Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Airbus et SAS Scandinavian Airlines signent un accord de recherche sur les avions hybrides et électriques

0a1a-240
0a1a-240

Airbus a signé un protocole d'accord avec SAS Scandinavian Airlines pour la recherche sur l'écosystème des aéronefs hybrides et électriques et les besoins en infrastructure.

Le protocole d'accord a été signé par Grazia Vittadini, chef de la technologie, Airbus et Göran Jansson, vice-président EVP Strategy & Ventures, Scandinavian Airlines. La collaboration débutera en juin 2019 et se poursuivra jusqu'à la fin de 2020.

Dans le cadre du protocole d'accord, Airbus et SAS Scandinavian Airlines coopéreront sur un projet de recherche conjoint visant à améliorer la compréhension des opportunités et des défis opérationnels et d'infrastructure liés à l'introduction à grande échelle d'avions hybrides et entièrement électriques dans le mode de fonctionnement des compagnies aériennes. La portée du projet comprend cinq lots de travaux, axés sur l'analyse de l'impact de l'infrastructure au sol et de la tarification sur la portée, les ressources, le temps et la disponibilité dans les aéroports.

La collaboration comprend également un plan visant à impliquer un fournisseur d'énergie renouvelable afin de garantir l'évaluation des véritables opérations zéro émission de CO2. Cette approche multidisciplinaire - de l'énergie à l'infrastructure - vise à aborder l'ensemble de l'écosystème des opérations aéronautiques afin de mieux accompagner la transition de l'industrie aéronautique vers l'énergie durable.

Les aéronefs sont environ 80% plus économes en carburant par passager-kilomètre qu'ils ne l'étaient il y a 50 ans. Cependant, la croissance du trafic aérien devant plus que doubler au cours des 20 prochaines années, la réduction de l'impact de l'aviation sur l'environnement reste l'objectif de l'industrie.

Pour relever ce défi, l'industrie aéronautique mondiale (ATAG), y compris Airbus et SAS Scandinavian Airlines, s'est engagée à atteindre une croissance neutre en carbone pour l'industrie aéronautique dans son ensemble à partir de 2020, en réduisant les émissions nettes de l'aviation de 50% d'ici 2050 (par rapport à 2005 ).

Cet accord renforce encore la position d'Airbus dans un domaine où il investit déjà et concentre ses efforts de recherche sur le développement de technologies de propulsion hybride-électrique et électrique qui promettent des avantages environnementaux significatifs. Airbus a déjà commencé à construire un portefeuille de démonstrateurs technologiques et teste actuellement des systèmes de propulsion hybrides innovants, des sous-systèmes et des composants afin d'atteindre les objectifs d'efficacité à long terme pour la construction et l'exploitation d'avions électriques.