'Europe de l'Est ont montré des augmentations marquées des statistiques d'arrivée. Les changements positifs sont attribués à une stratégie de marketing et de vente plus ciblée de la part de l'office du tourisme remanié, qui a été partiellement privatisé au début de cette année, une décision qui semble avoir porté ses fruits car le pays bénéficie de parts de marché croissantes et d'un intérêt intense non seulement de la part de ses anciens mais aussi marchés nouveaux et émergents.

LES MESURES ANTI-PIRATERIE S'ÉTENDENT MAINTENANT AUX ÎLES EXTÉRIEURES DES SEYCHELLES
Après avoir renforcé la capacité navale et aérienne des forces de défense des Seychelles dans le cadre de programmes de soutien bilatéral et multilatéral par des pays amis, le gouvernement de Victoria a décidé de doter certaines des îles périphériques de personnel de sécurité pour empêcher les débarquements non détectés de pirates somaliens. Il est entendu que ces contingents de troupes ont des ordres, des mandats et des règles d'engagement plutôt robustes conçus pour faire face à tout intrus sur place, tentant d'atterrir sur l'une de ces îles souvent minuscules. C'est la dernière mesure tirée de sources dans la capitale de Victoria à être prise par le gouvernement des Seychelles pour protéger leurs deux activités économiques principales, le tourisme et la pêche, et ne pas laisser les terroristes de l'océan somalien dicter librement leur sphère d'opérations dans les eaux d'un Etat souverain.

SEAJACKING OF BRITISH YACHT ENTRAÎNE UN APPEL À UNE RÉACTION DÉCISIVE
La capture d'un yacht privé et la saisie d'un couple britannique, naviguant des Seychelles vers la Tanzanie, a suscité de nouveaux appels à une action plus déterminée contre les pirates. L'industrie du tourisme, y compris la visite des yachts et des bateaux de croisière, est une grosse affaire aux Seychelles, et comme mentionné dans l'article précédent de cette colonne, le gouvernement fait de plus en plus pour prévenir tout incident dans les eaux des Seychelles, ne laisser aucune de leurs îles tranquille. L'impunité des pirates, opérant de plus en plus loin vers la mer, a maintenant conduit à exiger que la coalition navale internationale et les forces aériennes soient plus déterminées à créer un moyen de dissuasion crédible contre les navires-mères pirates et les skiffs et que les véhicules aériens sans pilote, également souvent mentionnés en tant que drones, soyez armé au lieu de fournir uniquement une capacité d'arpentage. Il a également été demandé que la zone en question soit avertie que des engins non identifiés peuvent et seront engagés de manière décisive pour arrêter la terreur océanique infligée au reste du monde par les Somaliens qui recourent à ces activités criminelles et terroristes. Il est entendu que la dernière série d'incidents pourrait désormais conduire à une action plus avancée pour engager et neutraliser les refuges que les pirates ont utilisés jusqu'à présent pour leur refuser l'utilisation future d'un soutien logistique terrestre. Un tel élargissement du mandat de la coalition navale internationale et un changement des règles d'engagement peuvent être le seul moyen de tracer une ligne dans le sable et de faire comprendre aux terroristes océaniques que trop c'est assez, et ils deviendront eux-mêmes des cibles dès qu'ils dirigez-vous vers ces eaux.

MISE À JOUR ZAMBIE / 1 HEURE AIRLINE
Suite aux demandes des lecteurs, cette chronique peut maintenant confirmer que la compagnie aérienne utilisera l'équipement MD 87 pour ses vols de Johannesburg à Livingstone, qui devraient commencer dans quelques semaines. L'avion fonctionnera avec 130 sièges dans une configuration tout-économique.

LE SOUDAN AZZA AIR TEMPORAIREMENT INTERDIT DES VOLS DES EAU
À la suite de l'accident d'un Boeing 707-320C, appartenant à Azza Air mais loué et exploité par Sudan Airways, les autorités aéronautiques des Émirats arabes unis ont giflé une interdiction temporaire de la compagnie aérienne lui interdisant les vols à destination et en provenance des Émirats arabes unis jusqu'à ce que la clarté soit atteinte. sur la cause de l'accident. Des informations supplémentaires reçues depuis lors excluaient la surcharge, mais pointent vers un morceau de l'aile, susceptible d'être un volet - crucial pour assurer la portance des avions au décollage et à l'atterrissage - s'était détaché en atteignant la vitesse de rotation, provoquant alors un virage brusque de l'avion avant de s'écraser. . Les enregistreurs de données de vol sont déjà examinés par des experts sous la direction de la GCAA basée à Abu Dhabi. D'autres vols d'AZZA sur les routes intérieures du Soudan fonctionneraient normalement, bien que les agents de voyages de Juba avec lesquels cette colonne était en contact, ont fait part d'une certaine appréhension de la part des passagers à réserver sur la compagnie aérienne.

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

LES LIONS
LES LIONS
Écrit par éditeur

De l'eau, de l'eau partout et toujours moins à boire

De l'eau, de l'eau partout et toujours moins à boire
La société nationale des eaux a déploré la pollution continue du lac Victoria et la floraison actuelle de nouveaux champs d'algues non loin de sa principale station de pompage dans la banlieue de Gaba, Kampala. Les consommateurs de la ville se sont plaints de la baisse des approvisionnements en eau et de l'irrégularité des approvisionnements, imputés par la compagnie des eaux à une réduction de la capacité de traitement d'environ 30,000 49 mètres cubes par jour. La prolifération d'algues et d'autres polluants rendent la production d'eau potable plus longue dans son processus et plus coûteuse en raison des quantités supplémentaires de produits chimiques maintenant nécessaires. Le lac Victoria est le deuxième plus grand lac d'eau douce du monde, après le lac Supérieur en Amérique du Nord, et une source d'eau et de poissons pour des millions d'Africains vivant le long de ses vastes côtes. Le lac est partagé entre la Tanzanie, qui représente environ 45 pour cent de la surface, l'Ouganda avec environ 6 pour cent de la surface, y compris la source du Nil, et le Kenya avec les XNUMX pour cent restants de la surface du lac tombant sur son territoire. . Cependant, les récentes allégations de surpêche et de pollution causées par le ruissellement d'engrais ont suscité de graves préoccupations non seulement parmi les écologistes, mais aussi dans la société dans son ensemble, et plusieurs projets majeurs sont en cours de déploiement pour améliorer la qualité de l'eau et protéger les rivières tributaires. Pendant ce temps, les lamentations des gestionnaires de l'eau citent des tuyaux cassés qui attendent parfois des jours avant d'être réparés, provoquant le retour du précieux liquide dans les gouttières, la formation de mares de boue ou le bris du tarmac.

UGANDA AIR CARGO PRÉSENTE LE Y-12S
Comme indiqué récemment dans une colonne connexe, l'Uganda Air Cargo Corporation (UACC) a pris livraison de deux avions de passagers Harbin Y-12 de construction chinoise, chacun pouvant accueillir 19 passagers. Jusqu'à cette limite, aucun équipage de cabine n'est obligatoire en vol en vertu des réglementations ougandaises et internationales des services aériens, ce qui rend les opérations plus économiques sur les secteurs courts, bien que l'UACC puisse mettre un steward à bord de ses vols. Selon des sources généralement bien informées, le a l'intention de s'aventurer dans le secteur des passagers, mais proposera initialement les avions pour des charters vers des destinations nationales et régionales, tout en essayant plus tard d'obtenir une licence de services aériens étendue (ASL) pour les opérations régulières. Aucune information fiable n'a cependant pu être obtenue sur les destinations envisagées dans la région. Aucune information n'était disponible non plus sur l'emplacement de l'installation de maintenance qui s'occupe de ces aéronefs, mais ces détails doivent être révélés lors de la demande d'une nouvelle licence de services aériens lors d'une audition publique menée par le comité des licences du conseil d'administration de l'UCAA.

SHILLINGS CONTINUE DE MONTER
Comme indiqué il y a quelques semaines, le shilling ougandais s'est considérablement apprécié par rapport au billet vert, passant d'un creux de près de 2,300 shillings pour un dollar américain à maintenant moins de 1,900 shillings pour un dollar américain. De même, d'autres devises comme la livre britannique, l'euro, le franc suisse, le yen et le dinar des Émirats arabes unis sont affectées de la même manière. Les dépenses locales sont donc plus chères pour les visiteurs, qui doivent changer davantage de monnaie nationale pour acheter des repas, des boissons et des souvenirs achetés localement, tandis que les exportateurs rapportent moins en shillings pour leurs revenus en dollars, ce qui conduit déjà à des plaintes des agriculteurs et des agriculteurs. / entreprises horticoles que leurs revenus ne couvrent plus les coûts croissants subis ces dernières années.

LE ROYAUME DE BUSOGA RESTE SANS ROI
Dans un développement prévu, les 11 chefs du royaume de Busoga se sont réunis à Kampala sous la modération d'un ministre du gouvernement, pour discuter de l'élection récente d'un nouveau Kyabazinga (ou roi) pour leur royaume à l'est du Nil. Alors que l'un des chefs aurait été à l'extérieur du pays, les 10 autres auraient accepté de tenir un nouveau tour d'élections pour sélectionner un nouveau roi dans une tentative apparente de trouver un résultat plus harmonieux au processus prescrit par la constitution et les règles du royaume. Regardez cet espace alors que cette saga d'un an continue d'attirer l'attention des Ougandais.

UN ROI EST COURONNÉ À KASESE
La longue demande des clans Rwenzururu dans l'ouest de l'Ouganda, autour de la région de Kasese sur les contreforts des montagnes Rwenzori, a conduit au couronnement formel de leur propre roi après des années de lutte pour faire reconnaître leur institution culturelle. Il ressort des documents historiques sommaires disponibles à cette époque que la demande a été exprimée pour la première fois il y a plus de 40 ans lorsque les habitants de la région ont commencé à s'opposer aux rois Toro en tant que seigneurs et ont créé une scission croissante, qui a finalement réussi. La cérémonie aurait rassemblé quelque 60,000 XNUMX personnes de la région à Kasese pour assister à la cérémonie de couronnement, et le président Yoweri Museveni était l'invité d'honneur du couronnement. Son conseil - respecter et vivre en paix avec les communautés du royaume ne souhaitant pas être associées à l'institution culturelle - était bien placé, compte tenu des récents événements liés au royaume du Buganda, où une partie des communautés vivant le long de la rive est du Nil ont rejeté le suzerain traditionnel du Buganda, conduisant à des émeutes incitées à Kampala à l'époque (voir les rapports précédents sur www.www.eturbonews.com / afrique). Les partisans du gouvernement n'ont pas tardé à souligner que contrairement aux allégations faites par les extrémistes du royaume du Buganda selon lesquelles le président était anti-monarchie, son soutien à la création du nouveau royaume et à sa présence pendant toute la fonction, était une preuve suffisante que c'était un vœu pieux et loin de la réalité.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

SHERATON RENCONTRE LE MARCHÉ AVEC DES OFFRES EXTRAORDINAIRES
Le coût des réunions à l'hôtel Sheraton Kampala a maintenant été fixé à 35 USD par participant, ce qui comprend l'utilisation de la salle de réunion sélectionnée, du bloc-notes et du stylo de marque, et une pause-café le matin ou l'après-midi. Le déjeuner des participants est servi sur la terrasse extérieure à partir du buffet du jour et inclus dans le tarif indiqué. Une deuxième pause-café, nécessaire pour une réunion d'une journée complète, coûte 2 $ US de plus par participant et toutes les taxes et frais de service sont inclus. Le Sheraton dispose d'un certain nombre de salles de réunion et de conseil ultramodernes et un parking gratuit, spacieux et sécurisé est également disponible pour les clients, un avantage supplémentaire que l'hôtel peut offrir à ses clients. Après la réunion, l'hôtel propose un thème ou une activité de soirée différent chaque jour de travail de la semaine, souvent commencé avec l'happy hour, incitant les acheteurs à rester un peu plus longtemps et à profiter de la bonne vie au cœur de la ville après le travail. .

