Office africain du tourisme Associations Actualités Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Industrie hôtelière Réunions News Afrique du Sud Dernières nouvelles Tourisme Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE

Le président de l'Office africain du tourisme réclame maintenant l'intégration africaine

L'Office Africain du Tourisme à un événement important
Écrit par Linda S. Hohnholz

Dans le discours d'ouverture de la Foire commerciale intra-africaine 2021 qui se tiendra du 15 au 21 novembre 2021 à Durban, en Afrique du Sud, un appel a été lancé en faveur de l'intégration afin de permettre au secteur économique du tourisme de mieux fonctionner. Ceci est entièrement soutenu par le président de l'Office africain du tourisme (ATB), Cuthbert Ncube.

Print Friendly, PDF & Email
  1. L'appel qui a été lancé était que toutes les parties prenantes se rassemblent en un bloc unifié.
  2. Il a été dit qu'il était temps maintenant de commencer à évaluer les tendances et les impacts des revers actuels de la pandémie et de développer des modèles de reprise collective.
  3. Les modèles peuvent ensuite être interprétés pour créer ce qui devrait constituer les piliers de l'atténuation de l'impact économique de COVID-19.

La Office africain du tourisme (ATB), fondée en 2018, est une association de renommée internationale pour son rôle de catalyseur du développement responsable des voyages et du tourisme vers, depuis et au sein de la région africaine. Il a longtemps été partisan de présenter l'Afrique comme une destination touristique unifiée.

L'impact de la pandémie se poursuivra jusqu'en 2023 et probablement jusqu'en 2025, mais la bonne nouvelle est que la plupart des destinations continentales ont trouvé des moyens de s'adapter et ont élaboré des plans de relance pour gérer la réouverture de l'industrie du tourisme.

Il devrait y avoir des recommandations fortes pour que les gouvernements conviennent des modalités pour que cela se produise afin de ressusciter l'industrie du voyage et du tourisme qui est actuellement sous une pression énorme. Il est urgent de travailler ensemble de nos propres manières, en déployant des efforts pour surmonter les obstacles au commerce et aux voyages, comme il est dit : « L'Afrique est ouverte aux affaires ». Pour le moment, voyager d'un État membre à un autre est toujours un cauchemar.

Les problèmes fondamentaux doivent être résolus avant que l'Afrique ne profite d'efforts commerciaux intra-africains homogènes. Le secteur du tourisme est peut-être le secteur avec le plus de potentiel de croissance continentale et peut être augmenté de manière durable pour répondre à ce besoin. Avec une coordination et des délibérations efficaces entre les destinations régionales, l'Afrique peut véritablement se présenter sur la scène du voyage et du tourisme comme une seule.

L'Afrique a dû sacrifier de vastes avantages socio-économiques et des opportunités de croissance que le tourisme peut être en mesure de compenser et d'apporter au continent dans son ensemble. L'étroitesse d'esprit et la sécurisation d'un fragment de la tarte africaine pays par pays est une approche à courte vue qui passe à côté de la situation dans son ensemble. Il existe un certain nombre d'opportunités qui pourraient être exploitées en adoptant une stratégie bien coordonnée, car l'adaptation des accords bilatéraux est encouragée pour garantir que les pays travaillent ensemble sur les événements commerciaux et le secteur du tourisme en général avec la croissance et l'expansion comme objectifs.

SE Nkosazana Zuma, ancien président de l'Union africaine (UA) et ancien ministre du Tchad

L'ancien président de l'UA a souligné la nécessité pour le continent de commencer à apprécier les initiatives recommandées et mises en œuvre par l'UA. En particulier, les États membres doivent commencer à imprimer le passeport de l'UA qui a été commandé pour le déploiement dans chaque pays. Le manque de volonté des pays à participer fait dérailler les progrès et la mise en œuvre de ce passeport qui pourrait ouvrir la porte à l'abondance du tourisme.

La foire commerciale intra-africaine a été suivie par l'honorable ministre et ancien président de l'UA Nkosazana Zuma, ainsi que par les PDG des offices du tourisme d'Afrique et d'autres dignitaires.

À propos de l'Office africain du tourisme

L'Office Africain du Tourisme (ATB) fait partie du Coalition internationale des partenaires du tourisme (ICTP). L'Association propose à ses membres un plaidoyer aligné, des recherches approfondies et des événements innovants. En partenariat avec des membres des secteurs privé et public, l'Office africain du tourisme améliore la croissance durable, la valeur et la qualité des voyages et du tourisme en Afrique. L'Association assure le leadership et conseiller sur une base individuelle et collective à ses organisations membres. L'ATB multiplie les opportunités de marketing, de relations publiques, d'investissements, d'image de marque, de promotion et d'établissement de marchés de niche. Pour plus d'informations, cliquez ici .

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Linda S. Hohnholz

Linda Hohnholz a été rédactrice en chef de eTurboNews pendant de nombreuses années.
Elle aime écrire et fait attention aux détails.
Elle est également en charge de tout le contenu premium et des communiqués de presse.

Laisser un commentaire