Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Le prince Saud Al Faisal et le ministre français des Affaires étrangères ouvrent l'exposition Routes d'Arabie «Chefs-d'œuvre archéologiques saoudiens» à

ouverture-13-7-2010_2s
ouverture-13-7-2010_2s
Avatar
Écrit par éditeur

Le mardi après-midi, 13 juillet 2010, à Paris, France, au nom du gardien des deux saintes mosquées, le roi Abdallah bin Abdul Aziz, SAR le prince Saud Al Faisal, ministre saoudien des Affaires étrangères, un

Le mardi après-midi 13 juillet 2010, à Paris, France, au nom du Gardien des deux saintes mosquées, le roi Abdallah bin Abdul Aziz, SAR le prince Saud Al Faisal, ministre saoudien des Affaires étrangères, ainsi que Son Excellence Bernard Kouchner, Le ministre français des Affaires étrangères, au nom du président français Nicolas Sarkozy, a inauguré l'exposition «Les chefs-d'œuvre archéologiques saoudiens à travers les âges».

L'exposition a été inaugurée en présence de Son Altesse Royale le Prince Sultan bin Salman bin Abdul Aziz, Président de la Commission saoudienne du tourisme et des antiquités (SCTA) et M. Frédéric Mitterrand, ministre français de la Culture, et M. Henri Loyrette, directeur général du musée du Louvre.

L'exposition est hébergée par le musée du Louvre, Paris, France, organisée en collaboration avec SCTA et devrait durer deux mois.

SAR le Prince Saud Al Faisal, ainsi que Son Excellence Bernard Kouchner, Ministre français des Affaires étrangères, ont parcouru l'exposition et écouté une explication détaillée du Dr Ali Al Ghabban, Vice-président des Antiquités et des Musées au SCTA, sur les objets historiques et reliques de l'exposition et de sa tournée ultérieure hors du Royaume. A l'issue de la visite, SAR le Prince Saud Al Faisal a écrit ses impressions dans le dossier des visiteurs du musée dans lequel il a affirmé l'importante dimension historique et culturelle que reflète cette exposition.

SAR le Prince Saud Al Faisal, dans un communiqué, a déclaré: «Je suis heureux d'inaugurer cet événement important, les« chefs-d'œuvre archéologiques saoudiens à travers les âges », avec le ministre des Affaires étrangères de la France au Musée du Louvre. SAR le Prince Saud Al Faisal a ajouté que cette exposition, qui incarne la coopération mutuelle entre les deux pays amis, dépasse dans les domaines politique, économique et de sécurité dans le cadre de nos efforts pour améliorer et développer les relations actuelles entre les deux pays, ainsi que pour rechercher de nouvelles perspectives de coopération mutuelle dans l’intérêt de nos deux nations. »

L'exposition couvre différentes périodes historiques allant de l'âge de pierre jusqu'à la Renaissance saoudienne, les premiers royaumes arabes, les royaumes arabes du milieu et de la fin, la période prophétique, la période omeyyade, la période abbasside, la période ottomane et l'unification de l'Arabie saoudite par le roi Abdul Aziz en plus de le développement dont le Royaume est témoin à l'heure actuelle dans un pays qui est honoré par Dieu comme le berceau du message islamique et qui accueille les deux saintes mosquées.

SAR le Prince Saud Al Faisal a en outre déclaré: «Je voudrais également évoquer la coopération fructueuse et constructive entre la SCTA et des spécialistes [de] la partie française, qui s'est traduite par de nombreux efforts conjoints par le biais d'équipes conjointes saoudiennes et françaises dans le domaine des études archéologiques. et des fouilles sur des sites historiques dans tout le Royaume d'Arabie saoudite. Je voudrais réitérer mes remerciements et mes remerciements à Son Excellence M. Kouchner et à ses collègues, Ministre français de la Culture, Directeur du Musée du Louvre et Commission saoudienne du tourisme et des antiquités, qui, peu de temps après sa fondation, ont pu convertir ce trésor, qui n’était qu’une idée, en preuve concrète.

Le ministre français des Affaires étrangères dans un communiqué a déclaré que cette exposition incarnait l'étroite coopération entre le Royaume d'Arabie saoudite et la France dans différents domaines, notamment le domaine culturel. Il a ajouté: «Je suis heureux de participer à cette exposition qui contient de belles antiquités et qui reflète l'étroite coopération entre le Royaume et la France. Il a poursuivi: «J'apprécie beaucoup l'éloge de SAR le Prince Saud Al Faisal pour les relations étroites entre le Royaume et la France, et je suis très heureux de visiter cette exposition et de voir des reliques qui sont présentées pour la première fois. J'ai loué ces reliques; nous avons également pu voir comment la calligraphie arabe s'est développée. Je conseille à tout le monde de visiter cette exposition et je reviendrai sur cette exposition.

Il a ajouté: «J'ai trop lu sur l'histoire du Royaume; Je ne pouvais pas comprendre [autant] que ce que j'ai fait lors de ma tournée dans l'exposition aujourd'hui.

Son Altesse Royale le Prince Sultan bin Salman bin Abdul Aziz, Président de la SCTA, dans une déclaration à l'occasion, a affirmé l'importance du message que cette exposition envoie au monde sur le Royaume d'Arabie Saoudite et ses potentiels culturels et comment il s'est nourri un certain nombre de civilisations en plus d'être le centre d'importantes résolutions politiques et économiques au cours de différentes périodes historiques. L'exposition reflète également le rôle important du Royaume dans le présent sous la direction du Gardien des Deux Saintes Mosquées et SAR le Prince Héritier, ce qui l'a qualifié pour jouer un rôle important sur la scène politique et économique internationale.

Le Président SAR de SCTA a ajouté: «L'exposition présente le Royaume d'une manière différente compatible avec la passion mondiale qui veut ardemment connaître la composante historique et culturelle du Royaume, qui bénéficie d'une présence internationale importante en plus de son importance pour l'équilibre international de l'économie . Le gardien des deux saintes mosquées est bien connu à cet égard comme [un] créateur international d'initiatives humanitaires et culturelles (qu'Allah le protège).

SAR le Président de SCTA a déclaré que l'exposition est considérée comme un cadeau du Royaume au monde entier et aux personnes particulièrement concernées par la culture en raison des informations importantes que l'exposition fournit à travers ses reliques sélectives, qui racontent la séquence de l'histoire. que le Royaume a traversé et son impact à travers le monde. La nation est fière de cet aspect, en plus c'est le lieu de naissance du Prophète Mohammed (que la paix soit sur lui). La toile de fond des civilisations pré-islamiques montre l'importance du message islamique.

SAR le Prince Sultan ben Salmane a souligné que le Royaume d'Arabie saoudite n'était pas un pays accessoire au cours de l'histoire et que la position actuelle qu'il occupe politiquement et économiquement à travers le monde est une extension d'une civilisation étonnante. SAR le Président de la SCTA, a évoqué la préoccupation que le Royaume porte à la mise en valeur du patrimoine national afin de rester une source durable de fierté, ainsi qu'une ressource culturelle et économique. L'exposition ajoute également à la dimension historique en tant que nouvel aspect des dimensions religieuses, politiques et économiques bien connues du Royaume.

Il a déclaré que le musée du Louvre à Paris était la première étape du voyage mondial des expositions d'antiquités saoudiennes à travers le monde, et a considéré que la visite de l'exposition à travers le monde affirmera l'importance historique du Royaume et introduira la dimension culturelle. du Royaume au monde et soulignent l'importance particulière des antiquités saoudiennes pour l'achèvement du lien historique humain en plus d'enraciner profondément la position actuelle du Royaume sous la direction du Gardien des deux saintes mosquées en ce qui concerne la communication humaine.

À noter, l'exposition a lieu pendant la saison de pointe du Louvre, où le musée avait l'habitude de recevoir un grand nombre de visiteurs chaque année. Le Louvre prend également en charge l'intégralité des coûts de l'exposition, qui comprend plus de 300 reliques présentées pour la première fois en dehors du Royaume d'Arabie saoudite et représentant différentes périodes historiques que le Royaume a traversées.

De nombreuses conférences scientifiques devraient être délivrées par des spécialistes saoudiens et français sur les antiquités du Royaume en marge de l'exposition. En outre, un certain nombre de films seront exposés et des photographies seront exposées en plus de la distribution d'un grand nombre de brochures et de livres sur les sites archéologiques les plus importants du Royaume. Une exposition accompagnée sera organisée sur le thème «Le Royaume aux yeux des écrivains français», organisée par le roi Abdul Aziz Dara et la SCTA ensemble.

Des spectacles folkloriques seront également organisés en marge de l'exposition organisée par le ministère de la Culture et de l'Information, ce qui contribuera à la couverture médiatique de l'exposition. Un livre spécial sur l'exposition a été préparé qui comprend 600 pages en français, anglais et arabe contenant des informations complètes sur l'exposition, des recherches, des articles et des documents de travail rédigés par des spécialistes nationaux et internationaux sur la profondeur historique et le rôle culturel distinct de le Royaume d'Arabie saoudite à travers les âges.

La prochaine étape de l'exposition est Barcelone en novembre comme prochaine station avant de se rendre dans d'autres villes européennes et américaines, et sera également présentée dans les pays du Golfe car elle a reçu des invitations du Qatar et de Bahreïn.