LA MANUTENTION DE L'AÉROPORT SOUS UNE NOUVELLE MENACE DE GRÈVE
Entebbe Handling Services, en bref ENHAS, a été soumis à une nouvelle menace de grève de la part des syndicats pour faire respecter sa demande d'une meilleure rémunération. Il y a quelques jours, les travailleurs ont abattu leurs outils lors d'une soudaine grève de chats sauvages, essayant d'utiliser la menace du manque de maniement des avions entrants et sortants comme point de pression vers la direction, mais cela a été rapidement surmonté, finalement sans succès. La direction de l'entreprise a proposé une augmentation forfaitaire de 70,000 37 shillings ougandais pour les échelles de salaire inférieures, mais cela a été rejeté par le syndicat comme insuffisant. Ce chiffre se traduit par environ 50 USD par mois aux taux de change actuels. Le Syndicat fusionné des travailleurs du transport et des autres travailleurs et ses délégués syndicaux réclament cependant une augmentation de salaire de XNUMX pour cent, considérée comme peu susceptible de réussir compte tenu de la situation économique dans le pays dans son ensemble et du niveau de rentabilité de la gestion des aéroports en particulier. Entebbe a actuellement deux sociétés de manutention agréées, l'autre étant DAS Handling, qui, entre autres, s'occupe de Kenya Airways tandis qu'ENHAS s'occupe d'Air Uganda et de la plupart des grandes compagnies aériennes venant de l'étranger. Il n'est pas exclu que le gouvernement intervienne si effectivement une grève menaçait les opérations au sol à Entebbe, car le pays enclavé dépend du transport aérien pour les passagers et les mouvements de fret.

«ONE MINUTE SOUTH» PRÉPAREZ-VOUS À OUVRIR SUR L'ÎLE DE BULAGO
Alison Porteous, copropriétaire de la société holding LVSC de Bulago Island, a jeté les yeux sur une nouvelle entreprise sur l'île après la remise du lodge principal à Wild Places Africa pour rénovation et gestion future. Ali ouvrira bientôt une résidence privée, nommée «1 Minute South» d'après la situation géographique de l'île sur le lac Victoria. La résidence privée comprendra une piscine à débordement pour un maximum de 14 personnes pouvant séjourner dans le manoir, et ils bénéficieront d'un service de majordome à part entière, et une excellente cuisine est également promise. La résidence dispose également d'une plage privée accessible uniquement par les clients séjournant à la maison. Surveillez cet espace pour l'annonce d'ouverture en temps voulu. L'île de Bulago est à seulement 6 à 8 minutes en avion de l'aérodrome de Kajjansi et les hors-bord prennent entre 40 et 50 minutes du continent.

LE KENYA ACCUEILLE LA RÉUNION D'EL NINO
La menace d'inondations généralisées à la suite du début de la saison des pluies induite par el Niño a choqué les États membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE), après que le premier goût de ces pluies excessives a déjà provoqué des glissements de terrain et des inondations partielles. dans certaines régions. Plus tôt dans la semaine à Nairobi, les pays de la CAE ont été rejoints par l'Éthiopie et apparemment aussi l'Érythrée pour cartographier les interventions d'urgence, élever le niveau de préparation et convenir d'une assistance alimentaire et matérielle, qui pourrait être étendue aux pays et régions touchés pour réduire l'impact sur les populations déjà appauvries en raison de la longue sécheresse. Pendant ce temps, les pluies ont provoqué le premier grand grondement de la circulation au Kenya, lorsqu'un camion lourd a glissé et s'est coincé sur une voie de contournement temporaire le long de la zone de construction de la route le long de la route principale de Mombasa à Nairobi, provoquant également le blocage d'autres véhicules dans le bourbier de ramollissement et a finalement immobilisé le trafic sur 17 kilomètres, qui ont duré plus de 10 heures, avant de franchir l'obstacle.

KENYA AIRWAYS LADY CAPTAIN HONORÉ
Ce week-end, le capitaine Irene Mutungi recevra le prix Africa Legend of Travel dans le cadre de la cérémonie des Africa Travel Awards qui se tiendra à Lagos, au Nigéria. Après avoir gravi les échelons du pilotage, elle a atteint le sommet lorsqu'elle s'est fait remettre ses quatre galons par Kenya Airways, après une carrière de pilote réussie avec la compagnie aérienne en tant que copilote. Il est entendu d'après des sources au sein de KQ, que le capitaine Irene n'était pas seulement le premier capitaine de KQ, mais aussi le premier capitaine africain nommé par une grande compagnie aérienne continentale. Au total, Kenya Airways emploie quatre capitaines et plus de 20 copilotes, ce qui souligne l'ambition de Pride of Africa de devenir un employeur garantissant l'égalité des chances. Cette politique délibérée n'a pas seulement profité à la compagnie aérienne en puisant dans le bassin jusqu'alors négligé des aspirantes au pilotage, leur permettant de pourvoir des postes vacants avec des ressortissants kényans, mais elle a également ouvert la porte aux femmes professionnelles sur un continent qui peine toujours à accepter l'égalité. et dans une industrie et une profession marquées pendant des décennies par la domination et la résistance des hommes, ouvrir les portes à l'autre moitié de la population mondiale. Dans le passé, Kenya Airways a délibérément mis un équipage entièrement féminin à bord de l'un de ses aéronefs, cockpit et cabine à des fins de relations publiques et pour démontrer son soutien à l'égalité des chances dans le secteur de l'aviation et pour montrer également à ses passagers que les temps ont en effet, et heureusement, changé. Bravo Capt. Irene, et bravo Kenya Airways.

MOMBASA ACCUEILLE UNE CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE PÊCHE
Plus de deux douzaines de pays ont envoyé des experts dans la ville portuaire kényane de Mombasa pour discuter du règne des excès de la pêche, en particulier pour les espèces de thon, dans l'océan Indien au large de la côte est-africaine. La réunion examine les données de recherche publiées précédemment pour évaluer les dommages déjà causés aux stocks de poissons et trouver des solutions durables pour leur permettre de se rétablir dans les années à venir. La question de la pêche illégale à l'intérieur des 200 milles marins déclarés de zones d'exclusion économique est préoccupante pour de nombreux pays les plus pauvres, qui, dans le passé, ont privé ces pays de revenus, car ils n'étaient pas en mesure d'appliquer un blocus naval contre la pêche illégale. navires ni les poursuivre et les arrêter. L'un des objectifs de la réunion est de mettre en place un mécanisme, comme la CITES pour la faune, pour s'appliquer également à l'industrie de la pêche et rendre finalement impossible le commerce du poisson capturé illégalement sur le marché libre, comme c'est actuellement le cas. En marge de la conférence, des discussions sur la piraterie somalienne se déroulent également en marge de la conférence, et on s'attend généralement à ce que la coalition navale reçoive un soutien pour des mandats plus rigoureux et une augmentation de la taille de sa flotte pour patrouiller plus efficacement les voies maritimes et empêcher le détournement de navires.
La pêche en haute mer (pêche à la ligne) a longtemps été un passe-temps favori des expatriés locaux et des touristes venant en Afrique de l'Est, mais l'épuisement de certaines espèces au fil des ans a maintenant conduit à une politique de marquage et de libération largement pratiquée parmi les principales sociétés de propriétaires de bateaux en Afrique de l'Est. Malindi, Mombasa, le canal de Pemba, Zanzibar et plus au sud vers le canal du Mozambique et au-delà dans les eaux sud-africaines.

KENYA BUZZ LANCE UNE CARTE DES TRANSPORTS PUBLICS
Le premier guide Web d'initiés du Kenya est maintenant dans la dernière étape pour lancer une carte matatu pour la grande région de Nairobi, qui offre aux visiteurs les plus aventureux du pays, ou à ceux qui ont un budget serré, des options renouvelées sur la façon d'explorer la capitale et ses environs par le même mode de transport utilisé par des millions de Kenyans chaque jour. Visitez www.kenyabuzz.com pour plus d'informations et aussi pour vous abonner à son envoi hebdomadaire gratuit pour toute sorte d'activité imaginable ou souhaitée, des cours de danse de Salsa aux cours de poterie; faire des compositions florales ou apprendre à cuisiner un plat particulier; aux derniers restaurants, événements sportifs et caritatifs; ainsi que des activités de plein air; et une formation à la conduite en 4X4 sur une véritable gamme tout-terrain - vous l'appelez, c'est au Kenya Buzz.

RWANDA EMBRACE TOURS À VÉLO
La dernière activité en vogue au Rwanda semble être le cyclisme, car plusieurs opérateurs de safari proposent maintenant de tels circuits dans des endroits sélectionnés à travers le pays. RDB-T & C a également confirmé que le cyclisme à l'intérieur du parc national de Nyungwe est autorisé sur notification préalable, mais cela ne s'applique actuellement qu'aux cyclistes individuels, avec des circuits organisés qui devraient être sur le marché pour 2010. Il pourrait également être établi que certaines entreprises importent des vélos de montagne adaptés aux terrains accidentés hors route et que de telles excursions seraient organisées avec des guides qualifiés formés non seulement aux opérations en toute sécurité, mais également aux premiers secours, au cas où un cycliste plonge involontairement. Pendant ce temps, le cyclisme sportif a également gagné en popularité au Rwanda et l'équipe nationale a participé à plusieurs courses tant au Rwanda qu'à l'étranger. Le terrain du pays, étant au mieux vallonné et au pire montagneux, pose ses propres défis pour les débutants qui veulent faire du vélo dans le pays, mais pouvoir voir le paysage magnifique sera une grande récompense pour les touristes empruntant la route lente à travers le Rwanda. .

LE PALAIS DE CHASSE DU ROI POUR DEVENIR UNE ATTRACTION TOURISTIQUE
Il a été annoncé plus tôt dans la semaine que le palais de chasse du défunt roi Mutara III, situé dans le district de Nyagatare au Rwanda, devait être réhabilité puis transformé en site historique. Cela permettra aux visiteurs du Rwanda de goûter à l'histoire culturelle du pays, qui remonte à plusieurs siècles, en plus de vivre une expérience de safari animalier basée sur la nature. Le «pays aux mille collines» diversifie actuellement ses produits touristiques et bénéficiera sans aucun doute d'un intérêt supplémentaire de la part des touristes venus découvrir l'histoire et la culture de l'ancien royaume. Malheureusement, le palais historique a été pillé et profané pendant le génocide de 1994, lorsque des artefacts, des souvenirs et des meubles ont été emportés ou détruits. La restauration sera basée sur les photos d'archives disponibles et les souvenirs des survivants pour la rendre aussi réelle que possible.

LE NOUVEAU RÈGLEMENT DE L'HÔTEL SERA SORTIE LE 5 NOVEMBRE
Le Rwanda Development Board - Tourism and Conservation, en bref RDB-T & C, a annoncé qu'il publierait toute la nouvelle documentation pertinente en ce qui concerne les normes et la classification des hôtels d'ici début novembre afin de permettre à la communauté des affaires, ainsi qu'au public, de comprendre mieux le concept des changements en cours - visant à aligner le Rwanda sur le reste de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE). Il est également entendu que la législation et la réglementation seront alignées, de même que les livres blancs politiques, de sorte que dans les années à venir, la région puisse effectivement être commercialisée comme une destination avec de nombreuses attractions, permettant aux visiteurs touristiques des itinéraires fluides sans procédures douanières et d'immigration gênantes. qu'au point d'entrée initial et au point de départ final de l'EAC.

AIR SEYCHELLES POUR OBTENIR UN NOUVEAU TWIN OTTER
La compagnie aérienne nationale des Seychelles prévoit de prendre livraison d'un nouvel avion De Havilland Twin Otter avant la fin de l'année pour augmenter sa capacité nationale de vols depuis le principal aéroport international de l'île de Mahé vers les îles périphériques du vaste archipel. Les passagers voyageant vers les Seychelles sur la compagnie aérienne nationale, ainsi que sur d'autres transporteurs, peuvent réserver leurs vols de correspondance à l'avance vers leur destination finale où de nombreux complexes exotiques situés sur les petites îles de type Robinson dépendent des services aériens réguliers pour amener leurs invités. et fournitures urgentes indispensables. L'avionique, les moteurs et les systèmes associés de l'avion sont à la fine pointe de la technologie, ce qui permet d'importantes économies opérationnelles sur le carburant et la maintenance. Un deuxième achat d'un nouvel avion Twin Otter a été reporté pour le moment jusqu'à ce que l'impact économique du nouvel avion ait été évalué et que les données pertinentes soient disponibles pour prendre une décision éclairée. Le Twin Otter est un avion à décollage court et à atterrissage court et opère dans et hors de pistes d'atterrissage très courtes et étroites sur certaines des plus petites îles périphériques, qui s'étendent souvent d'une plage à travers toute l'île à l'autre côté, ce qui en fait l'utilisation des avions plus petits capables de voler un must.

