Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Pas de voyage de Pâques pour les chrétiens palestiniens à Gaza

Gaza-chrétiens
Gaza-chrétiens

Il y a environ 1,100 XNUMX chrétiens palestiniens à Gaza, dont beaucoup descendent des premiers chrétiens de Palestine (d'où le christianisme est né). Pour la première fois, les autorités israéliennes ont refusé tous les permis de voyage aux chrétiens palestiniens de Gaza pour célébrer Pâques comme ils le font chaque année, en passant de Bethléem à Jérusalem pour suivre le chemin de Jésus dans la résurrection.

Une telle restriction peut-elle être justifiée uniquement par des besoins de sécurité?

Les observateurs des droits de l'homme affirment que la décision d'Israël de refuser catégoriquement le mouvement entre Gaza et la Cisjordanie à Pâques constitue une nouvelle violation des droits fondamentaux des Palestiniens à la liberté de mouvement, à la liberté religieuse et à la vie de famille. La restriction accrue de la circulation des chrétiens palestiniens indique la poursuite de la mise en œuvre de la «politique de séparation» d'Israël: une politique limitant les mouvements entre Gaza et la Cisjordanie qui approfondit la scission entre les deux parties du territoire palestinien occupé.

Le nombre de permis délivrés a diminué chaque année et a inclus des interdictions générales pour toute personne de moins de 55 ans - mais c'est la première année que l'armée israélienne n'autorise aucun chrétien palestinien de Gaza à se rendre à Jérusalem pour Pâques.

Alors que certains pratiquent la foi latine et célèbrent Pâques le 21st d'avril de cette année, beaucoup d'autres sont orthodoxes de l'Est et célèbrent Pâques le 28th. Leurs cérémonies traditionnelles impliquent une commémoration du dimanche des Rameaux à Bethléem, puis une procession de l'église de la Nativité à Bethléem à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, où les chrétiens croient que Jésus est ressuscité après la mort.

Selon l'organisation israélienne de défense des droits humains Gisha, «Le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) a publié les quotas fixés par Israël pour l'octroi de permis de vacances aux Palestiniens chrétiens vivant sous le contrôle d'Israël. Le quota alloué par COGAT pour les permis de vacances pour les résidents de Gaza à Pâques est limité à seulement 200 personnes de plus de 55 ans, et uniquement pour les voyages à l'étranger; les quotas pour les résidents de Cisjordanie sont limités à 400 permis de voyage à l'étranger et de visites en Israël. Cela signifie que les familles palestiniennes séparées entre Gaza, Israël et la Cisjordanie ne pourront pas célébrer ensemble les vacances de Pâques. Cela signifie également que tous les chrétiens de Gaza se voient refuser l'accès à leur famille et aux lieux saints de Jérusalem et de Cisjordanie.

L'interdiction des chrétiens de Gaza intervient après que les autorités militaires israéliennes ont annoncé la fermeture complète de la Cisjordanie et de Gaza pour les résidents palestiniens pendant la semaine de la Pâque, à partir du 19 avrilth - 27th. Les autorités militaires israéliennes, qui contrôlent tous les aspects de la vie des Palestiniens occupés vivant sous leur domination à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza, ferment fréquemment toutes les zones palestiniennes et empêchent les Palestiniens de se déplacer entre les villes palestiniennes pendant les périodes de fêtes juives.

En 2016, au moins 850 Palestiniens chrétiens de la bande de Gaza se sont rendus pour célébrer Pâques à Bethléem et occupé Jérusalem-Est après que les autorités israéliennes ont accepté de leur accorder des permis.