Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Fraport et Deutsche Bahn testent l'intelligence artificielle à l'aéroport de Francfort

image003
image003
Avatar

La tête robotique sourit au passager et le salue: «Je m'appelle FRAnny. Comment puis-je vous aider?" FRAnny est un expert de l'aéroport de Francfort et est en mesure de répondre à un large éventail de questions - y compris la bonne porte, le chemin vers un restaurant spécifique et comment accéder au Wi-Fi gratuit.

Le concierge robotique est un projet de coopération entre Fraport AG, l'opérateur de l'aéroport de Francfort (FRA), et DB Systel GmbH, le fournisseur de services informatiques dédié de Deutsche Bahn. Les voyageurs des principaux centres de transport, tels que les aéroports et les gares, ont très souvent besoin de conseils. Dans ces scénarios, les assistants numériques et les robots peuvent aider le personnel humain en répondant aux demandes de routine, améliorant ainsi l'offre de service client. Un essai de six semaines à l'aéroport de Francfort, le plus grand hub aérien d'Allemagne, aidera à évaluer FRAnny en termes de fonctionnalité, d'acceptation par les clients et de son utilité pratique dans des situations quotidiennes.

FRAnny est basé sur une intelligence artificielle et une interface utilisateur vocale (VUI) basée sur le cloud qui peut être déployée sous diverses formes - y compris dans les chatbots, les assistants vocaux et les robots. Ce système de service client numérique a été développé par une équipe d'experts informatiques de la Deutsche Bahn. En utilisant les données tirées du système d'information de l'aéroport, FRAnny est capable de comprendre et de répondre aux questions relatives aux voyages, aux installations aéroportuaires et plus encore. En plus de fournir des informations sur les vols, FRAnny connaît bien les conversations informelles et peut communiquer en allemand, en anglais et dans sept autres langues.

Fraport et Deutsche Bahn explorent conjointement le potentiel des systèmes de service client artificiellement intelligents et vocaux depuis 2017. Le premier pilote a eu lieu à l'aéroport de Francfort au printemps 2018 en utilisant le prédécesseur de FRAnny: l'essai sur le terrain de quatre semaines a été très réussi. Après environ 4,400 75 interactions, XNUMX% des passagers ont évalué leur échange positivement. Sur la base des commentaires reçus, le composant d'intelligence artificielle (IA) et l'interface utilisateur du robot ont été encore améliorés. L'essai le plus récent souligne l'engagement des deux entreprises en faveur de l'innovation continue dans les domaines de l'intelligence artificielle et de la robotique. De plus, il met les améliorations mises en œuvre à l'épreuve dans des conditions réelles.

En juin, le service basé sur l'IA doit être testé à la gare centrale de Berlin - qui accueille environ 300,000 XNUMX voyageurs et visiteurs chaque jour. Les agents du service client du centre d'information de la Deutsche Bahn recevront un soutien intelligent de la sœur de FRAnny, SEMMI.