LES SEYCHELLES, LA MEILLEURE DESTINATION DE LUNE DE MIEL AU ROYAUME-UNI
Les voyagistes britanniques ont désigné les Seychelles comme leur première destination de lune de miel, avec Marrakech, , et Las Vegas occupant les trois places suivantes. Les Seychelles abordables ont apparemment atteint le sommet grâce à une combinaison de prix exotiques et équitables et d'un accès facile par avion avec les principales compagnies aériennes - tous des facteurs pour décider où aller après le jour le plus important de sa vie. De nombreuses stations balnéaires se sont spécialisées dans les forfaits lune de miel et les mariages sur l'une des nombreuses îles de l'archipel gagnent en popularité. Certaines des plus petites stations balnéaires de l'île sont réservées presque exclusivement par les jeunes mariés, offrant de l'intimité, un accès privé à la plage depuis ses cottages ou ses villas de plage et un programme social approprié, disponible soit pour le couple seul, soit en petits groupes d'autres jeunes mariés.

LE FESTIVAL ANNUEL DE CRÉOLE SE DÉCLENCHE
La 24e édition du Festival Créole annuel se déroule ce week-end, célébrant la diversité et le riche patrimoine culturel de l'archipel. Les sociétés commanditaires et les entreprises touristiques ont contribué en espèces et en nature à la tenue du festival, qui mettra en vedette les arts de la scène, l'artisanat, la mode et la nourriture, parmi de nombreuses autres activités. Les visiteurs touristiques de l'île recevront des informations pertinentes de leurs hôtels respectifs pour pouvoir visiter les sites et observer les différents événements.

LE PRÉSIDENT DES SEYCHELLES S'ADRESSE À LA RÉUNION DU TOURISME À BEIJING
L'Office du tourisme des Seychelles a organisé un atelier et des sessions B2B la semaine dernière, cherchant à attirer un plus grand nombre de citoyens chinois à visiter l'archipel. Le président, lors d'une visite officielle dans la capitale chinoise, a profité de l'occasion pour souligner l'engagement de son gouvernement dans le secteur du tourisme en comparaissant en personne. Il a également invité les compagnies aériennes chinoises à se rendre aux Seychelles pour assurer une connexion directe de la Chine aux îles.

«1TIME AIRLINE» COMMENCE LES VOLS LIVINGSTONE
(Informations fournies par Gill Staden, ambassadrice eTN Zambie)
Les visiteurs sud-africains auront bientôt des choix supplémentaires s'ils choisissent de voir les chutes Victoria du fleuve Zambèze. Des informations ont été reçues selon lesquelles la «1Time Airline» commence des vols de Johannesburg à Livingstone du côté zambien des chutes le 26 novembre 2009. Elle opèrera initialement quatre fois par semaine les dimanche, lundi, jeudi et vendredi, tous les vols étant sans escale et prenant environ 1 heure et 45 minutes de vol. Les tarifs spéciaux de démarrage ont été publiés à 890 ZAR aller simple et à 1850 ZAR aller-retour (payables en kwacha zambien) sous réserve de la disponibilité des sièges au moment de la réservation. Cependant, des tarifs différents peuvent s'appliquer lors de la réservation en Afrique du Sud, et il est conseillé aux futurs voyageurs de se renseigner rapidement.
Pour les réservations et les ventes en Zambie, contactez l'agent général des ventes de la compagnie aérienne Southend Travel comme suit: tel: +260 213 ou +320241 260 ou +213 320773, cellulaire: +260 213, ou envoyez un e-mail à M. Ramesh à [email protected] .

Un avion cargo soudanais s'écrase à SHARJAH
Un Boeing 707-320C immatriculé au Soudan s'est écrasé mercredi après-midi vers 1530 h 6, heure locale, peu de temps après le décollage de l'aéroport international de Sharjah - un hub régional de fret à partir duquel de nombreux vols décollent pour des destinations africaines - tuant les XNUMX membres d'équipage et autres membres du personnel à bord. Le Soudan a été durement touché ces dernières années par des accidents aériens, dont beaucoup impliquaient des avions de type ancien de l'Union soviétique comme les Antonov et les Iljushins. Les premières informations disponibles de Sharjah indiquent un cas possible de surcharge comme cause de l'accident, lorsque l'avion semble avoir eu du mal à prendre de l'altitude avant de dévier brusquement de sa trajectoire et de basculer avant de s'écraser et de s'enflammer. Il est confirmé que l'avion appartenait à Azza Air, une compagnie aérienne privée assurant des vols de fret et de passagers au Soudan et dans la région, mais apparemment en location à Sudan Airways, elle-même durement touchée par une série d'accidents récents. L'accident a conduit à la fermeture temporaire de l'aéroport pour permettre la récupération des données de vol et des enregistreurs vocaux, d'autres pièces nécessaires à l'enquête sur l'accident et le déblaiement des débris avant la reprise des opérations. La fraternité de l'aviation soudanaise a exprimé son choc face à l'accident et pleure ses collègues décédés dans l'enfer.

LE SOUDAN DU SUD INTRODUIT UNE LÉGISLATION SUR L'INVESTISSEMENT
Les investisseurs intéressés par le sud du Soudan trouveront bientôt un nouvel environnement juridique, rendant les projets dans le sud plus attractifs et facilitant un certain nombre de questions cruciales comme la propriété ou la location d'un terrain, une condition préalable absolue pour quiconque souhaite mettre en place un hôtel, un complexe ou un safari. loge; ferme commercialement; ou construire et installer des usines. Les informations sur les nouvelles lois commencent maintenant à circuler au sein de la Communauté de l'Afrique de l'Est, où les missions du Soudan du Sud propagent la nouvelle loi sur la promotion des investissements, la nouvelle loi foncière et les nouvelles réglementations en matière de fiscalité. Il est particulièrement important que les nouvelles lois foncières permettent enfin aux terres, possédées ou louées, d'être utilisées comme garantie auprès des institutions financières et des banques pour soutenir les crédits avec une garantie tangible, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent sous l'ancienne législation. De nouvelles règles concernant l'enregistrement des entreprises ont été publiées la semaine dernière, qui aboutiront au lancement d'une nouvelle unité d'enregistrement des entreprises sous la tutelle du ministère des Finances. Une plus grande présentation régionale et internationale des opportunités d'investissement du Sud-Soudan dans des foires commerciales et des expositions d'investissement est également à l'étude pour permettre au secteur privé de participer et de jouer un rôle de premier plan dans la mise en place d'infrastructures, de services et d'industrie dans le sud, être en mesure de créer emplois indispensables dans l’époque de l’après-guerre civile, lutter contre la pauvreté et propager la prospérité.

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

bébé-rhinocéros
bébé-rhinocéros
Écrit par éditeur

LE SANCTUAIRE DE ZIWA RHINO CÉLÈBRE LA DEUXIÈME NAISSANCE EN MOIS

LE SANCTUAIRE DE ZIWA RHINO CÉLÈBRE LA DEUXIÈME NAISSANCE EN MOIS
Suite à la naissance il y a quelques mois du «petit Obama», le premier rhinocéros né en Ouganda depuis environ 30 ans, une bonne nouvelle est apparue du sanctuaire des rhinocéros de Ziwa, lorsque le président du Rhino Fund Uganda, Dirk ten Brink, a informé ce correspondant de la deuxième naissance le 7 octobre, cette fois de «Bella». Bella est originaire du sanctuaire de Solio dans le centre du Kenya près de Nyeri et a maintenant 10 ans. Il y a maintenant 6 rhinocéros adultes, 3 mâles et 3 femelles sur le sanctuaire de 17,000 XNUMX acres plus, bien sûr, les deux jeunes.

Le petit Obama est maintenant opérationnel, et des visites à lui et à sa mère encore très protectrice sont enfin possibles, tant que des distances de sécurité sont maintenues entre les visiteurs et les rhinocéros, mais Bella est allée dans le surmenage pour garder les rangers, les gardiens, les guides, et les autres membres du personnel du sanctuaire loin du nouveau-né, ce qui n'a pas encore établi de sexe. Une fois que cela est accompli, le nom sera donné.

Bella a été la première à tomber enceinte il y a environ deux ans, mais elle a ensuite souffert de complications et a perdu son bébé à naître, et c'est une joie particulière à Ziwa qu'elle soit enfin entrée dans la vraie maternité.

Le Rhino Fund Uganda a rendu tout cela possible avec l'aide et l'assistance de nombreux donateurs et sponsors, ce qui a permis la construction du sanctuaire à Ziwa Ranch, avec l'aimable autorisation du capitaine et de Mme Roy qui a accordé les droits d'utilisation des terres pendant initialement trente ans, puis déplacé leur bétail dans un domaine voisin tandis que les fonds collectés - y compris une subvention importante de l'Union européenne - ont aidé à clôturer le ranch de 17,000 XNUMX acres et à le transformer en un véritable sanctuaire. Cela a été réalisé après que la RFU eut construit pour la première fois un enclos de rhinocéros au Wildlife Education Center d'Entebbe et obtenu deux rhinocéros parrainés par le Kampala Sheraton Hotel et le Ruparelia Group, bien nommés Sherino et Kabira.

Le nombre de visiteurs depuis l'arrivée du petit Obama a grimpé en flèche, mais la viabilité financière du sanctuaire est encore un peu de temps libre, comme les factures de vétérinaire, les coûts de sécurité, les dépenses en capital en cours. et les dépenses récurrentes continuent de courir avant le revenu mensuel.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

Écrivez à Angie, directrice exécutive du RFU et PDG du Sanctuaire via [email protected] pour plus d'informations sur la meilleure façon de contribuer à l'entretien de Ziwa et d'aider le programme d'élevage. Le succès de Ziwa déterminera la vitesse à laquelle les premiers rhinocéros pourront ensuite être déplacés vers leur environnement d'origine, comme le parc national de la vallée de Kidepo et le parc national de Murchisons Falls. Pour l'instant, l'arrivée du bébé numéro deux - le numéro trois est prévu au début de 2010 sinon avant - stimulera le tourisme et la conservation en Ouganda et, espérons-le, attirera encore plus de visiteurs dans le sanctuaire.

INTERCONTINENTAL POUR GÉRER UN NOUVEL HÔTEL SHIMONI?
Il semble que le gouvernement ait enfin autorisé le nouveau partenariat qui a repris le terrain de Shimoni à Kingdom Hotels, après que la société hôtelière basée dans le Golfe n'ait fait aucun progrès au cours des dernières années, contrairement aux promesses faites au moment où ils ont obtenu la parcelle de ville principale de 17 acres. Cet acte a déplacé une grande école primaire et un collège de formation des enseignants, dont les retombées sont encore ressenties par de nombreux enseignants et parents et qui ont conduit à plusieurs reprises à des appels publics à traiter plus nettement les faux investisseurs qui emmènent le pays faire un tour après la première manœuvre. eux-mêmes aux dirigeants politiques. Le nouveau partenariat, qui a repris la participation de Kingdom, a été initialement mis au microscope lorsque l'ancien ministre d'État aux Investissements et maintenant ambassadeur ougandais aux Émirats arabes unis a publiquement exprimé ses doutes sur la seule société récemment formée, qui semble désormais avoir été réglée. après un processus apparent de diligence raisonnable. Les nouveaux développeurs affirment disposer déjà de 80 millions de dollars US, ce qui est suffisant pour démarrer un projet de cette ampleur. Aucune confirmation, cependant, n'a été reçue sur le début de la construction prévue ou sur la taille et les caractéristiques de l'hôtel prévu, si ce n'est qu'il s'agira d'un établissement 5 étoiles. De même, aucune confirmation ne serait donnée par Intercontinental Hotels qu'ils géreraient effectivement l'installation, laissant cela également ouvert à la spéculation en cours, qui a été soulevée par certains des médias locaux. L'hôtel Intercontinental le plus proche est celui de Nairobi, qui a été initialement construit dans les années 1970 et a depuis lors subi plusieurs rénovations majeures.

UWA DEFUSING MT. LES HOTSPOTS ELGON
Les lecteurs réguliers de cette chronique se rappelleront les défis auxquels la Uganda Wildlife Authority est confrontée dans sa tâche de conservation du mont. Écosystème Elgon et protéger les sources d'eau d'une importance cruciale. Cependant, la coopération et l'engagement sous-entendus avec au moins certaines des communautés voisines portent désormais leurs fruits, car un protocole d'accord a finalement été signé avec les autorités du district de Bududa. Selon les commentaires de l'UWA, ce n'est que le début de telles initiatives, car les pourparlers avec d'autres districts et les dirigeants locaux se poursuivent dans un effort pour désamorcer la tension qui existe entre l'UWA d'un côté et les envahisseurs, les voleurs de bois et les hooligans utilisés par leurs des parrains politiques pour provoquer des conflits autour des limites du parc.

