Compagnies aériennes Aéroport Aviation Dernières nouvelles européennes Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Nouvelles du gouvernement Nouvelles de la santé Industrie hôtelière Hôtels & Resorts Israël Dernières nouvelles News Personnes Reconstitution Complexes touristiques Responsable Sécurité Tourisme Transport Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE

Les touristes sans injections de rappel ne peuvent entrer en Israël qu'en groupe

Les touristes sans injections de rappel ne peuvent entrer en Israël qu'en groupe.
Les touristes sans injections de rappel ne peuvent entrer en Israël qu'en groupe.
Écrit par Harry Johnson

La réouverture des frontières d'Israël est considérée comme une étape vitale pour restaurer quelque peu l'industrie touristique israélienne, qui a été dévastée par la pandémie de COVID-19 et les restrictions qui l'accompagnent.

Print Friendly, PDF & Email
  • Les touristes internationaux sans vaccination de rappel pourront entrer en Israël.
  • Les touristes sans le troisième vaccin COVID-19 devront faire partie du groupe de touristes.
  • La nouvelle exigence d'entrée pour les touristes étrangers israéliens entrera en vigueur demain, le 9 novembre 2021.

Le gouvernement israélien a annoncé aujourd'hui que les touristes étrangers sans injection de rappel contre le COVID-19 seront toujours autorisés à entrer en Israël, mais uniquement dans le cadre de groupes de touristes organisés.

Les visiteurs étrangers sans vaccination de rappel pourront entrer Israël si plus de six mois se sont écoulés depuis qu'ils ont reçu le deuxième coup, les ministères israéliens de la Santé et du Tourisme ont déclaré dans un communiqué conjoint.

Ces visiteurs seront toutefois soumis à un certain nombre de conditions, ont indiqué les ministères.

Le groupe de touristes doit obtenir l'autorisation du ministère du Tourisme pour entrer Israël, et ses membres – cinq à 40 personnes – doivent être originaires de pays à situation épidémiologique favorable et vaccinés avec les vaccins reconnus par la Mondiale de la Santé (OMS).

Les nouvelles exigences entreront en vigueur à partir de demain.

Israël a ouvert ses frontières à partir du 1er novembre aux touristes individuels vaccinés avec des vaccins reconnus par l'OMS – ceux de Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Janssen, Sinovac et Sinopharm – à condition qu'ils ne se rendent pas dans des pays classés comme zones « rouges » au cours des 14 derniers jours.

À partir du 15 novembre, les touristes, vaccinés avec le vaccin Spoutnik V fabriqué en Russie, devraient être autorisés à entrer en Israël. Ils doivent passer un test sérologique, qui détecte les anticorps.

La réouverture des frontières d'Israël est considérée comme une étape vitale pour restaurer quelque peu l'industrie touristique israélienne, qui a été dévastée par la pandémie de COVID-19 et les restrictions qui l'accompagnent.

Se félicitant de la décision d'autoriser désormais les groupes de touristes à entrer dans le pays sans injection de rappel, le ministre de la Santé Nitzan Horowitz a déclaré aujourd'hui que "également en ce qui concerne le tourisme, nous devons apprendre à vivre aux côtés du coronavirus".

Le ministre du Tourisme, Yoel Razvozov, a déclaré : « La route vers le retour des touristes est encore longue, nous devons donc agir rapidement et correctement afin d'augmenter le nombre de touristes qui viennent en Israël.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire