Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

2021 Journée des martyrs de l'Ouganda célébrée virtuellement en raison de la pandémie de COVID-19

2021 Uganda Martyrs Day Celebrated Virtually Due To Covid-19 Pandemic
2021 Journée des martyrs de l'Ouganda célébrée virtuellement en raison de la pandémie de COVID-19

L'événement de l'année dernière était également discret, l'accès aux pèlerins étant annulé en raison d'un verrouillage national du coronavirus.

  • Seulement 200 pèlerins invités cette année en raison de la pandémie de COVID-19
  • Les martyrs ougandais ont été les premiers saints noirs d'Afrique subsaharienne à être canonisés
  • Le sanctuaire catholique a été construit à l'endroit du martyre de Saint Charles (Karoli) Lwanga et Saint Kizito

Les célébrations annuelles de la Journée des martyrs ougandais de cette année qui tombent le 3 juin ont été célébrées virtuellement avec seulement 200 pèlerins invités en raison de la pandémie de COVID-19. L'année dernière, l'événement était également discret avec l'accès aux pèlerins annulé en raison d'un verrouillage national.

Le sanctuaire des martyrs de Namugongo de 23 acres situé à 12 km du centre-ville de Kampala avait été un pôle d'attraction pour les célébrations annuelles des calendriers des églises catholique romaine et anglicane avant la pandémie, attirant jusqu'à 3 millions de pèlerins du monde entier, marchant pendant des jours et des semaines ou faisant la navette depuis le Kenya, la Tanzanie, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Zambie, le Malawi, la République démocratique du Congo, le Nigeria et au-delà du continent en commémoration de 45 jeunes chrétiens convertis dont 23 anglicans et 22 catholiques qui ont été martyrisés entre 1885 et 1887 sur les ordres de régnant (monarque) Kabaka Mwanga du royaume du Buganda dans un test de loyauté divisée entre le roi et la foi.

Le sanctuaire catholique a été construit à l'endroit du martyre de Saint Charles (Karoli) Lwanga et Saint Kizito. Construit en acier, chacun des 22 piliers, représente chacun des 22 martyrs catholiques.

En 1969, Ouganda a été le premier pays d'Afrique à être visité par un pontife régnant, lorsque le pape Paul VI a célébré la messe dans le sanctuaire nouvellement construit en commémoration du cinquantenaire de la béatification des martyrs par le pape Benoît XV en 1920.

Cinq ans plus tôt, en 1964, les martyrs ougandais avaient été canonisés à la basilique Saint-Pierre de Rome, faisant d'eux les premiers saints noirs d'Afrique subsaharienne à être canonisés.

Lors de la visite du pape Jean-Paul II en 1993, il a élevé le sanctuaire au rang de basilique mineure en 1993 .

En 2015, lorsque la visite du pape François a été confirmée par le Vatican, le gouvernement ougandais et l'archidiocèse de Kampala ont engagé 24 millions de dollars pour moderniser les sanctuaires conçus à l'origine par Mgr Mbwega (curé de la paroisse 1954-1980) en un site de classe mondiale de représente le christianisme et le tourisme en reconstruisant le pavillon autour du lac des Martyrs existant.

Lors de la reconstruction, les ingénieurs avaient dragué le lac et veillé à ce que les arbres de Mbwega rythmés par le chant des chœurs d'oiseaux soient incorporés dans les conceptions afin de préserver la sérénité du sanctuaire sacré.