MT. LE PARC NATIONAL DE MGAHINGA ACCUEILLE LES GORILLES DE RETOUR
Le deuxième parc national de gorilles en Ouganda, situé près de Kisoro le long de la frontière commune avec le Rwanda et la RD Congo, a récemment accueilli un groupe de gorilles habitués, qui dans le passé avaient pris l'habitude de migrer à travers les frontières. Cela a rendu leur suivi depuis Kisoro presque impossible, et pendant de longues périodes, le parc n'a accueilli que des visiteurs pour des randonnées dans la forêt, mais pas pour visiter les gorilles. Cela a privé le parc de revenus, pour être précis de 500 $ US par personne et par gorille, laissant l'UWA de sa poche après avoir investi dans la période d'habituation de plus de 2 ans pour le groupe Nyakagezi. Cependant, ils sont maintenant de retour et la vente de permis a immédiatement recommencé, tandis que la recherche des soi-disant singes dorés a également pris racine alors que la direction du parc a développé d'autres produits touristiques alors que les gorilles étaient AWOL. Les frontières ouvertes au fond de la forêt et le long du volcan, cependant, contribuent toujours à la possibilité pour le groupe de migrer à nouveau, soit vers le Congo ou le côté rwandais de la montagne, et si cela se produit, cette chronique fournira aux lecteurs mises à jour. Pendant ce temps, alors que l'Année ONU du Gorille 2009 en est à son troisième trimestre, le retour du groupe Nyakagezi stimulera le tourisme en particulier dans la région de Kisoro, et lorsque la nouvelle route goudronnée de Kabale à Kisoro sera enfin terminée, il effectuera des visites. beaucoup plus facile par la route et promet une augmentation substantielle du nombre de touristes dans l'une des régions les plus pittoresques de l'Ouganda.

LE RALLYE SAFARI CLASSIQUE D'AFRIQUE DE L'EST DE KENYA AIRWAYS EST PRÉVU POUR NOVEMBRE
Les inscriptions sont maintenant closes pour le rallye de safari classique d'Afrique de l'Est parrainé par KQ, qui se tiendra à partir du 23 novembre, lorsque les voitures classiques et les «pilotes classiques» seront signalés depuis la ville portuaire de Mombasa, dans l'océan Indien. Au moment de mettre sous presse, une cinquantaine de voitures avaient été enregistrées auprès des organisateurs. Le rallye, principal événement de sponsoring de Kenya Airways pour 50, couvrira quelque 2009 kilomètres, ramenant de bons souvenirs lorsque le Safari Rally faisait encore partie du calendrier des rallyes du championnat du monde et se tenait chaque année pendant le week-end de Pâques, pour permettre aux volontaires - y compris le vôtre vraiment à quelques occasions - aider les entrants locaux à rivaliser avec les équipes de travail mieux équipées. La route de cette année s'étend également en Tanzanie, ce qui en fait un événement d'Afrique de l'Est. Le premier rallye s'appelait le «Rallye du Couronnement» et couvrait tous les anciens États d'Afrique de l'Est - l'Ouganda, la Tanzanie et le Kenya - avant que divers facteurs ne limitent le Safari Rally au Kenya.

LA FRATERNITÉ TOURISTIQUE DU KENYAN DEVIENT LE MINISTRE DES ÉTRANGERS
Des remarques récentes attribuées au ministre kényan des Affaires étrangères selon lesquelles la réduction de 50% des frais de visa n'a pas donné les résultats escomptés, a rencontré une tempête d'objections et de condamnations de la part du secteur du tourisme du pays, certains accusant le ministre de mettre les revenus avant la stratégie et non comprendre ce qui a été réalisé jusqu'à présent. En effet, la réduction de moitié des frais de visa de 50 $ US à seulement 25 $ US a été reconnue pour avoir stabilisé la tendance à la baisse et contribué au renversement et à la reprise de l'industrie du tourisme au Kenya. Les ministres ont souvent la réputation de ne penser qu’un cycle électoral à l’autre, et le fait d’être à mi-chemin de la législature actuelle semble avoir incité à réfléchir sur la meilleure façon de remplir à nouveau les caisses pour soutenir la prochaine campagne. L'industrie du tourisme, cependant, a contré ces commentaires, avec des sections exigeant maintenant que les frais de visa soient complètement supprimés tandis que d'autres ont exprimé leur opinion pour résister à l'augmentation des niveaux précédents comme condition minimale.

PAS DE TVA POUR LES SERVICES DE NAVIRE DE CROISIÈRE S'IL VOUS PLAÎT
Une plus grande controverse se prépare entre l'industrie du tourisme kényane et le gouvernement, alors que les plans sont devenus connus qu'une TVA de 16 pour cent serait bientôt facturée sur tous les services rendus aux paquebots de croisière à Mombasa. Étant donné que les navires en visite ne pourront pas récupérer la TVA, étant immatriculés ailleurs, les prix des visites sur la côte kényane augmenteront d'un chiffre équivalent, faisant douter que les progrès réalisés ces derniers mois pour attirer plus de navires de croisière à faire escale à Mombasa ne le seront pas. être inversé. Les principales personnalités du tourisme de la côte et du Kenya ont déjà fait connaître leur opposition au gouvernement et ont mis en garde contre la perte de ces activités au profit des ports de Zanzibar et de Dar es Salaam et que les plans, s'ils ne sont pas inversés, signifieront la mort de l'entreprise touristique locale en fonction de traitement des passagers de croisière. Le Kenya a établi un partenariat avec l'Afrique du Sud et récemment même les Seychelles et a offert un circuit de croisière conjoint dans l'océan Indien, ce qui pourrait être une activité très rentable pour Mombasa et le Kenya en général, mais les plans du fisc ne sont pas utiles pour soutenir la reprise de le secteur durement touché ces dernières années par les troubles politiques après les dernières élections et la crise économique mondiale, qui a considérablement affecté l'industrie du tourisme avant de connaître une reprise naissante ces derniers mois.

PLUS DE WOES POUR BOEING
Le développement du nouveau B747-8F a maintenant rejoint son frère le B747-8I et son navire jumeau B787 pour donner à l'entreprise des maux de tête lors du premier vol et d'autres retards dans les livraisons. La société, en relation apparente avec cette situation, prendra également une charge de 1 milliard de dollars US dans son prochain bilan. On dit maintenant que les actionnaires sont devenus plutôt nerveux sur l'avenir financier de la société, et plus de départs de la haute direction ne sont plus exclus après que le président des avions commerciaux de Boeing a démissionné il y a quelques semaines à la suite du désastre non atténué du développement du B787 et du les changements constants des messages d'objectifs - se référant aux annonces faites par Boeing sur les délais du B787, chacun nécessitant des ajustements à un stade ultérieur et toujours après avoir initialement nié les rapports des médias dans le même sens. En Afrique de l'Est, les observateurs du secteur surveillent de près le processus décisionnel à venir de Kenya Airways concernant le remplacement de sa flotte vieillissante de B767, et une récente interview de ce correspondant avec le PDG de KQ, Titus Naikuni, a donné l'indication la plus claire à ce jour que l'achat d'Airbus A330 pourrait remplacer la commande douteuse de B787 de la compagnie aérienne.

LE PARC D'ORLY OUVERT LE 17 OCTOBRE
L'airpark tant attendu sur les plaines d'Athi est maintenant en préparation pour l'inauguration, prévue le samedi 17 octobre. Aviateurs et fidèles de l'aviation sont tous invités à aller assister à l'événement, qui sera accompagné d'un spectacle d'acrobaties aériennes, ou donc l'histoire a été racontée. Ayant été interrogé à quelques reprises dans le passé, lors de reportages sur les progrès, comment ce nom est né et s'il a quelque chose à voir avec l'aéroport parisien du même nom, voici la réponse à l'énigme fournie par le vénérable Harro Trempenau, président de l'Aero Club of East Africa à Nairobi: la zone exacte de localisation est par les Masaï appelé «Olooloitikosh», clairement un briseur de langue pour la plupart, et par conséquent, il a été raccourci en «Orly». que la plupart peuvent prononcer et pourtant n'ont aucune idée de comment cela s'est produit, jusqu'à présent. La nouvelle installation, dans laquelle l'Aéroclub est actionnaire, dispose déjà de 15 hangars, sept maisons (hors terrain), un véritable salon et un club house, bien sûr, et une piste d'atterrissage adaptée à la plupart des avions légers, simples et jumeaux. moteur. Le terrain de 240 acres est en cours de développement, et les amateurs d'aviation peuvent voir des parachutistes, des ULM, des gyrocoptères et bien plus encore dans une atmosphère conviviale et sans les circonstances ahurissantes et étouffantes maintenant observées dans les principaux aérodromes et aéroports du monde entier, où près d'un avion est pratiquement impossible - à Orly, les enfants pourront toujours mettre la main sur la vraie chose et toucher la peau de l'avion, ce qui peut susciter l'intérêt de la prochaine génération d'aviateurs. Alors ne manquez pas d'être là le samedi 17 octobre à 1h00 pour assister à l'histoire de l'aviation kényane en cours de construction. Écrire à [email protected] pour les directions, si nécessaire.

FLY 540 AJOUTE DASH 8 À LA FLOTTE, CRJ DUE LA SEMAINE PROCHAINE
La première véritable compagnie aérienne à bas prix de la région avec des bases opérationnelles au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie a récemment ajouté un avion Bombardier Dash 8 de 37 sièges pour compléter sa flotte d'ATR 42 et d'ATR 72, qui continue d'être son cheval de bataille. Le nouvel avion sera déployé pour des vols supplémentaires sur des routes au Kenya, mais peut également apparaître de temps à autre sur son réseau régional. Dans le même ordre d'idées, il a également été confirmé par la haute direction de Fly 540 que le Bombardier CRJ attendu depuis longtemps est attendu à Nairobi la semaine prochaine et sera, une fois toutes les formalités d'enregistrement terminées, déployé sur la route d'Entebbe à partir du 1er novembre. l'exploitation des deux services quotidiens. Fly 540 offre le premier vol au départ de Nairobi vers Entebbe et un retour pratique en début de soirée d'Ouganda au Kenya pour les «un jour». L'entrée de l'avion à réaction Fly 540 sur la route permettra alors jusqu'à 8 liaisons quotidiennes entre Entebbe et Nairobi, toutes opérées par des avions à réaction de marques CRJ et B737, apportant sans aucun doute plus de choix aux voyageurs et contrôlant les tarifs. Tous les yeux sont maintenant rivés sur les régulateurs, qui ont fait face à des critiques acerbes sur le maintien des redevances réglementaires et des taxes élevées, doublant dans certains cas le coût d'un vol lorsqu'il est ajouté aux tarifs des compagnies aériennes.

LE SYSTÈME DE RAPPORTS MÉTÉOROLOGIQUES WEBCAM PROFITE DE LA POPULARITÉ CROISSANTE
Les webcams suivantes fonctionnent désormais sur www.kenyawebcam.com: Kijabe-Rift Valley, Wilson Airport - Aero Club of East Africa, Ngong Hills depuis Langata, Lamu, Kilimanjaro - Kampi ya Kanzi,
Nyeri, Kilima Camp - Masai Mara et Watamu. Deux webcams à Diani Beach, sponsorisées par www.Kikoy.com, seront bientôt disponibles. Continuez à rechercher des mises à jour. Des sponsors sont nécessaires pour des webcams supplémentaires, en particulier à Kericho, Marsabit, Nanyuki et dans d'autres domaines clés. Ajoute ce correspondant: quelle belle initiative pour améliorer la sécurité aérienne en donnant aux pilotes des informations météorologiques à jour sur leur destination. Lisez l'article suivant pour en savoir plus sur l'impact de ce projet mené par le secteur privé.

L'ATELIER MET OUVRE LES YEUX
Les 9 et 10 septembre, l'Aero Club et l'Association kényane des exploitants aériens ont participé à un atelier de deux jours sur les prévisions et les rapports météorologiques pour l'aviation. L'événement, organisé par le Kenya Met Department, était très intéressant en ce qu'il a révélé que le Met Department possède en fait beaucoup de bonnes informations météorologiques pour l'aviation, mais d'une manière ou d'une autre, cela n'atteint pas le consommateur. Par exemple, le département a d'excellentes photos satellites du Kenya au quart d'heure montrant les vents en altitude, l'emplacement de la pluie et des orages, etc.

