Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Six arrêtés pour avoir tué un touriste belge

00_1203378584
00_1203378584
Écrit par éditeur

Une force combinée de l'Uganda Wildlife Authority (UWA), de l'armée et de la police a arrêté six personnes soupçonnées d'être impliquées dans la fusillade d'un touriste belge au mont. Parc national d'Elgon il y a deux semaines, a déclaré hier un communiqué de l'UWA.

Dans le même temps, 100 vaches Fresian, prétendument volées au Kenya, ont été mises en fourrière dans la montagne.

Une force combinée de l'Uganda Wildlife Authority (UWA), de l'armée et de la police a arrêté six personnes soupçonnées d'être impliquées dans la fusillade d'un touriste belge au mont. Parc national d'Elgon il y a deux semaines, a déclaré hier un communiqué de l'UWA.

Dans le même temps, 100 vaches Fresian, prétendument volées au Kenya, ont été mises en fourrière dans la montagne.

"Les suspects viennent tous du district de Kapchorwa, qui est connu pour avoir des armes illégales et se rendre au Kenya pour voler du bétail", a déclaré le communiqué de la responsable des relations publiques de l'UWA, Lillian Nsubuga.

« Il a été établi que lorsque les tueurs ont vu le feu de camp que les rangers avaient allumé pour les garder au chaud, ils pensaient qu'il s'agissait d'une patrouille de rangers. Leur plan était de tuer les rangers et de voler leurs armes.

La touriste belge Annick Van De Venster a été abattue par des inconnus armés à Hunters' Cave, à 3,870 5 m d'altitude, dans la soirée du XNUMX février.

L'alpiniste de 35 ans était arrivé en Ouganda le 28 janvier pour une tournée d'un mois.

En entendant des coups de feu, elle est sortie de sa tente avec un phare et a reçu une balle dans la taille.

Un avion de l'UPDF qui a été envoyé pour la récupérer, n'a pas atterri en raison d'une mauvaise visibilité causée par de mauvaises conditions météorologiques.

Après la fusillade, l'UWA et l'UPDF ont envoyé des déploiements dans la montagne pour rechercher les coupables.

« L'une des tragédies qui se produisent au mont. Elgon est l'empiètement effréné sur le parc, couplé par des membres de la communauté lourdement armés qui attaquent et blessent ou tuent sans motif le personnel chargé de l'application des lois de l'UWA », a noté Nsubuga.

Elle a cité un incident il y a quatre ans lorsque deux rangers de l'UWA ont été abattus alors qu'ils patrouillaient dans la montagne, et leurs armes volées.

« L'UWA veillera à ce que des incidents de cette nature ne se reproduisent plus jamais. Tous les moyens d'assurer une sécurité absolue à nos touristes au mont. Le parc national d'Elgon est en cours de mise en œuvre », a promis Nsubuga.

Elle a souligné que le tourisme dans le parc s'était considérablement développé ces dernières années et que les communautés environnantes avaient bénéficié de cette augmentation.

« Les districts de Mbale, Sironko et Kapchorwa ont reçu d'importantes sommes d'argent grâce au programme de partage des revenus de l'UWA, grâce auquel les communautés voisines reçoivent 20 % des frais d'entrée annuels dans le parc.

allafrica.com