Dans une présentation PowerPoint, Harro Trempenau a clairement indiqué aux météorologues que
le groupe cible qui ne dispose pas d'informations météorologiques suffisantes est composé de 80% des aéronefs kenyans qui volent en VFR et ne volent pas nécessairement à destination ou en provenance de l'un des sept aéroports où il y a des stations MET - Mombasa, Malindi, Wajir, Nairobi JKIA, Nairobi Wilson, Kisumu et . Il a expliqué que ce qui est nécessaire, ce sont des images satellites décentes sur Internet ou via GPRS, des informations météorologiques en route et sur les aérodromes de destination, des informations sur les vents au sol et en altitude, etc. Trempenau a expliqué qu'à l'heure actuelle, la majorité des pilotes au Kenya obtiennent leur informations météorologiques par le biais d'une méthode « marifa », c'est-à-dire une méthode d'« auto-assistance ». Les pilotes utilisent leurs téléphones portables pour appeler quelqu'un dans les aéroports de destination pour demander "iko mvua?" signifiant "voyez-vous des trous bleus?" ou ils vont sur des sites Web étrangers pour obtenir des TAF et des METARS du gouvernement américain et d'Eumetsat, etc. Le site Web officiel du département Met contient peu d'utilité pour les pilotes.

Les yeux des participants ont vraiment éclaté lorsque Trempenau a illustré le système de webcam que les aviateurs du Kenya ont créé, avec la grande initiative d'Elsen Karsted. Le représentant de KQ venait de se plaindre que son avion n'avait aucune information météorologique lorsqu'il volait à Lamu. Trempenau a pu sortir la webcam de Lamu pour lui montrer que Lamu avait un ciel bleu et que la marée était haute il y a une minute.

La question inévitable des frais d'utilisation s'est également posée. Le département Met veut une part des revenus de KAA et KCAA. Les intervenants ont fait valoir qu'ils ne devraient rien payer tant qu'ils n'ont pas obtenu un produit utilisable. Ils ont fait pression pour un site Web sur l'aviation géré par le département Met, montrant une prise de vue satellite de haute qualité toutes les heures du Kenya et de la région, des Taf et des Metars pour les sept aéroports où le département Met est basé, ainsi qu'un ATIS dans tous les aéroports. où le département Met a des bureaux, introduisant des stations d'enregistrement automatique du temps dans des zones critiques comme Mau, Marsabit, Aberdare, Nyeri, etc., et parrainant un grand nombre de webcams à partir de www.kenyawebcam.com. Trempenau a également fait pression pour des prévisions plus précises sur sept jours de la pluie et de la vitesse verticale, etc.

Il reste à voir si le message a été reçu. Jusqu'à ce que le département Met améliore les services, la majorité des pilotes, dont la plupart volent en VFR à des altitudes plus basses, ont besoin d'informations différentes de celles des avions de ligne. Les gars du Met pensaient vraiment que l'information sur la turbulence de l'air supérieur était ce qui était recherché. Fondamentalement, ils n'avaient aucune idée que plus de 80% de tous les vols au Kenya sont effectués par de petits avions, volant en VFR et espérant le meilleur sur l'une des 650 pistes de brousse à l'autre extrémité.

LE KENYA LANCE UN INVENTAIRE FORESTIER
Après les énormes retombées politiques de la destruction presque totale du bassin versant de la forêt de Mau et un développement similaire ailleurs dans le pays, le gouvernement kenyan a ordonné un inventaire complet et à jour des forêts existantes et de l'étendue de tout empiétement. Le ministère des Forêts et de la Faune supervisera cet exercice, dont le coût est estimé à au moins 30 millions de shillings kényans. Des forestiers qualifiés et du personnel de soutien auraient déjà été recrutés pour lancer la recherche. D'ici la fin de l'année, le ministère espère avoir couvert au moins 80,000 2010 hectares de forêts, mais les résultats définitifs ne sont pas attendus avant un certain temps bien en XNUMX.

LE CENTRE DE CONFÉRENCE RECHERCHE UNE AGRANDISSEMENT
Le ministre kényan du tourisme a commenté les projets d'agrandissement du Kenyatta International Conference Centre, en disant qu'il accueillerait favorablement les manifestations d'intérêt des investisseurs pour s'associer à l'expansion de l'installation appartenant au gouvernement. Lors de sa construction dans les années 1970, le KICC était une pièce d'architecture étincelante au cœur de la ville, à seulement quelques minutes à pied des hôtels Hilton et Intercontinental. Après des années de déclin, cependant, l'installation a été rénovée et a réussi à récupérer son ancienne position sur le marché en organisant de nombreuses réunions, conférences et conventions internationales et en étant un acteur clé de la volonté du Kenya de conquérir une plus grande part de marché dans le segment MICE, ce qui est considéré comme très rentable pour le pays, les dépenses moyennes d'un touriste de conférence étant environ 50% plus élevées que celles d'un touriste d'agrément. Les plans d'expansion comprennent la construction d'un hôtel, d'un parking souterrain et d'un centre commercial haut de gamme sur un terrain attenant au KICC et actuellement utilisé pour des expositions extérieures ou comme terrains de loisirs.

LE RAPPORT DE SKY NEWS SUR LA SECHERESSE APPORTE LE KENYA
Les conditions de sécheresse persistantes au Kenya, fréquemment évoquées dans cette chronique, ont amené le grand canon des médias mondiaux SKY News dans la mêlée, lorsque son équipe de presse africaine a filmé les épreuves de la vie dans le nord du Kenya, provoquant la famine, la mort du bétail et la mort du bétail. les réserves de gibier et les parcs nationaux deviendront un dernier recours de survie pour le bétail, les chèvres et la faune à l'intérieur qui luttent déjà pour se rendre au lendemain. Au Kenya, comme c'est le cas en Tanzanie et en Ouganda, les éleveurs ont envahi les zones protégées à la recherche de pâturages et d'eau pour leurs animaux, ignorant les règles en vigueur comme leur dernier recours. Il est entendu que les gestionnaires régionaux de la faune cherchent un moyen de sortir de ces circonstances, mais jusqu'à ce que les pluies tombent, il sera difficile, voire impossible, de chasser les éleveurs, dont certains ont pris la défense de leur bétail par la force pour au moins quelques animaux sont partis quand la sécheresse éclate. Les spécialistes du marketing du tourisme ont également eu du mal à faire face aux conditions météorologiques, car la faune est morte aux côtés du bétail par manque d'eau ou de légumes verts comestibles et tous les espoirs sont désormais tournés vers l'arrivée des pluies à venir. Ceci n'est cependant pas sans risques pour les populations des zones touchées par la sécheresse, ni pour la faune et le bétail, car le sol est cuit dur comme du ciment après des années sans pluie, ce qui alimente les craintes d'inondations soudaines et de propagation ultérieure. inondations au cours desquelles les animaux peuvent se noyer et les fermes détruites, aggravant une situation déjà alarmante.

Les éleveurs masaï kenyans ont été expulsés il n'y a pas longtemps d'une zone proche de certains parcs nationaux de Tanzanie, où ils avaient emmené leurs troupeaux à la recherche d'eau, et les invasions de parcs en Ouganda préoccupent également l'UWA, comme au Kenya - en particulier autour de la parcs du nord - à KWS. Cependant, aucune solution facile ne sera trouvée pour résoudre le conflit entre l'homme et la faune qui se prépare actuellement, et l'industrie du tourisme se gratte la tête pour trouver un moyen de sortir du scénario «entre un rocher et un endroit dur». Les principaux acteurs du tourisme tentent d'utiliser la situation pour rationaliser la gestion des réserves de gibier et d'autres aires protégées afin de les placer toutes sous les auspices et la gestion du KWS, permettant une approche politique unifiée vis-à-vis des invasions de parcs et la pratique d'une réponse prévisible et exécutoire à ces situations dans les années à venir. Cependant, ce sont les gens qui portent la carte des électeurs lors des prochaines élections, pas les animaux, et à moins que le gouvernement ne soit en mesure de s'occuper des populations frappées par la sécheresse et de leur offrir assistance et soutien lorsque cela est le plus nécessaire, il verra sans aucun doute un retour de bâton lors des prochaines élections. Cela dit, compte tenu de la catastrophe de Mau, où un bassin hydrographique crucial a été presque détruit et sacrifié pour ces mêmes votes, un juste équilibre doit être trouvé entre la conservation et le tourisme d'un côté et les besoins de survie immédiats des pasteurs, des agriculteurs et en général. population de l’autre. Pendant ce temps, la presse locale kenyane a projeté un avenir désastreux pour la population de lions au Kenya et en Afrique de l'Est en général et les détails de cet article peuvent être trouvés sur: www.nation.co.ke/News/-/1056/672370/-/uo092o /-/index.html.

LA TANZANIE SE SOUVENE DE MWALIMU
Le père fondateur de la Tanzanie, «Mwalimu» Julius Nyerere, a été rappelé en milieu de semaine, dix ans après son décès. Le service national a eu lieu dans la capitale commerciale de la Tanzanie, Dar es Salaam, tandis que la famille, les amis et les alliés politiques survivants se sont souvenus de Mwalimu - un mot kiswahili pour enseignant - dans son village natal de Butiama, dans la région de Mara. Nyerere, un nationaliste convaincu, a conduit la Tanzanie sur la pente économique glissante du socialisme, conduisant au quasi-effondrement de l'économie, avant de revoir sa position et, dans ses derniers jours, de reconnaître les erreurs des politiques économiquement échouées. Il est entré dans l'histoire en quittant volontairement ses fonctions à un moment où de nombreux dirigeants africains s'accrochaient à leur travail par un crochet ou un escroc. Il est resté une figure puissante de la politique tanzanienne jusqu'à son décès, mettant fin à la crainte commune des présidents africains qu'après avoir quitté leurs fonctions, ils deviennent des parias - persécutés et poursuivis - pas dans ce cas cependant, lorsque Mwalimu était tenu en haute estime tout au long de son crépuscule. années.

MT. MERU FIRES recommence
Un incendie de grande ampleur a de nouveau balayé les flancs du mont. Meru, qui surplombe Arusha et les environs. Alors que ces incendies ont finalement été maîtrisés, de nouveaux incendies se sont allumés sur les pentes inférieures de la montagne du côté de Momella. Aucune des épidémies n'est considérée comme un incendie criminel, mais l'utilisation imprudente de feux à ciel ouvert et la tentative de fumer les abeilles pour accéder à leur miel peuvent avoir contribué à la situation actuelle, qui se reflète dans toute l'Afrique de l'Est en raison d'une longue sécheresse et d'un sous-bois sec. le long des lisières des forêts, ce qui contribue à la propagation rapide des incendies. Encore une fois, aucun touriste n'a fait de mal, mais certaines activités au mont. Le parc national de Meru a été suspendu ou déplacé vers d'autres zones.

LA MISSION AMÉRICAINE TOMBÉE SUR LES MENACES PEMBA
On a appris au cours de la semaine que le Département d'État, sur recommandation de l'ambassade des États-Unis à Dar es Salaam, a maintenu son avis sévère contre les voyages contre les visites à Pemba avant les élections à venir dans 12 mois. Aucun raisonnement de la part du secteur du tourisme et de la communauté des affaires en général n'a porté ses fruits, car l'ambassade américaine affirme qu'il y a eu plusieurs cas de troubles civils parallèlement à l'inscription des électeurs. Heureusement pour Pemba, de nombreux Américains ont bien vu ces avertissements et les ont souvent ignorés, alors qu'il était entendu qu'il y a des sections de voyageurs américains qui défient réellement ces avertissements et se rendent délibérément dans des endroits giflés avec de telles courtoisies diplomatiques. A écrit un voyagiste de Dar ayant des intérêts commerciaux à Pemba - qui fait partie de Zanzibar - dans cette chronique: «Si ces diplomates ont tellement peur, laissez-les rentrer chez eux jusqu'à la fin des élections. Nous accueillons ici tous les touristes américains, même les hommes d'affaires, qui visitent en grand nombre et ne sont pas effrayés par ces tactiques. Qu'est-ce que les Américains veulent nous extorquer? Laissez-les être ouverts et ne pas se cacher derrière de telles barrières bureaucratiques. »

MT. L'HÔTEL MERU COMMENCE LA RÉNOVATION
L'un des hôtels les plus connus d'Arusha, le Mt. Meru Hotel, qui est sous la direction de Novotel, a lancé un projet de rénovation et de modernisation d'un an et demi pour restaurer l'hôtel au statut de 1 étoiles lors de sa réouverture sous le nom de New Mt. Hôtel Meru. L'hôtel, qui avait été initialement confié à la gestion par les Tanzania Hotels, propriété du gouvernement, a finalement été privatisé il y a environ 5 ans et tout espoir de le voir rénové était presque tombé à zéro, lorsque les annonces ont finalement été faites. Pendant ce temps, plusieurs nouveaux hôtels ont été construits à Arusha au cours des dernières années, détruisant le mont. L'ancienne position de Meru sur le marché, tandis que d'autres comme le New Arusha Hotel ont également subi des rénovations et des mises à niveau importantes, laissant les gestionnaires du mont. Meru pour faire face aux défis du marché lors de sa réintégration sur ce marché concurrentiel. Arusha est le tremplin vers le circuit de safari du nord de Tarangire, Manyara, Ngorongoro et Serengeti et est généralement considérée comme la «capitale du safari de l'Afrique de l'Est».

INTENSIFIES DE LA FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL AU RWANDA
L'Autorité rwandaise de développement de la main-d'œuvre a pesé de son poids sur la formation professionnelle dans le secteur de l'hôtellerie, en lançant un cours de formation intensive d'un mois dans les districts de Musanze et Rubavu, qui sont tous deux au cœur des activités touristiques. Il est entendu que grâce à une initiative du Commonwealth - le Rwanda devrait rejoindre le groupe des nations prochainement - les formateurs recevaient des instructions à Singapour et sont maintenant, comme leurs collègues singapouriens, en train de déployer les cours chez eux au Rwanda. Au cours des dernières semaines, divers organismes liés au secteur du tourisme dans le pays ont intensifié leurs efforts pour stimuler la formation sur le lieu de travail du personnel de l'hôtellerie afin de les doter de compétences similaires à celles que l'on trouve dans d'autres parties de l'Afrique de l'Est - avant que les normes communes n'entrent bientôt en vigueur. .

CONSEILS SUR LA GRIPPE PORCINE DES AUTORITÉS RWANDAISES
Les informations destinées aux visiteurs potentiels au Rwanda sur le type de grippe H1N1, également appelée grippe porcine, sont désormais disponibles sur www.tracrwanda.org.rw. L'entrée au Rwanda aux frontières terrestres et aux aéroports continue d'être ininterrompue, et les informations sur le site Web sont régulièrement révisées et mises à jour.

LA CAPACITÉ HÔTELIÈRE AU RWANDA EN HAUSSE DE 23 POUR CENT
Des conditions d'investissement favorables ont soutenu la croissance du secteur hôtelier au cours des dernières années au Rwanda, et le pays a déjà ajouté 23% de chambres supplémentaires, selon les statistiques publiées par le RDB - T&C, depuis fin 2008. Rénovations, modernisation et agrandissement des hôtels et gîtes existants ont contribué à cette tendance, de même que les propriétés nouvellement construites, qui sont en hausse. Le Rwanda vise à offrir environ 6,000 chambres classées (contre 4,225 actuellement à la mi-2009) d'ici la fin de 2012 afin de répondre aux besoins d'hébergement estimés par la forte croissance du tourisme et des voyageurs d'affaires au «pays des mille collines . » Dans le même ordre d'idées, la mise en œuvre actuelle des normes communes de la CAE dans l'industrie hôtelière progresse également bien et devrait se terminer d'ici la fin de l'année. Tous les hôtels et gîtes au Rwanda doivent soumettre leurs coordonnées au Conseil de développement du Rwanda pour le tourisme et la conservation afin de permettre une conclusion en temps opportun conformément aux délais de la Communauté de l'Afrique de l'Est. Parallèlement, des activités de formation et de développement des ressources humaines sont également en cours de déploiement dans tout le pays pour améliorer les compétences du personnel rwandais et répondre aux attentes de la clientèle internationale qui vient maintenant au Rwanda en nombre toujours croissant.

UNE NOUVELLE ROUTE CONNECTE MUSANZE À CONGO DR BORDER
Le week-end dernier, une toute nouvelle route a été commandée par le Premier ministre rwandais, reliant le district de Musanze à la frontière avec le Congo, ce qui rapprochera la région des touristes et fournira une bouée de sauvetage aux agriculteurs pour acheminer leurs produits vers les marchés. La route a été en grande partie financée par l'UE, bien que le Rwanda ait ajouté des routes secondaires à l'un des ports du lac Kivu et à la brasserie Bralirwa. Les routes au Rwanda sont remarquablement en bon état car l'entretien semble être continu toute l'année, gardant les principales artères de circulation intactes et ne tombant pas en morceaux comme on le voit souvent ailleurs dans la région.

PLUS DE VOLS ENTRE KIGALI ET ENTEBBE À VENIR?
Des sources aéronautiques rwandaises ont appris que le pays est ouvert à la possibilité que la Uganda Air Cargo Corporation vole à Kigali, après avoir apparemment acquis deux avions à turbopropulseurs et obtenu une licence en Ouganda pour commencer les opérations passagers. Cependant, l'UCAA n'a pas été en mesure de confirmer quel type de licence, le cas échéant, l'UACC détient en fait, en particulier si une telle licence était destinée à des services réguliers ou affrétés. Dans le passé, UACC a opéré des charters de fret avec un seul avion C 130 même si elle n'a aucune expérience apparente de l'exploitation de passagers, et chaque fois qu'elle n'était pas en service, en réparation ou en location à long terme.

LE PROPRIÉTAIRE DE L'HÔTEL CRIES FOUL
Certains lecteurs se souviennent peut-être encore de l'histoire d'une maire qui s'est déchaînée lorsqu'elle a fait démolir une partie d'un hôtel de la périphérie de Kigali en partie dans une action de cape et de poignard aux premières heures de ce jour fatidique. Dans le district de Rubavu, une autre situation de ce genre s'est produite la semaine dernière, lorsqu'un autre homme d'affaires basé à Kigali, essayant de construire le Palm Beach Hotel sur le lac Kivu, s'est retrouvé à la réception d'un autre conseil local devenu sauvage lorsqu'une partie de son hôtel a été démolie. Des sources proches de l'homme d'affaires ont écrit à cette chronique pour exprimer leur - et apparemment sa - colère, affirmant que cela gâchait une joint-venture avec un homme d'affaires italien souhaitant investir dans l'hôtellerie au Rwanda. Ils ont également suggéré qu'un ordre du jour caché était à l'œuvre, mais aucune confirmation indépendante ne pouvait être obtenue à cette fin.

L'ACADÉMIE DE TOURISME DES SEYCHELLES SE MOBILISE
L'académie nationale de formation au tourisme et à l'hôtellerie de l'archipel a lancé un nouveau DVD pour promouvoir ses cours auprès des jeunes en fin de scolarité et d'autres personnes à la recherche d'une formation professionnelle dans la principale industrie du pays, le secteur du tourisme. Les Seychelles ont une politique délibérée de formation des ressortissants à intégrer dans les hôtels et les entreprises connexes pour remplacer progressivement le personnel expatrié, mais le transfert de compétences et le développement des ressources humaines sont une première nécessité avant que cela puisse être réalisé. L'académie est une idée originale du président Michel dont les conseils d'il y a deux ans portent maintenant leurs fruits. Le DVD a été officiellement lancé fin septembre à l'occasion de la commémoration de la Journée mondiale du tourisme.

REUNION SEYCHELLES BAGS 2010
Lors d'une récente réunion à Mayotte, les chambres de commerce et d'industrie des îles de l'océan Indien ont décidé de tenir leur conférence 2010 aux Seychelles, un coup de pouce majeur pour la nation insulaire. Plus de 300 délégués des 6 pays insulaires de La Réunion, de Maurice, de Madagascar, de Mayotte, des Comores et des Seychelles ont discuté de la coopération économique entre les îles, et le tourisme en particulier a été désigné comme une opportunité principale pour attirer plus de touristes et de navires de croisière dans le région, cette dernière éventuellement avec des circuits spéciaux entre les îles et les différentes destinations continentales africaines comme Mombasa, Dar es Salaam, Maputo, Port Elizabeth, Durban et . La délégation des Seychelles a pris l'initiative de proposer une coopération touristique plus étroite et des activités de marketing conjointes, soulignant à nouveau les progrès réalisés par l'archipel depuis la privatisation partielle de son office du tourisme.

LES SEYCHELLES PARTICIPENT AUX EXERCICES DE TSUNAMI
Les informations reçues de Victoria indiquent que les Seychelles, avec Maurice, le Kenya, la Tanzanie et le Mozambique, seront l'un des participants africains à un exercice coordonné sur le tsunami, qui s'étendra à 18 pays autour du bord de l'océan Indien. Le tsunami de 2004 a fait des ravages dans de nombreux pays, et les vagues ont atteint le continent africain où elles ont frappé le plus durement la Somalie, mais ont également eu un effet notable au Kenya et en Tanzanie. Les données de l'exercice seront utilisées pour affiner le système d'alerte à travers l'océan Indien afin de donner le maximum d'alerte, une fois qu'un tremblement de terre - souvent le déclencheur d'un tsunami - a été enregistré. Plus le préavis est long, meilleures sont les chances d'évacuer les populations le long des côtes respectives, ainsi que des hôtels, pour éviter les pertes massives qui ont marqué la catastrophe de Noël 2004. Les premiers commentaires des îles sur la conduite de l’exercice et des exercices et de la formation connexes ont été positifs en ce qui concerne les fonctions de commandement et de contrôle et la préparation de l’administration des Seychelles à faire face à de telles catastrophes. Ce sera une bonne nouvelle pour les citoyens insulaires, ainsi que pour les touristes, qui peuvent être assurés de mesures de sécurité supplémentaires en cas de tsunami majeur sur les côtes des Seychelles.

L'AVIATION VERS LES NORMES DE L'EASA
Le régime de réglementation de l'aviation des Seychelles s'acheminera progressivement vers l'adoption du format de l'Union européenne, a-t-on dit lorsque le personnel d'Helicopter Seychelles et d'autres compagnies aériennes ont suivi divers cours dispensés par un expert allemand. Une fois les examens réussis, la certification sera reconnue dans toute l'UE et améliorera également les niveaux de compétence du personnel travaillant dans le secteur de l'aviation à travers l'archipel.

LE ROTARY CLUB DE VICTORIA TOURNE 40 ANS
Environ 250 Rotariens se sont envolés pour les Seychelles plus tôt dans la semaine pour participer aux célébrations du 40e anniversaire du Rotary Club local, le seul de l'archipel. Une partie des célébrations comprend une conférence internationale consacrée aux priorités de développement en Afrique et aux projets soutenus par la communauté.

LES SEYCHELLES UTILISENT DE NOUVELLES CAPACITÉS NAVALES
Les informations reçues de Mahé, la capitale des Seychelles, indiquent que la Garde côtière seychelloise récemment renforcée a, pour la première fois, fléchi ses muscles et, avec le soutien naval et aérien de la coalition, a engagé des pirates somaliens présumés et en a arrêté 11 à l'intérieur de ses frontières maritimes. On a appris plus tard dans la semaine, cependant, qu'il n'y avait apparemment pas suffisamment de preuves pour traduire les 11 en justice, et ils ont ensuite été expulsés et condamnés à quitter immédiatement la zone d'exclusion économique. Les Seychelles ont, ces derniers mois, activement renforcé leurs capacités de patrouille et sont maintenant, avec l'aide continue de la coalition navale, en mesure d'opérer jusqu'aux limites de sa zone économique de 200 milles marins, offrant un moyen de dissuasion sérieux et croissant pour les criminels somaliens qui tentent de pour entrer dans ses eaux pour tenter leur chance en détournant des navires là-bas. Les principales activités économiques des Seychelles sont basées sur la pêche et le tourisme, et le gouvernement de Victoria ne peut tout simplement tolérer aucune tentative de pirates basés en Somalie, ou de toute autre personne d'ailleurs, de perturber ou de mettre en danger les principales sources de revenus de l'archipel. Parallèlement, une conférence de 10 pays s'est tenue à Victoria pour élaborer un plan d'action pour la mise en œuvre du Code de conduite de Djibouti sur la meilleure façon de lutter contre la piraterie dans la région. L'Organisation maritime internationale, Interpol et des observateurs de la coalition navale ont également participé à ce rassemblement régional crucial.

LE MINISTÈRE DE LA CONSERVATION DE LA FAUNE ET DU TOURISME DE GOSS FORMATION DU PERSONNEL AU KENYA
Les informations reçues de Juba indiquent que le premier groupe de futurs gardiens de la faune a été envoyé au Kenya pour suivre une formation avec les Kenya Wildlife Services. Le premier groupe d'environ 50 stagiaires a été reçu dans deux des camps d'entraînement de KWS et y restera pendant au moins trois mois. La formation à domicile, cependant, est également en cours dans le sud du Soudan avec des cours dispensés en permanence dans le parc national de Nimule et le parc national de Boma, ce dernier offrant des cours de leadership et des cours avancés pour les cadres supérieurs, tandis que les stagiaires de Nimule acquièrent des compétences de base plus fonctionne dans les aires protégées lorsqu'il est déployé sur le terrain.

HEUREUX DIWALI À TOUS CEUX QUI OBSERVENT LA NOUVELLE ANNÉE INDIENNE

Nouvelles connexes

Actualités

Rapport sur le tourisme en Afrique de l'Est

kenyangi_418x363
kenyangi_418x363
Écrit par éditeur

BONNE JOURNÉE DE L'INDÉPENDANCE AU GOUVERNEMENT ET AU PEUPLE OUGANDA

BONNE JOURNÉE DE L'INDÉPENDANCE AU GOUVERNEMENT ET AU PEUPLE OUGANDA
Les Ougandais du pays et de l'étranger célébreront le 47e anniversaire de leur indépendance vis-à-vis d'anciens maîtres coloniaux, la Grande-Bretagne, lors d'une cérémonie au principal terrain de parade de Kampala à Kololo le 9 octobre et à travers le pays dans tous les centres urbains et ruraux. Les communiqués de presse du gouvernement indiquent que les célébrations seront également utilisées pour honorer des héros dont les noms ne seront rendus publics que lorsque le président fera les annonces officielles vendredi cette semaine. Pendant ce temps, les lodges de safari, ainsi que les stations balnéaires au bord du lac et sur les îles signalent de fortes réservations pour le week-end de fête, les expatriés vivant en Ouganda profitant du long week-end pour visiter les parcs nationaux ou passer du temps sur ou sur le lac. Découvrez les attractions de l'Ouganda en visitant www.visituganda.com, le site principal de l'Office du tourisme de l'Ouganda, d'où des liens vers d'autres sites Web intéressants peuvent également être trouvés.

LE MINISTÈRE DU TOURISME EXIGE DE MEILLEURS BUDGETS
Le ministère du Tourisme, du Commerce et de l'Industrie a récemment soumis un plan de développement stratégique sur 5 ans, qui sera examiné par des commissions parlementaires. Pour la commercialisation du pays, un chiffre relativement modeste de 2.3 milliards de shillings ougandais a été inséré, alors que cette colonne a souvent indiqué dans le passé qu'au moins 1.5 million de dollars par an étaient nécessaires pour assister à tous les grands salons du tourisme, travailler sur les marchés nouveaux et émergents, et assistez à une série de salons du voyage d'aventure à , surtout maintenant qu'une campagne très médiatisée "Save the Gorilla" est en cours. Des sites Web interactifs à la pointe de la technologie et des fonds sont nécessaires pour organiser régulièrement des voyages de la presse et des médias en Ouganda afin de faire correspondre le travail des offices du tourisme de nos pays voisins, qui sont mieux facilités et souvent mieux motivés et ciblés, comme Le Rwanda et le Kenya démontrent maintes et maintes fois. Le centre de formation en hôtellerie et tourisme du secteur à Jinja est également négligé. Avant le Sommet du Commonwealth en 2007, il a été mis de côté au profit de solutions inspirées personnellement pour dispenser une formation, laissant l'école hôtelière boiteuse, tandis qu'un nouveau programme de développement reste enfoui dans le gouvernement. bureaucratie au National Curriculum Development Centre.

LES PLUIES FONT DES DAVAGES
Les pluies attendues depuis longtemps, induites par el Niño, sont là et ont déjà ravagé certaines parties du pays. À Kabale, un glissement de terrain a coûté la vie à plusieurs personnes, dont des jumeaux de 6 ans. Kampala a également été la cible d'orages matinaux qui ont eu un impact sur la circulation aux heures de pointe et ont parfois retardé les navetteurs pendant de longues heures. Le ministère de la Préparation aux catastrophes a émis des avertissements supplémentaires aux résidents des zones vallonnées pour qu'ils soient attentifs aux éventuels glissements de terrain après de fortes averses et a également relevé les niveaux d'alerte des unités administratives locales concernant les inondations potentielles.

BA AJOUTE DEUX POUR ENTEBBE
Malgré les spéculations de l'industrie du voyage sur la mise en œuvre des deux vols supplémentaires promis entre Londres et Entebbe, qui devraient commencer plus tard ce mois-ci, et malgré l'incapacité pendant un certain temps de vérifier ces vols sur le GDS disponibles en Ouganda, British Airways a réaffirmé que le ajoutera et conservera en effet les vols supplémentaires. Cela donnera des sièges indispensables pendant la haute saison à venir pour les visiteurs touristiques venant en Ouganda, offrira plus de sièges aux Ougandais voyageant à l'étranger - malgré les obstacles aux visas, qui semblent être de plus en plus élevés chaque année - et ajoutera une capacité de fret pour les exportateurs de Les produits biologiques de qualité de l'Ouganda vers les marchés de l'UE. British Airways utilisera un Boeing 767 sur la route vers l'Ouganda. Lors du pré-lancement des deux nouveaux vols, la direction ougandaise et internationale de la compagnie aérienne présente a exprimé sa confiance que d'ici deux ans, BA assurerait un vol quotidien de Londres à Entebbe.

LA BATAILLE POUR LE ROYAUME EST FINIE, OU EST-CE?
La nouvelle élection tant attendue du nouveau roi du royaume de Busoga semble terminée, suite à l'ordre de la plus haute cour du pays de répéter le processus. Au départ, un certain nombre de chefs de clan inférieurs au quorum requis avaient élu un nouveau roi, ce qui était nécessaire après le décès en septembre 2008 du précédent Kyabazinga de Busoga, Henry Wako Muloki. Les coutumes du royaume exigent également une rotation de la royauté entre les principaux clans, tandis que l'élection contestée précédente tentait d'installer un fils du roi précédent, ce qui a ensuite forcé une bataille judiciaire et une intervention du gouvernement pour résoudre l'impasse d'un an. Les élections plus tôt dans la semaine se sont apparemment conformées aux exigences coutumières et légales, avec le quorum requis d'au moins 8 chefs de clan, et le monarque nouvellement élu est William Wilberforce Kadhumbula, 20 ans, qui régnera comme Nadiope Gabula IV. Cependant, les partisans du candidat précédent ont déjà promis d'ignorer l'élection et de ne pas reconnaître leur nouveau roi, tandis que le gouvernement central n'a pas encore fait d'annonce sur ses intentions de reconnaître le nouveau roi. Dans le même ordre d'idées, un premier lieutenant de l'armée, déployé pour être le garde en chef de l'un des candidats, a été tué dans un délit de fuite la nuit suivant l'élection, ce qui a amené le CID ougandais sur la photo pour enquêter s'il y avait tout acte criminel impliqué.

WTM Londres 2022 aura lieu du 7 au 9 novembre 2022. Inscrivez-vous maintenant!

GONFLAGE STUBBORNLY STUCK EN DOUBLE CHIFFRES
Les informations fournies par la Banque d'Ouganda indiquent que le taux d'inflation annuel est à nouveau en hausse à 14.5 pour cent en raison de la forte hausse du coût des denrées alimentaires. Certaines parties de l'Afrique de l'Est ont souffert d'une sécheresse prolongée et ont eu recours à l'importation de denrées alimentaires d'Ouganda, entre autres, ce qui a fait grimper encore plus les prix intérieurs du maïs et d'autres aliments de base. Les produits pétroliers ont également été cités comme coupables de la forte inflation, qui influe sur les tarifs de transport et sur les denrées alimentaires acheminées vers les principaux centres urbains à partir des zones de l’arrière-pays.

LA BANQUE MONDIALE SE DÉROULE À LA DÉFENSE DU DÉVELOPPEUR HYDRO-DAM
À la suite de critiques acerbes au cours des dernières semaines du projet de barrage hydroélectrique et de centrale électrique de Bujagali, y compris les critiques d'un haut ministre du gouvernement, la Banque mondiale s'est précipitée à la défense du projet, qui est entreprise par IPS, une entreprise dans le giron de le Fonds Aga Khan pour le développement économique. Des sources de la Banque ont nié que le coût du projet devrait dépasser les 860 millions de dollars US projetés, mais ont dû admettre que la mise en service de la centrale pourrait maintenant avoir jusqu'à 9 mois de retard et manquerait probablement la date de 2011, lorsque la première puissance devait entrer dans le réseau national. Cela a été imputé à des conditions auparavant inconnues du site, qui ne sont apparues que pendant les premières étapes de la construction.

«THE EYE» OCTOBRE / NOVEMBRE MAINTENANT SUR LE WEB
La dernière édition du guide d'initiés premium de l'Ouganda est à nouveau disponible sur le Web, du moins pour ceux qui ne sont pas en mesure d'obtenir leur propre exemplaire imprimé gratuit en Ouganda. Visitez www.theeye.co.ug pour accéder aux guides et contacts les plus à jour des ambassades, consulats, compagnies aériennes, hôtels, lodges et complexes de safari, agences de voyage et restaurants, ainsi que des critiques des lieux visités par le personnel de The Eye au cours des deux derniers mois. The Eye est une publication incontournable pour tout visiteur potentiel en Ouganda et est disponible tous les trimestres au Rwanda où l'édition Web apparaît sur www.theeye.co.rw. À ce propos, le premier guide électronique kenyan est accessible via www.kenyabuzz.com et donne également un aperçu complet de ce qui se passe au Kenya, couvrant un large éventail d'intérêts, d'activités de plein air, de restaurants, d'événements musicaux, de mode, de culture , et l'art - vous l'appelez, vous pouvez le trouver dans le Kenya Buzz. L'abonnement est gratuit pour toute personne souhaitant recevoir les mailings hebdomadaires.

SHERATON DEVIENT «UMPTATA»
L'Oktoberfest de cette année à l'hôtel Sheraton Kampala a reçu des critiques élogieuses de la part des communautés allemande, autrichienne et suisse en Ouganda, ainsi que d'autres nationalités et des clients séjournant à l'hôtel pendant la semaine. Une cuisine originale combinée avec de la bière, de la bière et encore plus de bière ajoutée aux délices culinaires et à la musique de fanfare que les clients pouvaient apprécier au cœur de la ville sans avoir à voler jusqu'à Munich. Le personnel de la restauration et des boissons du Sheraton s'est mis en quatre pour offrir un service de brasserie rapide bien qu'aucun d'entre eux n'ait été vu portant une douzaine ou plus de chopes à bière bavaroises d'un litre pour lesquelles les serveuses des tentes à bière du parc des expositions de Munich sont si célèbre.

KAMPALA MARATHON SET DU 22 NOVEMBRE
MTN, le principal sponsor du populaire marathon de Kampala, vient d'annoncer les dates de la course cette année, qui devrait attirer plus de 15,000 4,000 coureurs - 12 2 de plus que l'an dernier. Compte tenu des défis logistiques supplémentaires pour le départ et l'arrivée, l'événement débutera cette année sur la «piste d'atterrissage» de Kololo, comme on l'appelait, maintenant le lieu de cérémonie des principales fonctions de l'État. Un nouveau slogan flexible a également été introduit, passant de «courir pour la vie» - une référence aux organismes de bienfaisance soutenus par le produit de l'événement sportif - à «courir pour…», laissant divers autres sponsors et organisations participantes pour ajouter leur propre objectif à le thème du marathon. L'inscription débutera le XNUMX octobre et durera jusqu'au XNUMX octobre - le site Web et les détails de l'e-mail seront bientôt publiés dans cette colonne.

DERNIÈRES NOUVELLES RHINO MAINTENANT DISPONIBLES
Save the Rhino International publie des mises à jour mensuelles sur les rhinocéros du monde entier, et sa dernière newsletter vient d'être envoyée. Visitez www.savetherhino.org ou écrivez à [email protected] pour recevoir votre propre copie de l'émission mensuelle directement dans votre boîte de réception. Les mises à jour de ce mois ont mis en évidence le sort des rhinocéros en Afrique australe, où le braconnage approche de son niveau record, menaçant d'effacer les gains de conservation réalisés au cours de la dernière décennie.

MARCHÉ COMMUN / LIBERTÉ DE CIRCULATION POUR JUILLET 2010
À la suite d'intenses négociations entre les cinq États membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est, il a finalement été convenu de recommander le 1er juillet 2010 comme date de début de la mise en place complète du Marché commun de l'Afrique de l'Est, y compris la libre circulation de la main-d'œuvre pour les Africains de l'Est. Les libertés supplémentaires pour les citoyens des États membres seront la libre circulation des marchandises, des capitaux, des services et le droit d'établissement et de résidence - tous longtemps attendus par de nombreux vétérans de la CAE de la première communauté, qui ont duré jusqu'en mars 1977. Les documents ont remis aux bureaux respectifs du procureur général pour permettre l'harmonisation juridique dans les États membres respectifs. Une fonction majeure est prévue pour que les cinq chefs d'État fassent l'annonce officielle du lancement l'année prochaine, mais le siège de la CAE à Arusha n'a pas confirmé ni les dates ni le lieu de cette réunion de haut niveau à ce stade. Un mot d'avertissement, car les barrières non tarifaires doivent être abaissées dans le même sens, ce qui dans certains cas signifiera que les services et l'industrie locaux connaîtront pour la première fois la pleine concurrence de toute la Communauté de l'Afrique de l'Est. On espère également que les expatriés dûment enregistrés vivant dans l'un des États membres pourront également se déplacer librement dans les cinq pays sans avoir besoin d'un visa supplémentaire - une mesure considérée comme cruciale pour puiser dans le grand réservoir touristique disponible - afin de rester à l'intérieur, plutôt que souvent, comme c'est le cas maintenant, et plutôt que de voler vers le Golfe ou l'Afrique australe où la plupart des nationalités peuvent désormais passer des vacances sans obligation de visa. La Communauté de l'Afrique de l'Est célèbre également son 10e anniversaire depuis la relance en 1999, et compte tenu de la rapidité générale des choses dans notre partie du monde, beaucoup a été accompli depuis lors.

KENYA AIRWAYS POUR CODE PARTAGER AVEC NIGERIAN EAGLE
À partir de la fin octobre, Kenya Airways commencera un partage de code complet entre Lagos et Nairobi avec Nigerian Eagle Airlines pour s'imposer davantage en tant que leader du marché sur la route. En collaboration avec NEA, le transporteur national kényan devrait atteindre une part de marché dominante, non seulement pour les vols entre les deux pays, mais aussi pour alimenter de manière cruciale le trafic sur les routes du centre, de l'extrême et du sud-est où KQ opère. Les dispositions finales concernant le transfert des bagages et l'alignement des horaires à Lagos entre les vols de correspondance de la NEA et les départs de Kenya Airways sont actuellement en cours d'élaboration par le personnel des opérations des deux compagnies aériennes avant que les nouvelles dispositions n'entrent en vigueur le 25 octobre.

NOUVEAU CHEMIN DE FER POUR SUIVRE DIFFÉRENTS ITINÉRAIRES
Les ministres des transports du Kenya et de l'Ouganda ont signé la semaine dernière des accords au Kenya pour le développement d'un nouveau chemin de fer à écartement international standard, reliant la ville et le port de Mombasa à Nairobi et à la frontière ougandaise. Il a également été annoncé que la nouvelle ligne suivrait un itinéraire différent de l'ancien «express lunatique» sinueux, comme le chemin de fer était autrefois surnommé. De nouveaux ponts seront construits pour la nouvelle voie ferrée afin que les trains puissent effectivement couvrir la distance entre Nairobi et Mombasa en 3 à 4 heures, contre plus de 12 à 14 heures actuellement. Notamment, les chemins de fer de la vallée du Rift, confrontés à des problèmes et sous pression, ne faisaient pas partie de l'accord entre les gouvernements, ce qui indique clairement que le Kenya et l'Ouganda souhaitent poursuivre avec différents partenaires pour la nouvelle ligne ferroviaire qui devrait être prête d'ici 2013. .

PLUS DE PUISSANCE COUPE LA TANZANIE
Un délestage quotidien de douze à quatorze heures - en termes compréhensibles, les pannes d'électricité - sera à nouveau la réalité quotidienne pour les hôtels, les entreprises et les ménages tanzaniens, car la compagnie nationale d'électricité doit faire face à la baisse des niveaux d'eau dans deux des principaux centrales hydroélectriques. Outre les autres retombées de la sécheresse régionale, le manque d'eau pour la production d'électricité est un problème supplémentaire pour les économies d'Afrique de l'Est, comme cela a déjà été montré au Kenya et maintenant en Tanzanie. La production d'électricité de secours par le biais de centrales thermiques, alimentées au diesel ou au mazout lourd, est rare en Tanzanie et la situation a été aggravée par le fait que d'autres centrales sont en réparation partielle. Le manque d'électricité abordable rendra les opérations des hôtels et des centres de villégiature plus coûteuses pour les propriétaires, car leurs groupes électrogènes de secours individuels devront désormais fonctionner une demi-journée, tous les jours, jusqu'à ce que les centrales grand public soient de retour sur le réseau.

AGRICULTEURS DE TANZANIE: 1 - ENTREPRISES DE BIOCARBURANTS: 0
Dans un retournement de situation surprise, le gouvernement tanzanien a interrompu un projet de biocarburant après l'émergence de protestations de la part des petits agriculteurs au sujet des menaces qui pèsent sur leurs terres et leurs moyens de subsistance. Un rapport publié la semaine dernière dans les médias tanzaniens selon lequel jusqu'à 5,000 riziculteurs pourraient être expulsés afin de faire de la place pour la culture de biocarburants, a fait monter la pression politique en un rien de temps, les biocarburants étant au mieux controversés. dans les endroits où la production alimentaire est ensuite abaissée, les prix pour les consommateurs ordinaires augmentent et aucun avantage visible n'est encore perçu de la part des entreprises de biocarburants, se répercutant au niveau de la base. Pendant ce temps, tous les investissements en Tanzanie dans la production de biocarburants étant désormais interrompus, les agriculteurs tanzaniens locaux - dont beaucoup sont à petite échelle et à des niveaux de subsistance utilisant leur travail quotidien pour nourrir leurs familles - marqueront des points politiques pour le gouvernement avant les élections de l'année prochaine. Un examen des politiques serait en cours prochainement pour déterminer l'avenir de tels projets controversés dans le pays, et une fois le processus électoral et la campagne se dérouler, il devrait ajouter un nouveau carburant aux demandes des agriculteurs locaux et de leurs représentants.

MT. LE PARC NATIONAL DE MERU SOUFFRE UN INCENDIE INTENSIF
Les incendies se sont propagés la semaine dernière vers les parties supérieures de la deuxième plus haute montagne de Tanzanie. Au départ, des incendies plus petits auraient commencé à fusionner et le sous-bois sec a à certains endroits alimenté les incendies et accéléré leur propagation. TANAPA et les pompiers d'Arusha et de Moshi se sont associés pour combattre l'incendie, mais des vents forts et peu de pluie ont rendu leur travail au mieux difficile. La faune sauvage aurait fui les flammes et aurait cherché refuge dans le parc national voisin d'Arusha, et les activités touristiques ont également été suspendues pour le moment pour éviter les dangers pour les visiteurs.

PROJETS D'AGRANDISSEMENT DU PARC DE VOLCANS
Des informations ont été reçues de Kigali selon lesquelles les plans sont en voie de présentation et de consultation pour agrandir le principal parc national de gorilles du Rwanda de 3,500 XNUMX hectares supplémentaires. Les propositions sont basées sur la nécessité de capturer une partie de l'habitat des gorilles en dehors des limites actuelles du parc afin qu'une protection complète puisse être accordée aux espèces en voie de disparition et de réduire le potentiel actuel de conflit entre la faune et l'homme. Des sources proches de RDB T&C ont souligné que ces plans sont loin d'être achevés et que des consultations intenses avec les communautés affectées devront avoir lieu avant d'aller de l'avant, tout en confirmant qu'elles aimeraient en effet mettre de côté plus de terres pour la conservation et la conservation. protection des gorilles et autres gibiers dans le parc national. Le tourisme est la première source de devises pour le Rwanda, et le pays a régulièrement surpassé ses voisins en termes de croissance sectorielle et de présentation dans les foires internationales du tourisme.

LES ÉLECTIONS AU CONSEIL LOCAL SE PASSENT EN PAIX
Le week-end dernier, des élections au conseil local ont été organisées dans tout le Rwanda et, malgré la participation massive des électeurs, l'exercice s'est déroulé de manière pacifique et organisée. Les activités touristiques n'auraient pas été affectées par les sondages.

RWANDAIR EXPLIQUE LES VOLS SUSPENDUS DE GISENYI
La compagnie aérienne nationale rwandaise a donné les raisons pour lesquelles les vols de Kigali à Gisenyi ont été suspendus récemment. Selon des sources aériennes, l'état de la piste unique de Gisenyi a été un sujet de préoccupation en ce qui concerne les atterrissages et les décollages en toute sécurité, mais les compagnies aériennes ont déclaré leur souhait de reprendre les opérations une fois les réparations effectuées. Dans le même temps, on a également appris que Rwandair prévoyait de commencer prochainement des vols à destination de Goma, dans l'est du Congo, mais aucune information n'était facilement disponible sur le programme de vol proposé. D'autres compagnies aériennes charters avec des avions monomoteurs et bimoteurs plus petits continueraient à voler vers Gisenyi car elles nécessitent des distances de décollage et d'atterrissage plus courtes.

RDB - T&C FAIT UN DON AUX COMMUNAUTÉS DE NYUNGWE
Dans le cadre du programme de partage des revenus entre RDB - T&C, qui signifie Rwanda Development Board / Tourism and Conservation, ainsi que les communautés vivant à proximité des aires protégées, un demi-million de francs rwandais ont été remis aux communautés autour du nouveau parc national de Nyungwe . Ce parc forestier abrite 13 espèces de primates, plus de 250 espèces d'oiseaux et offre une flore incomparable à explorer lors de longues randonnées et promenades. L'engagement communautaire a été la pierre angulaire du développement du tourisme au Rwanda car les avantages, contrairement à certains autres pays, sont en fait partagés avec les personnes les plus touchées sur le terrain.

LE RWANDA SATISFAIT DE L'ARRESTATION SUSPECTUEUSE DE GÉNOCIDE EN OUGANDA
Rendre justice aux plus de 800,000 victimes du génocide de la campagne de massacre du Rwanda inspirée par des éléments criminels de l'ancien gouvernement, a reçu un coup de pouce au cours de la semaine où l'Ouganda a arrêté l'un des planificateurs, incitateurs et exécuteurs les plus recherchés des actes pervers, qui ont balayé à travers le Rwanda au début de 1994. Idelphonse Niziyimana a été repéré par un agent de sécurité toujours alerte après être entré en Ouganda depuis sa cachette avec les milices FDLR en RD du Congo, et après l'avoir apparemment suivi, il a été arrêté à Kampala alors qu'il se préparait à se rendre à Nairobi en utilisant faux documents de voyage. Il est, parmi de nombreux autres maux, accusé d'avoir assassiné l'ancienne reine du Rwanda, qui avait 80 ans à l'époque, avec ses femmes de chambre et d'autres membres du personnel. Exécutant un mandat d'arrêt international, les autorités ougandaises l'ont ensuite, sans trop tarder, embarqué sur un vol pour Arusha où il a été remis au Tribunal de l'ONU siégeant au Centre de conférences international d'Arusha. Là-bas, un nombre important de suspects sont déjà jugés et beaucoup ont été condamnés à de longues peines de prison et à perpétuité pour les crimes qu'ils ont commis contre leurs compatriotes rwandais.

LES ÎLES DE L'OCÉAN INDIEN EN TÊTE DE NOTATION DE GOUVERNANCE
L'indice Mo Ibrahim 2009 de la gouvernance africaine (voir également www.moibrahimfoundatin.org) a catapulté Maurice au premier rang pour la meilleure gouvernance, tandis que les Seychelles se classaient de près à la troisième place. Les pays d'Afrique de l'Est avaient la Tanzanie exceller à la 12ème place, tandis que le Kenya arrivait à la 22ème, l'Ougandais 24ème, le Rwanda 32ème et le Burundi 38ème, sur un total de 53 pays enregistrés sur le continent. Il a fallu répondre à plus de 80 indicateurs pour arriver aux résultats de 2009, ce qui a produit un solide vote de confiance pour deux des plus grandes destinations de vacances de l'océan Indien.

LE GOUVERNEMENT UNITAIRE DE MADAGASCAR MAINTENANT EN PLACE
Après plusieurs cycles de négociations, les réunions clés présidées par l'ancien président mozambicain Joaquin Chissano, les principaux protagonistes de la politique actuelle de Madagascar se sont enfin mis d'accord par ses intermédiaires sur le partage des postes de cabinet et la nomination d'un vice-président, Premier ministre, et les députés. Pendant ce temps, l'accapareur de pouvoir Rajoelina, un ancien DJ qui a été poussé au pouvoir par des élément